Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2020 3 16 /09 /septembre /2020 18:00
TRACCE DI PESTICIDA IN ALCUNI VINI FRANCESI

Tracce di pesticidi nei vini certificati come "alto valore ambientale"

Sono state analizzate ventidue bottiglie. Tutti contengono residui di sostanze potenzialmente cancerogene o che alterano il sistema endocrino. A differenza dell'etichetta biologica, questa certificazione non garantisce il non utilizzo di pesticidi.

 

TRACCE DI PESTICIDA IN ALCUNI VINI FRANCESI

Si tratta di vini che si dichiarano pratiche virtuose o beneficiano della certificazione “HVE”, tra cui “alto valore ambientale”. Biodiversità, irrigazione, strategia fitosanitaria ... "HVE" è una certificazione che dovrebbe contraddistinguere "le aziende agricole impegnate in approcci particolarmente rispettosi dell'ambiente", sottolinea il ministero dell'Agricoltura. A differenza del marchio biologico, questa certificazione non garantisce però il non utilizzo di pesticidi. A riprova, l'associazione Alerte aux tossine ha fatto analizzare ventidue vini di Bordeaux (tra cui crus bourgeois e grands crus), champagne e Linguadoca. I risultati, pubblicati lunedì 14 settembre, mostrano la presenza di residui di antiparassitari in tutte le bottiglie.

Le prove sono state affidate al laboratorio Dubernet, specializzato in analisi enologiche. In totale, sono state trovate ventotto diverse sostanze attive con una media di quattro sostanze per flacone. Tutte le bottiglie (annate dal 2015 al 2019) contengono molecole (sette in media) i cui effetti sono considerati potenzialmente di disturbo endocrino (DE). In undici flaconi sono state rilevate tracce di sostanze classificate come probabili cancerogene, mutagene e tossiche per la riproduzione (CMR). E nove flaconi contengono almeno un SDHI (per "inibitori della succinato deidrogenasi"), questi fungicidi la cui tossicità preoccupa gli scienziati specializzati.

"Questi risultati mostrano che la certificazione HVE, effettuata dai viticoltori di Bordeaux, è una vasta truffa e che ci sono divari significativi tra marketing, promesse e realtà delle pratiche professionali", commenta Valérie Murat, presidente di Allarme tossico. L'associazione non è al primo tentativo. Nel 2018 aveva già fatto analizzare dodici bottiglie e dimostrato la presenza di sedici pesticidi.

"Le nostre pratiche si sono evolute bene"

L'associazione ha classificato le bottiglie in base al numero di sostanze trovate. Con quindici sostanze rilevate, tra cui quattordici PE (clorantraniprolo, fenbuconazolo, metalaxil, ecc.), Un SDHI (Boscalid) e persino un neonicotinoide, tiametoxam, Bordeaux Château Lauduc bordeaux rouge 2018 è in cima alla lista.

Riassunto dal giornale Le Monde del 15.9.20:

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2020 7 13 /09 /septembre /2020 06:47
Pourquoi la BANANE est-elle la reine du supermarché ?

Ceci est une banane Cavendish :Ou pour la plupart d’entre nous, tout simplement « une banane »…

… parce que la variété Cavendish représente 
99 % des exports.

Il faut savoir que la banane se vend mieux que tous les autres produits frais au supermarché [1]… pommes, raisins, oranges !

La banane est aussi
 un aliment de base dans les pays pauvres, à côté du riz, du blé et du maïs.

… ce qui est logique :

  • la banane est riche en nutriments (potassium, vitamine B6, fibres et glucides pour vous donner de l’énergie immédiate [2]),
  • elle est naturellement préemballée, donc facile à transporter,
  • elle est sympathique (les enfants l’adorent),
  • elle ne coûte (quasiment) rien.

Un fruit exotique moins cher
que nos fruits locaux !?

En France, les bananes coûtent en moyenne 1,60€ le kilo (1,94€ si bio) [3].

Ça fait 26 centimes/pièce… 26 centimes pour un fruit exotique !

A tel point, qu’Amazon a installé un stand à Seattle pour distribuer des bananes gratuitement. En deux ans, ils ont distribué 1,7 millions de bananes gratuites [4]. Rien que ça !

Par comparaison, les oranges coûtent en moyenne 2,59€ le kilo [5]. Les fraises, 11,87€ [6]. Et même une pomme toute bête coûte en moyenne 2,30€ le kilo [7].

Le plus bizarre, c’est que la banane est exigeante :

  • elle a besoin d’une terre très riche,
  • d’être protégée du vent,
  • et de recevoir beaucoup (beaucoup) d’eau.


Tout ça fait que la banane ne pousse que dans des régions limitées – entre les latitudes de 30° Nord et 30° Sud.

Ça élimine l’Europe, l’Amérique du Nord (excepté le Mexique), et toute l’Asie du Nord.

Il reste :

  • l’Inde (1er producteur mondial),
  • la Chine du sud (2e producteur mondial),
  • les Philippines (3e producteur mondial, et 2e pays exportateur),
  • l'Équateur (4e producteur mondial, et 1er pays exportateur),
  • le Brésil (6e producteur mondial). [8]

Cela veut dire que nos bananes de supermarché ont parcouru 7000 km, au bas mot… !

Par comparaison, le pommier pousse partout dans nos régions. Y compris à quelques kilomètres d’un supermarché de province. Il s’adapte aux différentes qualités de sol. Il résiste aux hivers froids et aux étés chauds. Et des dizaines de variétés de pommes se font concurrence.

Comment est-il possible qu’une banane vendue à Angers (et qui a traversé l’Atlantique) soit moins chère qu’une pomme produite à quelques kilomètres de là, au sud de la Loire ?

La réponse est…

La réponse, c’est… le conteneur

Le sort de la banane, et de 90% des produits que nous achetons, est lié au CONTENEUR qui a bouleversé à jamais l’économie mondiale.

Le problème du transport maritime d’autrefois

Avant l’invention du conteneur, on savait que le transport maritime était très économique :
  • Il n’y a pas besoin de routes, ponts, tunnels, feux de signalisation à poser et à entretenir.
  • Une poignée de marins peut faire naviguer des bâtiments gigantesques. Les plus grands porte-conteneurs du monde, comme le Emma Maersk, ont un équipage de moins de 15 personnes. Et des sociétés comme Rolls Royce travaillent actuellement sur des navires sans pilote [9].
Entre les ports, tout allait bien, mais le transport maritime perdait beaucoup en temps (donc en efficacité) une fois au port.

Un voyage Le Havre-New York, prenait environ 12 jours. Mais une fois à destination, le déchargement et le chargement pouvaient prendre 7 jours !

Comment est-ce possible ? Parce que les dockers devaient soulever, porter et traîner des marchandises sous des formes très différentes, allant des barils, aux caisses en bois, en passant par les gros sacs en tissu.

C’était donc lent et inefficace.

On perdait 7 jours à payer une place au port, à payer les dockers pour un travail vraiment pénible, et pendant ce temps les marins étaient inoccupés… au lieu de faire d’autres traversées. Et donc un manque-à-gagner de 7 jours qui s’ajoute aux coûts de transport. Au final, ces pertes représentaient 60 à 75 % du prix du transport. Après avoir répercuté ces coûts sur le consommateur final, les produits étaient en moyenne 12% plus chers.

Mais tout a changé avec le conteneur.

Comment nous sommes parvenus
à faire des économies colossales

Les transporteurs ont compris que leur métier n’était pas de transporter des bananes, des téléphones ou des voitures. Leur métier était de… transporter. Et s’ils pouvaient mettre les milliers de marchandises différentes dans une seule boîte, générique, solide, résistante, facile à déplacer, à empiler et à stocker… ils pourraient transformer des milliers de problèmes, en un seul problème : comment transporter une boîte bien connue d’un point A à un point B, aussi vite que possible [10].

Ce qu’il y a dans la boîte n’a pas d’importance. D’ailleurs, la plupart des marins savent à peine ce qu’ils transportent.

Ainsi, les transporteurs pourraient gagner du temps, faire plus de livraisons, et réduire leurs coûts.

Les conteneurs ont aussi permis de :
  • réduire le coût des assurances,
  • rendre le vol presque impossible,
  • déplacer les marchandises facilement entre un bateau, un train et un semi-remorque.
Une entreprise a calculé que réduire d’une seconde le temps nécessaire pour déplacer un conteneur au port permettait d’économiser 3500 euros par bateau par an.

Or ici, les transporteurs n’allaient pas économiser des secondes… ni des minutes, ni des heures… ils allaient économiser des journées !

Les conséquences indésirables du conteneur

Si vous êtes un docker, le conteneur standardisé est votre pire ennemi. Votre travail devient répétitif, moins qualifié et facile à automatiser.

Dès les années 1970, les syndicats de dockers ont tout essayé pour riposter. Et je n’ai pas la place ici de vous raconter la triste histoire des grands ports français.


Mais, le conteneur était inévitable…

La question qui restait en suspens était : QUEL format standard adopter ?

De nombreux formats ont été proposés, mais celui qui s’est imposé est le suivant :
  • longueur : 20 pieds (6,058 m) ou 40 pieds (12,192 m),
  • largeur : 8 pieds (2,438 m),
  • hauteur : 8,5 pieds (2,591 m).
Dans les ports, les dockers ont laissé la place à des armées de grues qui déplacent des conteneurs de la façon la plus efficace.
Résultat, les bateaux se sont mis à passer beaucoup plus de temps en mer.

Les temps de transports maritimes sont devenus prévisibles avec une grande précision.

Au final, les coûts des transports maritimes ont tellement baissé qu’ils sont devenus insignifiants.

Ce qui importe désormais, c’est le coût de la main d’œuvre.

Or, dans les pays exportateurs de bananes, la main-d’œuvre est très bon marché.

Revenons à notre banane

C’est cette combinaison de :
  • coûts de main-d’œuvre bas,
  • coûts de transports insignifiants,
  • prévisibilité du transport maritime,
… qui ont fait de la banane le parfait bien de consommation massive.

L’itinéraire de notre banane

La vie de notre bananier commence dans une pépinière, comme Vitropic, installée au nord de Montpellier [11].

De là, les jeunes pieds de bananiers sont expédiés par avion-cargo vers la République Dominicaine (si, si, et ça reste rentable !).

Puis, ils sont mis en laboratoire et en serre pour s’assurer qu’ils soient sains.

Ensuite, ils sont transportés vers les plantations où ils sont replantés.

Un an plus tard, les premières bananes, sont cueillies encore vertes… et dès cet instant, le chronomètre est lancé.

En effet, lorsqu’une banane commence à mûrir, il est impossible de revenir en arrière. Plus grave encore : si une seule banane se met à mûrir, elle va provoquer le mûrissement de toutes les bananes à proximité.

Petit rappel sur les fruits climactériques

Je vous en avais déjà parlé : la banane, la tomate, la pomme et l’avocat sont des fruits climactériques : leur mûrissement est déclenché par une hormone volatile, l’éthylène.

Si vous mettez des fruits climactériques ensemble dans une même corbeille, ils vont mûrir plus vite.

Comment protéger les bananes
pendant le voyage en mer

Après la récolte de la banane, tout est planifié avec la plus grande minutie, pour éviter que les bananes ne mûrissent trop vite.

D’abord, les bananes sont triées. Toutes les bananes imparfaites sont soit vendues dans le pays de production, soit utilisées comme nourriture pour le bétail.

Ensuite, les bananes sont mises dans des conteneurs spéciaux, maintenus à la température contrôlée de 13,3°C. Ensuite, ces conteneurs de bananes sont scellés hermétiquement pour éviter tout contact avec l’air et avec la lumière durant le transport [12].

Ces conteneurs sont ensuite chargés sur des camions pour être amenés au port de Caucedo (à l’ouest de Saint-Domingue). Puis ils sont empilés sur un navire porte-conteneurs au rythme de 50 conteneurs à l’heure.

Pour vous donner une idée, un grand porte-conteneur peut transporter 80 millions de bananes – c’est assez de bananes pour 600 000 personnes pendant un an !

Ensuite notre navire traverse l’océan Atlantique jusqu’à Dunkerque (soit 7187 km).

Les bananes sont mises dans
des chambres de mûrissement

Une fois en France, les conteneurs de bananes sont déchargés et les bananes entreposées dans des chambres de mûrissement. De l’éthylène (l’hormone volatile du mûrissement) est alors pulvérisé sur les bananes pour les faire mûrir. Rassurez-vous, c’est inoffensif.

Après cette étape, les bananes sont chargées sur des semi-remorques afin d’être transportées jusque sur nos étals et vendues 26 centimes/pièce ! Oui… on dirait que c’est de la magie.


Pourquoi la pomme ne profite-t-elle pas des économies du conteneur ? me direz-vous… et puis, en Europe, nous avons les subventions à l’agriculture qui font baisser les prix.

C’est vrai. Mais, à nouveau, les coûts de transports étant négligeables, la différence vient essentiellement du coût de main-d’œuvre. Que les vergers soient en France, ou même en Pologne, la main-d’œuvre reste plus chère qu’en République Dominicaine. L’ouvrier agricole polonais travaille pour 580 euros par mois [13]. Là où en Répulique Dominicaine, l’ouvrier agricole travaille pour 280 euros par mois [14].

Il n’est pas faux de dire que le conteneur met en 
concurrence directe toutes les régions du globe.

Si je fais abstraction de l’environnement (ça pollue), et du bien-fondé d’une telle entreprise (les Européens ont-ils vraiment besoin de bananes pour vivre ?), j’avoue être stupéfait du progrès et des économies qu’ont apporté les conteneurs.

Pour ma part, je constatais cette réalité sans la comprendre. Et j’espère vous avoir permis de progresser, vous aussi, dans votre compréhension du monde.

Bien à vous,


Eric Müller

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2020 7 19 /07 /juillet /2020 17:24
HYTECH ANTI-COVID 19 SYSTEM: DESTRUCTION DU VIRUS

HYTECH ANTI-COVID 19 SYSTEM

La société Hytech Ireland, dont le siège est à Dublin, a été créée en 2016 pour introduire d’innovantes technologies en Irlande, en se positionnant dans le secteur de la santé. Nous offrons ces technologies à nos clients intéressés par la sécurité anti-covid19 pour obtenir la destruction du virus grâce à un équipement révolutionnaire et maniable. Les solutions de décontamination d’Hytech sont devenues un élément fondamental de la prestation de services avec succès et en toute sécurité à nos clients. Nous sommes ravis de présenter nos technologies sur la Côte d’Azur et à Monaco.

YANEX

YANEX est un système de nettoyage UVC portable, efficace et fiable, qui peut désinfecter une pièce de taille standard, tuant des virus tels que le Covid19. Conçu pour désinfecter simultanément l’air et les surfaces, il nettoie tous les espaces, murs, sols et plafonds, des virus et autres micro-organismes potentiellement dangereux. Cette technologie de base robuste utilise une lampe au xénon, pulsée à haute intensité, qui émet une lumière UVC à large spectre (200 – 280 nm). Développé dans le secteur médical, il est maintenant largement utilisé dans le secteur commercial (hôtels, SPA, restaurants, boutiques), pour nettoyer en profondeur des espaces utilisés par le public. Cet appareil peut également être utilisé à bord de bateaux, hélicoptères, jets privés, etc. Ce système, compact et portable, peut tuer 99,99 % des agents pathogènes dans une pièce typique en seulement cinq minutes. Vous avez la possibilité de faire une désinfection très rapide et efficace dans tous les domaines de l’hôtellerie, bureaux, locaux commerciaux.

UV Box

Une innovante boîte UV avec nouveau design.

La boîte UV a été spécifiquement ciblée sur la désinfection rapide et efficace des instruments médicaux et, grâce à des travaux récents, peut désormais éliminer efficacement le coronavirus humain dans les articles médicaux tels que les EQGleads, les brassards de tensiomètre, les stéthoscopes, etc. Elle peut également être utilisée pour désinfecter des articles dans différents secteurs : masques de plongée, gants, etc. Tous les petits articles d’un client à l’autre. De plus, l’unité est assez grande pour accueillir tous les équipements de bureau, tels que les claviers PC ainsi que tous les iPads et iPhones.

DESINFECTION SPRAYER

C’est une alternative moins chère au système UV.

Ce pulvérisateur est utilisé pour les magasins, chambres d’hôtel, salons de beauté, salles de gym, pour éliminer le coronavirus humain. La durée de vie de la batterie du pistolet offre 4 heures de fonctionnement et, en raison de la conception innovante du petit récipient de 1,7 litre lorsqu’il est plein, peut désinfecter une surface de 175 m² par litre, avec un réglage de buse de 40 microns. Il faudra environ 15 minutes pour vider le récipient de 1,7 litre sur le pistolet et pour les zones plus grandes, le pulvérisateur à dos de plus grande capacité, fonctionnera pendant 35 minutes avant de nécessiter une recharge. Combiné avec notre chargeur électrostatique breveté, cela vous permet d’appliquer un revêtement uniforme sur toutes les surfaces.

 

Contact en France :

tatiana@hytech.ie

+ 33 (0) 6 73 79 20 84

HYTECH ANTI-COVID19 DISINFECION SYSTEM

Hytech Ireland, company that was founded in 2016 with headequarters in Dublin, introduces innovative technologies to customers interested in anti-Covid19 protection, garanteeing elimination of the virus thanks to revolutionary and easy to use equipment. Hytech decontamination solutions have become a fundamental part of successfull and safe provision of services to our customers. We are delighted to present our technologies in the French Riviera and Monaco.

YANEX

YANEX is an effective, reliable, portable Ultraviolet Cleaning (UVC) system that can disinfect a standard size room, killing viruses such as Covid-19. Designed to perform simultaneous disinfection of air and surfaces it cleans all spaces: walls, floors and ceilings, eliminating all potential harmful viruses and other microorganisms. This robust core technology employs a high intensity pulsed xenon lamp that emits wide spectrum UVC light. Developed in the medical sector, it is now been widely used in the commercial sector (hotels, spas, restaurants, shops) to deep clean the spaces used by the public. This device could also be used on board boats, helicopters, private jets, etc. This compact and portable system can kill 99.99% of pathogens in a typical room in just five minutes. You have the possibility to disinfect very quickly and effectively all areas of the hotel, office, commercial premises, etc.

UV box

Newly designed and innovative UV box has been specifically aimed at rapid and effective disinfection of various equipment/small items, for example, medical instruments such as ECGleads, blood pressure cuffs, stethoscopes etc.

It can be used to disinfect small items that are passed from one customer to another, in various sections: diving masks, gloves, glasses etc. Additionally, the unit is big enough and safe to disinfect office equipment such as PC keyboards and any personal devices such as iPads and phones (iPhones and Android)

Disinfection sprayer

This is a cheaper alternative to the UV system above. This sprayer is used for shops/ hotel rooms/ beauty rooms/fitness centres to eliminate human Covid19 virus. The battery life of the gun sprayer provides 4 hours of operation and due to the innovative design of small 1.7 litre container, when full, can disinfect an area of 175m2 per litre, with a nozzle setting of 40 microns. It will take approximately 15 minutes to empty the 1.7 litre container of the gun and for larger areas, bigger capacity backpack sprayer can be purchased; it will operate for 35 minutes before requiring a refill. Combined with our patented electrostatic charge, this allows you to apply a uniform coating on all surfaces.

Contact in France

tatiana@hytech.ie

+33 (0) 6 73 79 20 84

 

Partager cet article

Repost0
16 juin 2020 2 16 /06 /juin /2020 15:12
La Métropole lance avec ENGIE Solutions une expérimentation de vélos à hydrogène

Toujours en quête d’innovation,

la Métropole lance avec ENGIE Solutions une expérimentation de vélos à hydrogène auprès de ses agents

 

 

 

Conçu et assemblé en France, ce vélo électrique est propulsé par une pile à hydrogène. Véritable solution innovante entièrement détachée des énergies fossiles, il est à la pointe de la technologie et représente peut-être la référence de demain en matière de déplacements à vélo.

 

Dès aujourd’hui, la Métropole Nice Côte d’Azur expérimente l’utilisation de ce vélo à hydrogène auprès de ses agents dans le cadre de leurs déplacements professionnels. Ce test grandeur nature va s’effectuer sur 6 semaines, 10 unités seront mises à disposition par ENGIE Solutions au sein du parc mutualisé de la Ville de Nice et de la Métropole. Il permettra d’identifier si ce mode de déplacement est compatible avec les besoins des agents métropolitains qui feront des retours d’usage et de fonctionnalité.

 

Cette démarche traduit, une nouvelle fois, la volonté d’engager concrètement la transition énergétique et la croissance verte sur notre territoire. Bien plus qu’une originalité, il s’agit de préparer aujourd’hui la révolution de demain en matière des déplacements. L’expérimentation permettra à ENGIE Solutions de déployer une offre de mobilité aux carburants alternatifs adaptée aux besoins des villes et collectivités et de proposer des solutions selon les usages dans tous les domaines de la mobilité durable (Gaz Naturel Véhicule, hydrogène, électrique). Cette démarche s’inscrit dans la droite ligne de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie en faveur de la diversification du mix énergétique.

 

Partager cet article

Repost0
7 juin 2020 7 07 /06 /juin /2020 16:53
NICE - MONACO: JOURNEE MONDIALE DE L'ENVIRONNEMENT


  A la veille de la journée mondiale de l’environnement,  Université Côte d'Azur, avec le soutien de la Fondation Prince Albert II  de Monaco et de la Ville de Nice, annonce plus de 355 contributions  à la carte des impacts positifs de la pause planétaire COVID-19 

Université Côte d'Azur a lancé le projet « Open Map of the Global Pause » pour constituer une mémoire collective vivante des phénomènes positifs survenus à travers le monde, depuis le début de la pause humaine imposée par le Covid-19.  Open Map a déjà collecté plus de 355 épingles provenant d’internautes du monde entier qui relayent des phénomènes vus sur les réseaux sociaux, dans la presse ou dont ils ont été les témoins directs. Les contributions concernent des phénomènes naturels, des innovations, l’art et la culture, des initiatives solidaires, la recherche ou encore les évènements plus insolites. Cette carte offre au monde un témoignage collaboratif de la période sans pareille que nous traversons. La Fondation Prince Albert II de Monaco a rejoint l’initiative soutenue par la Ville de Nice : 

« Cette initiative qui met en évidence des interactions inédites entre l’animal, la nature et l’homme, de petites ou de grandes innovations, des initiatives solidaires, sportives ou artistiques reflète aussi la dynamique de notre université et la richesse de notre territoire indique Jeanick Brisswalter, Président d’Université Côte d’Azur. Université Côte d’Azur qui est l’une des 10 universités ayant reçu le label d’excellence « Idex » en France a pour ambition d’une part d’être un acteur fort de son territoire, d’autre part d’aborder par ses recherches et ses formations les grands enjeux du monde actuel et futur.  Nous remercions pour son soutien la Fondation Prince Albert II de Monaco. Nous nous inscrivons dans un partenariat naturel, en lien avec son propre programme "A Green Shift ?" qui ouvre une réflexion de fond sur le rapport de l ’ homme à la nature dans le monde post-pandémie. »  
 « La carte interactive développée par Université Côte d ’ Azur – un partenaire de longue date de la Fondation Prince Albert II de Monaco, est un projet participatif permettant de rendre compte de l ’ incroyable dynamique qui s ’ est mise en place durant la période de confinement. » précise Olivier Wenden, Vice-Président de la Fondation. Nous avons pris conscience de notre fragilité, mais également de l ’ incroyable résilience de la nature lorsque les activités humaines sont mises en pause.  L ’ Open Map of the Global Pause est un témoignage vivant de ce moment inédit. Une preuve supplémentaire du lien qui existe entre santé et environnement mais également une vision positive de notre capacité à agir ensemble, individuellement et collectivement, pour le bien commun. Il faudra nous en souvenir afin de construire un « monde d’après » enfin respectueux de la Planète, où l ’ homme cesse de s ’ opposer à la nature. » 

 

La ville de Nice s’associe à ce dispositif lancé par Université Côte d’Azur sur les bienfaits de cette pause planétaire liée à la pandémie. A l’échelle du territoire, une formidable chaîne de solidarité a vu le jour pendant ce confinement. Construire un témoignage mondial de cette pause planétaire liée à la pandémie, faire ressortir ce qu’il y a eu de plus positif pendant cette crise est primordial afin d’en tirer le meilleur pour tous, aujourd’hui, et pour les générations futures demain. Dans ce traumatisme collectif, chaque histoire individuelle est importante pour construire un avenir meilleur.   Cette carte va continuer à vivre au-delà du confinement car elle va permettre de proposer des ateliers de sensibilisation pédagogique à l’international et notamment auprès de la jeune génération niçoise. « Des parcours d’exploration pourront être créés à travers l ’ histoire de cette pause planétaire pour sensibiliser à l’impact de l’activité humaine mais nous pourrons également continuer de compléter l’album commun de cette période avec les jeunes publics tout en éduquant au fact checking. » observe Samira Karrach, responsable du projet à Université Côte d’Azur qui précise, « Nous travaillons enfin à un partenariat avec des institutions spécialistes de l’archivage pour donner une nouvelle dimension à ce projet ». 
Pour contribuer à la carte interactive, il suffit de se connecter à l’adresse https://globalpause.ushahidi.io/views/map Toutes les contributions sont accueillies, textes, photos, vidéos, lien URL.  

 
 
Responsable du projet Samira.KARRACH@univ-cotedazur.fr  
Attachée de presse Delphine.SANFILIPPO@univ-cotedazur.fr
 

Partager cet article

Repost0
30 mai 2020 6 30 /05 /mai /2020 15:46
NICE:  Label Confiance Sanitaire ce samedi 30 mai 2020. au Le Ruhl Plage

Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a remis pour la première fois à un restaurant de plage le Label Confiance Sanitaire ce samedi 30 mai 2020. Le Ruhl Plage devient ainsi le premier restaurant de plage à bénéficier de ce label, gage du respect par l’établissement des règles de sécurité sanitaire face à la pandémie du Covid-19. Le Label Confiance Sanitaire, lancé le 9 mai dernier par Christian Estrosi, permet aux entreprises de s’approprier les prescriptions de sécurité sanitaire, de faire les aménagements nécessaires et de rassurer les clients. Visible, ce label est et sera affiché sur la devanture et à l’intérieur des entreprises, commerces, et  restaurants labellisés. 300 commerces niçois ont déjà été labellisés.

 

Charte de confiance sanitaire : labellisation d’une plage

Plage du Rhul

Samedi 30 mai 2020, à 10h30

Eléments d’information

 

 

  • Reprise de l’activité économiqueà nouveaux aménagements nécessaires

 

  • J’ai souhaité accompagner les commerces, les artisans, et entreprises dans cette démarche

 

  • Label gage du respect par l’entreprise des règles de sécurité sanitaire, l’activité économique pourra reprendre sereinement

 

  • Aider les entreprises, rassurer les clients, éviter la reprise de l’épidémie

 

Pour obtenir le label, c’est simple

 

 

  • Les entreprises, artisans et commerces devront respecter une charte d’engagement établie par la Ville de Nice.
  • La charte qui s’appuie sur les règles sectorielles de sécurité sanitaire édictées par l’Etatàlabelsanitaire.nice.fr

 

La ville soutient les commerces et entreprises pour l’obtention du label

 

  • L’obtention de ce label ne doit pas être compliquée pour les commerces ni leur faire perdre du temps, toutefois il n’en sera pas moins rigoureux :

 

  • Des experts contactent les commerçants pour les informer, les conseiller…
  • La brigade s’occupe à la fois de l’intérieur et des abords directs du commerce
  • Les commerces bénéficient des petits aménagements et du matériel nécessaires au respect des règles de sécurité sanitaireàkitàvitres plexiglas, distributeurs de gel hydroalcoolique, visières…

 

  • Brigade de labellisation
    • Equipe formée par des spécialistes des sujets hygiène et par la cellule d’intervention mutualisée de la Police Municipale
    • L’action de la brigade ne se veut pas répressive mais bien dans le conseil et l’accompagnement.

 

La brigade a commencé ses labellisations dès le lundi 11 mai

 

  • Dès lundi matin  à Nice-Etoile avec la labellisation du centre commercial et de ses 100 boutiques

 

  • La liste des commerçants et établissements labellisés  est disponible en ligne :

 

à 345 commerces labellisés et 58 visites de conseil qui déboucheront dans les prochains jours à des délivrances de label

 

àParmi les plus emblématiques : les Galeries lafayette, Nice-Valley, le Forum Lingostière et les 21 Crédit Agricole de Nice

 

àDes restaurants faisant de la vente à emporter : la semaine prochaine,  les équipes iront faire une visite de confirmation pour la vente sur place dans les restaurants déjà labellisés.

 

àLa semaine prochaine :

    • les commerçants de la galerie marchande de Carrefour Lingostière
    • 59 rendez-vous pour des restaurants et des commerces de proximité

 

  • Nous avons commencé à labelliser les hôtels (rappel : ils  n’ont pas eu l’obligation de fermer durant la période de confinement) la semaine dernière.

 

  • Les restaurateurs pourront bénéficier d’une extension ou d’un aménagement éphémère de leurs terrasses (extensions facturées 1€).

 

  • Toujours guidée par la volonté de renforcer l’attractivité des commerces fortement impactés par la période de confinement et la non-exploitation de leur activité, la Ville de Nice désire aller encore plus loin en accompagnant les plagistes.

 

Renforcer l’attractivité des plages

Annonces du premier ministre 28 mai en ce qui concerne la restauration

- 10 par table maximum

- 1 mètre en chaque table

- Masque obligatoire pour le personnel, les fournisseurs

- Masque obligatoire pour les clients jusqu’à leur table ou pour circuler dans le restaurant

- Gestion des flux

Partager cet article

Repost0
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 15:35
MONACO ECOLOGIE - STARS'N' BARS

Stars’N’Bars et la Société Monégasque d'Assainissement célébreront la JOURNÉE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT le 5 juin avec une collecte spéciale de déchets électroniques devant le restaurant.

 

 
COLLECTE  E-WASTE

Selon Kate Powers, co-fondateur du Stars’N’Bars, le confinement du COVID 19 a incité beaucoup de gens à faire leur "nettoyage de printemps".   Mais les piles, les appareils electroniques et les ampoules, elle le rappelle , doivent pas être mis dans nos poubelles ou dans nos bacs de recyclage. 

"S'ils se retrouvent à l’usine de valorisation énergétique, dans les bacs de tri (jaune ou vert) ou, pire encore, en décharge sauvage, ils peuvent contaminer les matières recyclables, polluer l’atmosphère, ou même contaminer la nappe phréatique - la source de notre eau potable. « 

Afin d’éviter cela, la SMA  récoltera les objets gratuitement au STARSNBARS le 5 juin pour les confier à des organismes spécialisés dans le traitement de ces déchets

Donc le 5 juin les clients du STARSNBARS sont encouragés à apporter les déchets suivants au restaurant de 10h à 17h30 :

  • Déchets d’équipements électriques et électroniques : petits électroménagers, câbles, filaires, etc.
  • Ampoules, néons
  • Piles et batteries
  • Autres déchets ménagers spéciaux en mélange de petites tailles

Attention : les déchets dangereux (solvants, peinture, aérosols, etc.), les encombrants de type mobiliers ou gros électroménagers ou encore les déchets types gravats ne pourront être admis.

La Journée mondiale de l’environnement est la journée la plus célèbre de l’action environnementale. Depuis 1974, elle est célébrée chaque année le 5 juin. Elle encourage les gouvernements, les entreprises, les célébrités et les citoyens à concentrer leurs efforts sur un problème environnemental urgent. 

Contact  ANNETTE ANDERSON  0614804961

Partager cet article

Repost0
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 15:22
  
Stars’N’Bars et la Société Monégasque d'Assainissement célébreront la JOURNÉE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT le 5 juin avec une collecte spéciale de déchets électroniques devant le restaurant.
 
COLLECTE  E-WASTE

Selon Kate Powers, co-fondateur du Stars’N’Bars, le confinement du COVID 19 a incité beaucoup de gens à faire leur "nettoyage de printemps".   Mais les piles, les appareils electroniques et les ampoules, elle le rappelle , doivent pas être mis dans nos poubelles ou dans nos bacs de recyclage. 

"S'ils se retrouvent à l’usine de valorisation énergétique, dans les bacs de tri (jaune ou vert) ou, pire encore, en décharge sauvage, ils peuvent contaminer les matières recyclables, polluer l’atmosphère, ou même contaminer la nappe phréatique - la source de notre eau potable. « 

Afin d’éviter cela, la SMA  récoltera les objets gratuitement au STARSNBARS le 5 juin pour les confier à des organismes spécialisés dans le traitement de ces déchets.
Donc le 5 juin les clients du STARSNBARS sont encouragés à apporter les déchets suivants au restaurant de 10h à 17h30 :
  • Déchets d’équipements électriques et électroniques : petits électroménagers, câbles, filaires, etc.
  • Ampoules, néons
  • Piles et batteries
  • Autres déchets ménagers spéciaux en mélange de petites tailles
Attention : les déchets dangereux (solvants, peinture, aérosols, etc.), les encombrants de type mobiliers ou gros électroménagers ou encore les déchets types gravats ne pourront être admis
 
 
La Journée mondiale de l’environnement est la journée la plus célèbre de l’action environnementale. Depuis 1974, elle est célébrée chaque année le 5 juin. Elle encourage les gouvernements, les entreprises, les célébrités et les citoyens à concentrer leurs efforts sur un problème environnemental urgent. .
 
Contact  ANNETTE ANDERSON  0614804961

Partager cet article

Repost0
9 mai 2020 6 09 /05 /mai /2020 18:02
Christian Estrosi: Présentation du Label Confiance Sanitaire  Labellisation de 2 premiers commerces

Présentation du Label Confiance Sanitaire

Labellisation de 2 premiers commerces

par Christian Estrosi

Samedi 9 mai 2020, à 11h –

Au Plaisir des Halles -17 avenue de la république

Eléments d’information

 

 

  • Dans le cadre de la reprise de l’activité économique lundi prochain, les commerces et les entreprises devront prévoir de nouveaux aménagements pour recevoir leurs clients tout en respectant les règles de protection sanitaire.

 

  • J’ai souhaité accompagner les commerces, les artisans, et entreprises ainsi que les marchés dans l’appropriation de ces règles pour que le déconfinement soit un succès et que l’activité économique puisse reprendre tout en gardant la maladie loin de nous.

 

  • Grâce à ce label, gage du respect par l’entreprise des règles de sécurité sanitaire, l’activité économique pourra reprendre sereinement

 

  • Il permettra :

 

  • D’aider les entreprises, les petites notamment, à s’approprier et mettre en œuvre les prescriptions de sécurité sanitaire,

 

  • De rassurer les clients et fournisseurs sur le respect des gestes barrières et des mesures sanitaires de distanciations sociales.

 

  • Tout simplement d’éviter la reprise de l’épidémie.

 

Pour obtenir le label, c’est simple

  • L’obtention du label se fait sur la base du volontariat et sur demande.

 

  • La demande peut être effectuée, par téléphone ou par mail, auprès de la Ville de Nice, de la Chambre de Commerce et d’Industrie ou de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat qui nous soutiennent dans cette démarche.

 

  • Pour matérialiser leur engagement, les entreprises, artisans et commerces devront respecter une charte d’engagement établie par la Ville de Nice.
  • La charte qui s’appuie notamment sur les règles sectorielles de sécurité sanitaire édictées par l’Etat, est disponible sur le site internet de la Ville de Nice : labelsanitaire.nice.fr
  • La liste des commerçants et établissements labellisés sera disponible en ligne sur le site de la Ville de Nice.

J’ai souhaité que la ville soutienne les commerces et entreprises

pour l’obtention du label

 

 

Après ces 2 mois de fermeture administrative, il n’est pas question que l’obtention de ce label soit compliquée pour les commerces et leur fasse perdre du temps, toutefois il n’en sera pas moins rigoureux :

  • En amont, au moment de votre inscription, des experts vous contacteront pour vous informer sur les prescriptions en vigueur, répondront à vos interrogations et vous conseilleront sur la démarche à suivre pour obtenir le label. La brigade s’occupe à la fois de l’intérieur de votre commerce mais aussi de ses abords directs.

 

  • C’est à l’issue de ces premiers conseils que le nom du commerce sera inscrit sur la liste pour passage de la brigade.

 

  • Les commerces pourront bénéficier des petits aménagements et du matériel nécessaires au respect des règles de sécurité sanitaire (vitres plexiglas, distributeurs de gel hydroalcoolique, visières…).
  • Les entreprises n’auront ainsi pas à se soucier de l’approvisionnement et du coût de ces articles 

 

  • Au moment de son passage, la brigade de labellisation, composée d’une équipe formée par des spécialistes des sujets hygiène et par cellule d’intervention mutualisée de la Police Municipale, aura pour missions de conseiller les commerçants sur place s’il reste des questions et de procéder aux vérifications du respect de la charte et de labéliser.

 

  • L’action de la brigade ne se veut pas répressive mais bien dans le conseil et l’accompagnement.

 

  • Elle n’a pas qualité à se substituer à l’action de la Police Municipale ou aux services de contrôle de l’Etat.

 

  • La brigade se chargera aussi de fournir à l’occasion de l’audit le visuel différenciant à apposer sur la vitrine ou autres espaces visibles au choix du commerçant.

 

  • La brigade n’aura pas de mission de contrôle à posteriori.

 

  • En revanche, des contrôles aléatoires de respect des normes de protection sanitaire et des engagements de la charte pourront être menés par des agents assermentés de la Police Municipale.  

 

La brigade commencera ses labellisations dès le lundi 11 mai

  • Les premières labellisations interviendront le plus rapidement possible à la réouverture des commerçants et entreprises.

 

  • Ainsi, dès lundi matin la brigade procédera aux dernières vérifications deNicetoileafin de labelliser le centre commercial et les 100 boutiques qui le composent.

 

  • Nous procéderons aussi, pour ceux qui le souhaitent, à la labellisation des commerces qui sont restés ouverts pendant le confinement.

 

  • J’ai enfin souhaité qu’on puisse procéder, à la labellisation des commerçants qui réouvriraient à une date ultérieure au 11 mai.

 

  • Les restaurants, bars, cafés, hôtels ou plages seront ainsi prêt à accueillir des clients en amont de leur réouverture.

 

Je vous propose maintenant de procéder à la labellisation

des deux premiers commerces :

 

àDans la catégorie commerce alimentaire

  • Resté ouvert pendant le confinement : « Au plaisir des halles »,
  • La gérante, Madame BLANQUI, a été visitée dans le cadre de l’action de prévention des risques COVID -19, mise en place dès le début de la crise par la cellule d’intervention mutualisée de la PM.

=>les mesures barrières mises en place sont exemplaires.

 

àDans la catégorie commerces de soins à la personne

- appelés à une réouverture lundi : « INSTITUT 16 B »

=>La gérante Madame GUILLAUD, a réalisé un très important travail sur les gestes barrières, conseillée par la ville, en vue de permettre une ouverture responsable.

Partager cet article

Repost0
6 mai 2020 3 06 /05 /mai /2020 16:13
Présentation du plan  reprise des déplacements déconfinement Par Christian Estrosi

L'arrivée en vélo de Christian ESTROSI- Photo (c) Luigi MATTERA

Nous avons réussi notre confinement et je remercie les Niçois et tous les services qui y ont contribué.

 

Après avoir réussi le confinement, il faut réussir le déconfinement.

 

A partir d’aujourd’hui, je vais vous donner un certain nombre de rendez-vous (économie, école, commerces, sanitaire…).

 

Nous ne pouvons pas réussir la reprise de lundi, sans avoir un regard sur la mobilité, dès lors que si on a 308.000 usagers / jour comme sur le réseau tel qu’il était en février.

 

Avant toute chose, je veux rappeler que les gestes barrières sont un impératif : port du masque et lavage des mains.

Nous sommes la seule grande ville de France, qui aura dotée dès lundi 11 mai, chaque Niçois et Métropolitains de 2 masques.

Dès lors, je prendrai un arrêté de port du masque obligatoire.

 

Après avoir fait l’inventaire des activités autorisées par le gouvernement avec les représentants du monde économique et les grandes administrations

Nous devons trouver le juste équilibre entre usage des transports en commun, mobilité douce et véhicules.

J’ai un principe, c’est de ne rien imposer mais d’offrir des alternatives à tous.

 

Ce que nous avons réussi avec les Niçois pendant le confinement, je veux le réussir avec les Niçois pendant le déconfinement, en les rendant acteurs.
C’est une action collective, c’est comme cela que je conçois une société de respect et de confiance.

Il y a à la clé une reprise qui doit garantir que la réussite sanitaire du confinement rende prioritaire la réussite sanitaire du déconfinement.


La santé avant l’économie.

In fine, cela nous conduira à la réussite économique, si nous réussissons le déconfinement et la protection sanitaire de chacun.


C’est l’esprit dans lequel, avec le Conseil Municipal, nous avons créé l’Agence de Sécurité Sanitaire Environnementale et de Gestions des Risques.

Ce matin, pour ce qui est de la mobilité, je vous présente donc, au terme de nombreuses consultations auprès du monde de l’entreprise et des usagers, les dispositions que nous avons prises, dont je voudrais que chacun comprenne qu’elles sont à la dimension de la 5ème ville de France.

l’offre du réseau de transport en commun

 

  • Actuellement à 40% d’offre

 

  • 11 mai à 75% d’offre

 

  • avec 90% de l’offre tram L1 et L2 à 4-5 minutes,
  • et remise en exploitation de L3 à 30 minutes.

 

  • Toutes les lignes qui avaient été substituées par du transport à la demande sont rétablies.

 

  • Le transport à la demande (lignes à la carte) fonctionne donc à nouveau comme auparavant.

 

  • Sur les communes hors Nice à remise en place de l’offre du samedi soit 75% de l’offre nominale.

 

  • Objectif : tendre à une offre à 100% d’ici fin mai / début juin       

 

Il ressort que 50% des abonnés disent vouloir recourir aux transports en commun pour se rendre au travail.

 

Pour pouvoir absorber ce flux, il a donc fallu inciter un grand nombre d’entreprises à garder leurs salariés en télétravail, de même que pour les grandes administrations (préfecture / CHU).

 

D’autres ont mis en place des horaires décalées pour le personnel administratif du CHU par exemple, ou au sein du BTP qui débutera sa journée de travail dès 7h du matin.

 

Pour décongestionner la ligne 1, nous renforçons la ligne 8 qui part de Saint Sylvestre, Cessole, Gambetta, Maréchal joffre jusqu’à Pasteur.


Et nous la dédoublons avec une ligne 23 qui part de Fontaine du Temple, Promenade des Anglais jusqu’à Toja.


Sur l’axe Sud – Nord, nous allons dédoubler l’offre de transport.

 

Un programme de mobilité douce à pieds, en vélo et en modes de déplacement décarbonnés

 

A cela, nous ajoutons un programme de mobilité douce à pieds, en vélo et en modes de déplacement décarbonnés.

 

Ce plan est la poursuite des trames vertes et du plan vélo initié depuis 18 mois.

 

Il s’agit de compléter ces aménagements.

 

Ce matin nous vous présentons un aménagement expérimental qui aura vocation à évoluer entre l’avenue Thiers et la Promenade des Anglais qui a vocation, désormais, à n’accueillir que les transports en commun, les vélos et les piétons.

 

Elle permettra de ses raccorder aux pistes transversales de Maréchal Joffre, Victor Hugo pour aller rejoindre la piste littorale de la Promenade des Anglais.

Et je vous présente le tableau des aménagements dans la semaine du 11 mai :

 

  • boulevard Gambetta (de la Promenade des Anglais à l’avenue Thiers) (1600m), en cours de réalisation,
  • avenue Thiers (800 m)
  • quai des Etats-Unis (2500 m), avec la mise en sens unique Est-Ouest de la circulation
  • avenue Gallieni (500m)
  • les accès à la place De Lattre de Tassigny
  • le boulevard de la Madeleine sur 4000 m

 

Cela permettra de mailler le centre-ville avec les pistes existantes le long du Paillon, sur les axes de la trame verte et la Promenade des Anglais.

 

D’ici la fin du mois de mai : un objectif de 60 km au total

 

  • partie haute du bd Gambetta
  • rue Maccarani
  • pour la desserte de la gare SNCF: axes Durante – Villeneuve – Trachel – Binet
  • pour Nice Nord : axes Raynaud – Théodore de Banville
  • pour le quartier de Riquier : une piste sur Pierre Sola et une desserte de l’esplanade de Lattre de Tassigny, avec l’installation de vélos en libre service
  • Une liaison vers l’Ariane le long des berges du Paillon
  • Une liaison vers Carros par la RM 6202 ou la RM6202bis jusqu’au pont Charles Albert
  •    Chacun de ces projets fera l’objet d’un suivi en temps réel, et sera adapté en fonction des besoins et des impacts :
    • une analyse précise des impacts sur le stationnement et la circulation,
    • la mise en place d’une signalétique temporaire,
    • l’installation de panneaux de jalonnement pour guider les usagers,
    • un bilan à l’issue de ces expérimentations.

 

 

 

Chacun de ces projets fera l’objet d’un suivi en temps réel, et sera adapté en fonction des besoins et des impacts.

 

Nous organisons un parc relais à Ferber avec 60 vélos électriques en free floatting, avec une capacité à monter à 200 vélos électriques en fonction de la demande d’ici fin jui.

 

 

 

J’ai souhaité que tous les acteurs de la mobilité douce

participent à ce renouveau

 

  • De nouvelles mesures pour favoriser l’usage du vélo par les habitants de la MétropoleCréation d’une prime à l’achat d’un vélo mécanique, d’un montant de 100€ maximum et représentant 50% maximum du prix du vélo.Subvention ouverte à l’ensemble des habitants adultes de la Métropole, dont le revenu fiscal de référence divisé par le nombre de parts fiscales du foyer est inférieur ou égal à 30.000€ par an soit l’équivalent de 2.500€ de revenus mensuels par personneComplètera la prime déjà existante de 200€ pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Les velobleus et e velobleus seront gratuits (abonnements et utilisation jusqu’à 2h) jusqu’au 1er juillet - les cycles seront désinfectés tous les jours.J’ai contacté l’entreprise cityscoot qui depuis 3 ans a choisi Nice comme 1ère  ville de province pour déployer sa flotte de scooter électrique en freefloating et ils sont engagés à mettre en place les gratuités suivantes30 minutes pour tout utilisateur Cityscoot déjà inscritLes 30 minutes seront automatiquement créditées sur les comptes des utilisateurs existants. Aucune démarche n’est nécessaire.60 minutes pour tout nouvel inscrit à Cityscoot Les 60 minutes seront créditées lors de toute nouvelle inscription au service, en saisissant le code VILLEDENICE.

 

  • Renault mobility, qui exploite des Zoé en libre service sur notre territoire, a prévu des offres promotionnelles et de gratuité dès la reprise du service.

 

 

Nous présenterons d’ici 1 mois des actions innovantes visant à renforcer la mobilité cyclable (sécurisation du stationnement, ateliers de réparation…).

Pour partager les orientations de chacun, nous ouvrons une boîte à idées dès ce matin :
nicemobilites@nicecotedazur.org .

 

Partager cet article

Repost0
1 février 2020 6 01 /02 /février /2020 06:36
La 9ème année, les Chefs au Sommet d’Auron

La 9ème année, des Chefs au Sommet d’Auron

 

Auron, station de sports d’hiver situé à 1600m d’altitude aux Portes du Parc national du Mercantour, à une heure trente de Nice, offre un confort et un cadre de vie traditionnel. Son domaine skiable alpin, le plus grand du département, allie à la fois plaisir et technique, un véritable cocktail de bien-être entre neige et soleil.

Aussi, pour sa 9ème année, les Chefs au Sommet d’Auron ont fait leur Festival de la gastronomie du 18 au 24 janvier 2020, avec en ouverture, auquel il ne fallait rater à aucun prix, le dimanche, le gigantesque Barbecue installé sur les pistes enneigées, sur le plateau de Chastellarès, de préférence en tenue de ski !

Défilé de mode tout azimut assuré : Bonnet à gland ou toque en fourrure, anorak jaune canari et capuche bordé de fourrure, pull à motifs style norvégien, qui se dessinent sur les flans neigeux des montagnes alentour, c’est joyeux comme une bande dessinée, et ça met l’accent sur le côté festif de l’ambiance générale.

Sur les longues tables, abondance de produits frais, légumes, fromages, condiments, des plats tentation,parrainé  par l’irrésistible duo culinaire Noëlle et David Faure des Toques Brûlées, placé sous le signe de la convivialité, de l’Amitié, de la cuisine éthique, du partage et de la transmission.

Après un cru 2019 avec les Meilleurs Ouvriers de France“la volonté était de faire connaître des jeunes Chefs de la région”, commentait Michel Guillot, organisateur de l’événement en gilet blanc siglé, ne rechignant pas à la tâche : ça découpe, ça sert, ça passe les plateaux, ça nettoie, ça jette, ça porte les sacs poubelles, ça fait de la place sourire aux lèvres et l’œil malicieux. Il faut dire que le diable est là : David et Noëlle ont pris les rênes de ce repas digne de Gargantua  et  s’en donnent à cœur joie ! Ils ont gagné cet impossible pari, faire partager par des centaines de participants le plaisir de goûter, de découvrir toute une palette de goûts qui ont enchanté les palais !

Ahhhh! La viande fondante et la peau grillée du gigot sur la broche ! Aaaah, les poissons, pagres, loups, pageots grillés, juste agrémenté d’un doigt d’huile d’olive, accompagnés de multiples salades composées toutes fraîches, les fromages. On n’en peut plus mais on continue à se servir et à engloutir ! Clic Clac photo, ça crépite, pas une image sans le sourire et la bonne humeur accrochés au visage ! Succès grandissant de cette énorme fête gourmande unique dans les montagnes ! Obélix n’est pas loin !! Trop de manifestations oublient les chefs locaux quand elles ont du succès. Là, ce n’est pas le cas, et c’est tout à leur honneur.” nous confiait David Faure.

A l’origine, «  les chefs au sommet d’Auron », était déjà une idée pour le moins originale : demander aux meilleurs chefs de la Côte d’Azur, étoilés ou pas, de participer à une grande fête gastronomique sur les pistes d’Auron, et de signer une quinzaine de menus dans les divers restaurants de la célèbre station d’hiver, sans compter l’animation des ateliers, où ils confient leurs secrets et leurs astuces. Mayonnaise, crème chantilly, vinaigrette, bien sûr, on sait les faire, mais il manque toujours quelque chose pour les rendre parfaites, avec ce petit plus qui les rend sublimes, cette saveur qu‘on apprécie tellement quand on déguste un plat réalisé par un chef de talent.

Avec eux, même quand c’est simple, c’est sublime ! Cette année, consécration des Maîtres Restaurateurs avec une importante délégation autour de leur Président Théo Mansi, pour un show cooking de haut niveau. C’est en présence de Colette Fabron, Maire de St Etienne de Tinée, où l’inauguration des Chefs au Sommet d’Auron, a été animée par les Maîtres Restaurateurs des Alpes-Maritimes. Quant au Barista’s/cocktail, champion du monde de cocktails, l’éternel ado Victor Delpierre, il vous fait prendre goût à l’alcool et aux liqueurs : ses mélanges inédits vous envoient au 7 e ciel,en ménageant les plus sages avec des associations à de délicieux jus de fruits. Ne ratez pas son divin ” irish coffee ”, un grand moment !

Chaque soir, les Chefs et Pâtissiers officient dans les restaurants, où l’on pouvait retrouver avec plaisir, avec, en tête, les Chefs une étoile Christophe Billau, qui vient en voisin puisqu’il a créé, avec son épouse, “l’Auberge de la Quintessence” à Roubion, Stéphane Furlan désormais installé dans son restaurant le “Sansot” à Tourrettes su-Loup, de Jérôme Clavel du “44 à Antibes”, ainsi que Jacques Rollancy, Meilleur Ouvrier de France à la tête du “Le Rolancy’s à Nice“, Jean-François Bérard, à la tête de la table varoise familiale “Hostellerie Bérard”  La Cadière d’Azur, Aux Pivotes, de Mathieu Allinel du “Bistrot du port” à Antibes, ou encore Guillaume Arragon, du “Bistrot Gourmand à Cannes”, Dessert par Yohan Gouverneur, pâtisserie Emotions, Castagniers. Vingt-trois noms de Chefs. Véritable menus gastronomiques, de l’amuse-bouche au dessert (au prix unique de 45 €).  

Las…la fête est finie… Pas tout à fait, aux tables des restaurants, les dîners signés par de grands Chefs, finissent de vous éclater les papilles. Demain, chacun est rentré dans son sweet home, et on se jure que ce sera ” une soupe, une tisane et dodo”, histoire de reposer notre foie… mais les images joyeuses remplissent nos rêves.
Vivement l’année prochaine !

 

Texte Lilas Spak -   ©Photos Brigitte Lachaud

Partager cet article

Repost0
17 janvier 2020 5 17 /01 /janvier /2020 18:16
La Métropole Nice Côte d’Azur sélectionnée pour expérimenter les radars sonores prévus par la loi LOM

La Métropole Nice Côte d’Azur sélectionnée pour expérimenter les radars sonores prévus par la loi LOM

> Réaction de Christian Estrosi

 

 

Faisant suite à la réception d’un courrier de la Ministre de la Transition écologique et solidaire, daté du 8 janvier 2020, annonçant que les services de l’Etat engageront prochainement des discussions avec la Métropole Nice Côte d’Azur au sujet de l'expérimentation de la constatation des niveaux d'émissions sonores des véhicules par des appareils de contrôle automatique fixes et mobiles, Christian Estrosi, Maire de Nice Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur se réjouit de cette décision :

 

« Suite a notre demande, notre candidature a été retenue par le Ministère de la Transition écologique et solidaire pour expérimenter les radars sonores prévus dans le cadre de la LOM [Loi d'orientation des mobilités], sur notre territoire. Contactés prochainement par les services de l’Etat, nous prendrons part aux discussions afin d’en définir, notamment, le format.

Cette expérimentation, prévue sur 2 ans, s’inscrit parfaitement dans la continuité de la politique environnementale que je mène depuis plusieurs années déjà. La problématique du bruit des véhicules motorisés constitue, en effet, un axe sur lequel nous travaillons, au travers notamment de la mise en œuvre de notre schéma directeur des transports voté dès 2009.

Aujourd’hui, la mise en service des nouvelles lignes de tramway, accompagnée de parc-relais a permis, par exemple, de végétaliser le centre-ville, de créer des pistes cyclables en libérant des voies de bus, de supprimer le passage de 800 bus, diminuant ainsi de 50% la gêne sonore ressentie et de 20% les polluants dans l’air.

Nous avons été la première ville de France à mettre en place, dès 2010, un Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement (PPBE) et de nombreuses actions sont menées pour lutter contre le bruit, comme par exemple l’installation d’un radar pédagogique sur la Route de Turin, où des panneaux captent le bruit des véhicules et un signal lumineux alerte les automobilistes en cas de dépassement du seuil de bruit fixé. Un deuxième radar sera installé en centre-ville prochainement. En 2020, nous prévoyons d’en déployer une dizaine. En 2019, 429 procès-verbaux ont été dressés par la police municipale pour des infractions liées au bruit.

 

Créer les conditions pour permettre aux habitants de notre territoire de vivre dans un environnement sonore sain est l’une des priorités de ma politique. »

 

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2020 3 08 /01 /janvier /2020 03:23
I Templari scendono in campo per aiutare i Koala dell’Australia vittime dei devastanti incendi

 

Una raccolta fondi direttamente in favore del Koala Hospital di Port Macquarie.

 

I Pauperes Commilitones Christi Templique Salomonis - V.E.O.S.P.S.S. - MCXVIII sono scesi in campo per supportare il Koala Hospital di Port Macquarie in Australia, centro di soccorso di primaria importanza per la tutela e la cura dei tipici animali australiani.

In questi mesi, i devastanti incendi che hanno colpito l’Australia hanno fatto raggiungere il numero degli animali morti a quasi 500 milioni, una cifra impressionante.

I Koala sono tra gli animali più colpiti ed ora rischiano l’estinzione.

I Templari hanno stanno sostenendo con ogni mezzo di diffusione la raccolta fondi lanciata dal Koala Hospital.

La raccolta fondi del Koala Hospital” - commenta il Gran Priore dell’Ordine, Fra Riccardo Bonsi - “aveva come obiettivo quello di raggiungere i 25.000 dollari australiani.

Grazie ad una partecipazione impressionante a livello mondiale, sono già stati superati i 5.000.000 di dollari australiani raccolti.

Grazie ai fondi donati e a quelli che ancora arriveranno, l’ospedale potrà creare dei punti di abbeveraggio per gli animali nelle foreste colpite dagli incendi, accogliere e curare i Koala ustionati e, soprattutto, creare delle aree destinate ai Koala sia per consentire loro un’adeguata alimentazione come in natura sia per aiutare nella riproduzione questi animali”.

Si tratta di un’iniziativa mirata, ma molto diretta, anche perché chi farà la donazione la farà direttamente al Port Macquarie Koala Hospital, saltando inutili passaggi.

Dobbiamo infine ringraziare la piattaforma “gofundme” per aver gestito in modo ineccepibile la raccolta fondi”.

Chi desidera partecipare a questa meravigliosa iniziativa deve andare sul link: https://tinyurl.com/veospssforaustralia ed effettuare la donazione.

 

 Ricevuto  da V.E.O.S.P.S.S.

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2019 1 09 /09 /septembre /2019 17:52
Gatsby Gala at the villa Ephrussi in Rothschild
Gatsby Gala at the villa Ephrussi in Rothschild
Former Indonesia First Lady Dewi Sukarno with SAR the Archiduc Carl-Christian of Austria receiving her painting from Juan Henri Tamenne with Catherine Darmenon

Former Indonesia First Lady Dewi Sukarno with SAR the Archiduc Carl-Christian of Austria receiving her painting from Juan Henri Tamenne with Catherine Darmenon

Gatsby Gala at the villa Ephrussi in Rothschild  
Peace & Culture Earth Rally in association with the Friends of the Villa Ephrussi de Rothschild have jointly organized this summer a retro 1925 gala with classic cars and a garden dinner with a breathtaking show combining concour  of elegance , Art painting  , Ballet  and Concert  as a classic car ride from the Hotel de Paris with a cocktail at the new Graff boutiques;l included in the program event . Peace & Culture Earth rally founded by Juan Henri Tamenne in 2016 has for  mission is to awaken politicians and leaders to think about acting quickly on reducing the use of plastic, recycling attitude and limiting the use of nuclear energy and weapon as soon as possible  all in a coordinated and realistic way and think about  Bio diversity and ecosystems , not like a revolution, but an evolution Peace & Culture Earth rally join various exclusive international events  from Europe , Russia and Japan with attractive high-media classic cars rally to reach and talk to the World economic  leaders of women and men since only politicians and the CEO have direct power to act . a way to spread messages .,inspire and be the seeds of global change in the world We have only one planet in common and time now is short to keep it in best shape for our childrens . A large delegation of 70 Japanese from Amities sans Frontiere Japan  attended the Gastby Gala  as  a Vip group of influents leader and young Japanese successful young star up enterprise lead by former First Lady Dewi Sukarno and her association Earth Aid Society . Peace & Culture earth benefits from the support of Japanese Prime Minister Abe,the former  governor of Osaka Toru Hashimoto, mayor of Kobe, Osaka and Fukushima as well as in Monaco the strong support of Philip Zepter  , owner of Zepter international  , well known for  industrial and medical quality and produces various earth-friendly products . Also the,Ong support  International Summit on behalf of Mrs Higuchi Yuriko, Glion classic car museum with Mr Tabata and the Japanese environmental activist Green Samourai and Monaco support  from  Graff Jewelery and Leo de Versay Champagne. The next action in Monaco of Peace & Culture Earth rally will be to reach Japan by classic car ( 13 000 km ) from Monaco To Japan in May  by road crossing Russia and join the Olympic game in Tokyo in July 2020.  More update on www.webelongtogether.ru  and www.greensamourai.com 

 

The Green Samurai and Lady Sukarno

Arrival of SAR the Archiduc Carl- Christian of Austria

The winner of the concours of Elegance Gatsby with Yurie Tamenne Hatanaka president of Amities sans Frontiere Japan , Lady Dewi Sukarno , Jean Henri  Tamenne and the Archiduc Carl Christian of Austria

The green Samourai Daisuke Tarurani , green activist anti plastic in Japan and partner of the Peace & Culture Earth Rally 

Lady Dewi Sukarno at rally cocktail departure from the new Graff boutique at the Hôtel de Paris

Henry Tamenne Founder of the Peace & Culture Rally and co organisator of the Gatsby Gala

SAR Price Serge of Yugoslavia with the green Samourai Daisuke Tarutani

 


 

moda negli anni 1905- 1915, creando il mito della Cosa Azzurra.

 

 

Vice President, Mrs Franziska Lugol 

Lady Dewi Suckarno and  Prince Serge of Jugoslavia

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
12 mai 2019 7 12 /05 /mai /2019 06:59
Tous les insectes pourraient disparaître d’ici 100 ans

Tous les insectes pourraient disparaître d’ici 100 ans

C’est un nouveau génocide.

Une nouvelle étude scientifique montre que, dans 100 ans, tous les insectes de la planète auront disparu, au rythme de disparition actuel 

Ce sera alors, inévitablement :

« un effondrement catastrophiques des écosystèmes naturels », selon la première grande étude scientifique mondiale à ce sujet.

Nous devons tous nous mobiliser pour prévenir cette catastrophe programmée. C’est pourquoi nous lançons, avec d’autres mouvements, une grande pétition adressée aux Autorités politiques.

Les insectes sont indispensables à la vie. Pas seulement leur vie des êtres humains, celle de quasiment tous les autres animaux, et même des plantes :

  • Les insectes sont indispensables pour les sols : ils participent à aérer, enrichir, nettoyer les sols, en transformant les végétaux ;
  • Ils sont indispensables aux fleurs, aux arbres, par leur action de pollinisateurs ;
  • Les insectes servent de nourriture aux petits animaux (taupes, hérissons, rongeurs) qui servent, à leur tour, à des espèces animales plus grandes.
  • Ils servent de nourriture aux oiseaux, aux reptiles, aux amphibiens (grenouilles), et à certains mammifères.

Bref, sans insecte, c’est la pyramide alimentaire dans son ensemble qui s’effondre, avec l’Homme au « sommet ».

Selon les scientifiques, le nombre d’insectes baisse de 2,5 % par an depuis 30 ans. Nous sommes à la veille d’un effet domino qui pourrait balayer la plupart des espèces vivantes !!

« Avant, quand on prenait l’autoroute, on retrouvait plein d’insectes écrasés sur son pare-brise »

Mais cela n’arrive quasiment plus, en Europe.

Selon une étude allemande, les papillons, libellules, guêpes, abeilles, se raréfie de façon catastrophique sur tout le continent.

Cette étude publiée dans Plos One[2]une revue scientifique très sérieuse, a permis d’observer une baisse de 75 % du nombre d’insectes en 27 ans, dans les zones naturelles pourtant protégées :

« Plus aucun insecte dans 100 ans », si nous n’agissons pas maintenant

Selon le chercheur Francisco Sánchez-Bayo :

« Dans 10 ans, il y aura un quart d’insectes en moins, dans 50 ans, il n’en restera plus que la moitié et dans 100 ans, il n’y en aura plus aucun.« [3]

Ce n’est pas « seulement » l’être humain, donc nos enfants et petits-enfants, qui disparaîtra avec.

Notre planète est en pleine extinction massive, avec des pertes gigantesques qui ont déjà été observées chez les grands animaux, plus faciles à étudier.

L’humanité a éliminé 60 % de la population animale depuis les années 1970 : mammifères, oiseaux, poissons et reptiles.[4]

« Nous marchons comme des somnambules droit vers la falaise »

« Nous marchons comme des somnambules droit vers la falaise », avertit Mike Barret, responsable du WWF.

Si nous détruisions 60 % de la population humaine, cela reviendrait à vider l’Europe, l’Afrique, l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, la Chine et l’Océanie.

Le pire effondrement concerne les animaux d’eau douce, dont les populations se sont effondrées de 83 % en 40 ans. Mais l’humanité, depuis son origine, a aussi détruit 83 % des mammifères.

La situation peut toutefois tourner à la catastrophe, et nous échapper totalement, si maintenant ce sont les insectes eux-mêmes qui disparaissent. C’est toute la chaîne alimentaire qui peut s’effondrer en quelques années.

Nous sommes donc dans une situation d’extrême urgence.

Mais il est possible d’agir aujourd’hui pour éviter le pire !

Il est possible d’agir aujourd’hui pour éviter le pire

La principale cause de la disparition des insectes est connue :

  • C’est l’agriculture intensive qui détruit et pollue l’habitat naturel des insectes, notamment l’utilisation de pesticides toxiques et d’engrais chimiques

Ce sont des problèmes sur lesquels les Autorités peuvent agir, en interdisant les pesticides et engrais dangereux actuellement sur le marché, en imposant des tests plus stricts sur les futurs pesticides.

De nombreuses initiatives ont déjà cours sur le sujet mais, de toute évidence, elles ne suffisent pas. Les mesures réelles sont mises en œuvre à la vitesse d’un escargot, tandis que les ravages sur l’environnement, eux, vont à la vitesse d’un TGV.

Mais il y a aujourd’hui un grand espoir :

Il y a aujourd’hui un grand espoir

Le ministère de l’écologie et le Ministère de l’Agriculture ont créé un groupe de travail en vue de renforcer les mesures de protection des insectes, contre de l’utilisation de pesticides.

Ce groupe de travail est en train de se réunir. C’est l’occasion de faire passer de nombreuses mesures pour la protection des insectes et donc de toutes les espèces vivantes, à condition que les lobbys de l’agriculture chimique ne prennent pas le dessus, encore une fois.

C’est pourquoi je vous demande de signer de toute urgence la pétition ci-dessous, adressée au ministre de l’Ecologie et à celui de l’Agriculture.

Nous leur demandons de résister à la pression des lobbys de l’agriculture chimique, et de faire passer des mesures efficaces pour protéger les insectes du génocide dont ils sont actuellement victimes.

Faire entendre nos voix est maintenant une question de vie ou de mort pour l’humanité.

Trop de citoyens restent les bras croisés face à cette tragédie. Ils imaginent que leur intérêt sera pris en compte en haut lieu, même s’ils ne font rien.

C’est une erreur dramatique.

On a vu jusqu’à aujourd’hui que la destruction de l’environnement pouvait continuer et même s’accélérer, sans qu’aucune mesure ne soit prise, en rapport avec la gravité de la situation.

Il suffit pour cela en effet qu’une majorité de citoyens reste silencieuse. C’est cela qui s’est passé jusqu’à présent. C’est ce qui explique l’inaction des gouvernements.

Il est donc crucial de réveiller les consciences. Convaincre toutes les personnes possibles de se manifester à nos côtés.

Pour cela, j’ai absolument besoin de vous. J’ai besoin que vous contactiez tous vos amis, connaissances et contacts, pour leur demander de signer eux aussi notre grande pétition.

Nous pouvons provoquer un raz de marée de pétitions, grâce aux réseaux sociaux. Mais encore faut-il que chacun de nous se mobilise à son niveau.

Pour ma part, je porte la voix de PureSanté. Nous sommes actifs depuis plusieurs années, sur tous les combats qui concernent la santé naturelle.

Mais jamais jusqu’à présent nous n’avons porté un combat aussi important : on parle du socle de la vie elle-même, pas « seulement » la vie des êtres humains, mais la vie animale et même végétale !!

Partager cet article

Repost0
14 mars 2019 4 14 /03 /mars /2019 07:13

Police de l’environnement :

 

Chaque année, plus de 3 millions d’euros sont dépensés pour lutter contre les dépôts sauvages. Un phénomène qui frappe toutes les villes de France. A Nice, plus de 50 opérations « Oxygènes » sont menées chaque année sur les sites sensibles. Trois déchetteries implantées dans les quartiers Nord, Est et Ouest de la ville restent accessibles gratuitement aux particuliers permettant 16 passages annuels ou 2 tonnes de dépôts. Le service des encombrants intervient en moins de 20 minutes et gratuitement sur prise de rendez-vous téléphonique auprès du numéro Allo Mairies au 3906.

 

La Brigade de Lutte contre les Atteintes au Cadre de vie (LAC) créée par Christian Estrosi en 2014, a effectué 414 interventions sur dépôts sauvages en 2018. Depuis le 1er janvier 2019, 111 dépôts sauvages ont déjà été traités par la LAC. Dans cette lutte quotidienne, cette unité spécialisée travaille est assistée par le Centre de Supervision urbain et ses 2.500 caméras.

 

Toutefois, face à ce phénomène national, la seule action de la Ville de Nice ne suffit pas. Il est indispensable que chacun des acteurs prenne sa part de responsabilité.

Le volet répressif et législatif doit évoluer. Une question sur laquelle Christian Estrosi souhaite avancer vers plus de sévérité contre les comportements inciviques. Actuellement, les infractions liées aux dépôts sauvages ne relèvent au sein du code pénal que du domaine de la contravention.

 

C’est pourquoi, il y a dix jours, Christian Estrosi a saisi le Premier Ministre pour faire évoluer le cadre juridique, et c’est dans ce sens qu’une proposition de loi sera déposée par la députée Marine Brenier et la sénatrice Dominique Estrosi-Sassone. Il est indispensable aujourd’hui que la loi fournisse les moyens légaux de lutter contre ce délit.

 

Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur :

 « Les personnes qui se permettent ce type d’action sur l’espace public, comme sur l’espace privé sur lequel la collectivité n’a que peu de marge de manœuvre, doivent être sanctionnées beaucoup plus lourdement. Aujourd’hui, les contraventions auxquelles nous les soumettons, et qui sont à leur maximum à Nice, ne suffisent plus. C’est pourquoi j’ai écrit il y a 10 jours au Premier Ministre pour lui demander de faire évoluer la loi et de créer un délit relatif aux dépôts sauvages, qui susciterait à la fois une peine d’amende plus lourde ainsi qu’une peine de prison pour ceux qui se rendent responsables d’une pollution insupportable et qui génèrent d’énormes coûts pour la collectivité. »

 

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 08:46

par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud 

C'est dans un cadre exceptionnel, neige, soleil, joie, entourée d'excellents Chefs cuisiniers et pâtissiers, qu'ont été proposés lors de la 8e édition "Les Chefs au Sommet d'Auron" 2019, sur les pistes d'Auron (06) Alpes-Maritimes. (voir notre édition d'inauguration).

Les Chefs au Sommet d' Auron ont accueilli Virginie Basselot, Chef exécutif de l'Hôtel Negresco à Nice, marraine de la manifestation, où tous les soirs, les Chefs ont réalisé leurs talents culinaires pour le régal de tous, les locaux et les nombreux gourmets 

Le dimanche, un rendez-vous exceptionnel au pied des pistes. Un BBQ géant, un bel accueil orchestré par les Toques Brûlées, avec David et Noëlle Faure et les autres Chefs bien sûr !

La soupe de légumes au chaudron par Noëlle Faure, agneaux entiers à la broche, encornets au curry, gibiers, cerfs, calamars, fromages grillés, 

Virgine Basselot
Noëlle et sa bonne soupe au chaudron
Redouanne Mansouri et Jacques Rollancy MOF

Quel bonheur, tout le monde travaille dans la joie et la bonne humeur. Quel beau moment de partage! Déjeuner en plein air et glisser sur la neige sous un soleil radieux! 

Même Madame le Maire, Colette Fabron ! 

! 

Fontaine à chocolat avec fruits frais d'ananas

Bruno Laffargue

A suivre .... Les Chefs et leurs plats dans les restaurants de la station et du village!

 

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2019 6 12 /01 /janvier /2019 13:29
MONACO ZERO DECHET
Le dimanche 3 février, Stars’n’Bars organisera une après-midi sur le thème : Zéro Déchet. Cette opération aura pour but de se questionner sur les  conséquences de notre mode de vie au quotidien et sur la surconsommation, tout en apprenant à réduire son impact sur l’environnement. 

Cet événement EcoHub, se tiendra au Stardeck (Stars’n’Bars) de 13h00 à 17h00. C’est un évènement gratuit, sans inscription qui convient à tous les âges. 

 La philosophie du zéro déchet s'invite petit à petit dans nos quotidiens. Ce sera l’occasion pour des acteurs écologiques de présenter les diverses manières disponibles pour se rapprocher d'un quotidien ZERO DECHET, en apprenant à faire soi-même ses cosmétiques naturels, ses produits ménagers naturels ou en commençant à faire du plogging avec 
Run eco team alpes maritimes-monaco.

Kate et Didier se réjouissent d’organiser cette édition Zéro Déchet : “ Pour atteindre cet objectif très ambitieux, nous devons tous travailler ensemble dans le but de protéger notre environnement, tout en améliorant notre qualité de vie et notre santé. Cela implique de modifier nos habitudes en contrôlant nos déchets, et notre manière de consommer. Nous espérons accueillir un grand nombre de personne souhaitant se projeter vers une consommation éthique et écologique"
100% naturel
Lors de cette après midi, Stars’n’Bars offrira des animations originales, grâce à ses nombreux partenaires:
  • A partir de 14h00 Christiane Brych (Iridologue et Conseillère en Nutrition- Diplômée de l’I.H.M.N. en 1980)  présentera deux conférences sur "Les produits cosmétiques: Notre poison au quotidien…Quelles solutions alternatives naturelles pour les remplacer?" et sur "Les produits ménagers -A chaque tâche son astuce! Les meilleures recettes pour être une éco-ménagère"
 
  • Au grammes près proposant des solutions pour parvenir au zéro déchet comme des lingettes démaquillantes réutilisables, des sopalins réutilisables, des éponges des protections féminines, des pailles inox et bamboo, des  bees wrap, sac à vrac. 
3 ateliers de Création cosmétique vous serons proposé:
En début d'après midi  "Création d' un Gommage pour le visage/corps"
Atelier de l’après midi "Création talc/ Deodorant en poudre parfumée"
Atelier de fin de journée "Création d'une Huile biphasique démaquillante"
 
  • Ecopolis proposera des idées de recettes Zéro Déchet -Il est encouragé d'emmener ses propres bocaux en verre.
  • Monacology vous montrera ses recettes de produits d'entretien chez soi - Il est encouragé d'emmener ses propres bocaux en verre.
 
  • La Société Monégasque d’Assainissement (SMA) est ravie de vous présenter l’approche « Zéro Déchet » avec la démarche des 5 R  Un atelier spécial sur le Recyclage et un quizz « durable versus jetable » vous seront proposés.
    Cette année 2019 est pleine de changement en termes de tri sur la Principauté de Monaco. Nous vous les expliquerons et répondrons à toutes vos questions concernant les nouveautés !
     
  • La Direction de l’Environnement / Ecoscience Provence :
    En Principauté, le Gouvernement s'engage pour la consommation durable avec le label "Commerce Engagé". Venez découvrir les commerces labellisés et recueillir des conseils pour acheter, conserver, consommer et … ne pas jeter 
    !  
 
  • Run eco team alpes maritimes-monaco : Une communauté de plus de 100000 membres ayant pour but de préserver notre environnement et d’éveiller les consciences grâce à la course à pied.
    Ils proposent aux membres du groupe de ramasser un ou des déchets en courant. La base line ? 1 Run, 1 Waste !
    Le but est de promouvoir un mouvement qui permet de prendre soin de soi en courant tout en nettoyant la planète de manière ludique. Prendre soin de soi c’est prendre soin de notre écosystème 
 
  • Claudia Cherki vous  proposera de découvrir un textile issu de plastique récupéré en mer Méditerranée par les pêcheurs,  qui est mélangé à du coton bio, ce qui permet d'en faire du linge de maison, des uniformes ... Plus d'information sur www.personalmadeforyou.com
    www.drfitfashion.com
  • Les Animatrices du Stars'n'Bars seront également présentes avec des ateliers pour enfant sur le thème zéro déchet.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche