Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2020 4 30 /04 /avril /2020 07:34
NNICE : CRISTIAN ESTROSI - RENFORCER LES REGLES DE DEPLACEMENT DANS LES TERRITOIRES TRANSFRONTALIERS

Christian Estrosi a écrit au Premier Ministre pour renforcer les règles de déplacement dans les territoires transfrontaliers comme le nôtre

 

Suite au discours du Premier Ministre devant l’Assemblée Nationale précisant les règles liées au déconfinement et notamment les mesures de déplacement ne pouvant excéder 100 kilomètres sans attestation, Christian Estrosi a adressé un courrier au Premier Ministre afin de préciser les règles de déplacement relatives à la frontière italienne.

 

 

ChristianEstrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la région Provence- Alpes- côte d’Azur: «  J'ai écrit aujourd’hui au Premier Ministre pour renforcer les règles de déplacement dans les territoires transfrontaliers comme le nôtre. 

 

Alors que les règles de déconfinement sont différentes d’un pays à l’autre, il n’est pas question de favoriser les flux d’un pays à l’autre, ce qui reviendrait à créer un risque sanitaire.

 

Le droit de sortir et d’entrer du territoire national doit être soumis à une attestation et à la mise en place d’un passeport sanitaire démontrant la réalisation d’un test PCR négatif 48h avant. »

Partager cet article

Repost0
27 avril 2020 1 27 /04 /avril /2020 16:41
Il pluricampione di moto d’acqua scende in campo con un’importante iniziativa benefica: sanificare le ambulanze, i mezzi delle forze dell’ordine e dei volontari che lottano contro il Covid-19

L’iniziativa, totalmente gratuita, nasce dalla collaborazione tra Cadei S.r.l. di Albano Sant’Alessandro (BG), il professor Marianno Franzini pioniere italiano dell’ozonoterapia e Multiossigen S.p.A. di Gorle (BG)

L’assessore regionale Lara Magoni: «Un servizio meraviglioso che dimostra una volta di più la volontà dei bergamaschi di mettersi in gioco»
È in nome dell’altruismo ma è anche nel segno dell’attaccamento alla propria terra, Bergamo – città ferita dall’epidemia di Coronavirus, ma territorio, insieme, così orgogliosamente intenzionato a risorgere grazie alla generosa determinazione dei suoi abitanti – che Michele Cadei, pluricampione italiano di moto d’acqua, ha deciso di offrire concretamente il proprio contributo per contrastare il Covid-19. La sua Cadei S.r.l., leader nel settore Automotive (carrozzeria, vendita e noleggio) ad Albano Sant’Alessandro (BG), si è trasformata ormai da diversi giorni in un grande e attrezzato centro di sanificazione rivolto – gratuitamente – ad ambulanze, mezzi delle forze dell’ordine e dei volontari che operano sul campo. Un impegno preciso – quello di Michele Cadei nell’offrire il proprio contributo per tutelare la salute degli operatori impegnati in questo contesto sanitario molto difficile – che è reso possibile grazie alla preziosa collaborazione del professor Marianno Franzini, pioniere italiano dell’ozonoterapia e di Multiossigen S.p.A. di Gorle (BG), azienda leader in Italia dal 1993, che fornisce in maniera altrettanto gratuita le macchine che generano quell’ozono che è l’agente disinfestante naturale per la sterilizzazione di ambienti contaminati dal virus.
Michele Cadei dichiara: «Sapendo di tanti medici, infermieri, volontari, uomini delle forze dell’ordine che ogni giorno mettono a repentaglio la propria vita per aiutarci e superare questa brutta emergenza ho pensato anzitutto ai loro figli. Ho poi guardato le mie di figlie e ho avvertito dentro di me quel bisogno di fare qualcosa di concreto proprio per loro. Per ringraziarli ma anche per un fortissimo senso di attaccamento verso la mia città, Bergamo, che da sportivo porto nel cuore in ogni mia gara in giro per il mondo. Ed è poi grazie al rapporto di grandissima stima con un luminare come il professor Marianno Franzini, che si è rivelato decisivo nei momenti più delicati della mia carriera di sportivo, e di un’altra eccellenza bergamasca, come la Multiossigen di Gorle che offre gratuitamente i suoi innovativi macchinari, grazie a tutti loro il mio desiderio si è tradotto in realtà».
Da Cadei S.r.l. beneficiano gratuitamente del trattamento di sanificazione tramite ozono veicoli sanitari (ambulanze, mezzi di Enti e Associazioni di Volontariato Sanitario), mezzi della Protezione Civile (e dell’Associazione Nazionale Alpini), delle Forze dell’Ordine (Carabinieri, Polizia, Guardia di Finanza), della Polizia Municipale nonché quei mezzi dell’Esercito Italiano che hanno trasportato i nostri cari defunti in altre città per la cremazione. E insieme a essi anche i furgoni di privati cittadini, come quelli dei grandi ristoratori, i fratelli Cerea, impegnati a supportare con il loro sforzo il nuovo ospedale della Fiera di Bergamo.
Sono ormai quasi 25 anni – con il protocollo del 31 luglio 1996 numero 24482 - che il Ministero della Salute ha riconosciuto l’ozono come presidio naturale per la sterilizzazione degli ambienti. Il servizio di sanificazione con ozono permette di garantire – in pochissimo tempo – la disinfezione a prova di tampone batterico. L’ozono liberato nell’ambiente aggredisce infatti i vari composti organici ossidandoli e inattivandoli. L’intervento di sanificazione dura pochi minuti, e dopo un’attesa di un quarto d’ora, il veicolo può essere di nuovo utilizzato.
Lara Magoni, assessore al Turismo, marketing territoriale e moda della regione Lombardia, in visita da Cadei S.r.l. ad Albano Sant’Alessandro ha salutato l’iniziativa benefica del campione Michele Cadei come un importante segno, da parte del territorio bergamasco, nella lotta all’epidemia di Coronavirus e l’ha definito
«un servizio meraviglioso per il quale ringrazio come assessore e in cui, a mettersi in gioco, è ancora una volta la volontà dei bergamaschi».
Il promotore dell’iniziativa benefica
Michele Cadei, 46 anni di Casazza (BG) è pluricampione italiano e internazionale di moto d’acqua. È dello scorso febbraio l’ultima medaglia d’argento conquistata al Campionato del Mondo che si è disputato negli Stati Uniti. Imprenditore, Michele Cadei è titolare della Cadei S.r.l., leader nel settore automotive (carrozzeria, vendita e noleggio) ad Albano Sant’Alessandro (BG).
Contatti:
Cadei S.r.l.
www.cadei.net info@cadei.net
 
Michele Cadei per Bergamo

Partager cet article

Repost0
24 avril 2020 5 24 /04 /avril /2020 10:10
STATISTIQUE: CORONAVIRUS CHANCES DE SURVIVRE

Les médias prennent un malin plaisir à lister les morts du coronavirus les plus improbables :

  1. Julie A., une Parisienne de 16 ans ;
     
  2. Vitor, un champion de football portugais de 14 ans1 ;
     
  3. Rachel, une jeune Belge de 12 ans ;
     
  4. Francisco, un entraîneur de football amateur de 21 ans ;
     
  5. Luca, un Italien de 19 ans qui “était en pleine santé”2 ;
     
  6. un bébé de six semaines né dans le Connecticut3.
     

Tout ça entretient un climat anxiogène : “Mais alors, moi aussi je pourrais être concerné ?”

En réalité, tous ces cas sont “les exceptions qui confirment la règle”. 

Je ne sais pas si c’est moi mais je n’ai jamais trouvé cette expression très claire – l’exception qui confirme la règle. Je suis toujours obligé de réfléchir pour me rappeler l’idée derrière.

Je préfère dire “ce sont des bêtes de foire”. Oui, des bêtes de foire comme les mannequins dans toutes les pages des magazines, Elle, Men’s Health, et sur Instagram (pour les jeunes). Je dis des “bêtes de foire” car ce sont des créatures incroyablement rares et improbables que l’on exhibe à longueur de journées pour faire de l’audience. Et à force, nous finissons par croire que c’est la norme. Notre vision de la réalité est biaisée.

Avec les cas extrêmes de coronavirus, c’est pareil : on panique.

Si ça peut vous rassurer, il y a très peu de chance que vous attrapiez le coronavirus, et encore moins que les symptômes soient sévères.

99,75 % de ne rien avoir et 99,9974 % de survivre 

Prenez les chiffres de la France à l’heure où je vous écris. 

165 027 cas officiels4. Ça veut dire que 0,25 % de la population a eu la maladie… mais surtout les 99,75 % restants de la population n’ont pas été touchés !!!

Si les médias nous répétaient que nous avons 9 975 chances sur 10 000 de ne PAS attraper le coronavirus, nous serions bien plus détendus. 

Mais non… ils préfèrent entretenir un climat anxiogène.

17 920 morts. Ça veut dire que 0,026 % de la population est morte du coronavirus… mais surtout que 99,974 % a des chances de survivre.

Quand le risque est si bas, le confinement généralisé, aveugle, n’a donc aucun sens. Ou alors, il faudrait également interdire à la population de traverser la rue (pour éliminer le risque de se faire écraser), ou de monter sur une moto (pour éviter l’accident mortel).

Ce qui a vraiment du sens, c’est le confinement sélectif comme le dit le Pr Didier Raoult5. D’autant qu’on connaît les groupes où les risques sont nettement plus significatifs. Ce sont ces personnes-là qu’il faut avertir et mettre en quarantaine


Partager cet article

Repost0
24 avril 2020 5 24 /04 /avril /2020 08:14
PRINCE CHARLES AND DUCHESS  CAMILLA JOINED BRITAIN'S CLAP FOR CAREERS

Prince Charles and wife Camilla, Duchess of Cornwall joined Britain's "Clap for Carers" ritual outside their home at Birkhall in Balmoral, Scotland, their first appearance together since the heir to the throne recovered from the coronavirus. (Clarence House/Pool via AP)⁠

 

Ouvrir dans Google Traduction

Partager cet article

Repost0
22 avril 2020 3 22 /04 /avril /2020 13:01
Une résidente monégasque de 96 ans va rentrer en Principauté de Paris après avoir été touchée par le "coronavirus"

 En haut M. Henri Tamenne et son fil William autour de Mme Josette ce lundi 21 avril

La mère de monsieur Juan Henri Tamenne, Josette, installée à Monaco depuis 1979 avec sa famille, a eu le Covid 19 à son domicile Parisien Av Kleber. Amenée d'urgence à l' hôpital le 21 mars elle a été soignée avec succès et est maintenant guérie à l'  âge  de 96 ans.juste avant de revenir à Monacoaprès la période de confinement.

Grand merci a l 'HÔpital Ambroise Paris et l'Hôpital Sainte Perine  . Mme Josette  c'est actuellement la femme la plus âgée guérie du Covid 19 en France  et Monaco.

Le personnel soignant Covid 19 de l hôpital Sainte Perine , PARIS -----------------------------------------------------------------------------------------

GUARISCE A PARIGI DAL CORONAVIRUS UNA RESIDENTE MONEGASCA DI 96 ANNI.

La madre del signor Juan Henri Tamenne, Josette, installata a Monaco dal 1979 con la sua famiglia, era stata colpita dal Covid 19 nella sua casa parigina in Av Kleber. Portata urgentemente in ospedale il 21 marzo, è stata curata con successo ed è ora guarita all'età di 96 anni. La Signora  rientrerà a Monaco dopo il periodo di confino.

Mille grazie da parte del figlio e nipote al personale dell'ospedale Ambroise di Parigi e dell'ospedale di Sainte Perine. La signora Josette è attualmente la più anziana donna guarita  di Covid 19 in Francia e Monaco.

Partager cet article

Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 19:19
NICE/MASQUES DE PROTECTION AUX SANS ABRIS

Dès demain, la ville de Nice dotera les sans-abri de masques de protection 

 

 

Christian Estrosi s’est engagé à fournir des masques à tous les Niçois pour leur permettre de mieux anticiper le déconfinement. Il a souhaité que les personnes sans domicile stable ne soient pas oubliées et qu’elles soient également dotées de masques de protection.

Afin de protéger les publics les plus vulnérables, et notamment les sans-abri qui nécessitent une attention toute particulière et accrue, la ville de Nice est en lien constant depuis le début de la crise avec les associations afin de recenser tous leurs besoins en nourriture, en équipement et en masques pour leurs publics précaires.

Inter Secours Nice, collectif qui regroupe plusieurs associations caritatives et qui œuvre tout au long de l’année avec les services sociaux de la ville de Nice auprès des personnes en situation de grande précarité, coordonne avec la ville les besoins de chaque association en masques afin de répondre le plus précisément à leurs besoins.

 

Ainsi, toutes les structures gérées par le CCAS de Nice (Accueil de Nuit Abbé Pierre, Centre d’accueil d’urgence El Nouzah, Villa St Exupéry, Centre d’Accueil de Jour, gymnase Pasteur) et toutes les associations caritatives qui en feront la demande seront dotées de masques pour leurs publics.

 

Ceux-ci seront distribués lors des maraudes qui sont maintenues, lors des distributions alimentaires ou dans les structures d’accueil.

 

La distribution de masques débutera dès demain lors des maraudes.

 

Merci par avance de l’écho que vous pourrez réserver à cette information.

 

Partager cet article

Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 07:05
GoFundMe per continuare a donare mascherine.

Il Progetto “Phoenix” – Missione COVID-19 apre la raccolta fondi su GoFundMe per continuare a donare mascherine.

 

L’Ordine Pauperes Commilitones Christi – V.E.O.S.P.S.S. ha aperto una raccolta fondi sulla piattaforma GoFundMe per poter continuare a donare mascherine.

La campagna è stata organizzato nell’ambito del Progetto “Phoenix” – Missione COVID-19, che si occupa di donare maschere protettive a Comuni, Presidi Ospedalieri e Polizie Locali.

Per ora l’attività del Servizio Assistenza Civile – SAC, la struttura dell’Ordine incaricata di gestire il progetto, sta consegnando le maschere in Italia, ma presto inizieranno le consegne anche in altri Stati.

Attualmente, sono già state donate migliaia di mascherine al Comune di Ventimiglia, alla Polizia Locale di Camporosso, all’ASL1 Imperiese, al Comune di Cairo Montenotte, alla Polizia Locale di Foligno, al Comune di Torino.

Per supportare il Progetto “Phoenix” – Missione COVID-19 bisogna cliccare sul link:

 

https://www.gofundme.com/f/covid19-aiutaci-a-continuare-a-donare-mascherine

 

ed effettuare la donazione.

La battaglia contro il COVID-19 è ancora lunga e solo contribuendo tutti possiamo farcela.

Fortis cadere, cedere non potest (i Forti possono cadere, ma non possono cedere).

 

Partager cet article

Repost0
18 avril 2020 6 18 /04 /avril /2020 10:02
New York : 500 patients traités à la chloroquine, tous guéris !

 

SOURCE : Publié le 27 mars 2020 - par  
 

FacebookTwitterLinkedInVKWhatsAppSMSFacebook Messenger

« Un don du ciel », clamait Donald Trump il y a trois jours, en saluant l’étude clinique du Pr Didier Raoult.  Il semblerait que les faits lui donnent  encore raison.

À New York, principal foyer de la pandémie du Covid-19, le docteur Zev Zelenko, d’origine russe, vient d’envoyer à Donald Trump un courrier présentant les résultats de sa propre étude clinique, concernant 350 puis 150 patients supplémentaires, traités à la chloroquine. Impressionnant !

« Nous avons eu ZÉRO mort, ZÉRO hospitalisation et ZÉRO intubation"

https://www.caducee.net/actualite-medicale/14826/covid19-un-medecin-americain-aurait-traite-avec-succes-plus-de-500-patients-avec-l-hydroxychloroquine.html

https://www.lesalonbeige.fr/un-medecin-americain-affirme-avoir-gueri-500-patients-avec-de-la-chloroquine/

Le Dr Zev Zelenko est un médecin qui exerce à Monroe dans l’état de New York, l’un des états américains les plus touchés par COVID-19, selon l’OMS. Il vient d’écrire une lettre ouverte à l’attention du président Trump et des médecins du monde entier dans le but de partager les succès qu’il aurait obtenus en traitant 500 patients à risques présentant les symptômes du COVID-19. Cette lettre a été reprise par différents média américains. Nous vous en livrons une traduction aussi fidèle que possible mais attirons votre attention sur le fait que les informations qu’elle contient doivent être prises en compte avec toutes les précautions qui s’imposent.

 

 « zéro décès, zéro hospitalisation et aucune intubation »

« Je m’appelle Dr Zev Zelenko et j’exerce la médecine à Monroe, NY. Au cours des 16 dernières années, j’ai soigné environ 75 % de la population adulte de Kiryas Joel, qui est une ville de 35 000 habitants dans laquelle l’infection s’est propagée rapidement et sans contrôle avant que soient mises en place les mesures de distanciation sociale.

À ce jour, mon équipe a testé environ 200 personnes de cette ville pour Covid-19, et 65 % des résultats ont été positifs. Si l'on extrapole ces chiffres à l’ensemble de la population, cela signifie que plus de 20 000 personnes sont infectées à l’heure actuelle. Dans ce groupe, j’estime qu’il y a 1500 patients qui sont dans la catégorie à haut risque (c’est-à-dire> 60, immunodéprimés ou avec des comorbidités, etc.).

Compte tenu de l’urgence de la situation, j’ai développé le protocole de traitement suivant en milieu préhospitalier et n’ai vu que des résultats positifs.

- Tout patient souffrant d’essoufflement, quel que soit son âge est traité.
- Tout patient dans la catégorie à haut risque, même avec de légers symptômes, est traité.
- Les patients jeunes, en bonne santé et à faible risque, même présentant des symptômes, ne sont pas traités (à moins que leur situation ne change et qu’ils tombent dans la catégorie 1 ou 2).

Ma prescription est la suivante :

-        Hydroxychloroquine 200 mg deux fois par jour pendant 5 jours

-        Azithromycine 500 mg une fois par jour pendant 5 jours

-        Sulfate de zinc 220 mg une fois par jour pendant 5 jours

La justification de ma prescription repose sur les données disponibles en Chine et en Corée du Sud avec la récente étude publiée en France (sites disponibles sur demande). Nous savons que l’hydroxychloroquine aide le zinc à pénétrer dans la cellule. Nous savons que le zinc ralentit la réplication virale au sein de la cellule. Concernant l’utilisation de l’azithromycine, je postule qu’elle prévient les infections bactériennes secondaires. Ces trois médicaments sont bien connus et généralement bien tolérés, d’où un risque faible pour le patient.

Depuis jeudi dernier, mon équipe a traité environ 350 patients à Kiryas Joel et 150 autres patients dans d’autres régions de l’état de New York avec le même traitement.

Selon les retours d’information que j’ai pu obtenir des équipes médicales, nous avons eu ZÉRO mort, ZÉRO hospitalisation et ZÉRO intubation. De plus, je n’ai entendu parler d’aucun effet secondaire autre qu’environ 10 % des patients souffrant de nausées et de diarrhées temporaires.

En somme, ma recommandation urgente est de commencer le traitement en ambulatoire dès que possible conformément à ce qui précède. D’après mon expérience directe, il prévient le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA), évite les hospitalisations et sauve des vies.

 

Avec beaucoup de respect,

 

Dr. Zev Zelenko”

Voici une interview dans laquelle il répond à ses nombreux détracteurs.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
14 avril 2020 2 14 /04 /avril /2020 15:42
Testez vos intolérances alimentaires
Testez vos intolérances alimentaires

Intolérances, le test du pouls du Dr A. Coca

Chère lectrice, cher lecteur,

Avant votre prochain repas, prenez votre pouls.

Recommencez l’opération une demi-heure après la fin de votre repas.

Si votre pouls a augmenté dans cet intervalle de plus de 5 pulsations/minute alors vous avez mangé un aliment que votre corps ne tolère pas.

Le test est presque infaillible. Il fut mis au point par le docteur Arthur Coca au début des années 1950.

Il observa d’abord qu’en condition normale - c’est-à-dire en dehors d’une activité physique, d’une infection ou d’une situation de stress…- le cœur bat d’une manière remarquablement stable.

Il observa ensuite qu’une variation anormale du rythme cardiaque, toujours en situation normale, est le résultat d’une agression de votre corps presque toujours causée par un aliment.

Déjà en 1954, Le docteur Coca lista 32 symptômes liés à des intolérances alimentaires.

Vous avez 6 chances sur 7 d’être intolérant !!

Aujourd’hui, 85% des Occidentaux, soit 6 personnes sur 7, font au moins une intolérance alimentaire [1] dont les conséquences peuvent être :

une digestion difficile ;

des ballonnements ;

le syndrome du colon irritable ;

des fatigues chroniques ;

des douleurs articulaires ;

de l’hypertension ;

des problèmes de peau, acné, eczéma ;

des maux de tête et migraines (près de 90% des migraines ont des causes alimentaires) ;

des difficultés respiratoires ;

pertes de mémoire ;

une altération du comportement (jusqu’à ne plus reconnaître celui ou celle que vous aimez)…

Le problème est que ces symptômes sont lancinants et le plus souvent ignorés : on s’en prend à la fatalité, au corps qui vieillit et s’use sans retour.

Dites-vous bien que cette idée est presque toujours fausse et il suffit bien souvent de supprimer un aliment de ses menus pour que le symptôme disparaisse. Encore faut-il en avoir l’idée et la technique - vous allez le voir, il n’est pas toujours évident de sortir un aliment de sa cuisine et de son alimentation -.

C’est d’autant plus important qu’une intolérance alimentaire ignorée ne gâche pas seulement la vie au quotidien. Les intolérances favorisent des maladies graves et invalidantes : polyarthrite rhumatoïde, thyroïdite de Hashimoto ou diabète de type 1…

S’il vous plaît, faites le test du pouls et parlez-en autour de vous !

Jean-Marc, j’ai fait le test. Mon rythme cardiaque s’est accéléré. Maintenant je fais quoi ?

Pour que le test soit fiable, il faut avoir arrêté de fumer pendant au moins 24h (on peut être intolérant à sa propre tabagie) et pendant les tests éviter les aliments et boissons avec de la caféine qui augmente naturellement le rythme cardiaque.

Par recoupement, au bout de quelques jours, vous aurez repéré les éventuelles intolérances à vos aliments quotidiens.

Quand vous soupçonnez un aliment, vous pouvez le manger isolément et refaire le test.

Pour vous aider, sachez qu’il existe deux suspects habituels qui sont presque toujours en cause en cas d’intolérance : le gluten et le lactose.

Le problème est qu’il ne suffit pas de supprimer les produits laitiers pour le lactose ou ceux à base de pain, pâtes, pizzas… pour le gluten. En effet l’industrie agro-alimentaire raffole du lactose et du gluten. On retrouve par exemple du gluten en agent épaississant dans les vinaigrettes de supermarchés, les plats préparés, les sauces…

Il est donc fortement recommandé d’éviter les aliments transformés. D’autant plus qu’ils contiennent systématiquement de nouveaux produits complexes et allergènes mis au point par l’industrie agro-alimentaire (sans compter les cuissons excessives des protéines qui n’arrangent rien).

Cela peut paraître très difficile, voire impossible. C’est pourtant une solution de bon sens, très efficace, source de beaucoup de plaisirs pour peu qu’on se donne un peu de peine.

Elle est, de plus, bien meilleur marché en plus d’être infiniment meilleure pour votre santé et gratifiante.

Mais si vous ne savez pas comment faire, attention au coup de blues. Vous aurez l'impression que tout ce qui est bon est interdit : pâtes, lasagnes, pizzas, couscous, gâteaux, tartes, viennoiseries et brioches, tous contiennent du blé, des produits laitiers, ou les deux !

Si vous pensez qu’une meilleure alimentation vous aiderait éventuellement à vous sentir mieux mais que vous ne savez pas par où commencer, cliquez ici et regardez cette vidéo.

Bien à vous,

Jean-Marc Dupuis

 

Partager cet article

Repost0
10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 14:11
MICROCHIP IMPLANTS: INTERESTING VIDEO

CLICK ON - CLIQUER - CLICCARE  VIDEO IN ENGLISH

 

MICROCHIP IMPLANTShttps://www.facebook.com/watch/?v=233030051437813

 

L'implantation d'une micropuce à destination humaine est un circuit intégré ou un transpondeur RFID encapsulé dans un tube de verre de silicate et implanté dans le corps d'un être humain. Un implant sous-cutané contient généralement un numéro d'identification unique qui peut être lié à l'information contenue dans une base de données externe, telles que l'identification personnelle, les antécédents médicaux, les médicaments, les allergies et les informations de contact.

 

Partager cet article

Repost0
10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 14:11

Cari amici italiani, Abbiamo il piacere di condividere con voi, d’intesa con l’Ambasciata d’Italia ed in coordinamento con le associazioni italiane AIC, AIIM, DANTE, OdP-TRIF e OFP, alcune informazioni relative alla raccolta e all’impiego dei fondi da parte del nostro Movimento ITALIAvsCOVID-19.
 
Grazie alle vostre generose donazioni, alla data dell’8 aprile, abbiamo raccolto la somma di:
 65.000€
 
Sono stati effettuati bonifici bancari, per il totale dell’importo, a favore di: • Ospedale Niguarda di Milano, per l’importo di 20.000€ • Ospedale Papa Giovanni XXIII di Bergamo, per l’importo di 10.000€ • Fondazione Ospedali Legnano Magenta, per l’importo di 5.000€ • ASL3 Villa Scassi di Genova, per l’importo di 10.000€ • AOU Maggiore di Novara, per l’importo di 10.000€ • Istituto di Ricerche Farmacologiche Mario Negri di Milano, per l’importo di 10.000€
La pandemia da COVID-19 continua tuttavia a preoccupare, per cui rimaniamo impegnati nella raccolta fondi, fino a quando sarà necessario fornire un contributo per aiutare gli ospedali italiani e il personale medico nella loro quotidiana opera a favore dei nostri connazionali.
Vi chiediamo quindi di continuare a sostenere il Movimento ITALIAvsCOVID-19, effettuando un bonifico attraverso la Banca Popolare di Sondrio, sede di Monaco:
• IBAN: MC58 1490 8000 0111 0113 2000 263 (conto Aiim - causale ITALIAvsCOVID-19) e BIC: POSOMCM1
Oppure inviando un assegno intestato a: • OFP (Oasis For Peace - Monaco) indirizzo: 11, Avenue de l'Hermitage 98000 Monaco. 
 
Per ogni chiarimento ed informazione potete visitare il nostro sito : www.oasisforpeacemonaco.org oppure contattarci al numero: 06 40 62 45 56
 
Grazie del vostro generoso e prezioso supporto!
 
 
Alessandro Dalmasso OSSIS FOR PEACE Président 11, avenue de l’Hermitage MC 9800 Monaco +377 92 16 71 97 +377 (0) 6 40624556 info@oasisforpeacemonaco.org www.oasisforpeacemonaco.org

 

Partager cet article

Repost0
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 11:02

Les conseils d'un professeur israélien contre les troubles respiratoires

Chers amis,

Une lectrice nous partage une technique utilisée en Israël pour lutter contre les maladies pulmonaires.

Prise de violents troubles respiratoires sans qu'elle sache si c'était le coronavirus, cette lectrice a suivi les conseils du professeur israélien Eli Thalberg, directeur du Centre israélien en psychosomatique.


Ce professeur israélien s’exprime en russe, ce qui freine la diffusion de son savoir-faire.

Le Pr Eli Thalberg s'est inspiré des travaux du Dr Alexandre Salmanoff (1875-1964), pionnier de la capillothérapie, médecine des capillaires sanguins, et inventeur du fameux “bain de Salmanoff” repris par beaucoup de naturopathes.

Le principe sur lequel se fonde cette pratique est le suivant : le sang doit circuler dans le corps. Et 80% de la circulation se fait par des vaisseaux dont certains sont 10 fois plus fins qu’un cheveu : les capillaires [1].

Long de 100 000 kilomètres, ce réseau de capillaires est essentiel à nos cellules. Ils aident la pompe du cœur à approvisionner les tissus, organes et muscles en sang frais. Ils leur apportent des nutriments et de l’oxygène, et dirigent en retour leurs déchets et toxines hors du corps.

Mais à partir de 40 ans notre réseau de capillaires perd en efficacité. Il est courant que vers 70 ans, 30 à 40% soient obstrués ou définitivement morts.

Telle serait la première cause de dégénérescence de nos cellules [2].

Essayez vous-même cette méthode contre les problèmes respiratoires

C’est en appliquant la technique Salmanoff que la grand-mère mourante d’Eli Thalberg a survécu à une pneumonie. 

Alexandre Salmanoff utilisait l’eau chaude dans le but de faciliter l’irrigation de l’organisme. En augmentant la chaleur corporelle, le rythme cardiaque s’accélère et les vaisseaux se dilatent. Les organes, mieux ravitaillés, s’activent davantage et combattent mieux les maladies.

Voici donc ce que propose le Pr Eli Thalberg contre les problèmes respiratoires :

  • Versez de l’eau à 60 degrés environ dans une grande bassine puis trempez-y une serviette.
     
  • Pliez la serviette dans le sens de la longueur, puis posez-la sur une serviette sèche, elle aussi pliée dans la longueur. Placez éventuellement une bouillotte sous votre dos.
     
  • Allongez-vous sur les deux serviettes que vous enroulez fermement autour de vos poumons.
     
  • Couvrez-vous à l’aide d’une ou plusieurs couvertures pendant 20 à 30 minutes. Si vous transpirez, c'est bon signe.
     
  • Allongez-vous ensuite pendant 40 minutes dans votre lit au chaud sans les serviettes.
     
  • Répétez cela une fois par jour pendant 3 jours. Ne faites rien pendant les 3 jours suivants, puis répétez à nouveau pendant 3 jours. Les plus malades peuvent augmenter la durée et répéter l'opération deux fois par jour.
     

Attention, cette méthode ne doit pas vous pousser à prendre des risques inutiles. En cas de doute, consultez avant tout votre médecin. Néanmoins si, comme notre lectrice, vous souffrez d’une congestion des bronches ou de symptômes de pneumonie non aggravés, cette méthode pourra vous intéresser.

Si vous souhaitez recevoir directement les conseils quotidiens de nos lecteurs et de notre équipe d'experts, je vous invite à rejoindre le réseau d'entraide et d'information que nous avons créé en cliquant ici.

Recevez nos meilleures pensées et portez-vous bien,

Rodolphe
(avec mon équipe fidèle : Elsa, Catherine, Samira, Louise, Oscar, Floriane, Malik)


Sources :

[1] “Salmanoff, l’hydrothérapie pour votre santé”, Catherine Prot, réflexologie plantaire sur essone-réflexologie le 18 juin 2018, disponible ici.

[2] “La capillothérapie”, overblog, 29 décembre 2013 disponible ici.

 

 

Rédacteur en chef du mensuel Alternatif Bien-Être, je partage en exclusivité avec vous mes recherches sur la santé.

Je vous fais découvrir des solutions hors des sentiers battus, inspirées du monde entier, et des protocoles 100% naturels pour mieux vivre.

 

Partager cet article

Repost0
4 avril 2020 6 04 /04 /avril /2020 08:53
ATTENTION: Excellent résumé pour éviter la contagion, partagez-le car il est très clair

L'Université Johns Hopkins a envoyé cet excellent résumé pour éviter la contagion, partagez-le car il est très clair :🔆🔆🔆🔆🔆🔆

* Le virus n'est pas un organisme vivant, mais une molécule de protéine (ADN) recouverte d'une couche protectrice de lipides (graisses) qui, lorsqu'elle est absorbée par les cellules des muqueuses oculaires, nasales ou buccales, modifie leur code génétique (mutation) et les convertit en cellules de multiplicateurs et d'agresseurs.

*Parce que le virus n'est pas un organisme vivant mais une molécule de protéine, il n'est pas tué, mais se décompose de lui-même. Le temps de désintégration dépend de la température, de l'humidité et du type de matériau dans lequel il se trouve.

* Le virus est très fragile ; la seule chose qui le protège est une fine couche de graisse extérieure. C'est pourquoi tout savon ou détergent est le meilleur remède, car la mousse CASSE LE GRAS (c'est pourquoi il faut frotter autant : pendant au moins 20 secondes ou plus, et faire beaucoup de mousse). En dissolvant la couche de graisse, la molécule de protéine se disperse et se décompose d'elle-même.

La chaleur dissout la graisse ; utilisez ensuite de l'eau à une température supérieure à 25 degrés pour vous laver les mains, les vêtements et tout le reste. De plus, l'eau chaude produit plus de mousse, ce qui la rend encore plus utile.

* L'alcool ou tout mélange avec de l'alcool à plus de 65% DISSOUT TOUTE GRAISSE, en particulier la couche lipidique externe du virus.

* Tout mélange avec 1 partie d'eau de javel et 5 parties d'eau dissout directement la protéine, la décomposant de l'intérieur.

* L'eau peroxyde aide beaucoup après le savon, l'alcool et le chlore, car le peroxyde dissout la protéine virale, mais il faut l'utiliser pure et elle fait mal à la peau.

PAS DE BACTÉRICIDES. Le virus n'est pas un organisme vivant comme les bactéries ; on ne peut pas tuer ce qui n'est pas vivant avec des antibiotiques, mais désintégrer rapidement sa structure avec tout ce qui a été dit.

* NE JAMAIS secouer les vêtements, draps ou draps usagés ou non utilisés. Bien que collé sur une surface poreuse, il est inerte et se désintègre en 3 heures (tissu et poreux), 4 heures (cuivre, car il est naturellement antiseptique ; et bois, car il élimine toute humidité), 24 heures (carton), 42 heures (métal) et 72 heures (plastique). Mais si vous le secouez ou utilisez un chiffon, les molécules du virus flottent dans l'air pendant 3 heures et peuvent se déposer dans votre nez.

Les molécules virales restent très stables dans le froid extérieur ou artificiel comme les climatiseurs des maisons et des voitures. Ils ont également besoin d'humidité pour rester stables et surtout de l'obscurité. Par conséquent, les environnements déshumidifiés, secs, chauds et lumineux le dégraderont plus rapidement.

* La lumière UV sur tout objet brisera la protéine du virus. Par exemple, pour désinfecter et réutiliser un masque c’est parfait. Attention, il décompose également le collagène (qui est une protéine) de la peau, ce qui finit par provoquer des rides et le cancer de la peau.....(long terme).

* Le virus ne peut PAS passer à travers une peau saine.

* Le vinaigre n'est PAS utile car il ne décompose pas la couche protectrice de la graisse.

PAS D'ALCOOL ni de VODKA. La vodka la plus forte est à 40 % d'alcool et il vous en faut 65 %.

* LA LISTERINE (c'est un bain de bouche américain) fonctionne SI VOUS EN AVEZ BESOIN ! Il s'agit d'un alcool à 65 %.

* Plus l'espace est limité, plus la concentration du virus est importante. Plus ouvert ou ventilé naturellement sera l’espace, moins il sera concentré.

* Ceci étant dit, voilà pourquoi vous devez vous laver les mains avant et après avoir touché des muqueuses, de la nourriture, des serrures, des boutons, des interrupteurs, une télécommande, un téléphone portable, des montres, un ordinateur, des bureaux, une télévision, etc. Et quand on utilise les toilettes.

* Il faut aussi s'humidifier les mains, par exemple en les lavant beaucoup, car les molécules peuvent se cacher dans des micro rides ou les coupures. Plus l'hydratant est épais, mieux c'est.

* Gardez même les ONGLES COURTS pour que le virus ne s'y cache pas.

Bon confinement, restez optimistes et confiants!

Partager cet article

Repost0
4 avril 2020 6 04 /04 /avril /2020 08:23
Il Progetto “Phoenix” – Missione COVID-19 prosegue: consegnate altre maschere al corpo di Polizia Locale di Camporosso.

 

Il 3 aprile, nell’ambito del Progetto “Phoenix” – Missione #COVID19 il Servizio di Assistenza Civile – SAC del Pauperes Commilitones Christi Templique Salomonis – V.E.O.S.P.S.S., i famosi Templari, ha donato al corpo di Polizia Locale del Comune di Camporosso, cittadina del ponente ligure, uno scatolone di semimaschere di protezione, che andranno ad uso degli agenti in servizio.

 

Gli aiuti sono stati consegnati dal Segretario Generale dell’Ordine Fra Antonio Awana Gana Costantini Picardi.

“Proseguiamo la nostra azione di supporto – dice il Camerlengo dell’Ordine Fra Marco Guzzardi – verso le istituzioni che ne hanno bisogno.

Abbiamo deciso, in questa fase, di supportare in particolare un corpo di polizia che troppo spesso viene dimenticato: la Polizia Locale.

Ovviamente, continuiamo anche ad aiutare, compatibilmente con le nostre disponibilità, le altre istituzioni che ci chiedono aiuto”.

 

Partager cet article

Repost0
31 mars 2020 2 31 /03 /mars /2020 16:09
NICE: Une initiative unique dans la Région pour lutter contre l’épidémie

 

 

La Ville de Nice ouvre un centre de consultation Covid 19 sur rendez-vous au stade Vauban

 

>Ouverture au public demain, à 12 heures

 

————————————————————————————

 

Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur :

 

« La Ville de Nice est mobilisée, et je veux que tous les moyens soient mis en oeuvre pour lutter contre l’épidémie et répondre aux questionnements légitimes de la population. 

 

Aux côtés du collectif de médecins et infirmiers coordonnés par le Docteur Laure Gignoux, médecin généraliste libérale,  nous ouvrirons demain sur le stade Vauban un centre de consultation dédié pour les patients pensant être porteurs du COVID-19 et présentant des symptômes. »

 

Il s’agit d’un dispositif dit « à la coréenne » composé d’un centre de plein-air équipé de tentes et respectant le protocole sanitaire de l’Agence Régionale de Santé.

 

Cette initiative, unique dans la Région, permettra de soulager notre CHU et les médecins de ville. Trois médecins et trois infirmiers recevront les habitants dans des conditions sanitaires optimales au sein de cabines équipées. Ces professionnels de santé seront munis de masques.

 

>>Ce centre de consultation fonctionnera uniquement sur rendez-vous. En cas de symptômes du COVID-19, les habitants doivent impérativement  prendre rendez-vous pour une consultation  au 06 17 10 21 09

Partager cet article

Repost0
31 mars 2020 2 31 /03 /mars /2020 13:52
ROYAL MONACO MEDECINE: CORONAVIRUS : DES ERREURS SIMPLES A EVITER

Chère lectrice, cher lecteur,

La France est à l’arrêt. Sous le choc.

Voilà presque deux semaines que nous avons atteint le stade 3 et son confinement diabolique.

La France est isolée et cloitrée, et cela risque de durer.

Les métaphores guerrières le disputent, chères aux marins les jours de gros temps « c’est la guerre, se résignent les soignants. Cette fois on y est. La vague déferle ».

Le président a enfin reconnu que c’est le début de la crise sanitaire du siècle.

Les experts sanitaires s’accordent sur un point : la crise pourrait durer des semaines, voire des mois.

Et si la chaleur retrouvée faisait refluer le virus !

Ce retournement de situation est riche d’enseignements : comment les Chinois, où a débuté la crise ont-ils pu éteindre cette é-nième pandémie ?

LA « TOUR DE BABEL » DES VIROLOGUES

Depuis trois mois le monde des médias se régale. Tous les plateaux des télés sont garnis d’experts en toute discipline.

C’est un défilé de virologues, infectiologues, urgentistes, épidémiologistes, anthropologues, mathématiciens…

Toute cette cohorte de chercheurs (mais non découvreurs) qui surfent sur les plateaux et offrent leur meilleur profil, le verbe le plus percutant pour devenir star et être à nouveau sollicité par les grands médias.

Comme le résume Roselyne Bachelot, ex-ministre de la santé, qui n’a pas brillé lors de la gestion de la crise H1N1 en 2009.

« Ces coronalogues à deux sous » parlent de ce qu’ils ne connaissent pas ».

Il arrive que leurs saillies verbales soient divergentes voire contradictoires.

Ce qu’on appelle la « babelisation » selon la métaphore de la Tour de Babel, les langages des humains sont devenus incompréhensibles.

Quant à la question essentielle, posée en fin d’interview.

« Qu’en est-il du traitement ? »

La réponse est invariablement négative. Nous ne disposons d’aucun médicament ».

Alors pourquoi les a-t-on invités ?

 

Pour ne pas mettre mal à l’aise le scientifique de service, on lui pose une deuxième question.

« Quand disposerons-nous d’un vaccin ? »

La réponse est évasive et n’a pas de quoi rassurer le téléspectateur.

En réalité il faut attendre au moins 8 mois pour le mettre au point.

Autrement dit, il sera disponible après 18 mois quand la crise aura avorté ! Par ailleurs, le virus peut muter …

Décidément, c’est une saga digne d’un thriller.

Il reste à nos universitaires, de citer pour la énièmes fois les gestes barrière et d’expliquer comment on se lave les mains avec des solutions hydroalcooliques.

Là aussi, il y a une faille : on n’en dispose pas !

Et de toute façon, rappelons que les solutions hydro-alcooliques « gomment » le microbiote cutané alors que le savon de Marseille convient parfaitement et est disponible.

Décidément la Nature l’emporte sur la Chimie !

 

N’OUBLIEZ PAS LES GESTES BARRIERE !

Des études scientifiques ont montré qu’un masque chirurgical est suffisant pour se protéger des postillons des personnes malades que l’on examine.

Tandis que les masques FFP2 sont trop chers.

Une question me taraude : pourquoi le ministère de l’armée a-t-il attendu 2 mois avant d’offrir le stock national de cinq millions de masques ?

On aurait épargné des colères et des morts (Rappelons que pour certains experts le virus stagnerait dans l’air plusieurs minutes).

Quelques petits conseils :

  • Il est essentiel de couper courts les ongles (l’infection se loge sous les ongles) puis brosser vigoureusement comme au bloc opératoire.

  • Le lavage des mains à l’alcool détruit les virus mais aussi le microbiote cutané. Préférer le savon de Marseille.

  • Ne pas s’approcher des personnes à moins de 2 mètres ! Rappelons que l’éternuement envoie des projections salivaires à 3 mètres.

  • Couper la barbe qui peut-être un nid à microbes. Tant pis pour l’esthétique et le statut d’intello !

QUELLE THERAPIE OFFICIELLE ?

Comme les experts nous l’ont répété, il n’existe pour l’heure, aucun traitement antiviral contre le Covid-19.

Habituellement, les cas de coronavirus sont considérés comme des pathologies bénignes.

« On en guérit comme l’on guérit d’un rhume. Dans ce cas notre système immunitaire se mobilise et se restaure spontanément en quelques jours » affirme un virologue.

Plusieurs solutions sont testées à travers le monde.

Des chercheurs expérimentent des médicaments déjà existants, et efficaces contre d’autres maladies.

Il s’agit principalement d’antiviraux qui peuvent cibler d’autres pathologies virales, comme la grippe, Ebola ou le VIH, ainsi que la chloroquine, vieux traitement contre le paludisme.

Mais cette chloroquine a une fenêtre thérapeutique très étroite ; il y a peu de différence entre la dose efficace et la dose poison.

MEFIEZ-VOUS DES ANTI INFLAMMATOIRES ET ANTIPYRETIQUES

Pour lutter contre l’inflammation et l’hyperthermie certains recourent aux anti-inflammatoires et à la cortisone : c’est un non-sens aux conséquences délétères.

Tous les médicaments qui font baisser la fièvre (aspirine, ibuprofène, paracétamol, cortisone) sont à utiliser avec la plus grande prudence en cas d’infection virale.

La fièvre est un mécanisme naturel de défense contre les infections.

Les virus perdent leur virulence lorsque la température dépasse 38 °C.

Autrement dit ils se reproduisent beaucoup moins vite, laissant le temps aux anticorps de se mobiliser pour les combattre.

On sait que la gravité de l’épidémie de la fièvre espagnole en 1919-1920 fut amplifiée par l’usage massif et exagéré de l’aspirine, à une époque où l’on n’en connaissait pas les dangers.

En supprimant la fièvre, le virus recevait un coup de fouet qui agressait les organes vitaux des malades.

De même les médicaments contre le diabète et l’hypertension pourraient aggraver les infections causées par le coronavirus, ce qui pourrait expliquer les décès constatés parmi les personnes touchées par ces maladies.

La recherche a déjà démontré que les patients sous statines présentent des défenses immunitaires amoindries contre les virus de la grippe et de l’herpès.

Or, il se trouve que les personnes sujettes à des pathologies cardiovasculaires sont particulièrement exposées aux complications de l’infection au Covid-19.

Les scientifiques chinois ont également relevé que leurs malades du coronavirus, présentant un syndrome de détresse respiratoire aiguë, avaient des taux de LDL-cholestérol particulièrement bas.

 

La question de l’adaptation temporaire d’un traitement aux statines pourrait donc se poser dans le cadre de l’actuelle pandémie.

LES LIMITES DU PARACETAMOL

En guise d’anti-douleur, sur tous les plateaux on prône le paracétamol.

Ce serait la clef de voûte de la thérapie disponible mais quand on prend du paracétamol pendant plusieurs semaines, on peut se retrouver à l’hôpital pour une défaillance du foie même en respectant la dose autorisée (moins de 3 gr).

Par ailleurs le paracétamol épuise les réserves de glutathion, un excellent anti-oxydant qui potentialise l’action des vitamines telles les vitamines C et E.

De même le glutathion est utilisé par notre système respiratoire pour protéger les cellules saines contre les dégâts inflammatoires.

C’est ainsi qu’on prescrit l’acétylcystéine (NAC) pour augmenter les réserves de glutathion et protéger les poumons.

LA « GUEGUERRE » DES LABOS

La concurrence entre labos risque de s’aiguiser au fur et à mesure que l’on approchera de solutions brevetables, mais, pour l’heure, ce n’est pas le cas.

En parallèle, des chercheurs planchent sur la fabrication d’un vaccin aux quatre coins de la planète.

Quel lobby pharmaceutique ne lorgne pas sur le Jackpot ?

Côté chinois, 1e gouvernement a annoncé des premiers essais potentiels sur l’homme fin avril « Fabriquer un vaccin demande du temps, cela pourrait prendre jusqu’à douze ou dix-huit mois », selon le président de l’OMS.

En France, l’institut Pasteur prend encore plus de précautions et explique que, dans le meilleur des cas, il ne sera pas disponible avant la fin de l’été 2021.

La France et la Chine ont crée le laboratoire P4 à Wuhan en 2011, un modèle de technologie au plus haut niveau mondial.

Soucieuse de la sécurité sanitaire mondiale, la France a compris la nécessité de renforcer les moyens de la recherche au plus près des lieux d’émergence des épidémies.

Cette coopération repose sur l’accord signé en 2014 entre l’Inserm, l’institut Pasteur, la fondation Mérieux et le Centre chinois pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC),

Quelques élucubrations !

Je suis étonné que les questions posées par les téléspectateurs ne portent jamais sur les huiles essentielles.

La censure est omniprésente.

Seul un médecin y a fait allusion pour mentionner que c’était sans effets thérapeutique.

Aurait-il reçu un petit chèque !...

Mais je trouve cela assez révélateur de notre époque : dès que des personnes proposent des solutions différentes pour se soigner, il y a toujours des rabat-joie et des sceptiques pour crier à la « fake news », avant même d’avoir vérifié les données scientifiques.

C’est encore plus le cas avec les solutions naturelles qui, malgré des études toujours plus nombreuses, continuent d’être tournées en ridicule par les médias et certains scientifiques.

C’est à croire que seul le vaccin pourrait nous sauver du coronavirus...

Je rappelle que la moitié des Français recourent aux médecines naturelles.

Toutes les couches de la société en sont adeptes.

Et pourtant, le silence est pesant.

On a vu comment une bande de médecins et professeurs ont profané l’homéopathie, moyennant un chèque pour leur cupidité et lâcheté.

Pour affiner vos connaissances sur les huiles essentielles lire mes 2 livres :

  • « Les huiles essentielles, médecine d’avenir » Ed. Dauphin. (Un best-seller)

  • « Huiles essentielles antivirales » Ed. Trédaniel.

En Avril 2020 sortie d’un nouveau livre sur les virus et leurs traitements aux Ed. Dauphin.

Pour trouver l’ensemble des compléments alimentaires, je vous recommande la pharmacie des laboratoires Fenioux à Paris, 11 Rue Daru 75008. Tel : 01 40 55 94 89. Ils pourront vous conseiller.

Je vous donne rendez-vous au prochain pic, peut être après l’été.

Je conseille à l’ensemble de ces stars de la médecine de lire mes livres et de s’abonner à ma Newsletter.

Ils auront l’occasion de briller enfin légitiment.

N’oubliez pas mon dernier livre vendu sur Amazon et la nouvelle version éditée chez Trédaniel « Alzheimer et odorat » quand les arômes restaurent la mémoire.

Portez-vous bien !

Dr Jean-Pierre Willem

Partager cet article

Repost0
29 mars 2020 7 29 /03 /mars /2020 06:41
ROYAL MONACO MEDECINE:Combien de temps allons-nous rester enfermés ? Faites ces 5 gestes dans les prochaines 24h Chèr

Combien de temps allons-nous rester enfermés ? 

Chère lectrice, cher lecteur, 

Le confinement devrait durer plus longtemps que prévu

La crise qui démarre va s’installer pour un moment, elle aussi. 

On ne sait même pas quand la pandémie sera enfin maîtrisée…

A priori, pas de quoi être rassuré. Mais j’ai une bonne nouvelle : il existe une solution pour contourner ce « naufrage » collectif !

Mon ami Florent Cavaler a préparé un Guide de Survie pour vous aider à :

  • Passer le confinement en sécurité sans craindre d’être contaminé
     
  • Renforcer votre immunité avec des solutions naturelles à l’épreuve des pénuries
     
  • Gérer la crise et éviter toute décision stupide (quand tous les autres commenceront à paniquer)
     

Ce Guide est devenu ma référence en cette période trouble – c’est pourquoi j’ai pensé que vous devriez en prendre connaissance vous aussi. 

Je vous laisse découvrir le message de Florent. 

Bien à vous, 

Philippe Rivière


Faites ces 5 gestes dans les prochaines 24h

Chère lectrice, cher lecteur,

D’heure en heure, les nouvelles deviennent plus alarmantes.

Peu importe les médias que vous consultez, c’est la panique générale – à les entendre, le monde est au bord du gouffre.

Le problème, c’est que personne ne vous dit QUOI FAIRE PRÉCISÉMENT.

C’est la raison pour laquelle je vous écris ce message. Vous vous posez sûrement des tas de questions :

  • Devez-vous faire des provisions de nourriture, ou bien les pénuries ne sont-elles que temporaires ?
     
  • Pouvez-vous encore sortir de chez vous… ou faut-il vous barricader jusqu’à nouvel ordre ?
     
  • Devez-vous suivre les déclarations du gouvernement, et avoir confiance en eux… ou devez-vous prendre des mesures supplémentaires pour vous protéger, vous et vos proches ? Avez-vous intérêt à les écouter ?
     
  • Et surtout, comment maximiser vos chances face au coronavirus, puisque vous y serez très probablement exposé ?
     

Je vais répondre à toutes ces questions et vous dire exactement ce que vous devriez faire, selon moi. Les conseils que je vous donne sont les plus efficaces à ma connaissance, et surtout, je ne vous parlerai pas de vitamine C ou D… Mais de nutriments, plantes et molécules qui resteront disponibles et ne souffriront sans doute pas de pénuries.

#1 – Prenez immédiatement ces nutriments pour booster votre production de globules blancs

La première étape, c’est de renforcer votre système immunitaire.

Votre priorité doit être la production de globules blancs.

Si vous vous demandez pourquoi, la réponse est simple : ces cellules sont l’un des premiers remparts de votre organisme face aux infections. C’est sur elles que vous comptez pour éradiquer les virus.

Comme il est très probable que vous soyez tôt ou tard exposé au virus, voici des conseils à appliquer sans attendre :

Prenez de la N-Acétylcystéine (ou NAC) : La NAC aide votre foie à produire du glutathion, qui va renforcer les globules blancs et les rendre plus agressifs

Prenez de la glutamine : La glutamine est un acide aminé présent dans le sang et les muscles, qui sert de carburant aux globules blancs. En cas d’infection, le corps puise dans les muscles la glutamine nécessaire pour nourrir les globules blancs. Aussi, si vous n’êtes pas un adepte de la musculation, vous pouvez aussi prendre un complément alimentaire à base de glutamine – sans de bonnes quantités de glutamine, vos globules risquent de s’épuiser trop vite.

Prenez du Reishi et du Shiitaké : Ces 2 champignons japonais renforcent les lymphocytes NK[1]. Ces globules blancs forment un « commando d’élite » qui attaque toutes les cellules infectées, et coordonne l’activité d’autres types de globules blancs : les lymphocytes B et T.

#2 – Renforcez DÈS CE SOIR votre microbiote, le « chef d’orchestre » de votre immunité !

La plupart des cellules qui forment votre système immunitaire sont produites dans l’intestin.

Votre intestin est l’usine d’armement de votre système immunitaire. Et si vous voulez qu’il continue à produire les cellules qui combattent les infections, vous devez l’entretenir.

Mangez des aliments fermentés : Choucroute crue, miso, kéfir, kvas ou kimchi. Je vous expliquerai où trouver ces « aliments vivants » qui ne nécessitent pas d’aller-retour en pharmacie.. Ils sont moins prisés du grand public, et vous ne risquez pas la pénurie. Vous pouvez en faire à la maison, et varier les recettes pour profiter de toutes les bonnes bactéries qu’ils contiennent. Ce qui compte, c’est la diversité des bactéries que vous allez ingérer.

Probiotiques : choisissez ces 2 souches : La souche Lactobacillus paracasei (LA802) et la souche Lactobacillus acidophilus (LA201) sont parmi les plus efficaces pour repeupler votre microbiote avec de bonnes bactéries immunostimulantes en un temps record.

En combinant aliments fermentés (pour la diversité) et probiotiques (pour la quantité), vous agissez efficacement pour renforcer votre microbiote rapidement, pour mettre tout votre système immunitaire en ordre de bataille.

#3 – Préparez votre système respiratoire contre les agressions

En plus d’augmenter votre immunité générale, vous devez apporter une attention particulière à votre système respiratoire, car c’est lui qui souffrira le plus du coronavirus. Voici ce que vous pouvez faire :

  • Consommez de l’échinacée (je vous la conseille sous forme d’extrait liquide) : Cette plante est même préconisée par l’Agence Européenne du Médicament, qui vante son efficacité « pour l’utilisation à court terme et le traitement des infections aigües du systèmes respiratoire supérieur chez l’adulte et l’adolescent[2]».
     
  • Prenez de la propolis : ce produit de la ruche est considéré comme un incontournable face aux infections hivernales[3]. Son rôle au niveau des bronches peut vous aider à les assainir en cas d’infection – et donc à préparer votre système respiratoire aux agressions.
     

#4 – Rendez-vous « incontaminable » - autant que possible !

Maintenant vous le savez : il est très probable que vous soyez directement exposé au virus. Mes 3 premières étapes vont vous aider à le combattre si vous le contractez… Mais le mieux, ce serait de l’éviter. Voici comment vous pourriez « renforcer les frontières » de votre organisme au mieux, pour éloigner tant que possible les contaminations :

  • Prenez du sélénium : notre corps n’en synthétise pas, mais si vous en manquez, vous êtes probablement davantage exposé aux infections. Dans une étude de 2011[4], on constate que les zones où le niveau de sélénium est le plus faible dans le sol sont les zones où les populations sont les plus vulnérables aux infections virales. On vous parle beaucoup des noix du Brésil, mais c’est à mon sens une fausse bonne idée : le taux de sélénium est très variable, le seuil de toxicité peut être atteint rapidement, et d’autres aliments qui risquent moins la pénurie peuvent se révéler tout aussi efficaces.
     
  • Misez sur ces 2 huiles essentielles : l’huile essentielle de laurier noble[5][6] et celle de cannelle de Chine[7] (on l’appelle « L’Attila » de l’aromathérapie) sont d’excellents remparts aux attaques virales… Et elles risquent d’être moins « prises d’assaut » que les grands classiques comme le Tea Tree ou la Ravintsara. Le laurier noble a fait l’objet d’études in vitro très prometteuses lors de la dernière épidémie majeure, le SRAS de 2003[8].
     

#5 – Les gestes-clés pour ne pas vous mettre en danger pendant l’épidémie

La situation évolue très vite, et le gouvernement français semble prendre conscience de la gravité de l’épidémie.

Seulement, vous devez comprendre que le virus a déjà trop circulé. Il n’y a plus de « foyers » d’épidémie – il circule librement sur l’ensemble du territoire.

Selon certaines projections (parfois alarmistes, il faut le dire), plus de 30 millions de Français pourraient être infectés dans les prochaines semaines[9].

Face à ce scénario, je ne suis pas resté les bras croisés.

Dans les pays les plus touchés (comme la France), le nombre de cas double environ  tous les 3 jours et il n’y a pas de temps à perdre[10].

Dans ce type de crise, il y a ceux qui paniqueront parce qu’ils ne seront pas bien préparés.

Et il y aura ceux qui resteront sereins parce qu’ils sauront mieux comment réagir.

Partager cet article

Repost0
28 mars 2020 6 28 /03 /mars /2020 18:42
ROYAL MONACO MEDECINE: Et si le plus grand risque c’était après le confinement ?

Chers amis,

Tout le monde est désormais d’accord, le confinement va durer.

Mais avez-vous remarqué que personne ne parle de l’après confinement ?

"La première conséquence sanitaire va être la prise de poids", a annoncé dès le début de la crise le docteur Hervé Collado, médecin du sport aux Hôpitaux de Marseille[1].

Ces kilos en trop augmenteront le risque de diabète, d’hypertension et d’accident cardiovasculaire. L’inactivité est ainsi la première cause de maladies cardiovasculaires chez les femmes[2], ont établi les chercheurs de l’Université d’Harvard.

Je pense aussi à toutes les personnes de plus de 60 ans.

Quand on reste inactif longtemps c’est un âge où les os peuvent claquer comme du verre.

Au moment où nous reprendrons nos activités le cœur léger, sans penser que nous nous sommes affaiblis, il y aura des chutes dans les escaliers, sur les trottoirs et donc plus de fractures au genou, aux chevilles et aux poignets, les endroits les plus fragiles de notre squelette.

Chez les plus de 70 ans, les fractures du col du fémur seront le plus à redouter.

Dans quel état serons-nous au mois de mai ?

Face à ces risques, je le sais bien, nous mesurons tous l’importance de nous prendre en main dès maintenant avec une activité physique.

Mais comment ?

Très peu de personnes vont bien le faire.

C’est pourquoi les experts prédisent dès les semaines qui viennent une recrudescence de cas de :

  • Phlébites aux jambes, dont vous savez qu’elles peuvent dégénérer en embolies pulmonaires,
     
  • Thromboses veineuses: vos veines se bouchent de petits caillots parce que le sang circule mal et votre risque d’infarctus s’envole
     
  • Fonte musculaire, problème sérieux pour le squelette qui n’est plus tenu, mais aussi pour le stock de protéines dont votre corps a besoin ; celui-ci s’épuise et c’est la sarcopénie, qui ralentit le fonctionnement de tous vos organes;
     
  • Problèmes osseux: l'inactivité physique augmenterait de 50% à 80% la perte de masse osseuse, ont établi des chercheurs de l’Université d’Umeo en Suède[3].
     

Avec le confinement, beaucoup de personnes vont aussi passer une grande partie de leurs journées assises. Or une étude britannique a montré qu’augmenter la durée de sa position assise fait grimper sensiblement les risques de diabète[4] et les douleurs d’arthrose[5] [6].

Il faut enfin parler des risques psychiques liés à l’inactivité. Peut-être l’avez-vous lu dans le journal Le Parisien du 24 mars, les psychiatres s’attendent à un afflux de patients « rendus fous » par la claustration[7].

Faire de l’exercice, même un peu chaque jour, est une bonne solution contre ces troubles. Cela vous fera sentir mieux dans votre corps et vous redonnera confiance et espoir.

Ne faites surtout pas cela

Mais quand on se pose la question « comment on fait ? », on tombe sur ces recommandations effarantes :

  • « Il faut faire du cardio. Il faut faire des flexions, du crossfit »[8] - Pourquoidocteur
     
  • « 10 sauts sur place suivis de 8 squats, puis 6 burpees. Puis 4 passages sous une chaise.[9]- LCI
     
  • « Gainage pour les abdominaux, pompes, talons fesses, montées de genoux, burpees, jumping jack, mountain climbers, squats sautés »[10] - France Inter
     

Les gens qui vous conseillent cela sont des irresponsables.

Si vous suivez ces conseils sans préparation, vous prenez le risque de déchirures des ligaments, de claquages, d’élongations, foulures, luxations. C’est le meilleur moyen de vous retrouver aux urgences hospitalières bondées…

Au moment-même où on nous supplie de ne surtout pas tomber malade.

Sans compter le risque cardiaque, puisqu’une activité trop soudaine, vous le savez peut-être, libère beaucoup d’adrénaline (une hormone qui, en excès, est nocive pour le cœur), laquelle peut provoquer une arythmie cardiaque, et donc des risques cardiovasculaires.

Et l’âge aggrave le risque lié au sport trop vite repris, avertit le Pr François Carré cardiologue et médecin du sport à l’hôpital de Rennes[11].

Nous avons besoin d’une activité qui soit douce, progressive et agréable à faire, adaptée à notre condition physique, et praticable à domicile.

Partager cet article

Repost0
28 mars 2020 6 28 /03 /mars /2020 17:44
TEMPLARI V.E.O.S.P.S.S: DISTRIBUZIONE MATERIALE SANITARIO

CONTINUA LA DISTRIBUZIONE DA PARTE DEI TEMPLARI DI MATERIALE SANITARIO NELL'AMBITO DEL PROGETTO "PHOENIX": CONSEGNATI TRE SCATOLONI DI MASCHERINE ALL'ASL1 IMPERIESE

Continua la distribuzione di materiale sanitario da parte del Servizio Assistenza Civile - SAC dell’Ordine Pauperes Commilitones Christi Templique Salomonis - V.E.O.S.P.S.S., i famosi Templari.

Venerdì 27 marzo sono stati consegnate all’ASL 1 Imperiese tre scatoloni di maschere FFP2, alla presenza del Direttore ASL, Marco Damonte Prioli, e del Segretario Generale dell’Ordine, Fra Antonio Awana Gana Costantini Picardi e di altri membri.

Gli aiuti sono stati consegnati nell’ambito del Progetto “Phoenix”- Missione COVID19.

“Andiamo avanti, senza sosta.” – ha commentato il Grand’Ospitaliare dell’Ordine, Fra Davide Sirtori –

“Noi proseguiamo la nostra Missione che attuiamo in Italia e all’Estero.

Ancora una volta dobbiamo ringraziare la Nazione Templare per il grande supporto che ci sta fornendo”.

 

Partager cet article

Repost0
27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 23:38
I Templari consegnano al Comune di Ventimiglia le maschere FFP2.

I Templari consegnano al Comune di Ventimiglia le maschere FFP2.

 

Il 26 marzo una delegazione del Servizio Assistenza Civile - SAC dell’Ordine Pauperes Commilitones Christi Templique Salomonis  - V.E.O.S.P.S.S. - MCXVIII ha donato le prime maschere FFP2 al Comune di Ventimiglia.

Gli aiuti sono stati consegnati nell’ambito del Progetto “Phoenix”- Missione COVID19 alla presenza del Sindaco della Città, Gaetano Scullino, e del Segretario Generale dell’Ordine, Antonio Awana Gana Costantini Picardi.

Le maschere verranno date in dotazione al Comando della Polizia Locale.

La Missione COVID-19 all’interno del Progetto “Phoenix” ha cominciato a sostenere gli Stati nella lotta contro il Coronavirus SARS-CoV-2, inviando materiale sanitario di supporto.

“Siamo in contatto con strutture sanitarie ed Enti Istituzionali per coordinare l’invio degli aiuti, attraverso in nostro Servizio di Assistenza Civile” - dice il Gran Priore dell’Ordine, Fra Riccardo Bonsi - .

Nessun merito particolare - prosegue il Gran Priore - stiamo semplicemente ottemperando a un nostro dovere; infatti al primo punto della missione della nostra Regola è prevista la tutela e la preservazione del genere umano.

Dobbiamo ringraziare la Nazione Templare che ci sta supportando negli approvvigionamenti del materiale sanitario da donare ai vari Stati.

Il Dipartimento della Salute della Nazione Templare, guidato dal Ministro Eric Oquinarena, sta lavorando senza sosta e gli Ambasciatori nei vari Stati stanno facendo da collegamento.

Cerchiamo di fare la nostra parte, sappiamo che è un piccolo supporto rispetto alle esigenze mondiali, ma faremo tutto quello che è umanamente possibile” - conclude il Gran Priore -.

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche