Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2021 1 07 /06 /juin /2021 18:48
YACHT CLUB DE MONACO: Journée mondiale de l’ Océan

Journée mondiale de l’Océan (mardi 8 juin 2021)
Tour d’horizon des initiatives éco-responsables du Yacht Club de Monaco
« L’avenir de Monaco est en mer » écrivait le prince Rainier III, fondateur du Yacht Club de Monaco, en 1953.
Cette phrase, toujours d’actualité, prend tout son sens en cette veille de journée mondiale de l’Océan des Nations
Unies. Dans le cadre de son projet « Monaco, capitale du Yachting » lancé en 2012 et sous l’impulsion de son
président, S.A.S. le Prince Albert II, le Y.C.M encourage toutes les initiatives pertinentes au service de la
sauvegarde de l’environnement marin. « Plus que jamais, nous devons construire notre avenir à travers un prisme
éco-responsable. L’industrie du Yachting ne pourra pas évoluer si elle n’intègre pas le concept de développement
durable dans chacune de ses initiatives. Nous sommes les héritiers d’une longue tradition d’innovations, avec dès
1904 l’organisation des premiers meetings de canots automobiles qui permettaient de tester les dernières avancées
technologiques. A nous de la perpétuer et de préparer le futur de cette industrie » précise Bernard d’Alessandri,
Secrétaire Général du Yacht Club de Monaco.
MONACO ENERGY BOAT CHALLENGE (6-10 juillet 2021) : l’ingénierie et la créativité de la nouvelle génération
au service du développement de yachts éco-responsables
Désireux d’accompagner l’écriture d’une nouvelle page du yachting, le Y.C.M. rassemble les acteurs de l’industrie
et la nouvelle génération d’ingénieurs à l’occasion de cette 8e édition. L’ambition est de leur permettre de travailler
ensemble et en open source sur des modes de propulsion alternatifs. Du 6 au 10 juillet 2021, 32 équipes, 22
universités et 16 nationalités se retrouveront sur les quais et en baie monégasque pour dévoiler au grand jour leurs
dernières innovations en matière d’optimisation énergétique et de propulsion.
SEA INDEX : Un indice de référence pour évaluer les émissions de CO2 des super-yachts
Toujours dans l’objectif de positionner Monaco comme un pôle d’excellence et d’innovation dans le domaine de
la grande plaisance, le Y.C.M., en collaboration avec Credit Suisse, a créé en 2020 la Superyacht Eco Association
et un outil : le SEA Index.
Ce référentiel cible les yachts de plus de 40 m, en évaluant les émissions de CO2 des systèmes de propulsion et
des générateurs. Pour pouvoir réduire les émissions, il est nécessaire en premier lieu de les évaluer. Une étape
indispensable pour les armateurs, capitaines, chantiers navals et autres protagonistes qui souhaitent agir sur les
performances environnementales des super-yachts. Disponible en ligne (https://superyachtecoindex.com), cet outil
permet une évaluation rapide de l’empreinte carbone d’un yacht. Les certificats du SEA Index seront délivrés par
Lloyd’s Register, un organisme indépendant et mondialement reconnu. Le SEA Index est notamment utilisé pour
l’attribution annuelle des « La Belle Classe Explorer Awards », décernés par S.A.S. le Prince Albert II, qui
mettent à l’honneur les armateurs qui se sont distingués par leur engagement en faveur de la préservation de
l’environnement marin, tant dans la conception de leur yacht d’exploration que lors de leur navigation.
SMART YACHTING & MARINA (20 sept. 2021) : Pour faire escale dans des infrastructures éco-responsables
Dans le cadre de sa certification « La Belle Classe Destinations », le Yacht Club de Monaco entend accompagner
le développement de marinas « nouvelle génération » pour accueillir les ‘green’ yachts de demain.
« C’est tout l’écosystème qui doit être mobilisé. Notre volonté est d’accompagner l’évolution non seulement pour
la motorisation des yachts et les bonnes pratiques, mais aussi de s’assurer que ces unités pourront faire escale
dans des marinas vertueuses », poursuit le Secrétaire Général du Y.C.M. qui accueillera le 20 septembre 2021,
le Smart Yachting & Marina rendez-vous. Bénéficiant du soutien de la Fondation Prince Albert II et de
Extended Monaco, le programme de transformation numérique du Gouvernement Princier de la Principauté, ce
rendez-vous organisé par Monaco Marina Management, réunira les acteurs clés, investisseurs, promoteurs,
industriels et innovateurs pour le développement de marinas éco-responsables, efficientes, attractives et pratiques,
en plus d'être de véritables lieux de vie. Cette journée sera consacrée à des interactions de haut niveau entre les
décideurs de l’ensemble de cet écosystème, désireux d’investir dans des innovations à la hauteur de leurs enjeux
économiques et environnementaux. Les solutions innovantes les plus prometteuses seront mises à l’honneur pour
faciliter leur adoption. La technologie dite "Smart", se mettant au service de la sauvegarde de l'environnement.
A travers ces initiatives, le Yacht Club de Monaco devient une véritable plateforme de promotion d'une approche
du Yachting respectueuse de l’environnement. « En joignant les actes à la parole, ces initiatives démontrent que
le Yacht Club de Monaco poursuit au quotidien sa mission de pédagogie et d’accompagnement de toutes les
initiatives pour que la plaisance soit un fer de lance du développement durable » conclut Bernard d’Alessandri
pour qui l’ensemble des acteurs du secteur doit se mobiliser pour préserver l’Océan.

Partager cet article

Repost0
11 mai 2021 2 11 /05 /mai /2021 17:14
EVER Monaco : énorme succès de l’édition 2021 !
 



EVER Monaco  2021 

 

La 16ème édition d’EVER Monaco vient de fermer ses portes après trois jours totalement dédiés à la mobilité durable et aux énergies renouvelables. Alors que le contexte sanitaire a rendu l’organisation et la tenue de l’événement difficiles, c’est néanmoins l’une plus belles éditions jamais proposées aux exposants et aux visiteurs venus en nombre qui vient de se dérouler. C’était également la première fois qu’EVER Monaco avait lieu à l’Espace Fontvieille, où la configuration extérieure a permis d’étendre les possibilités de l’Espace Ride and Drive, et où 40 voitures éco-responsables étaient disponibles à l’essai.

 

Les trois jours d’exposition ont été ponctués de nombreux temps forts :

 

  • La visite officielle de S.A.S le Prince Albert II de Monaco, arrivé à bord de la nouvelle DS 9 hybride rechargeable mise à sa disposition par DS Automobiles, partenaire principal d’EVER Monaco 2021.

     

 

  • La venue de l’explorateur Bertrand Piccard, qui a présenté ses « 1 000 solutions pour la planète ». Le fondateur de la fondation Solar Impulse a également, dans son rôle d’ambassadeur pour la marque Hyundai, évoqué le rôle de la voiture électrique dans notre société au travers de la Hyundai Ioniq 5, présentée en avant-première par Hyundai Europe à EVER Monaco.

     

 

  • La signature d’un Mémorandum d’accord visant à réduire l’utilisation des plastiques et à lutter contre la pollution plastique en mer Méditerranée. S.E.M. Bernard FAUTRIER, Ministre Plénipotentiaire, Président de l’association Beyond Plastic Med (BeMed) et Madame Alexandra VALETTA- ARDISSON, Députée des Alpes-Maritimes, ont accueilli des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) des Alpes-Maritimes et de Corse pour acter leur engagement en ce sens.

     

 

  • La rencontre avec Jean-Eric Vergne, ancien pilote de Formule 1, double champion de Formula E et pilote de l’écurie DS Techeetah, qui avait remporté, en 2019, le 3ème E-Prix de Monaco. A noter que le constructeur tricolore à nouveau briller cette année, puisque c’est Antonio Félix Da Costa, le coéquipier de Jean-Eric Vergne, qui a remporté la course du 8 mai dernier.

     

 

  • La prise de parole de nombreux experts, au fil des tables rondes, qui a ponctué ces trois journées. A noter que 31 start-ups ont présenté leurs innovations lors de séances de pitchs organisées en marge de l’exposition. Elles se sont livrées à un concours et ont été récompensées au travers de dotations accordées par l’Institut MinesTelecom (IMT), Estimeo et SBLM Ventures. L’IMT a également révélé les lauréats du concours METHA Europe qui s’est déroulé en collaboration avec EVER Monaco.

     

 

  • L’exposition pour la première fois au grand public de nouveaux modèles électriques tels que la Porsche Taycan Cross Turismo, l’Audi e-Tron GT Quattro, le BMW iX3, la Volkswagen ID.4, le Nissan Ariya ou la Jeep Compass XE.

 

  • Le partenariat avec le Yacht-Club de Monaco, enfin, qui a également permis de découvrir plusieurs bateaux électriques, dont certains étaient disponibles à l’essai.

     

 

Pour cette édition 2021 d’EVER Monaco, l’exposition a accueilli un nombre important de personnalités et de visiteurs, qui ont pu être au plus proche des produits et des innovations des 60 exposants présents.

 

Partager cet article

Repost0
26 avril 2021 1 26 /04 /avril /2021 14:33
ROYAL MONACO MEDECINE: SAUMON FUME

Dangers santé du saumon fumé : à lire avant d’en acheter

Chers amis,

Avec mon équipe nous venons de "sortir" un scoop : le saumon fumé sauvage ne serait pas aussi bon que le saumon fumé d’élevage.

Il serait même pire :

  • Les saumons sauvages sont plus souvent contaminés par les polluants et les parasites. Se situant en fin de chaîne alimentaire, sans pouvoir « contrôler » ce qu’ils mangent, ils s’empoisonnent en mangeant des petits poissons contaminés par de nombreux polluants (métaux lourds, PCB, dioxine etc.) et par des parasites ;
  • Avec le « sauvage », il est impossible de savoir si votre poisson est sain ou non : car il est impossible de connaître l’état des eaux sur le lieu de pêche du poisson ;
  • Le sauvage est moins bon nutritivement : il apporte moisn d’oméga-3, parce qu’il est plus dur et moins gras. Sa chair est souvent moins bonne aussi[1].

Il faudrait donc privilégier, quand vous achetez votre saumon fumé… le saumon d’élevage !

Cette enquête exclusive contient une deuxième information fracassante : l’arrivée dans vos rayons… du saumon transgénique.

Le saumon transgénique a débarqué dans nos supermarchés 

Vous le savez peut-être, un saumon arrive à l’âge adulte en 3 ou 4 ans. C’est bien trop long pour les éleveurs qui aimeraient produire toujours plus.

Une technologie américaine lancée en 2015 a permis de créer le premier saumon génétiquement modifié destiné à la consommation humaine.[2]

Ce saumon transgénique n’est pas meilleur que les autres. Mais il est capable de grandir quatre fois plus vite…

Le Canada a définitivement accepté sa commercialisation en 2016[3]. Et avec le nouvel accord commercial entre le Canada et l’Europe, le CETA, ça signifie que...

...ce saumon pourrait rapidement arriver en France.

Le Bon Choix Santé a heureusement recensé des maîtres artisans français qui œuvrent pour perpétuer l’authenticité d’un saumon fumé « vraiment » sain.

Avant de vous en parler, une précision sur la provenance du saumon fumé.

Le saumon d’Atlantique…
ne vient pas d’Atlantique

Un saumon d’Atlantique ou du Pacifique, ça fait rêver. On s’imagine l’océan, la brise marine, les saveurs iodées du large.

En réalité ça ne veut strictement rien dire.

Car les mentions « atlantique » et « pacifique » n’indiquent pas du tout une provenance géographique ! Ils indiquent une race de saumon. Qui n’a le plus souvent jamais nagé dans les océans !

Et cela, les vendeurs se gardent bien de vous le dire.

Ils font du marketing sur « Atlantique » ou « Pacifique » pour vous faire acheter !

Voici les chiffres : 9 saumons de race « atlantique » sur 10 (93,7%) proviennent d’élevage[4].

Ces saumons n’ont jamais connu la mer !

Ça donne tout de suite moins envie…

Faut-il pour autant supprimer de son panier 90% des saumons fumés ?

Le meilleur saumon fumé bio et artisanal, c’est celui-ci !

Non.

En France, il existe un artisan qui fume lui-même ses saumons depuis 20 ans dans la petite ville de Carentan-Les-Marais dans la Manche.[5]

Depuis 2012, il fait venir ses saumons de l’unique élevage de saumons de France.

Cet élevage utilise la technique de l’aquaponie : élevage des saumons ET culture des plantes aquatiques conjointement assurées, pour obtenir une qualité supérieure des poissons.[6]

Outre la garantie bio et sans OGM, ce poisson a une chair exquise, à déguster en fine tranche sur du pain légèrement doré au four, avec quelques gouttes de citron, un filet d’huile d’olive, du poivre et de l’aneth.

L'artisan sale à sec ses saumons et les fume : 

  • À basse température, pour préserver toute leur saveur
  • Au bois de hêtre 100% naturel

Bonne nouvelle : vous pouvez trouver ce saumon d’exception en supermarché, pas plus cher qu’un autre ! (je vous dis où dans mon enquête).
 

Un bon saumon fumé est :

Excellent pour votre ligne : c’est un bon coupe faim, grâce à sa teneur riche en protéines (il en contient autant qu’un oeuf de poule entier) (7) ;

Bourré d’oméga 3 : ses acides gras polyinsaturés favoriseraient le bon fonctionnement du coeur, du cerveau et du système nerveux (8) ;

Est truffé de vitamines : il est bon pour votre cholestérol (9) (vitamine B3), le résistant de vos cheveux (10) (vitamine B5), vos yeux, votre cartilage (11) (vitamine E) et vos os (12) (vitamine D) ;

Il contient de nombreux minéraux tels que le magnésium, le potassium, le phosphore, le sodium et le calcium (13) ;

Il vous apporte des oligos éléments essentiels (fer, iode, manganèse, zinc) (14).

Rodolphe Bacquet

 

Sources :

[1] Denis Lina, « Saumon sauvage ou d’élevage : quel type de saumon est en meilleure santé ? », publié en janvier 2019, consulté le 4 octobre 2019, disponible sur : https://infosante24.com/saumon-sauvage-ou-delevage

[2] Noisette Christophe, « États-Unis : le saumon OGM autorisé », in inf’OGM, mis à jour le 4 avril 2019, consulté le 4 octobre 2019, disponible sur : https://www.infogm.

org/5876-saumon-OGM-autorise-etats-unis

[3] Canada : la production commerciale d’un saumon génétiquement modifiée autorisée, 20minutes, avril 2019, consulté en novembre 2019, disponible sur : https://www.20minutes.fr/planete/2488099-20190403-canada-production-commerciale-saumon-genetiquement-modifie-autorisee

[4] « La Norvège, le Chili, le Royaume-Uni et le Canada assurent 93,7 % de la production mondiale du saumon Atlantique d'élevage. » In https://aquaculture.ifremer.fr, consulté le 3 octobre 2019

[5] William et James : 20 ans de saumon fumé, Ouest France, juin 2012, consulté en novembre 2019, disponible sur : https://www.ouest-france.fr/normandie/saint-lo-50000/william-et-james-20-ans-de-saumon-fume-1325595

[6] Le groupe et GMG saumon de France, saumonfrance, consulté en novembre 2019, disponible sur : https://www.saumonfrance.fr/laquaponie/

[7]Le saumon fumé : des protéines de très bonne valeur nutritionnelle, Saumonfumeinfo, consulté en novembre 2019, disponible sur : https://saumonfumeinfo.fr/tout-pour-bien-choisir/de-nombreuses-qualites-nutritionnelles/saumon-fume-proteines-de-tres-bonne-valeur-nutritionnelle/

[8] Acide gras de la famille Oméga 3 et système cardiovasculaire : intérêt nutritionnel et allégations. ANSES, juillet 2003, consulté en octobre 2019, disponible sur : https://www.anses.fr/fr/content/acide-gras-de-la-famille-des-oméga-3-et-système-cardiovasculaire%C2%A0-intérêt-nutritionnel-et-0

[9] Canner PL, Berge KG, Wenger NK et al. Fifteen year mortality in Coronary Drug Project patients: long-term benefit with niacin [archive], J Am Coll Cardiol, 1986;8:1245-1255

[10] Vitamine B5, à quoi sert-elle ? Lefigaro, consulté en novembre 2019, disponible sur : http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/nutrition-nutriments/vitamine-b5/quoi-sert-elle

[11] La vitamine E, vitamine anti-âge et antioxydante, Yves Ponroy, consulté en novembre 2019, disponible sur : https://www.ponroy.com/plantes/la-vitamine-e

[12] COXAM, Véronique, DAVICCO, Marie-Jeanne, et WITTRANT, Yohann. Vitamine D et santé osseuse. Cahiers de Nutrition et de Diététique, 2014, vol. 49, no 6, p. 260-266.

[13] Maton F., Le saumon,Institut de recherche du bien-être de la médecine et du sport santé, novembre 2018, consulté en novembre 2019, disponible sur : https://www.irbms.com/fiches-aliments-saumon/

[14] Maton F., Le saumon,Institut de recherche du bien-être de la médecine et du sport santé, novembre 2018, consulté en novembre 2019, disponible sur : https://www.irbms.com/fiches-aliments-saumon/

 


Partager cet article

Repost0
15 avril 2021 4 15 /04 /avril /2021 17:44
NICE (CRTE): REUNION CONTRAT DE RELANCE ET DE TRANSITION ECOLOGIQUE

Réunion contrat de relance et de transition écologique (CRTE)

Jeudi 15 avril 2021, à 11h

Eléments de langage

    • en présence de :
      • Jean CASTEX, Premier ministre,
      • Jacqueline GOURAULT, Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales
      • Christian ESTROSI, Président de la Métropole, Maire de Nice
      • Louis NEGRE, Président délégué de la Métropole, Maire de Cagnes/Mer
      • Anthony BORRE, Vice-président de la Métropole, Premier adjoint au Maire de Nice
      • Lauriano AZINHEIRINHA, Directeur Général des Services de la Métropole
      • En visio, le Préfet des Alpes-Maritimes, les Maires de la Métropole, les Vice-Présidents de la Métropole, les intervenants extérieurs

 

Il y a un an, le virus COVId-19 nous attaquait par surprise

 

  • Ce virus agit et réagit, mécaniquement, impitoyablement.
  • C’est pour cela qu’il nous fait tant de mal, qu’il tue, qu’il désorganise, qu’il affaiblit, qu’il désoriente, qu’il désespère.

 

  • Partout dans le monde, nous ne cessons de le combattre, nous nous adaptons, nous inventons, nous expérimentons, à un rythme que rarement notre histoire a connu tant il est rapide, l’exemple des vaccins le démontre amplement.

 

  • L’éradication de ce virus ne se ferait pas avec une seule arme, et du jour au lendemain.

 

  • Très vite, le président de la République a fait le choix combatif de combiner tout ce qui est à notre disposition à la recherche, les soins, les outils économiques, fiscaux, sociaux.
  • Il a sollicité, avec énergie, tout ce que la France a produit de meilleur depuis des siècles : la solidarité, l’inventivité, l’agilité.

Et tout ça dans un seul but à Protéger le plus possible et le mieux possible les femmes et les hommes, les anciens et le jeunes, les plus fragiles et les plus précaires, pour tenir debout la société et la nation qui nous unissent.

 

Protéger aujourd’hui pour protéger demain

 

 

  • Protéger la santé des Français est un impératif.
  • Protéger l’économie de la France est une nécessité pour construire le rebond de demain.

 

Protéger aujourd’hui, c’est à parer au plus pressé, à l’immédiat besoin de soins, de vaccins, de traitements : sauver des vies,

 

Pour mieux protéger demain à

  • agir pour que la France et tous les français aient des raisons d’espérer,
  • pour que nos entreprises grandissent et donnent du travail,
  • pour que nos services publics retrouvent toute leur efficacité,
  • pour que nos jeunes se projettent dans un métier, dans une vie tout entière.

 

C’est un défi immense, auquel vous avez associé les territoires

 

  • Merci pour votre présence, fidèle et attentive, à nos côtés, tout au long de cette année, non seulement dans la lutte contre le virus, mais aussi lors de chacune des tragédies qui nous ont frappées et se sont ajoutées au malheur général.
  • Vous êtes venu réaffirmer la fermeté de l’Etat à l’issue des incidents du quartier des Moulins, en juillet 2020.
  • Vous avez été aux côtés des victimes de la tempête Alex, que le président de République a accompagnés aussi avec bienveillance début octobre.
  • Avec lui, qui est venu dans l’instant nous assurer de la solidarité de la Nation, sur les lieux même de l’attentat, vous avez honoré la mémoire des innocents frappés par la barbarie islamiste dans notre basilique Notre-Dame, à la fin du mois d’octobre.

Ce même jour, vous avez distingué les agents de notre Police municipale, eux qui, en moins de 5 minutes, ont neutralisé définitivement le barbare et sauvé qui sait combien d’autres vies ?

  • Dans chacune de ces circonstances, difficiles et tristes, vous ne vous êtes pas contenté des mots du cœur, vous avez aussi agi.

 

 

  • Pour renforcer la sécurité, vous avez décidé de choisir Nice comme lieu d’expérimentation des nouvelles compétences des polices municipales.
  • Cet engagement, qui donne à nos agents des outils de sécurité significatifs, le ministre de l’Intérieur vient de le tenir en votre nom, en obtenant le vote de la loi qui les établit.
  • Pour répondre à la détresse des habitants des vallées de notre Métropole, nous avons dans un premier temps fait des avances conséquentes, avec 2 objectifs immédiats :
  • rétablir les lignes de vie indispensables,
  • Assurer un minimum d’activité économique.

 

  • Vous avez à leur égard pris l’engagement de contribuer, à court, à moyen et à long terme, à la reconstruction des infrastructures de nos vallées.
  • Nous savons que vous devez rendre prochainement un arbitrage sur ce dossier àPas un instant, nous ne doutons qu’il sera favorable.

Notre travail en commun  paye à les écoles de ski des stations de ces vallées ont sauvé 80% de leur chiffre d’affaires et préservé plusieurs centaines d’emplois.

 

Avec la signature du Contrat de Relance et de transition écologique,

au-delà des remèdes à ces tragédies

c’est dans ce moyen et ce long terme que vous inscrivez Nice,

La Métropole Nice Côte d’Azur et la région Sud.

 

 

  • Ce ne sont pas seulement des moyens financiers de porter plus loin, plus vite et plus haut les projets essentiels pour l’avenir de notre territoire, c’est aussi un appel à l’espérance.

 

  • Je ne détaillerai pas, projet par projet, les montants des concours que vous nous apportez, il est fourni par les documents à disposition de chacun

 

  • Dés 2012, ces projets étaient déjà des éléments essentiels de notre propre stratégie métropolitaine, qui a choisi ces mêmes axes.

 

  • Je veux en souligner l’équité dans la répartition géographique qui est un élément essentiel pour les 49 maires de 49 communes où vivent plus de 600.000 citoyens

Je veux en résumer, en termes concrets, les impacts pour chacun.

 

Forts de 2,5 milliards d’euros d’investissements, nous visons :

 

àLe soutien et la création de 25 000 emplois,

 

àLa rénovation énergétique de 4.000 logements,

 

àL’ouverture de 150km de pistes cyclables supplémentaires,

 

àLa mise en service de 300 nouvelles bornes de recharge pour véhicules électriques,

 

àLa décarbonation de l’ensemble de nos transports publics,

 

àLa diminution des émissions de CO2 à hauteur de 182.000 tonnes,

 

àL’aménagement de 40 hectares supplémentaires d’espaces verts,

 

àLa plantation de 280.000 arbres,

 

àLa réduction de 50% du gaspillage alimentaire,

 

àLa valorisation de 65% de nos déchets,

 

àLa restauration de l’Opéra.

 

  • L’installation du nouvel hôtel de police dans notre ancien hôpital Saint-Roch tient une place particulière :
  • avec plus de 200 millions d’investissement, avec la mutualisation, unique en France, des services de police municipale et nationale, il est la preuve de l’engagement de l’Etat pour la sécurité et la paix quotidienne des femmes et des hommes d’ici.

 

Dès 2021, ce sont plus de 570 millions que la Métropole va investir dans ces différents projets, et dans tant d’autres.

 

 

 

  • Ce contrat est le point de départ d’autres perspectives

 

  1. Avec la Région

à Signature dans les prochains jours d’une convention d’application du Contrat d’Avenir, grâce à laquelle nous recevrons d’autres cofinancements, notamment pour la rénovation énergétique des bâtiments de l’Université Côte d’Azur, les travaux ferroviaires de la SNCF, les projets du CHU de Nice, ou l’extension de la Coulée verte.

  1. Effet démultiplicateur que chaque investissement public peut avoir sur l’investissement privé

àLes économistes estiment autour de 1 pour 5 à 1€ investi par les collectivités publiques engendre 5 € d’investissement du secteur privé.

 

Une perspective sur laquelle nous travaillons déjà, au quotidien,

 et qui s’élargit considérablement avec la signature d’aujourd’hui

 

 

  • C’est un outil du présent, conçu pour anticiper les effets de la crise économique qui nous guette à un outil à saisir et à employer au plus vite.

 

  • Ce même type d’outil que j’ai vu naître et que j’ai eu la chance de déployer en ma qualité de ministre de l’Industrie lors de la crise de 2008, qui nous a permis alors, de sauver notre système bancaire et industriel.

 

  • Par ce qu’elles ont démontré de détermination et d’efficacité au fil de la crise, Nice et la Métropole Nice Côte d’Azur sont aujourd’hui les territoires choisis pour que ce nouvel outil donne toute sa mesure.

 

  • Il nous revient donc de montrer combien il peut être efficace,
  • et ainsi de prendre notre part au redressement de notre pays.

 

Pour conclure :

 

àLe devoir de la collectivité, c’est de jouer collectif, et vous l’avez fait, comme nous l’avons fait, avec nos moyens, ne serait-ce qu’en budgétant plus de 60 millions d’euros pour vous aider à tenir.

 

àL’enjeu est de tenir encore… de tenir jusqu’au bout, car :

  • Un commerçant qui n’ouvre pas, un artisan qui ne fabrique pas, un comédien qui ne joue pas, un restaurateur qui ne cuisine pas, ce n’est pas seulement l’argent qui lui manque, c’est le but même de sa vie.
  • Ce que contient ce plan de relance, ce n’est pas seulement de l’argent, c’est de l’espoir.
  • Un espoir à retrouver, non pas la vie d’avant, mais une vie meilleure qu’avant, partout dans le monde et d’abord ici.
  • (c) Mairie de Menton - Marjorie Biran

Partager cet article

Repost0
9 mars 2021 2 09 /03 /mars /2021 18:16
ROYAL MONACO N.55
ROYAL MONACO N.55

CLICK DOWN -  CLIQUER EN BAS   -  CLICCARE SOTTO

                       

 

(c) Luciano GHERARDI - Ariston Sanremo - Festival della Canzone Italiana - Vincitori "MANESKIN"

Partager cet article

Repost0
2 mars 2021 2 02 /03 /mars /2021 08:41
MAREE NOIRE EN ISRAEL: REACTION DE CHRISTIAN ESTROSI

 

Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur :

 


« Les terribles images de la marée noire qui s’est abattue sur les côtes de l’Est de la Méditerranée mettent en évidence la vulnérabilité de nos écosystèmes et l’importance de prévenir collectivement les risques environnementaux.

 

Je tiens à adresser mon soutien à toutes les personnes en Israël et au Liban qui s’emploient à nettoyer les plages afin de tenter de limiter les dégâts.

 

Afin que ce type de catastrophes ne puisse plus jamais avoir lieu, je propose que :

  • Chaque navire pouvant représenter un risque pour l’environnement fasse l’objet d’une surveillance accrue par satellite ;
  • le montant des amendes en cas de dégazages sauvages soit multiplié ;
  • les sanctions, en cas d’accident, soient indexées sur le coût des dégâts occasionnés afin de dissuader les armateurs de laisser circuler des bateaux vétustes en mer.

 

En tant que Président du réseau des villes Euromed, j’appelle à la mobilisation des villes côtières de la Méditerranée afin de parvenir ensemble à une refonte des réglementations. Il s’agit de protéger efficacement les habitants d’un espace que nous avons en partage. »

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2020 4 17 /12 /décembre /2020 20:26
Petrolio Italia: nonostante un 2020 nero, si chiude un Bilancio in positività
Petrolio Italia: nonostante un 2020 nero, si chiude un Bilancio in positività

Nonostante un 2020 investito dalla pandemia da Covid, la gran parte delle aziende di settore hanno tenuto alle criticità che da marzo 2020 si sono presentate sul territorio internazionale. Dalla prima ondata e relativi lockdown dove i consumi di carburanti si sono quasi azzerati, da settembre l’ottimismo delle aziende è cambiato e si è riscontrata una continuità sulle attività di Business e Relazioni con incontri specifici su nuovi Progetti in diverse location                           .

I consumi di carburante oggi risultano in aumento anche se con margini di vendita minori rispetto alla normale operatività. La perdita maggiore si riscontra nell’erogazione self-service nelle ore serali sino all’apertura mattutina, fascia orario sotto restrizione DPCM         .

La fotografia sui mercati esteri mantiene il comparto dell’Oil & Gas internazionale in ripresa, forte anche di incontri in capo alle Compagnie Petrolifere che in questi ultimi mesi del 2020 hanno dato continuità ai Progetti già inizializzati, dimostrazione della politica di ENI in Libia, Egitto Kazakistan, ADNOC negli Emirati Arabi Uniti, SONATRACH in Italia nell’area siciliana di Augusta nonché alcuni progetti in operatività di SAIPEM Mozambico e altri in diverse Aree principalmente focalizzate nel continente Africano.   

                                                                                                               

Prezzi del greggio che dopo i vertiginosi crolli da inizio Corona virus, da mesi hanno ripreso fiato attestandosi sopra la media e di conseguenza i Titoli Petroliferi sulle Borse Valori internazionali hanno mantenuto il valore veicolando il mercato azionario su trend positivo.  

Il Comparto della Raffinazione non si è mai fermato forte di una attività necessaria, seppur in una logica diminuzione del mercato oggi l’acquisto dei greggi internazionali è in ripresa, necessità della lavorazione nelle raffinerie non sono in Italia di prodotti di consumo e diverso utilizzo.                                                                                      

Sul piano logistico, sulla scia di un blocco dei consumi nel primo e parte del secondo quadrimestre 2020, in ripresa il traffico aereo e le previsioni per i prossimi mesi sono pianificate su aumenti della logistica generale, aerea e trasporto su gomma, nonché i flussi marittimi di trasporto prodotto ed infrastrutture, questo ha già segnato un indice positivo sulla ripresa dei margini ri-pianificati ed un incremento dei Budget 2021 per il consumo di carburanti.                    

Anche sul piano giudiziario dove l’Italia Energetica è coinvolta in Inchieste internazionali, si è chiusa positivamente la vicenda di Saipem in Algeria con assoluzione definitiva e si attende una chiusura dell’inchiesta ENI in Nigeria che sicuramente avverrà entro marzo 2021 e, la chiusura per ENI e SHELL della disputa Kazaka nello sfruttamento delle risorse minerarie, apertura di strada per ulteriori investimenti nell’Area asiatica e un già annunciato piano di sviluppo economico di notevole importanza del Governo del Kazakistan.                                                                                           

Obiettivo e pianificazione del primo trimestre 2021 sarà la focalizzazione, qualifica e partecipazione delle aziende contrattiste in Progetti già operativi e nuovi Progetti Strategici in capo alle grandi Compagnie Petrolifere e l’investimento del comparto nella scena della Transizione Energetica.                                                              

Link e foto di riferimento:      http://www.federpetroliitalia.org/?p=1789 

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2020 7 04 /10 /octobre /2020 19:27
menton: Sinistrés de la Roya - Mise en place d'un point de collecte de denrées alimentaires

Les services de la CARF avec ceux de la Ville de Menton et de son CCAS mettent tout en œuvre afin de répondre aux premières urgences des sinistrés de la Roya.
Priorité a été donnée à l’acheminement d’eau potable par voies aériennes pour les communes de Fontan, Saorge, La Brigue et Tende et par le train pour Breil-sur-Roya. Depuis ce matin, des hélicoptères effectuent ainsi des rotations entre Menton et les villages de la Haute-Roya. En parallèle à ces actions, les services techniques de la CARF sont sur place depuis hier afin de rétablir au plus vite le réseau en eau potable. Des denrées alimentaires sont également en cours d’expédition sur site dès aujourd’hui.
Un point de collecte est actuellement ouvert, au Palais de l’Europe, 8 avenue Boyer et le restera les jours suivants de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30, pour ceux qui souhaitent venir en aide aux populations de la Roya en apportant des denrées alimentaires (uniquement des denrées non périssables et ne nécessitant aucune cuisson).Merci à chacun de privilégier ce point de dépôt afin de centraliser tous les dons et de faciliter la logistique d’approvisionnement qui se fera par hélicoptère au départ du stade Lucien Rhein.
Pour toutes les personnes n’ayant pas de nouvelles de leurs proches, vous pouvez contacter le numéro 04 93 72 22 22, mis en place par la Préfecture des Alpes-Maritimes.

 

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2020 6 03 /10 /octobre /2020 07:43
(c) Y.C.M.

(c) Y.C.M.

Monaco Capital of Yachting Experience", avviato il 22 settembre  dallo Yacht Club de Monaco ed il Credit Suisse,  dove  è stato  annunciato il lancio dell'Indice Superyacht Eco Association (SEA) per misurare l'impatto ambientale dalla progettazione all'uso degli yacht. L'esploratore Mike Horn ha testimoniato il deterioramento dello stato di salute dell'oceano annunciando che l'obiettivo del SEA Index è quello di evolversi nel tempo per fornire una valutazione del l'impatto ecologico dei superyacht in totale trasparenza.  Già dalla fine del XIX secolo, il principe Alberto I è stato un pioniere, con non meno di 28 campagne oceanografiche.

 (c) YCM

Un impegno portato oggi dal Presidente dello YCM, SAS il Principe Alberto II attraverso la sua Fondazione che afferma «  Sostenere iniziative per proteggere l'oceano e la sua biodiversità per le generazioni future è diventata una tradizione monegasca ..  Il cambiamento climatico è una delle nostre maggiori sfide. In linea con gli Obiettivi di sviluppo sostenibile 2030 delle Nazioni Unite, i prossimi dieci anni dovranno concentrarsi sull'oceanografia per sostenere le nostre conoscenze scientifiche, incoraggiare l'innovazione tecnica e promuovere l'emergere di nuove soluzioni per invertire - speriamo - il ciclo del declino della salute degli oceani ” .

Bernard d'Alessandri, Segretario Generale dell'YCM e Presidente del Cluster Yachting Monaco, afferma che « La nostra industria nautica sa che deve reinventarsi proprio come il settore automobilistico. Se aspiriamo a posizionarci come un centro di eccellenza, sta a noi prendere l'iniziativa e dare l'esempio. Solo agendo insieme riusciremo a dare il nostro contributo a un settore nautico che deve essere più rispettoso della natura e che farà tutto quanto in suo potere per ridurre gli effetti dell'inquinamento. dell'aria e del mare sulla salute e il clima e incoraggerà le buone pratiche a terra ea bordo. "

In primo piano Bernard d'Alessandri

(c) YCM

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2020 3 16 /09 /septembre /2020 18:00
TRACCE DI PESTICIDA IN ALCUNI VINI FRANCESI

Tracce di pesticidi nei vini certificati come "alto valore ambientale"

Sono state analizzate ventidue bottiglie. Tutti contengono residui di sostanze potenzialmente cancerogene o che alterano il sistema endocrino. A differenza dell'etichetta biologica, questa certificazione non garantisce il non utilizzo di pesticidi.

 

TRACCE DI PESTICIDA IN ALCUNI VINI FRANCESI

Si tratta di vini che si dichiarano pratiche virtuose o beneficiano della certificazione “HVE”, tra cui “alto valore ambientale”. Biodiversità, irrigazione, strategia fitosanitaria ... "HVE" è una certificazione che dovrebbe contraddistinguere "le aziende agricole impegnate in approcci particolarmente rispettosi dell'ambiente", sottolinea il ministero dell'Agricoltura. A differenza del marchio biologico, questa certificazione non garantisce però il non utilizzo di pesticidi. A riprova, l'associazione Alerte aux tossine ha fatto analizzare ventidue vini di Bordeaux (tra cui crus bourgeois e grands crus), champagne e Linguadoca. I risultati, pubblicati lunedì 14 settembre, mostrano la presenza di residui di antiparassitari in tutte le bottiglie.

Le prove sono state affidate al laboratorio Dubernet, specializzato in analisi enologiche. In totale, sono state trovate ventotto diverse sostanze attive con una media di quattro sostanze per flacone. Tutte le bottiglie (annate dal 2015 al 2019) contengono molecole (sette in media) i cui effetti sono considerati potenzialmente di disturbo endocrino (DE). In undici flaconi sono state rilevate tracce di sostanze classificate come probabili cancerogene, mutagene e tossiche per la riproduzione (CMR). E nove flaconi contengono almeno un SDHI (per "inibitori della succinato deidrogenasi"), questi fungicidi la cui tossicità preoccupa gli scienziati specializzati.

"Questi risultati mostrano che la certificazione HVE, effettuata dai viticoltori di Bordeaux, è una vasta truffa e che ci sono divari significativi tra marketing, promesse e realtà delle pratiche professionali", commenta Valérie Murat, presidente di Allarme tossico. L'associazione non è al primo tentativo. Nel 2018 aveva già fatto analizzare dodici bottiglie e dimostrato la presenza di sedici pesticidi.

"Le nostre pratiche si sono evolute bene"

L'associazione ha classificato le bottiglie in base al numero di sostanze trovate. Con quindici sostanze rilevate, tra cui quattordici PE (clorantraniprolo, fenbuconazolo, metalaxil, ecc.), Un SDHI (Boscalid) e persino un neonicotinoide, tiametoxam, Bordeaux Château Lauduc bordeaux rouge 2018 è in cima alla lista.

Riassunto dal giornale Le Monde del 15.9.20:

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2020 7 13 /09 /septembre /2020 06:47
Pourquoi la BANANE est-elle la reine du supermarché ?

Ceci est une banane Cavendish :Ou pour la plupart d’entre nous, tout simplement « une banane »…

… parce que la variété Cavendish représente 
99 % des exports.

Il faut savoir que la banane se vend mieux que tous les autres produits frais au supermarché [1]… pommes, raisins, oranges !

La banane est aussi
 un aliment de base dans les pays pauvres, à côté du riz, du blé et du maïs.

… ce qui est logique :

  • la banane est riche en nutriments (potassium, vitamine B6, fibres et glucides pour vous donner de l’énergie immédiate [2]),
  • elle est naturellement préemballée, donc facile à transporter,
  • elle est sympathique (les enfants l’adorent),
  • elle ne coûte (quasiment) rien.

Un fruit exotique moins cher
que nos fruits locaux !?

En France, les bananes coûtent en moyenne 1,60€ le kilo (1,94€ si bio) [3].

Ça fait 26 centimes/pièce… 26 centimes pour un fruit exotique !

A tel point, qu’Amazon a installé un stand à Seattle pour distribuer des bananes gratuitement. En deux ans, ils ont distribué 1,7 millions de bananes gratuites [4]. Rien que ça !

Par comparaison, les oranges coûtent en moyenne 2,59€ le kilo [5]. Les fraises, 11,87€ [6]. Et même une pomme toute bête coûte en moyenne 2,30€ le kilo [7].

Le plus bizarre, c’est que la banane est exigeante :

  • elle a besoin d’une terre très riche,
  • d’être protégée du vent,
  • et de recevoir beaucoup (beaucoup) d’eau.


Tout ça fait que la banane ne pousse que dans des régions limitées – entre les latitudes de 30° Nord et 30° Sud.

Ça élimine l’Europe, l’Amérique du Nord (excepté le Mexique), et toute l’Asie du Nord.

Il reste :

  • l’Inde (1er producteur mondial),
  • la Chine du sud (2e producteur mondial),
  • les Philippines (3e producteur mondial, et 2e pays exportateur),
  • l'Équateur (4e producteur mondial, et 1er pays exportateur),
  • le Brésil (6e producteur mondial). [8]

Cela veut dire que nos bananes de supermarché ont parcouru 7000 km, au bas mot… !

Par comparaison, le pommier pousse partout dans nos régions. Y compris à quelques kilomètres d’un supermarché de province. Il s’adapte aux différentes qualités de sol. Il résiste aux hivers froids et aux étés chauds. Et des dizaines de variétés de pommes se font concurrence.

Comment est-il possible qu’une banane vendue à Angers (et qui a traversé l’Atlantique) soit moins chère qu’une pomme produite à quelques kilomètres de là, au sud de la Loire ?

La réponse est…

La réponse, c’est… le conteneur

Le sort de la banane, et de 90% des produits que nous achetons, est lié au CONTENEUR qui a bouleversé à jamais l’économie mondiale.

Le problème du transport maritime d’autrefois

Avant l’invention du conteneur, on savait que le transport maritime était très économique :
  • Il n’y a pas besoin de routes, ponts, tunnels, feux de signalisation à poser et à entretenir.
  • Une poignée de marins peut faire naviguer des bâtiments gigantesques. Les plus grands porte-conteneurs du monde, comme le Emma Maersk, ont un équipage de moins de 15 personnes. Et des sociétés comme Rolls Royce travaillent actuellement sur des navires sans pilote [9].
Entre les ports, tout allait bien, mais le transport maritime perdait beaucoup en temps (donc en efficacité) une fois au port.

Un voyage Le Havre-New York, prenait environ 12 jours. Mais une fois à destination, le déchargement et le chargement pouvaient prendre 7 jours !

Comment est-ce possible ? Parce que les dockers devaient soulever, porter et traîner des marchandises sous des formes très différentes, allant des barils, aux caisses en bois, en passant par les gros sacs en tissu.

C’était donc lent et inefficace.

On perdait 7 jours à payer une place au port, à payer les dockers pour un travail vraiment pénible, et pendant ce temps les marins étaient inoccupés… au lieu de faire d’autres traversées. Et donc un manque-à-gagner de 7 jours qui s’ajoute aux coûts de transport. Au final, ces pertes représentaient 60 à 75 % du prix du transport. Après avoir répercuté ces coûts sur le consommateur final, les produits étaient en moyenne 12% plus chers.

Mais tout a changé avec le conteneur.

Comment nous sommes parvenus
à faire des économies colossales

Les transporteurs ont compris que leur métier n’était pas de transporter des bananes, des téléphones ou des voitures. Leur métier était de… transporter. Et s’ils pouvaient mettre les milliers de marchandises différentes dans une seule boîte, générique, solide, résistante, facile à déplacer, à empiler et à stocker… ils pourraient transformer des milliers de problèmes, en un seul problème : comment transporter une boîte bien connue d’un point A à un point B, aussi vite que possible [10].

Ce qu’il y a dans la boîte n’a pas d’importance. D’ailleurs, la plupart des marins savent à peine ce qu’ils transportent.

Ainsi, les transporteurs pourraient gagner du temps, faire plus de livraisons, et réduire leurs coûts.

Les conteneurs ont aussi permis de :
  • réduire le coût des assurances,
  • rendre le vol presque impossible,
  • déplacer les marchandises facilement entre un bateau, un train et un semi-remorque.
Une entreprise a calculé que réduire d’une seconde le temps nécessaire pour déplacer un conteneur au port permettait d’économiser 3500 euros par bateau par an.

Or ici, les transporteurs n’allaient pas économiser des secondes… ni des minutes, ni des heures… ils allaient économiser des journées !

Les conséquences indésirables du conteneur

Si vous êtes un docker, le conteneur standardisé est votre pire ennemi. Votre travail devient répétitif, moins qualifié et facile à automatiser.

Dès les années 1970, les syndicats de dockers ont tout essayé pour riposter. Et je n’ai pas la place ici de vous raconter la triste histoire des grands ports français.


Mais, le conteneur était inévitable…

La question qui restait en suspens était : QUEL format standard adopter ?

De nombreux formats ont été proposés, mais celui qui s’est imposé est le suivant :
  • longueur : 20 pieds (6,058 m) ou 40 pieds (12,192 m),
  • largeur : 8 pieds (2,438 m),
  • hauteur : 8,5 pieds (2,591 m).
Dans les ports, les dockers ont laissé la place à des armées de grues qui déplacent des conteneurs de la façon la plus efficace.
Résultat, les bateaux se sont mis à passer beaucoup plus de temps en mer.

Les temps de transports maritimes sont devenus prévisibles avec une grande précision.

Au final, les coûts des transports maritimes ont tellement baissé qu’ils sont devenus insignifiants.

Ce qui importe désormais, c’est le coût de la main d’œuvre.

Or, dans les pays exportateurs de bananes, la main-d’œuvre est très bon marché.

Revenons à notre banane

C’est cette combinaison de :
  • coûts de main-d’œuvre bas,
  • coûts de transports insignifiants,
  • prévisibilité du transport maritime,
… qui ont fait de la banane le parfait bien de consommation massive.

L’itinéraire de notre banane

La vie de notre bananier commence dans une pépinière, comme Vitropic, installée au nord de Montpellier [11].

De là, les jeunes pieds de bananiers sont expédiés par avion-cargo vers la République Dominicaine (si, si, et ça reste rentable !).

Puis, ils sont mis en laboratoire et en serre pour s’assurer qu’ils soient sains.

Ensuite, ils sont transportés vers les plantations où ils sont replantés.

Un an plus tard, les premières bananes, sont cueillies encore vertes… et dès cet instant, le chronomètre est lancé.

En effet, lorsqu’une banane commence à mûrir, il est impossible de revenir en arrière. Plus grave encore : si une seule banane se met à mûrir, elle va provoquer le mûrissement de toutes les bananes à proximité.

Petit rappel sur les fruits climactériques

Je vous en avais déjà parlé : la banane, la tomate, la pomme et l’avocat sont des fruits climactériques : leur mûrissement est déclenché par une hormone volatile, l’éthylène.

Si vous mettez des fruits climactériques ensemble dans une même corbeille, ils vont mûrir plus vite.

Comment protéger les bananes
pendant le voyage en mer

Après la récolte de la banane, tout est planifié avec la plus grande minutie, pour éviter que les bananes ne mûrissent trop vite.

D’abord, les bananes sont triées. Toutes les bananes imparfaites sont soit vendues dans le pays de production, soit utilisées comme nourriture pour le bétail.

Ensuite, les bananes sont mises dans des conteneurs spéciaux, maintenus à la température contrôlée de 13,3°C. Ensuite, ces conteneurs de bananes sont scellés hermétiquement pour éviter tout contact avec l’air et avec la lumière durant le transport [12].

Ces conteneurs sont ensuite chargés sur des camions pour être amenés au port de Caucedo (à l’ouest de Saint-Domingue). Puis ils sont empilés sur un navire porte-conteneurs au rythme de 50 conteneurs à l’heure.

Pour vous donner une idée, un grand porte-conteneur peut transporter 80 millions de bananes – c’est assez de bananes pour 600 000 personnes pendant un an !

Ensuite notre navire traverse l’océan Atlantique jusqu’à Dunkerque (soit 7187 km).

Les bananes sont mises dans
des chambres de mûrissement

Une fois en France, les conteneurs de bananes sont déchargés et les bananes entreposées dans des chambres de mûrissement. De l’éthylène (l’hormone volatile du mûrissement) est alors pulvérisé sur les bananes pour les faire mûrir. Rassurez-vous, c’est inoffensif.

Après cette étape, les bananes sont chargées sur des semi-remorques afin d’être transportées jusque sur nos étals et vendues 26 centimes/pièce ! Oui… on dirait que c’est de la magie.


Pourquoi la pomme ne profite-t-elle pas des économies du conteneur ? me direz-vous… et puis, en Europe, nous avons les subventions à l’agriculture qui font baisser les prix.

C’est vrai. Mais, à nouveau, les coûts de transports étant négligeables, la différence vient essentiellement du coût de main-d’œuvre. Que les vergers soient en France, ou même en Pologne, la main-d’œuvre reste plus chère qu’en République Dominicaine. L’ouvrier agricole polonais travaille pour 580 euros par mois [13]. Là où en Répulique Dominicaine, l’ouvrier agricole travaille pour 280 euros par mois [14].

Il n’est pas faux de dire que le conteneur met en 
concurrence directe toutes les régions du globe.

Si je fais abstraction de l’environnement (ça pollue), et du bien-fondé d’une telle entreprise (les Européens ont-ils vraiment besoin de bananes pour vivre ?), j’avoue être stupéfait du progrès et des économies qu’ont apporté les conteneurs.

Pour ma part, je constatais cette réalité sans la comprendre. Et j’espère vous avoir permis de progresser, vous aussi, dans votre compréhension du monde.

Bien à vous,


Eric Müller

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2020 7 19 /07 /juillet /2020 17:24
HYTECH ANTI-COVID 19 SYSTEM: DESTRUCTION DU VIRUS

HYTECH ANTI-COVID 19 SYSTEM

La société Hytech Ireland, dont le siège est à Dublin, a été créée en 2016 pour introduire d’innovantes technologies en Irlande, en se positionnant dans le secteur de la santé. Nous offrons ces technologies à nos clients intéressés par la sécurité anti-covid19 pour obtenir la destruction du virus grâce à un équipement révolutionnaire et maniable. Les solutions de décontamination d’Hytech sont devenues un élément fondamental de la prestation de services avec succès et en toute sécurité à nos clients. Nous sommes ravis de présenter nos technologies sur la Côte d’Azur et à Monaco.

YANEX

YANEX est un système de nettoyage UVC portable, efficace et fiable, qui peut désinfecter une pièce de taille standard, tuant des virus tels que le Covid19. Conçu pour désinfecter simultanément l’air et les surfaces, il nettoie tous les espaces, murs, sols et plafonds, des virus et autres micro-organismes potentiellement dangereux. Cette technologie de base robuste utilise une lampe au xénon, pulsée à haute intensité, qui émet une lumière UVC à large spectre (200 – 280 nm). Développé dans le secteur médical, il est maintenant largement utilisé dans le secteur commercial (hôtels, SPA, restaurants, boutiques), pour nettoyer en profondeur des espaces utilisés par le public. Cet appareil peut également être utilisé à bord de bateaux, hélicoptères, jets privés, etc. Ce système, compact et portable, peut tuer 99,99 % des agents pathogènes dans une pièce typique en seulement cinq minutes. Vous avez la possibilité de faire une désinfection très rapide et efficace dans tous les domaines de l’hôtellerie, bureaux, locaux commerciaux.

UV Box

Une innovante boîte UV avec nouveau design.

La boîte UV a été spécifiquement ciblée sur la désinfection rapide et efficace des instruments médicaux et, grâce à des travaux récents, peut désormais éliminer efficacement le coronavirus humain dans les articles médicaux tels que les EQGleads, les brassards de tensiomètre, les stéthoscopes, etc. Elle peut également être utilisée pour désinfecter des articles dans différents secteurs : masques de plongée, gants, etc. Tous les petits articles d’un client à l’autre. De plus, l’unité est assez grande pour accueillir tous les équipements de bureau, tels que les claviers PC ainsi que tous les iPads et iPhones.

DESINFECTION SPRAYER

C’est une alternative moins chère au système UV.

Ce pulvérisateur est utilisé pour les magasins, chambres d’hôtel, salons de beauté, salles de gym, pour éliminer le coronavirus humain. La durée de vie de la batterie du pistolet offre 4 heures de fonctionnement et, en raison de la conception innovante du petit récipient de 1,7 litre lorsqu’il est plein, peut désinfecter une surface de 175 m² par litre, avec un réglage de buse de 40 microns. Il faudra environ 15 minutes pour vider le récipient de 1,7 litre sur le pistolet et pour les zones plus grandes, le pulvérisateur à dos de plus grande capacité, fonctionnera pendant 35 minutes avant de nécessiter une recharge. Combiné avec notre chargeur électrostatique breveté, cela vous permet d’appliquer un revêtement uniforme sur toutes les surfaces.

 

Contact en France :

tatiana@hytech.ie

+ 33 (0) 6 73 79 20 84

HYTECH ANTI-COVID19 DISINFECION SYSTEM

Hytech Ireland, company that was founded in 2016 with headequarters in Dublin, introduces innovative technologies to customers interested in anti-Covid19 protection, garanteeing elimination of the virus thanks to revolutionary and easy to use equipment. Hytech decontamination solutions have become a fundamental part of successfull and safe provision of services to our customers. We are delighted to present our technologies in the French Riviera and Monaco.

YANEX

YANEX is an effective, reliable, portable Ultraviolet Cleaning (UVC) system that can disinfect a standard size room, killing viruses such as Covid-19. Designed to perform simultaneous disinfection of air and surfaces it cleans all spaces: walls, floors and ceilings, eliminating all potential harmful viruses and other microorganisms. This robust core technology employs a high intensity pulsed xenon lamp that emits wide spectrum UVC light. Developed in the medical sector, it is now been widely used in the commercial sector (hotels, spas, restaurants, shops) to deep clean the spaces used by the public. This device could also be used on board boats, helicopters, private jets, etc. This compact and portable system can kill 99.99% of pathogens in a typical room in just five minutes. You have the possibility to disinfect very quickly and effectively all areas of the hotel, office, commercial premises, etc.

UV box

Newly designed and innovative UV box has been specifically aimed at rapid and effective disinfection of various equipment/small items, for example, medical instruments such as ECGleads, blood pressure cuffs, stethoscopes etc.

It can be used to disinfect small items that are passed from one customer to another, in various sections: diving masks, gloves, glasses etc. Additionally, the unit is big enough and safe to disinfect office equipment such as PC keyboards and any personal devices such as iPads and phones (iPhones and Android)

Disinfection sprayer

This is a cheaper alternative to the UV system above. This sprayer is used for shops/ hotel rooms/ beauty rooms/fitness centres to eliminate human Covid19 virus. The battery life of the gun sprayer provides 4 hours of operation and due to the innovative design of small 1.7 litre container, when full, can disinfect an area of 175m2 per litre, with a nozzle setting of 40 microns. It will take approximately 15 minutes to empty the 1.7 litre container of the gun and for larger areas, bigger capacity backpack sprayer can be purchased; it will operate for 35 minutes before requiring a refill. Combined with our patented electrostatic charge, this allows you to apply a uniform coating on all surfaces.

Contact in France

tatiana@hytech.ie

+33 (0) 6 73 79 20 84

 

Partager cet article

Repost0
16 juin 2020 2 16 /06 /juin /2020 15:12
La Métropole lance avec ENGIE Solutions une expérimentation de vélos à hydrogène

Toujours en quête d’innovation,

la Métropole lance avec ENGIE Solutions une expérimentation de vélos à hydrogène auprès de ses agents

 

 

 

Conçu et assemblé en France, ce vélo électrique est propulsé par une pile à hydrogène. Véritable solution innovante entièrement détachée des énergies fossiles, il est à la pointe de la technologie et représente peut-être la référence de demain en matière de déplacements à vélo.

 

Dès aujourd’hui, la Métropole Nice Côte d’Azur expérimente l’utilisation de ce vélo à hydrogène auprès de ses agents dans le cadre de leurs déplacements professionnels. Ce test grandeur nature va s’effectuer sur 6 semaines, 10 unités seront mises à disposition par ENGIE Solutions au sein du parc mutualisé de la Ville de Nice et de la Métropole. Il permettra d’identifier si ce mode de déplacement est compatible avec les besoins des agents métropolitains qui feront des retours d’usage et de fonctionnalité.

 

Cette démarche traduit, une nouvelle fois, la volonté d’engager concrètement la transition énergétique et la croissance verte sur notre territoire. Bien plus qu’une originalité, il s’agit de préparer aujourd’hui la révolution de demain en matière des déplacements. L’expérimentation permettra à ENGIE Solutions de déployer une offre de mobilité aux carburants alternatifs adaptée aux besoins des villes et collectivités et de proposer des solutions selon les usages dans tous les domaines de la mobilité durable (Gaz Naturel Véhicule, hydrogène, électrique). Cette démarche s’inscrit dans la droite ligne de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie en faveur de la diversification du mix énergétique.

 

Partager cet article

Repost0
7 juin 2020 7 07 /06 /juin /2020 16:53
NICE - MONACO: JOURNEE MONDIALE DE L'ENVIRONNEMENT


  A la veille de la journée mondiale de l’environnement,  Université Côte d'Azur, avec le soutien de la Fondation Prince Albert II  de Monaco et de la Ville de Nice, annonce plus de 355 contributions  à la carte des impacts positifs de la pause planétaire COVID-19 

Université Côte d'Azur a lancé le projet « Open Map of the Global Pause » pour constituer une mémoire collective vivante des phénomènes positifs survenus à travers le monde, depuis le début de la pause humaine imposée par le Covid-19.  Open Map a déjà collecté plus de 355 épingles provenant d’internautes du monde entier qui relayent des phénomènes vus sur les réseaux sociaux, dans la presse ou dont ils ont été les témoins directs. Les contributions concernent des phénomènes naturels, des innovations, l’art et la culture, des initiatives solidaires, la recherche ou encore les évènements plus insolites. Cette carte offre au monde un témoignage collaboratif de la période sans pareille que nous traversons. La Fondation Prince Albert II de Monaco a rejoint l’initiative soutenue par la Ville de Nice : 

« Cette initiative qui met en évidence des interactions inédites entre l’animal, la nature et l’homme, de petites ou de grandes innovations, des initiatives solidaires, sportives ou artistiques reflète aussi la dynamique de notre université et la richesse de notre territoire indique Jeanick Brisswalter, Président d’Université Côte d’Azur. Université Côte d’Azur qui est l’une des 10 universités ayant reçu le label d’excellence « Idex » en France a pour ambition d’une part d’être un acteur fort de son territoire, d’autre part d’aborder par ses recherches et ses formations les grands enjeux du monde actuel et futur.  Nous remercions pour son soutien la Fondation Prince Albert II de Monaco. Nous nous inscrivons dans un partenariat naturel, en lien avec son propre programme "A Green Shift ?" qui ouvre une réflexion de fond sur le rapport de l ’ homme à la nature dans le monde post-pandémie. »  
 « La carte interactive développée par Université Côte d ’ Azur – un partenaire de longue date de la Fondation Prince Albert II de Monaco, est un projet participatif permettant de rendre compte de l ’ incroyable dynamique qui s ’ est mise en place durant la période de confinement. » précise Olivier Wenden, Vice-Président de la Fondation. Nous avons pris conscience de notre fragilité, mais également de l ’ incroyable résilience de la nature lorsque les activités humaines sont mises en pause.  L ’ Open Map of the Global Pause est un témoignage vivant de ce moment inédit. Une preuve supplémentaire du lien qui existe entre santé et environnement mais également une vision positive de notre capacité à agir ensemble, individuellement et collectivement, pour le bien commun. Il faudra nous en souvenir afin de construire un « monde d’après » enfin respectueux de la Planète, où l ’ homme cesse de s ’ opposer à la nature. » 

 

La ville de Nice s’associe à ce dispositif lancé par Université Côte d’Azur sur les bienfaits de cette pause planétaire liée à la pandémie. A l’échelle du territoire, une formidable chaîne de solidarité a vu le jour pendant ce confinement. Construire un témoignage mondial de cette pause planétaire liée à la pandémie, faire ressortir ce qu’il y a eu de plus positif pendant cette crise est primordial afin d’en tirer le meilleur pour tous, aujourd’hui, et pour les générations futures demain. Dans ce traumatisme collectif, chaque histoire individuelle est importante pour construire un avenir meilleur.   Cette carte va continuer à vivre au-delà du confinement car elle va permettre de proposer des ateliers de sensibilisation pédagogique à l’international et notamment auprès de la jeune génération niçoise. « Des parcours d’exploration pourront être créés à travers l ’ histoire de cette pause planétaire pour sensibiliser à l’impact de l’activité humaine mais nous pourrons également continuer de compléter l’album commun de cette période avec les jeunes publics tout en éduquant au fact checking. » observe Samira Karrach, responsable du projet à Université Côte d’Azur qui précise, « Nous travaillons enfin à un partenariat avec des institutions spécialistes de l’archivage pour donner une nouvelle dimension à ce projet ». 
Pour contribuer à la carte interactive, il suffit de se connecter à l’adresse https://globalpause.ushahidi.io/views/map Toutes les contributions sont accueillies, textes, photos, vidéos, lien URL.  

 
 
Responsable du projet Samira.KARRACH@univ-cotedazur.fr  
Attachée de presse Delphine.SANFILIPPO@univ-cotedazur.fr
 

Partager cet article

Repost0
30 mai 2020 6 30 /05 /mai /2020 15:46
NICE:  Label Confiance Sanitaire ce samedi 30 mai 2020. au Le Ruhl Plage

Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a remis pour la première fois à un restaurant de plage le Label Confiance Sanitaire ce samedi 30 mai 2020. Le Ruhl Plage devient ainsi le premier restaurant de plage à bénéficier de ce label, gage du respect par l’établissement des règles de sécurité sanitaire face à la pandémie du Covid-19. Le Label Confiance Sanitaire, lancé le 9 mai dernier par Christian Estrosi, permet aux entreprises de s’approprier les prescriptions de sécurité sanitaire, de faire les aménagements nécessaires et de rassurer les clients. Visible, ce label est et sera affiché sur la devanture et à l’intérieur des entreprises, commerces, et  restaurants labellisés. 300 commerces niçois ont déjà été labellisés.

 

Charte de confiance sanitaire : labellisation d’une plage

Plage du Rhul

Samedi 30 mai 2020, à 10h30

Eléments d’information

 

 

  • Reprise de l’activité économiqueà nouveaux aménagements nécessaires

 

  • J’ai souhaité accompagner les commerces, les artisans, et entreprises dans cette démarche

 

  • Label gage du respect par l’entreprise des règles de sécurité sanitaire, l’activité économique pourra reprendre sereinement

 

  • Aider les entreprises, rassurer les clients, éviter la reprise de l’épidémie

 

Pour obtenir le label, c’est simple

 

 

  • Les entreprises, artisans et commerces devront respecter une charte d’engagement établie par la Ville de Nice.
  • La charte qui s’appuie sur les règles sectorielles de sécurité sanitaire édictées par l’Etatàlabelsanitaire.nice.fr

 

La ville soutient les commerces et entreprises pour l’obtention du label

 

  • L’obtention de ce label ne doit pas être compliquée pour les commerces ni leur faire perdre du temps, toutefois il n’en sera pas moins rigoureux :

 

  • Des experts contactent les commerçants pour les informer, les conseiller…
  • La brigade s’occupe à la fois de l’intérieur et des abords directs du commerce
  • Les commerces bénéficient des petits aménagements et du matériel nécessaires au respect des règles de sécurité sanitaireàkitàvitres plexiglas, distributeurs de gel hydroalcoolique, visières…

 

  • Brigade de labellisation
    • Equipe formée par des spécialistes des sujets hygiène et par la cellule d’intervention mutualisée de la Police Municipale
    • L’action de la brigade ne se veut pas répressive mais bien dans le conseil et l’accompagnement.

 

La brigade a commencé ses labellisations dès le lundi 11 mai

 

  • Dès lundi matin  à Nice-Etoile avec la labellisation du centre commercial et de ses 100 boutiques

 

  • La liste des commerçants et établissements labellisés  est disponible en ligne :

 

à 345 commerces labellisés et 58 visites de conseil qui déboucheront dans les prochains jours à des délivrances de label

 

àParmi les plus emblématiques : les Galeries lafayette, Nice-Valley, le Forum Lingostière et les 21 Crédit Agricole de Nice

 

àDes restaurants faisant de la vente à emporter : la semaine prochaine,  les équipes iront faire une visite de confirmation pour la vente sur place dans les restaurants déjà labellisés.

 

àLa semaine prochaine :

    • les commerçants de la galerie marchande de Carrefour Lingostière
    • 59 rendez-vous pour des restaurants et des commerces de proximité

 

  • Nous avons commencé à labelliser les hôtels (rappel : ils  n’ont pas eu l’obligation de fermer durant la période de confinement) la semaine dernière.

 

  • Les restaurateurs pourront bénéficier d’une extension ou d’un aménagement éphémère de leurs terrasses (extensions facturées 1€).

 

  • Toujours guidée par la volonté de renforcer l’attractivité des commerces fortement impactés par la période de confinement et la non-exploitation de leur activité, la Ville de Nice désire aller encore plus loin en accompagnant les plagistes.

 

Renforcer l’attractivité des plages

Annonces du premier ministre 28 mai en ce qui concerne la restauration

- 10 par table maximum

- 1 mètre en chaque table

- Masque obligatoire pour le personnel, les fournisseurs

- Masque obligatoire pour les clients jusqu’à leur table ou pour circuler dans le restaurant

- Gestion des flux

Partager cet article

Repost0
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 15:35
MONACO ECOLOGIE - STARS'N' BARS

Stars’N’Bars et la Société Monégasque d'Assainissement célébreront la JOURNÉE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT le 5 juin avec une collecte spéciale de déchets électroniques devant le restaurant.

 

 
COLLECTE  E-WASTE

Selon Kate Powers, co-fondateur du Stars’N’Bars, le confinement du COVID 19 a incité beaucoup de gens à faire leur "nettoyage de printemps".   Mais les piles, les appareils electroniques et les ampoules, elle le rappelle , doivent pas être mis dans nos poubelles ou dans nos bacs de recyclage. 

"S'ils se retrouvent à l’usine de valorisation énergétique, dans les bacs de tri (jaune ou vert) ou, pire encore, en décharge sauvage, ils peuvent contaminer les matières recyclables, polluer l’atmosphère, ou même contaminer la nappe phréatique - la source de notre eau potable. « 

Afin d’éviter cela, la SMA  récoltera les objets gratuitement au STARSNBARS le 5 juin pour les confier à des organismes spécialisés dans le traitement de ces déchets

Donc le 5 juin les clients du STARSNBARS sont encouragés à apporter les déchets suivants au restaurant de 10h à 17h30 :

  • Déchets d’équipements électriques et électroniques : petits électroménagers, câbles, filaires, etc.
  • Ampoules, néons
  • Piles et batteries
  • Autres déchets ménagers spéciaux en mélange de petites tailles

Attention : les déchets dangereux (solvants, peinture, aérosols, etc.), les encombrants de type mobiliers ou gros électroménagers ou encore les déchets types gravats ne pourront être admis.

La Journée mondiale de l’environnement est la journée la plus célèbre de l’action environnementale. Depuis 1974, elle est célébrée chaque année le 5 juin. Elle encourage les gouvernements, les entreprises, les célébrités et les citoyens à concentrer leurs efforts sur un problème environnemental urgent. 

Contact  ANNETTE ANDERSON  0614804961

Partager cet article

Repost0
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 15:22
  
Stars’N’Bars et la Société Monégasque d'Assainissement célébreront la JOURNÉE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT le 5 juin avec une collecte spéciale de déchets électroniques devant le restaurant.
 
COLLECTE  E-WASTE

Selon Kate Powers, co-fondateur du Stars’N’Bars, le confinement du COVID 19 a incité beaucoup de gens à faire leur "nettoyage de printemps".   Mais les piles, les appareils electroniques et les ampoules, elle le rappelle , doivent pas être mis dans nos poubelles ou dans nos bacs de recyclage. 

"S'ils se retrouvent à l’usine de valorisation énergétique, dans les bacs de tri (jaune ou vert) ou, pire encore, en décharge sauvage, ils peuvent contaminer les matières recyclables, polluer l’atmosphère, ou même contaminer la nappe phréatique - la source de notre eau potable. « 

Afin d’éviter cela, la SMA  récoltera les objets gratuitement au STARSNBARS le 5 juin pour les confier à des organismes spécialisés dans le traitement de ces déchets.
Donc le 5 juin les clients du STARSNBARS sont encouragés à apporter les déchets suivants au restaurant de 10h à 17h30 :
  • Déchets d’équipements électriques et électroniques : petits électroménagers, câbles, filaires, etc.
  • Ampoules, néons
  • Piles et batteries
  • Autres déchets ménagers spéciaux en mélange de petites tailles
Attention : les déchets dangereux (solvants, peinture, aérosols, etc.), les encombrants de type mobiliers ou gros électroménagers ou encore les déchets types gravats ne pourront être admis
 
 
La Journée mondiale de l’environnement est la journée la plus célèbre de l’action environnementale. Depuis 1974, elle est célébrée chaque année le 5 juin. Elle encourage les gouvernements, les entreprises, les célébrités et les citoyens à concentrer leurs efforts sur un problème environnemental urgent. .
 
Contact  ANNETTE ANDERSON  0614804961

Partager cet article

Repost0
9 mai 2020 6 09 /05 /mai /2020 18:02
Christian Estrosi: Présentation du Label Confiance Sanitaire  Labellisation de 2 premiers commerces

Présentation du Label Confiance Sanitaire

Labellisation de 2 premiers commerces

par Christian Estrosi

Samedi 9 mai 2020, à 11h –

Au Plaisir des Halles -17 avenue de la république

Eléments d’information

 

 

  • Dans le cadre de la reprise de l’activité économique lundi prochain, les commerces et les entreprises devront prévoir de nouveaux aménagements pour recevoir leurs clients tout en respectant les règles de protection sanitaire.

 

  • J’ai souhaité accompagner les commerces, les artisans, et entreprises ainsi que les marchés dans l’appropriation de ces règles pour que le déconfinement soit un succès et que l’activité économique puisse reprendre tout en gardant la maladie loin de nous.

 

  • Grâce à ce label, gage du respect par l’entreprise des règles de sécurité sanitaire, l’activité économique pourra reprendre sereinement

 

  • Il permettra :

 

  • D’aider les entreprises, les petites notamment, à s’approprier et mettre en œuvre les prescriptions de sécurité sanitaire,

 

  • De rassurer les clients et fournisseurs sur le respect des gestes barrières et des mesures sanitaires de distanciations sociales.

 

  • Tout simplement d’éviter la reprise de l’épidémie.

 

Pour obtenir le label, c’est simple

  • L’obtention du label se fait sur la base du volontariat et sur demande.

 

  • La demande peut être effectuée, par téléphone ou par mail, auprès de la Ville de Nice, de la Chambre de Commerce et d’Industrie ou de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat qui nous soutiennent dans cette démarche.

 

  • Pour matérialiser leur engagement, les entreprises, artisans et commerces devront respecter une charte d’engagement établie par la Ville de Nice.
  • La charte qui s’appuie notamment sur les règles sectorielles de sécurité sanitaire édictées par l’Etat, est disponible sur le site internet de la Ville de Nice : labelsanitaire.nice.fr
  • La liste des commerçants et établissements labellisés sera disponible en ligne sur le site de la Ville de Nice.

J’ai souhaité que la ville soutienne les commerces et entreprises

pour l’obtention du label

 

 

Après ces 2 mois de fermeture administrative, il n’est pas question que l’obtention de ce label soit compliquée pour les commerces et leur fasse perdre du temps, toutefois il n’en sera pas moins rigoureux :

  • En amont, au moment de votre inscription, des experts vous contacteront pour vous informer sur les prescriptions en vigueur, répondront à vos interrogations et vous conseilleront sur la démarche à suivre pour obtenir le label. La brigade s’occupe à la fois de l’intérieur de votre commerce mais aussi de ses abords directs.

 

  • C’est à l’issue de ces premiers conseils que le nom du commerce sera inscrit sur la liste pour passage de la brigade.

 

  • Les commerces pourront bénéficier des petits aménagements et du matériel nécessaires au respect des règles de sécurité sanitaire (vitres plexiglas, distributeurs de gel hydroalcoolique, visières…).
  • Les entreprises n’auront ainsi pas à se soucier de l’approvisionnement et du coût de ces articles 

 

  • Au moment de son passage, la brigade de labellisation, composée d’une équipe formée par des spécialistes des sujets hygiène et par cellule d’intervention mutualisée de la Police Municipale, aura pour missions de conseiller les commerçants sur place s’il reste des questions et de procéder aux vérifications du respect de la charte et de labéliser.

 

  • L’action de la brigade ne se veut pas répressive mais bien dans le conseil et l’accompagnement.

 

  • Elle n’a pas qualité à se substituer à l’action de la Police Municipale ou aux services de contrôle de l’Etat.

 

  • La brigade se chargera aussi de fournir à l’occasion de l’audit le visuel différenciant à apposer sur la vitrine ou autres espaces visibles au choix du commerçant.

 

  • La brigade n’aura pas de mission de contrôle à posteriori.

 

  • En revanche, des contrôles aléatoires de respect des normes de protection sanitaire et des engagements de la charte pourront être menés par des agents assermentés de la Police Municipale.  

 

La brigade commencera ses labellisations dès le lundi 11 mai

  • Les premières labellisations interviendront le plus rapidement possible à la réouverture des commerçants et entreprises.

 

  • Ainsi, dès lundi matin la brigade procédera aux dernières vérifications deNicetoileafin de labelliser le centre commercial et les 100 boutiques qui le composent.

 

  • Nous procéderons aussi, pour ceux qui le souhaitent, à la labellisation des commerces qui sont restés ouverts pendant le confinement.

 

  • J’ai enfin souhaité qu’on puisse procéder, à la labellisation des commerçants qui réouvriraient à une date ultérieure au 11 mai.

 

  • Les restaurants, bars, cafés, hôtels ou plages seront ainsi prêt à accueillir des clients en amont de leur réouverture.

 

Je vous propose maintenant de procéder à la labellisation

des deux premiers commerces :

 

àDans la catégorie commerce alimentaire

  • Resté ouvert pendant le confinement : « Au plaisir des halles »,
  • La gérante, Madame BLANQUI, a été visitée dans le cadre de l’action de prévention des risques COVID -19, mise en place dès le début de la crise par la cellule d’intervention mutualisée de la PM.

=>les mesures barrières mises en place sont exemplaires.

 

àDans la catégorie commerces de soins à la personne

- appelés à une réouverture lundi : « INSTITUT 16 B »

=>La gérante Madame GUILLAUD, a réalisé un très important travail sur les gestes barrières, conseillée par la ville, en vue de permettre une ouverture responsable.

Partager cet article

Repost0
6 mai 2020 3 06 /05 /mai /2020 16:13
Présentation du plan  reprise des déplacements déconfinement Par Christian Estrosi

L'arrivée en vélo de Christian ESTROSI- Photo (c) Luigi MATTERA

Nous avons réussi notre confinement et je remercie les Niçois et tous les services qui y ont contribué.

 

Après avoir réussi le confinement, il faut réussir le déconfinement.

 

A partir d’aujourd’hui, je vais vous donner un certain nombre de rendez-vous (économie, école, commerces, sanitaire…).

 

Nous ne pouvons pas réussir la reprise de lundi, sans avoir un regard sur la mobilité, dès lors que si on a 308.000 usagers / jour comme sur le réseau tel qu’il était en février.

 

Avant toute chose, je veux rappeler que les gestes barrières sont un impératif : port du masque et lavage des mains.

Nous sommes la seule grande ville de France, qui aura dotée dès lundi 11 mai, chaque Niçois et Métropolitains de 2 masques.

Dès lors, je prendrai un arrêté de port du masque obligatoire.

 

Après avoir fait l’inventaire des activités autorisées par le gouvernement avec les représentants du monde économique et les grandes administrations

Nous devons trouver le juste équilibre entre usage des transports en commun, mobilité douce et véhicules.

J’ai un principe, c’est de ne rien imposer mais d’offrir des alternatives à tous.

 

Ce que nous avons réussi avec les Niçois pendant le confinement, je veux le réussir avec les Niçois pendant le déconfinement, en les rendant acteurs.
C’est une action collective, c’est comme cela que je conçois une société de respect et de confiance.

Il y a à la clé une reprise qui doit garantir que la réussite sanitaire du confinement rende prioritaire la réussite sanitaire du déconfinement.


La santé avant l’économie.

In fine, cela nous conduira à la réussite économique, si nous réussissons le déconfinement et la protection sanitaire de chacun.


C’est l’esprit dans lequel, avec le Conseil Municipal, nous avons créé l’Agence de Sécurité Sanitaire Environnementale et de Gestions des Risques.

Ce matin, pour ce qui est de la mobilité, je vous présente donc, au terme de nombreuses consultations auprès du monde de l’entreprise et des usagers, les dispositions que nous avons prises, dont je voudrais que chacun comprenne qu’elles sont à la dimension de la 5ème ville de France.

l’offre du réseau de transport en commun

 

  • Actuellement à 40% d’offre

 

  • 11 mai à 75% d’offre

 

  • avec 90% de l’offre tram L1 et L2 à 4-5 minutes,
  • et remise en exploitation de L3 à 30 minutes.

 

  • Toutes les lignes qui avaient été substituées par du transport à la demande sont rétablies.

 

  • Le transport à la demande (lignes à la carte) fonctionne donc à nouveau comme auparavant.

 

  • Sur les communes hors Nice à remise en place de l’offre du samedi soit 75% de l’offre nominale.

 

  • Objectif : tendre à une offre à 100% d’ici fin mai / début juin       

 

Il ressort que 50% des abonnés disent vouloir recourir aux transports en commun pour se rendre au travail.

 

Pour pouvoir absorber ce flux, il a donc fallu inciter un grand nombre d’entreprises à garder leurs salariés en télétravail, de même que pour les grandes administrations (préfecture / CHU).

 

D’autres ont mis en place des horaires décalées pour le personnel administratif du CHU par exemple, ou au sein du BTP qui débutera sa journée de travail dès 7h du matin.

 

Pour décongestionner la ligne 1, nous renforçons la ligne 8 qui part de Saint Sylvestre, Cessole, Gambetta, Maréchal joffre jusqu’à Pasteur.


Et nous la dédoublons avec une ligne 23 qui part de Fontaine du Temple, Promenade des Anglais jusqu’à Toja.


Sur l’axe Sud – Nord, nous allons dédoubler l’offre de transport.

 

Un programme de mobilité douce à pieds, en vélo et en modes de déplacement décarbonnés

 

A cela, nous ajoutons un programme de mobilité douce à pieds, en vélo et en modes de déplacement décarbonnés.

 

Ce plan est la poursuite des trames vertes et du plan vélo initié depuis 18 mois.

 

Il s’agit de compléter ces aménagements.

 

Ce matin nous vous présentons un aménagement expérimental qui aura vocation à évoluer entre l’avenue Thiers et la Promenade des Anglais qui a vocation, désormais, à n’accueillir que les transports en commun, les vélos et les piétons.

 

Elle permettra de ses raccorder aux pistes transversales de Maréchal Joffre, Victor Hugo pour aller rejoindre la piste littorale de la Promenade des Anglais.

Et je vous présente le tableau des aménagements dans la semaine du 11 mai :

 

  • boulevard Gambetta (de la Promenade des Anglais à l’avenue Thiers) (1600m), en cours de réalisation,
  • avenue Thiers (800 m)
  • quai des Etats-Unis (2500 m), avec la mise en sens unique Est-Ouest de la circulation
  • avenue Gallieni (500m)
  • les accès à la place De Lattre de Tassigny
  • le boulevard de la Madeleine sur 4000 m

 

Cela permettra de mailler le centre-ville avec les pistes existantes le long du Paillon, sur les axes de la trame verte et la Promenade des Anglais.

 

D’ici la fin du mois de mai : un objectif de 60 km au total

 

  • partie haute du bd Gambetta
  • rue Maccarani
  • pour la desserte de la gare SNCF: axes Durante – Villeneuve – Trachel – Binet
  • pour Nice Nord : axes Raynaud – Théodore de Banville
  • pour le quartier de Riquier : une piste sur Pierre Sola et une desserte de l’esplanade de Lattre de Tassigny, avec l’installation de vélos en libre service
  • Une liaison vers l’Ariane le long des berges du Paillon
  • Une liaison vers Carros par la RM 6202 ou la RM6202bis jusqu’au pont Charles Albert
  •    Chacun de ces projets fera l’objet d’un suivi en temps réel, et sera adapté en fonction des besoins et des impacts :
    • une analyse précise des impacts sur le stationnement et la circulation,
    • la mise en place d’une signalétique temporaire,
    • l’installation de panneaux de jalonnement pour guider les usagers,
    • un bilan à l’issue de ces expérimentations.

 

 

 

Chacun de ces projets fera l’objet d’un suivi en temps réel, et sera adapté en fonction des besoins et des impacts.

 

Nous organisons un parc relais à Ferber avec 60 vélos électriques en free floatting, avec une capacité à monter à 200 vélos électriques en fonction de la demande d’ici fin jui.

 

 

 

J’ai souhaité que tous les acteurs de la mobilité douce

participent à ce renouveau

 

  • De nouvelles mesures pour favoriser l’usage du vélo par les habitants de la MétropoleCréation d’une prime à l’achat d’un vélo mécanique, d’un montant de 100€ maximum et représentant 50% maximum du prix du vélo.Subvention ouverte à l’ensemble des habitants adultes de la Métropole, dont le revenu fiscal de référence divisé par le nombre de parts fiscales du foyer est inférieur ou égal à 30.000€ par an soit l’équivalent de 2.500€ de revenus mensuels par personneComplètera la prime déjà existante de 200€ pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Les velobleus et e velobleus seront gratuits (abonnements et utilisation jusqu’à 2h) jusqu’au 1er juillet - les cycles seront désinfectés tous les jours.J’ai contacté l’entreprise cityscoot qui depuis 3 ans a choisi Nice comme 1ère  ville de province pour déployer sa flotte de scooter électrique en freefloating et ils sont engagés à mettre en place les gratuités suivantes30 minutes pour tout utilisateur Cityscoot déjà inscritLes 30 minutes seront automatiquement créditées sur les comptes des utilisateurs existants. Aucune démarche n’est nécessaire.60 minutes pour tout nouvel inscrit à Cityscoot Les 60 minutes seront créditées lors de toute nouvelle inscription au service, en saisissant le code VILLEDENICE.

 

  • Renault mobility, qui exploite des Zoé en libre service sur notre territoire, a prévu des offres promotionnelles et de gratuité dès la reprise du service.

 

 

Nous présenterons d’ici 1 mois des actions innovantes visant à renforcer la mobilité cyclable (sécurisation du stationnement, ateliers de réparation…).

Pour partager les orientations de chacun, nous ouvrons une boîte à idées dès ce matin :
nicemobilites@nicecotedazur.org .

 

Partager cet article

Repost0
1 février 2020 6 01 /02 /février /2020 06:36
La 9ème année, les Chefs au Sommet d’Auron

La 9ème année, des Chefs au Sommet d’Auron

 

Auron, station de sports d’hiver situé à 1600m d’altitude aux Portes du Parc national du Mercantour, à une heure trente de Nice, offre un confort et un cadre de vie traditionnel. Son domaine skiable alpin, le plus grand du département, allie à la fois plaisir et technique, un véritable cocktail de bien-être entre neige et soleil.

Aussi, pour sa 9ème année, les Chefs au Sommet d’Auron ont fait leur Festival de la gastronomie du 18 au 24 janvier 2020, avec en ouverture, auquel il ne fallait rater à aucun prix, le dimanche, le gigantesque Barbecue installé sur les pistes enneigées, sur le plateau de Chastellarès, de préférence en tenue de ski !

Défilé de mode tout azimut assuré : Bonnet à gland ou toque en fourrure, anorak jaune canari et capuche bordé de fourrure, pull à motifs style norvégien, qui se dessinent sur les flans neigeux des montagnes alentour, c’est joyeux comme une bande dessinée, et ça met l’accent sur le côté festif de l’ambiance générale.

Sur les longues tables, abondance de produits frais, légumes, fromages, condiments, des plats tentation,parrainé  par l’irrésistible duo culinaire Noëlle et David Faure des Toques Brûlées, placé sous le signe de la convivialité, de l’Amitié, de la cuisine éthique, du partage et de la transmission.

Après un cru 2019 avec les Meilleurs Ouvriers de France“la volonté était de faire connaître des jeunes Chefs de la région”, commentait Michel Guillot, organisateur de l’événement en gilet blanc siglé, ne rechignant pas à la tâche : ça découpe, ça sert, ça passe les plateaux, ça nettoie, ça jette, ça porte les sacs poubelles, ça fait de la place sourire aux lèvres et l’œil malicieux. Il faut dire que le diable est là : David et Noëlle ont pris les rênes de ce repas digne de Gargantua  et  s’en donnent à cœur joie ! Ils ont gagné cet impossible pari, faire partager par des centaines de participants le plaisir de goûter, de découvrir toute une palette de goûts qui ont enchanté les palais !

Ahhhh! La viande fondante et la peau grillée du gigot sur la broche ! Aaaah, les poissons, pagres, loups, pageots grillés, juste agrémenté d’un doigt d’huile d’olive, accompagnés de multiples salades composées toutes fraîches, les fromages. On n’en peut plus mais on continue à se servir et à engloutir ! Clic Clac photo, ça crépite, pas une image sans le sourire et la bonne humeur accrochés au visage ! Succès grandissant de cette énorme fête gourmande unique dans les montagnes ! Obélix n’est pas loin !! Trop de manifestations oublient les chefs locaux quand elles ont du succès. Là, ce n’est pas le cas, et c’est tout à leur honneur.” nous confiait David Faure.

A l’origine, «  les chefs au sommet d’Auron », était déjà une idée pour le moins originale : demander aux meilleurs chefs de la Côte d’Azur, étoilés ou pas, de participer à une grande fête gastronomique sur les pistes d’Auron, et de signer une quinzaine de menus dans les divers restaurants de la célèbre station d’hiver, sans compter l’animation des ateliers, où ils confient leurs secrets et leurs astuces. Mayonnaise, crème chantilly, vinaigrette, bien sûr, on sait les faire, mais il manque toujours quelque chose pour les rendre parfaites, avec ce petit plus qui les rend sublimes, cette saveur qu‘on apprécie tellement quand on déguste un plat réalisé par un chef de talent.

Avec eux, même quand c’est simple, c’est sublime ! Cette année, consécration des Maîtres Restaurateurs avec une importante délégation autour de leur Président Théo Mansi, pour un show cooking de haut niveau. C’est en présence de Colette Fabron, Maire de St Etienne de Tinée, où l’inauguration des Chefs au Sommet d’Auron, a été animée par les Maîtres Restaurateurs des Alpes-Maritimes. Quant au Barista’s/cocktail, champion du monde de cocktails, l’éternel ado Victor Delpierre, il vous fait prendre goût à l’alcool et aux liqueurs : ses mélanges inédits vous envoient au 7 e ciel,en ménageant les plus sages avec des associations à de délicieux jus de fruits. Ne ratez pas son divin ” irish coffee ”, un grand moment !

Chaque soir, les Chefs et Pâtissiers officient dans les restaurants, où l’on pouvait retrouver avec plaisir, avec, en tête, les Chefs une étoile Christophe Billau, qui vient en voisin puisqu’il a créé, avec son épouse, “l’Auberge de la Quintessence” à Roubion, Stéphane Furlan désormais installé dans son restaurant le “Sansot” à Tourrettes su-Loup, de Jérôme Clavel du “44 à Antibes”, ainsi que Jacques Rollancy, Meilleur Ouvrier de France à la tête du “Le Rolancy’s à Nice“, Jean-François Bérard, à la tête de la table varoise familiale “Hostellerie Bérard”  La Cadière d’Azur, Aux Pivotes, de Mathieu Allinel du “Bistrot du port” à Antibes, ou encore Guillaume Arragon, du “Bistrot Gourmand à Cannes”, Dessert par Yohan Gouverneur, pâtisserie Emotions, Castagniers. Vingt-trois noms de Chefs. Véritable menus gastronomiques, de l’amuse-bouche au dessert (au prix unique de 45 €).  

Las…la fête est finie… Pas tout à fait, aux tables des restaurants, les dîners signés par de grands Chefs, finissent de vous éclater les papilles. Demain, chacun est rentré dans son sweet home, et on se jure que ce sera ” une soupe, une tisane et dodo”, histoire de reposer notre foie… mais les images joyeuses remplissent nos rêves.
Vivement l’année prochaine !

 

Texte Lilas Spak -   ©Photos Brigitte Lachaud

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche