Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 19:44
Lecture pour tous reçoit l’écrivain Franz-Olivier Giesbert

Lecture pour tous reçoit l’écrivain Franz-Olivier GiesbertLutte contre l’illettrisme

Mardi 13, mercredi 14 et jeudi 15 décembre 2016

Nice et Beaulieu-sur-Mer

Depuis septembre 2008, la Ville de Nice invite des écrivains à intervenir dans les établissements scolaires, hospitaliers, pénitentiaires, maisons  de retraite Ehpad et structures associatives de la Ville de Nice et de la Métropole Nice Côte d’Azur, une initiative unique en France. Intitulée Lecture pour Tous, cette opération vise à prévenir l’illettrisme à travers des rencontres entre écrivains et différents publics.

Cette semaine, Franz-Olivier Giesbert interviendra dans les établissements scolaires, hospitaliers et pénitentiaires de Nice et Beaulieu-sur-Mer.

Biographie de Franz-Olivier Giesberthttp://petitsecrans.imca.fr/files/2011/07/franz-olivier-giesbert.jpg

 

Né à Wilmington dans le Delaware aux Etats-Unis, Franz-Olivier Giesbert arrive en France à l’âge de trois ans. Après avoir collaboré à la page littéraire de Paris-Normandie, il entre au Nouvel Observateur en 1971. Successivement journaliste politique, grand reporter, correspondant à Washington, chef du service politique, il devient directeur de la rédaction de l’hebdomadaire à partir de 1985. En 1988, il est nommé directeur de la rédaction du Figaro. A partir de 1997, il anime plusieurs émissions littéraires ou culturelles et Les Grandes questions sur France 5. Il devient directeur du Point en 2000, fonction qu’il quitte en mars 2014 mais reste éditorialiste et conseiller de la rédaction du magazine.

Membre du jury du Prix Renaudot et du Prix du Quai des Orfèvres, il a publié de nombreux romans dont L’Affreux, Grand Prix du roman de l’Académie française 1992, ou encore La Souille, Prix Interallié 1995. Franz-Olivier Giesbert a également écrit plusieurs biographies et obtenu le Prix Aujourd’hui 1977 pour François Mitterand ou la Tentation de l’Histoire. Enfin, L’Arracheuse de dents, Premier Prix Récamier du roman 2016, couronne Franz-Olivier Giesbert cette même année.

 

Programme

 

Mardi 13 décembre 2016

8h45/9h45        Ecole élémentaire Baumettes 2 (CM2)

            26 rue Dante – Nice

 

10h00/12h00        CHS Sainte Marie (Public empêché)

 

            87 avenue Dr Raybaud – Nice

 

14h00/16h00    Lycée Professionnel Don Bosco (BTS MSP & Terminale Professionnelle MATP)

 

            Place Don Bosco – Nice

 

Mercredi 14 décembre 2016

 

9h00/10h30        Collège J.H. Fabre (3ème & 4ème)

            Boulevard Henri Sappia – Nice

11h00/12h00        Lycée Saint Joseph (2nde Technologique)

14 rue Barla – Nice

 

14h00/16h00        Maison d’arrêt de Nice (Quartier homme)

 

            Rue de la Gendarmerie – Nice

 

Jeudi 15 décembre 2016

 

9h00/11h30        Collège Jean Cocteau (3ème & 4ème)

            1 rue Charles II Comte de Provence – Beaulieu-sur-Mer

 

13h45/14h45    Ecole des Hôpitaux Lenval & l’Archet 2 (Enfants hospitalisés de 8 à 12 ans)

52 avenue de la Californie – Nice

 

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 00:57
Nice: Dévoilement d’une fresque en mosaïque au square Notre-Dame

Dévoilement d’une fresque en mosaïque réalisée

par les écoliers du quartier au square Notre-Dame

et présentation d’une exposition de photos

 

Lundi 12 décembre 2016 à 14 heures

Square Notre-Dame / Entrée rue de Suisse - Nice

 

Par Dominique Estrosi-Sassone, Sénateur des Alpes-Maritimes, Adjointe au Maire de Nice,

Conseillère métropolitaine déléguée au logement, à la rénovation urbaine et à la cohésion sociale,

 

Marc Verlay, Inspecteur de l'Education nationale Circonscription de Nice 6 représentant Michel-Jean Floc’h, 

Inspecteur d’Académie, Directeur Académique des Services de l’Education Nationale des Alpes-Maritimes

 

Et les enfants des écoles Auber, Ronchèse et Thérèse Roméo 1 et 2.

 

 

WP_20160927_09_57_52_ProLa transformation de l’ancien parking Notre-Dame en square de plus de 1.600m² est une des opérations emblématiques de requalification urbaine menées dans le cadre du projet d’embellissement de Nice Centre,piloté par la Métropole Nice Côte d’Azur. Inauguré fin septembre dernier, cet espace de jeux, de détente et d’animations permet aux riverains, enfants comme adultes, de se retrouver dans un environnement agréable, en plein cœur de Nice.

 

Dans le cadre de la réalisation de cet aménagement, la Métropole Nice Côte d’Azur a souhaité impliquer les élèves des écoles du quartier. Plus de cinquante enfants des établissements scolaires Auber, Ronchèse et Thérèse Roméo 1 et 2 seront présents pour dévoiler une fresque en mosaïque de 7m² sur le thème de l’arbre,créée en collaboration avec l’association Galice. D’autres enfants ont participé à une exposition de photos sur le chantier du square, en lien avec les commerçants et riverains du quartier.

 

 

Lundi 12 décembre 2016 à 14 heures, découvrez ces belles réalisations

et rencontrez les personnes impliquées dans ce projet !

 

Partager cet article

Repost0
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 09:01
Nice: Dégradation d’objets de culte au sein de l’église Notre-Dame-Auxiliatrice

 

Dégradation d’objets de culte au sein de l’église Notre-Dame-Auxiliatrice à Nice

 

 Réaction de Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Premier Adjoint et de Philippe Pradal, Maire de Nice.

 

 « C’est avec la plus grande fermeté que nous condamnons les actes de dégradation qui ont été commis aujourd’hui au sein de l’église Notre-Dame-Auxiliatrice sur la place Don Bosco. La profanation d’objets de culte est inqualifiable.

 

Nous apportons notre entier soutien au père Ireneusz PYZIK et à l’ensemble de la communauté salésienne, bouleversée par cet acte ».

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 17:13
Nice: Lutte contre l’illettrisme, au Théâtre et à la Langue niçoise - Aurélie de Gubernatis reçoit Frédérick d’Onaglia

Aurélie de Gubernatis reçoit Frédérick d’Onaglia

pour son livre Un été à Lou Triadou

 

En présence de Jean-Luc Gag, Conseiller municipal délégué au Patrimoine, à la Littérature, à la Lutte contre l’illettrisme, au Théâtre et à la Langue niçoise

 

●●Jeudi 8 décembre 2016 à 18 heures ●●

Bibliothèque Louis Nucéra

2, place Yves Klein – Nice

 

Entrée libre (dans la limite des places disponibles)Un jeudi par mois, dans une ambiance de salon littéraire, l’écrivain Aurélie de Gubernatis organise et anime Les Jeudis Littéraires afin d’offrir un moment de partage entre le public, les écrivains et leur œuvre. David Foenkinos, Eric Giacometti, Gonzague Saint Bris, Didier Van Cauwelaert, Frédéric Beigbeder, Delphine de Vigan, Daniel Pennac… des écrivains prestigieux sont déjà venus présenter leur actualité.

 

L’invité de ce mois de décembre 2016 est Frédérick d’Onaglia qui présentera Un été à Lou Triadou, paru aux éditions Calmann-Lévy.

 

Gabrielle mène une existence heureuse à Fontvieille, au pied des Alpilles. Avec l’aide de Selim, son second époux, elle dirige Lou Triadou, une terre riche dont le cépage entre dans l’assemblage des vins produits au très réputé domaine de Montauban. La propriétaire du château, Victoire de Montauban, qui fut jadis leur plus farouche adversaire, s’est désormais rangée à leur côté. Gabrielle vient d’être élue présidente de l’AOP qui regroupe tous les vignerons de la vallée. Maxime, le petit-fils de Victoire, n’apprécie pas cette nomination qui renforce un peu plus le pouvoir de la jeune femme. Les ennuis commencent pour Gabrielle, jusqu’au jour où l’on découvre dans les chais du domaine une bouteille frelatée, accompagnée d’un message anonyme annonçant qu’il y en aura d’autres. Puis un meurtre est commis, et c’est alors toute la communauté de vignerons de la région qui prend peur…

 

Même si l’on retrouve les mêmes personnages, ce livre n’est pas à considérer comme une suite du Secret des cépages, mais comme le dit l’auteur lui-même : « Je suis un grand amoureux de Balzac, qui a divinement su donner vie à de multiples personnages au fil de son œuvre. En outre, j’aime les sagas familiales même si je n’écris pas que cela. J’ai toujours été fasciné par les histoires de famille, les intrigues, les non-dits… »

 

Frédérick d’Onaglia est né à Lyon en 1969, après des études en communication, il intègre l’équipe de l’entreprise familiale, une fabrique renommée de chaussures à laquelle il rend hommage dans Le Faux Pas. Mais sa véritable passion pour l’écriture l’emporte. Sa première trilogie Le secret des cépages reçoit en 2005 le prix du Lions Club International. Un été à Lou Triadou est son treizième roman. Résidant à Lyon, il séjourne régulièrement en Provence.

 

« J’ai toujours été fasciné par la vigne… Les vignes, c’est le travail d’une génération qui peut être réduit à néant en peu de temps ; c’est une œuvre d’humilité… C’est étrange, mais cet amour pour la Provence, ou plutôt pour ce que j’appelle les Suds se régénère sans cesse… »

 

Aurélie de Gubernatis a décidé de se consacrer à l’écriture après avoir exercé comme notaire dans le Var pendant treize ans. Son premier roman, Le gardien du crâne de cristal a été publié aux éditions Alphée en 2009. Lui ont succédé 2012 – Les gardiens du temps en 2011 chez Plon puis L'Impasse paru en 2014 aux éditions Héloïse d'Ormesson. Elle anime Les Jeudis Littéraires depuis janvier 2014.

 

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 08:17
Nice: Réalisation d’une fresque humaine géante

Réalisation d’une fresque humaine géante

 

 

Ouverture des inscriptions en ligne sur http://ilove.nice.fr/

 

Rendez-vous

Mercredi 14 décembre 2016 à 14 heures

Miroir d’Eau de la Promenade du Paillon

 

 

Après l’attentat du 14 juillet, la Ville de Nice a lancé l’opération #ILoveNice pour que chacun puisse être solidaire et montrer son attachement à Nice. 

 

Regroupons-nous pour Nice !

Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur et Philippe Pradal, Maire de Nice, ont annoncé samedi, lors du dévoilement de la sculpture #ILoveNice aux abords du miroir d’eau de la Promenade du Paillon, qu’ils lançaient à présent le défi inédit de réaliser une fresque humaine géante !

 

On compte sur vous !

Chacun est invité à se réunir sur le miroir d’eau de la Promenade du Paillon, ce mercredi 14 décembre, entre 14 heures et 17 heures pour relever ce défi de taille ! Des tee-shirts bleus, blancs et rouges seront distribués à chaque participant pour écrire humainement #ILoveNiceCette fresque géante sera photographiée par un drone.

 

Vous aussi !! Affichez votre solidarité en relevez le défi !

 

Inscription obligatoire en ligne : http://ilove.nice.fr/

Clôture des inscriptions le jeudi 8 décembre 2016

 

Sécurité : accès restreint

Compte tenu du plan Vigipirate, la Promenade du Paillon sera inaccessible au public ce jour-là. Les accès seront contrôlés, chaque participant obligatoirement préinscrit devra être muni d’une pièce d’identité pour passer le filtrage des entrées.

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 11:44
Métropole Nice Côte d’Azur remporte le 2ème prix de la catégorie « annonceur institutionnel »

 

 

 

Nice, le mardi 6 décembre 2016

Communiqué

Les Palmes de la Com’ 2016

La

Métropole Nice Côte d’Azur remporte le 2ème prix de la catégorie « annonceur institutionnel »

pour sa campagne de communication

« Qui suis-je ? »

 

 

Le jury des Palmes de la Com’ 2016 a distingué la Métropole Nice Côte d’Azur pour sa campagne de communication « Qui suis-je ? », avec le 2ème prix dans la catégorie « annonceur institutionnel ». Ce prix vient saluer la stratégie et la créativité du service Communication de la Métropole Nice Côte d’Azur qui mise sur la différence pour marquer les esprits, grâce à l’originalité de son esthétisme et l’évidence des messages qu’elle renvoie.

 

Une campagne participative en teasing

Cette campagne en deux temps et son site internet dédié, quisuisje.info, proposent aux habitants de la Métropole Nice Côte d’Azur et à ses visiteurs de découvrir les différents services de proximité proposés par celle-ci. La campagne a commencé avec une série de sept phases énigme « Qui suis-je ? », faisant allusion aux compétences de la Métropole, affichées un peu partout dans l’espace public et invitant les citoyens à découvrir ce qui se cachait derrière l’intrigue. Des phases « révélation » sont ensuite venues apporter des réponses, en détaillant les actions menées par la Métropole. Ludique, connectée et inédite, cette campagne de communication a su mettre le public au cœur de l’intrigue et a séduit particuliers et professionnels !

 

Composée de 49 communes entre littoral et montagnes, la Métropole Nice Côte d’Azur a ciblé sa campagne de communication sur des compétences qui touchent le quotidien et la qualité de vie des habitants, telles que : la collecte des déchets, la propreté des rues, les transports urbains et scolaires, le développement économique, les travaux de voirie, l’aide aux logements ou encore la distribution de l’eau potable.

 

Chiffres clés

Avec pas moins de 6660 visiteurs sur le site internet, plus de 300 scans du QR Code en phase « énigme », et près de 45800 personnes touchées par les réseaux sociaux, cette campagne de communication a rencontré un véritable succès auprès des habitants de la Métropole.

 

Les Palmes de la Com’

Les Palmes de la Com’ distinguent, chaque année, les meilleures campagnes de communication des entreprises et des collectivités. L'événement est organisé par AzurProCom, l’association des professionnels de la communication de la Côte d’Azur.

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 19:00
INAUGURATION DU PARKING DES SABLETTES

Samedi 3 décembre, le parking Vieille Ville - Sablettes a été inauguré et ouvert au public. Découvrez quelques photos (en pièces jointes).

Pour mieux admirer par vous-même le résultat de cet ouvrage hors normes (avec 435 places, 3 niveaux d’une profondeur de 10m sous la mer, 5 500m² de parois moulées et 800 tonnes d’acier), rendez-vous au pied de la Vieille-ville, par l'entrée-sortie située place Fontana. Il ne vous en coûtera pas un centime puisque, pour fêter l'événement, la société délégataire Interparking a décidé d'offrir une gratuité complète pour tous jusqu'au 13 décembre inclus ! Vous pourrez aussi vous renseigner sur les locations au mois ou à l'année.

Enfin, une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, ce nouveau parking participe également à l'opération lancée par la Ville et visant à offrir le stationnement tous les week-ends de décembre.Photo(c) Pascale DIGEAUX

INAUGURATION DU PARKING DES SABLETTES
INAUGURATION DU PARKING DES SABLETTESINAUGURATION DU PARKING DES SABLETTES
INAUGURATION DU PARKING DES SABLETTESINAUGURATION DU PARKING DES SABLETTES

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 14:21
REDECOUVRIR L’HERITAGE DE LA PRESENCE RUSSE A MENTON

RECOUVRIR L’HERITAGE DE LA PRESENCE RUSSE A MENTON

 

Du 9 décembre 2016 au 4 février 2017

 

 

Après plusieurs mois de fermeture au public pour les travaux de restauration de sa façade, l’église russe « Notre-Dame-des-Affligés-et-Saint-Nicolas-le-Thaumaturge » a rouvert officiellement ses portes le 18 novembre 2016.

 

A cette occasion, le service du Patrimoine met la communauté russe à l’honneur.

Depuis la Belle-Epoque, la cité du citron et la terre des tsars ont créé des liens privilégiés. Nombreuses sont les personnalités russes à être venues à Menton, pour son climat, reconnu notamment à l’époque pour soigner les maladies pulmonaires. Beaucoup d’autres en ont fait leur lieu de villégiature favori, bien loin des mondanités convenues du reste de la Côte-d’Azur d’alors.

On comprend donc mieux pourquoi le service du Patrimoine a choisi d’inviter le public à découvrir l’héritage laissé par ces hôtes, illustres ou pas, à travers plusieurs évènements. (Lire le communiqué en pièce jointe /  programme détaillé)

Une visite guidée exceptionnelle

 

Les jeudis 15 et 29 décembre à 10h

LA PRESENCE RUSSE A MENTON

 

De l’église russe et son toit à bulbe azuré, jusqu’à l’hôpital La Palmosa pour y découvrir une exposition, partez sur les traces de la colonie russe.

Les Russes entretiennent une relation privilégiée avec Menton depuis la Belle Epoque, ville connue pour son climat exceptionnellement clément et sa douceur de vivre légendaire.

Cette colonie constitue une communauté très vivante dont nous retrouvons la présence dans l’art, l’architecture et la vie économique de Menton.

L’itinéraire de cette visite débute par une découverte de l’église russe. De dimension modeste mais très harmonieuse, ce lieu de culte a été bâti en 1892 sur les plans de l’architecte danois Hans Georg Tersling. Il est directement lié à la création de la première Maison Russe et a été érigé à l’initiative de la Grande Duchesse Anastasie. Cette dernière avait recueilli l’argent nécessaire à sa construction. Admirez la délicate façade de cette église ainsi que sa tour, surmontée d’une coupole en forme de bulbe couleur azur. Une magnifique iconostase en marbre blanc de Carrare, de style grec, orne l’intérieur. Les icônes qui la décorent ont été exécutées à l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg.

La visite se poursuit avec l’histoire de la Maison Russe. La première, inaugurée en 1892, appelée « Villa Claire » était située à l’emplacement actuel de la Clinique de l’Ermitage. Celle que nous connaissons actuellement a vu le jour en 1908. Elle était destinée à prendre soin des hivernants russes de la colonie, atteints de maladies pulmonaires.

Le parcours prend fin dans le hall d’entrée du Centre Hospitalier La Palmosa, où le guide-conférencier vous donne quelques clés de compréhension de l’exposition « La communauté russe à Menton », organisée par le service du Patrimoine. Les destins des grandes familles ainsi que de personnalités du monde littéraire, politique et artistique de cette communauté russe seront évoqués à l’occasion de cette visite inédite.

 

 

  Devant le portail de l’église russe

      14 rue Paul Morillot

 

 

 

Des expositions thématiques

 

Du 10 décembre 2016 au 4 février 2017

  1.  

 

Le terme « icône » a pour origine le mot grec « Eikon », signifiant « image du Dieu invisible ». Fenêtre entre le monde visible et invisible, les icônes suscitent l’émerveillement et la dévotion, élevant l’esprit des fidèles. L’art de l’icône est un genre pictural né durant le Haut Moyen-Age, de nature religieuse par ses thèmes et ses sujets, cultuelle par sa signification. Il se développe à partir du Ve siècle sur les territoires de l’empire byzantin et dans les régions qui adoptent la forme orientale du christianisme : l’orthodoxie. L’icône est une image sainte, représentant le lien entre le monde divin et le monde terrestre, par la prière. L’artiste doit savoir s’effacer au profit de son œuvre et du sujet traité. Par conséquent, il se doit de reproduire et de respecter les canons iconographiques établis par les autorités religieuses. Réalisées à l’encaustique puis a tempera, ces images pieuses font l’objet d’une vénération dans la religion orthodoxe. En collaboration avec Ewa Broggini, artiste passionnée, le service du Patrimoine vous propose une découverte de la technique et de l’esthétisme de cet art millénaire.

Ewa Broggini est née en 1948 en Pologne. Elle y entreprend des études afin de devenir pilote de ligne mais est contrainte de les abandonner. Après quelques années d’études de géomètre, elle a l’occasion de venir en France en 1973 et gère pendant dix ans aux côtés de son mari un hôtel en Principauté de Monaco.

Depuis plus de quinze ans, Ewa Broggini laisse libre cours à sa passion et à son talent pour la peinture et l’iconographie. L’artiste utilise principalement des pigments naturels et de la feuille d’or. Ses peintures symboliques sont conçues sur support en bois. Avec une cinquantaine d’œuvres à son actif, Ewa Broggini aime varier les thèmes, entre le classique byzantin, russe et les représentations païennes.

A travers cette exposition, l’artiste laisse entrevoir également une nouvelle facette de ses talents avec quelques peintures de courtisanes japonaises, au charme subtil, sur le modèle des estampes, comme une célébration de la beauté féminine.

 

→   Hôtel d’Adhémar de Lantagnac

24 rue Saint-Michel

Tél  04 92 10 97 10

Point d’information, exposition temporaire, librairie, carterie

Du mardi au samedi sauf jours fériés de 10h à 12h30 et de 14h à 18h

Entrée libre et gratuite

============================

Du 9 décembre 2016 au 9 juin 2017

LA COMMUNAUTE RUSSE A MENTON

 

La communauté russe commence à fréquenter la ville dès les années 1860, grâce à l’arrivée du train. Elle est constituée principalement de riches propriétaires et de membres de la noblesse, qui cherchent un lieu de villégiature calme et apaisé, contrastant avec Nice, plus animée, en proie aux mondanités. La motivation première de cette société aisée est  la douceur du climat mentonnais, dont la réputation sur les bienfaits auprès des maladies pulmonaires n’est plus à faire. Cependant, l’état de santé de ces hivernants s’aggrave bien souvent et nombre de décès sont recensés. Ce phénomène peut expliquer la place importante occupée par le clergé orthodoxe à Menton, essentiel pour le soutien aux malades et la création d’une Société de Secours Mutuel. De cette dernière naîtront la Maison Russe, l’Eglise Russe, le carré russe et la chapelle dépositoire du Cimetière du Vieux-Château.

Des personnalités importantes de cette colonie sont présentées, telles que l’écrivain Vladimir Nabokov qui séjourne à Menton en 1937, le dissident politique proche du marxisme Anatole Lounatcharski, la grande-duchesse Alexandrovna, sœur du tsar Nicolas II ou encore l’amiral Grigorovitch, dernier ministre de la marine du tsar, au destin étonnant.

Grâce à cette exposition organisée par le service du Patrimoine, intéressez-vous au parcours de vie de familles russes, revivez les grandes heures de ces hôtes, simples ou illustres, qui ont marqué de leur empreinte l’histoire de Menton.

                        →   Centre hospitalier La Palmosa,

2 rue Antoine Péglion

Tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h à 18h

Une conférence

 

Le mercredi 14 décembre à 15h

LEOPOLD BERNSTAMM

 

Découvrez le parcours incroyable du talentueux sculpteur russe Leopold Bernstamm, avec une conférence donnée par Marie-José Rizzi.

Ancienne proviseur au lycée Pierre-et-Marie-Curie de Menton et ex-présidente de l’association « Menton-Sotchi », Marie-José Rizzi a passé trois ans en URSS comme lectrice de français dans des universités soviétiques, ce qui lui permit de découvrir un autre aspect de la Russie contemporaine. Actuellement coprésidente de la Société des grandes conférences et des Amis des arts et lettres de Menton, elle vous présente la vie et l’œuvre de Leopold Bernstamm, dont Menton possède de beaux témoignages.

Leopold Bernstamm naît à Riga en 1859. A treize ans, il part vivre seul à Saint-Pétersbourg et tente de gagner sa vie en esquissant quelques croquis jusqu’à ce qu’il rencontre David Jensen, membre de l’Académie des Beaux-Arts. Ce dernier repère rapidement son talent et l’encourage à suivre ses enseignements. Bernstamm fera preuve de son génie en créant ses premiers bustes et masques mortuaires pour d’éminentes personnalités de son pays. Puis, le sculpteur part à la découverte de nouvelles contrées et enrichit ses connaissances grâce à d’intéressantes rencontres, comme celle d’Augusto Rivalta à Florence. L’année 1885 est pour le jeune sculpteur celle de la reconnaissance. Il se rend à Paris, où il élabore les bustes qui serviront de modèles pour le musée Grévin. Au cœur de la capitale bouillonnante, en plein développement urbain et avec l’essor d’une bourgeoisie fortunée, Leopold Bernstamm crée son propre atelier qui ne désemplit pas : Sarah Bernhardt, Félix Faure, Emile Zola, Jules Chéret, Gustave Eiffel…

C’est avant la guerre de 1914 qu’il décide de s’installer sur les rives de la Méditerranée, à Menton. Il occupera la Villa « Les Mouettes » jusqu’à sa mort en 1939. Il y poursuit son travail pour la société cosmopolite de la Riviera et réalise de nombreuses œuvres pour la ville : le buste à la mémoire de Louis Laurenti sur la place de l’Hôtel de Ville, celui de Ferdinand Bac dans son jardin des Colombières ou encore les douze bustes des plus grands romanciers sur une commande de Vicente Blasco Ibañez, pour son jardin Fontana Rosa.

Tout au long de sa vie, Leopold Bernstamm a su capter, saisir avec un regard d’esthète les traits de ses contemporains et ainsi restituer l’authenticité de leurs physionomies.

 

L’Odyssée bibliothèque municipale,

8 avenue Boyer

Tél 04 92 41 76 60

 

 

Contact :

Josiane Tricotti – Animateur du Patrimoine

Tél : 04 89 81 52 70

josiane.tricotti@ville-menton.fr

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 21:48
S.A.S.LE PRINCE ALBERT II ENTOURE PAR LES ARTISTES ET  AUTORITES

S.A.S.LE PRINCE ALBERT II ENTOURE PAR LES ARTISTES ET AUTORITES

Expo : BIZARRE

 

« Bizarre » est le thème de l’édition 2016 du Salon de l’AIAP auprès de l’UNESCO qui a été inauguré vendredi soir par SAS le Prince Souverain, président d’honneur de cette association et de nombreuses personnalités de la Principauté :

Mr Cellario, Conseiller de Gouvernement pour l’Intérieur-Mr Philippe Narmino, Ministre Plénipotentiaire -M. Gamerdinger , représentant le Palais-Son Excellence l’Ambassadeur d’Italie M. Gallo-M. Daniel Boéri, représentant le Conseil National-Monsieur Jean-Charles Curau ,Directeur des Affaires Culturelles-Madame Françoise Gamerdinger, représentant M.le Maire de Monaco - M.le Consul d’Allemagne - Mr Tim A. Bergold - des représentants de la Marie de Monaco - des représentants du Conseil National.

44 œuvres  d’artistes du comité monégasque sélectionnées par un jury  sont présentées avec les œuvres  de 8 jeunes artistes allemands invités à cette occasion. Depuis plusieurs années les artistes du Comité Monégasque de l’AIAP  sont invités à participer à des expositions en Allemagne, d’abord à Potsdam près de Berlin, puis à Cologne et Munich, il était donc évident qu’à leur tour des artistes Allemands soient accueillis en Principauté par le Comité .

Deux jeunes femmes ont eu le rôle de co-commissaires pour l’exposition des artistes Allemands : l’une d’elles,  Stefania Angelini,  est originaire de Monaco  mais se partage entre Monaco et Berlin où elle dirige un espace d’art expérimental, et la seconde, Esther Niebel, organise des expositions d’art contemporain à Leipzig. Cela nous donne l’occasion de découvrir de très belles pièces dont une tête d’Oliver Czarnetta, extrêmement surprenante ainsi que les installations de Elisabeth Ehmann avec des sculptures en céramique ou bronze d’une délicatesse et d’une grâce infinie, des photos  abstraites d’Ingar Krauss à celles d’une figuration recomposée de Georg Bruckmann, des panneaux où des leds dessinent l’œuvre  en lumière, jusqu’aux très grandes et magnifiques peintures expressives de Markus Manowski et d’Udine  Bandelin et celles de Cyril Massimelli d’où nous parvient une lumière silencieuse  qui transcende de banales scènes de la vie quotidienne .

 

L’exposition est ouverte tous les jours de 13 à 19 h-entrée libre-

4 Quai Antoine 1er  Port de Monaco

En bas l`Ambassadeur d` Italie, Cristiano GALLO et Mme entre Mme Françoise Gamerdinger et M.Jean-Charles Cureau 


 

 

De gauche en bas, les artistes Noël Fantoni, Thuula Hirvonen et la présidente AIAP  Marie Aimée Tirole 

Photo  (Rita Saïtta) , Laurent Papillon, Prix du jury composé de personnalités du monde de l'Art, catégorie Installation.

Photo (Rita Saïtta) , Laurent Papillon, Prix du jury composé de personnalités du monde de l'Art, catégorie Installation.

̈Bizarre !  ̈

Souvent on dit cela quand on ne sait pas quoi dire, lorsqu’on est surpris par quelque chose, et le ton est souvent plus interrogatif que négatif, cette expression n’impliquant pas de jugement. 

L’idée de ce thème est venue en observant les visiteurs d’expositions d’art contemporain et en relisant la phrase de Baudelaire, bien connue des devoirs de philosophie: ̈Le Beau est toujours bizarre ̈. Cette phrase est extraite des ̈ Ecrits sur l’Art ̈du poète. 

L’interprétation est large et riche , par exemple on peut trouver 37 termes synonymes de bizarre.

L’étymologie du mot:
Cela vient de l’italien  ̈bizarro ̈ qui signifie d’abord coléreux, puis extravagant ,au XVI ème siècle, époque du Maniérisme en Italie.

 Le thème peut induire  une abondance  de formes, de couleurs , de lignes, d’images et même de bruits, et tout aussi  bien une proposition épurée ,tout exprimer à travers un détail , un seul élément, suivant la démarche habituelle de l’artiste ou l’attitude qui lui semblera- à ce moment là -la plus déterminante.

Créer la surprise, l’intérêt, l’étonnement , l’interrogation, par le chemin qui part du regard particulier de l’artiste sur une chose jusqu’à l’œil  du  spectateur/visiteur /explorateur de sens ,de sensations et d’émotions

Cette édition du Salon de l’AIAP inclut des œuvres  d’ artistes invités Allemands ou demeurant et travaillant en Allemagne entre les villes de Berlin, Potsdam ,Leipzig et Dresde .

Communiqué AIAP

 

En bas: 

Photo (Pierre Cointe)

S.A.S. Le Prince ALBERT  avec M. Gamerdinger représentant le  Palais, M. Boéri représentant le Conseil National, Mme Gamerdinger représentant M. Le Maire, Mme Tirole présidente de L'AIAP UNESCO Monaco et  les membres du Conseil d'administration.

L`AIAP Unesco ha organizzato come ogni volta da ben 61 anni, l`esposizione d`artisti membri nei saloni del  Quai Antoine 1er, attorno ad un  tema denominato BIZZARRE. Il Comitato Monegasco dell'Associazione Internazionale d'Arti Plastiche  (AIAP), attraverso numerose mostre, promuove artisti del Principato e onora quello di una nazione  che quest'anno era rappresentata dalla Germania, per dare valore alla collaborazione internazionale nell'obiettivo di uno scambio culturale: una filosofia seguita dalla sua presidente M.me Marie-Aimée Tirole, e confermato da SAS il Principe Alberto II durante la sua visita all`inaugurazione del 2 dicembre 2016.

Opera dell`artista e designer Paolo CANCIANI

(c) Luigi MATTERA - RM

 

BIZZARRE A` L`AIAP UNESCO DE MONACO.BIZZARRE A` L`AIAP UNESCO DE MONACO.
BIZZARRE A` L`AIAP UNESCO DE MONACO.BIZZARRE A` L`AIAP UNESCO DE MONACO.

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 17:47
Nice: « Les Petits Artistes de la Mémoire » 2015-2016

Cérémonie en l’honneur des élèves de l’école Nikaïa lauréats du concours national

« Les Petits Artistes de la Mémoire » 2015-2016

 

Samedi 3 décembre 2016 à 11 heures

Mairie de Nice - 5, rue de l’Hôtel de ville - Salle Chéret – Nice

 

En présence de Philippe Pradal, Maire de Nice

Lauriano Azinheirinha, Adjoint au Maire de Nice délégué à l’éducation, à la restauration scolaire,

aux activités périscolaires et au territoire « Centre Est et Trois collines », Conseiller métropolitain,

 

Michel-Jean Floc’h, Inspecteur d’Académie

Directeur Académique des Services de l’Education Nationale des Alpes-Maritimes

 

Sybille Roullier, Adjointe au Directeur de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, Service Départemental des Alpes-Maritimes, représentant Rémy Giacchero, Directeur de l’ONAC

 

& de François Rabut, Président de la Mission pour la Commémoration

du Centenaire de la Première Guerre Mondiale.

 

 

Jusqu’en 2018, la ville de Nice participe pleinement à la commémoration du 100ème anniversaire de la Grande Guerre de 1914-1918 en proposant aux Niçoises et aux Niçois de nombreux événements s’adressant à toutes les générations (expositions, publications, projections, concerts, lectures, circuits patrimoniaux, rencontre avec des écrivains, voyages de la mémoire, colloques…).

 

PAM 2.jpgPAM 1.jpg

Samedi 3 décembre 2016 à 11h, la municipalité mettra à l’honneur les élèves de CM2 de l’école Nikaïa (promotion 2015-2016) qui ont obtenu, en septembre dernier, le 1er prix national du concours « Les Petits Artistes de la Mémoire »* pour leur ouvrage sur le poilu niçois Barthélémy Acquarone.

 

Cette cérémonie sera l’occasion de valoriser le formidable travail de mémoire accompli par ces écoliers, encadrés par leurs enseignantes Nathalie Magnan et Carla Saluzzo. Ce livre très complet, comprenant du texte et des dessins en relief, témoigne de la créativité des ces jeunes niçois qui ont restitué avec talent le douloureux parcours de Barthélémy Acquarone lors de la première guerre mondiale.

 

Deux élèves de terminale du lycée Pasteur seront également mis à l’honneur. Ils ont en effet obtenu le 1er prix de la deuxième édition du concours de BD « Bulles de Mémoire », catégorie lycée – candidat libre, dont le thème était « Souvenirs de guerre ». Leur choix de sujet s’est porté sur le conflit en ex-Yougoslavie à Sarajevo.

 

Philippe Pradal, Maire de Nice, remettra à ces élèves méritants la médaille de la ville de Nice.

 

* L’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) s’attache à transmettre la mémoire de manière originale, notamment au travers du concours national « Les Petits Artistes de la Mémoire ». Face à la disparition des Poilus, l’ONACVG invite les enfants des écoles primaires (CM1 et CM2) à s’approprier leur histoire et à la transmettre en devenant des « Petits artistes de la Mémoire ». Aidés de leurs enseignants, les élèves choisissent un soldat de la Grande Guerre originaire de leur commune et partent à la recherche des traces et des témoignages qu’il a laissés dans sa famille et au cœur des archives municipales ou départementales. L’ONACVG organise également le concours national de BD « Bulles de Mémoire ».

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 17:37

Nouvelle saison des ateliers jeune public du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman

 

Pour accompagner la nouvelle exposition Démarche d’un poète et permettre au jeune public de découvrir de manière active le travail de Jean Cocteau, le musée propose un nouveau programme d’ateliers.

Ouvertes aux enfants âgés de 6 à 12 ans, ces activités permettent une découverte particulière d’une ou plusieurs œuvres de la collection, suivies d’une séance d’initiation et de pratique artistique autour de différents thèmes, matériaux et techniques propres à l’univers du poète.

Ces ateliers ont lieu le mercredi et pendant les vacances scolaires, de 14h30 à 16h30. Ils débuteront mercredi 7 décembre avec l’activité « Carnet de croquis », qui propose aux artistes en herbe de découvrir le parcours de la nouvelle exposition par l’intermédiaire de la pratique du dessin.

Les enfants réaliseront, à partir des œuvres exposées (peintures, sculptures, tapisseries, vitraux et autres), des croquis qu’ils assembleront ensuite en un carnet-souvenir.

Pendant les vacances de Noël, le lundi 19 décembre, les enfants découvriront des dessins réalisés par Jean Cocteau sur le thème des fêtes de fin d’année et s’en inspireront pour décorer les faces d’une lanterne qu’ils confectionneront, et mettront en lumière grâce à une petite veilleuse à LED.

 

Les ateliers du musée sont ouverts aux enfants de 6 à 12 ans sur réservation auprès du service médiation culturelle du musée :

Par email à philippe.sottile@ville-menton.fr ou au 04 89 81 52 56.

Le tarif est de 6 euros par enfant et par séance.

Le programme des ateliers est à retrouver sur le site du musée :

http://www.museecocteaumenton.fr/Ateliers-Jeune-Public.html.

Il est également disponible en version papier auprès du musée ou de l’Office du Tourisme de Menton.

 

***

 

MuséeJeanCocteau

Collection Séverin Wunderman

04 89 81 52 56

 

http://www.museecocteaumenton.fr/

https://www.facebook.com/museejeancocteau/

 

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 19:16

 

Newsletter n°5 - Décembre 2016

                                              www.mediatheque.mc

Programme culturel de décembre.
Ce mois-ci, la plupart des rencontres sont organisées en partenariat avec des associations et institutions de Monaco. Votre médiathèque, inscrite dans son territoire, se fait le relais des rendez-vous de la Principauté : exposition au NMNM, conférence avec Le club Alpin monégasque, cinéma documentaire avec la Fondation Albert II. Comme toujours ces événements sont proposés dans un esprit de découverte et de tissage de lien social. Votre Médiathèque, à vivre comme un lieu "ressource".Plus de détails sur notre site internet :

 

Picnic Music à la sonothèque

Picnic Music à la Sonothèque !
Le mardi à midi, ne ratez pas votre rendez-vous à la Sonothèque. Un concert sur grand écran pour accompagner votre pause déjeuner...

Mardi 6 décembre - Prince
Live at the Aladdin Las Vegas 2003

Mardi 20 décembre - Etta James
Live at Montreux 1993

Site Villa Lamartine - Sonothèque
Entrée libre et gratuite.

 

 

 

Lundi 5 décembre - 15 h à 17h30
Atelier d'écriture

Animé par Christiane Campredon

Atelier libre et gratuit - adhésion obligatoire

Site Louis Notari

 

 

Atelier d'écriture

 

Lire la montagne

Lundi 5 décembre - 18h

Journée internationale de la Montagne :
Lire la montagne à travers ses métiers : Marine 30 ans, Guide de haute montagne. 

présentée par Bernadette ANDRE
avec Marine Clarys

Rencontre avec Marine Clarys, aspirant guide de Haute montagne à l'ENSA (Ecole nationale de ski et d’alpinisme) de Chamonix. 

Très jeune, elle attrape le virus de l’escalade qu’elle pratique dans le Mercantour, puis à travers d’autres massifs dans le monde. En parallèle, elle s’initie à d’autres disciplines : ski, randonnée, vtt, alpinisme…

En première partie, nous recevrons le réalisateur Rémy Masséglia qui présentera son film documentaire : The Marvels Of Clarence Bicknell. Vous pouvez visionner la très belle bande d'annonce de ce film sur ce grand savant, botaniste, écrivain, Clarence Bicknell.

En collaboration avec Le Club Alpin Monégasque

 

 
 

 

Mardi 6 décembre à 15 h
Atelier créatif : Recypages
par Valérie Battaglia

Avec tous ceux qui admirent depuis longtemps les marque-pages et les animaux-livres de la bibliothèque, notre collègue créative animera cet atelier de recyclage de livres !

Atelier gratuit sur inscription (nombre de place limité). Adhésion obligatoire.

Site Louis Notari

Atelier

 

Mercredi 7 Décembre - 19 h
Ballades photographiques
animée par Adrien Rebaudo
Un mercredi par mois, de 19h à 20h30, Adrien Rebaudo vous fait découvrir la vie et l'oeuvre d'un photographe classique ou contemporain. Les images montées en musique promettent autant de découvertes photographiques que musicales.

Site Villa Lamartine - Sonothèque

 

 

Lundi 12 Décembre - 18 h 30
La photographie décomplexée
Animée par Adrien Rebaudo

Un lundi par mois le photographe Adrien Rebaudo vous invite à la découverte d'un grand thème autour de la photographie et de son histoire. Le cycle de conférences "La photographie décomplexée" ouvre les portes d'une compréhension de la photographie au XXIe siècle.

Site Louis Notari

 

Mercredi 14 Décembre - 18 h
Conférence Designing Dreams, A Celebration of Leon Bakst
Exposition présentée par le NMNM, Villa Sauber

Présentation de cette exposition, qui se déroule jusqu'au 15 janvier 2017 à la Villa Sauber.

Plus

Villa Paloma - NMNM
Site Louis Notari

NMNM

 

 

Nos ressources numériques
 

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 18:23
PARIS/ SIMI - L’appel de Christian Estrosi à projets sur un Macro-Lot baptisé  "Destination Méridia"

Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur et du Conseil d’Administration de l’EPA Eco-Vallée Plaine du Var, a lancé ce jour, au SIMI à Paris, l’appel à projets sur un Macro-Lot baptisé « Destination Méridia ».

 

L’EPA Éco-Vallée Plaine du Var lance un appel à projets d’envergure, fondé sur une démarche de co-conception dans le cadre d'un dialogue collaboratif, pour la réalisation de Destination Méridia. Sept lots mixtes viendront poser une pièce urbaine structurante le long de l'avenue Simone-Veil.

 

Vous trouverez en cliquant sur le lien ci-après :http://filez.nicecotedazur.org/pnj7hnz

 

  • Le visuel du Macro-lot - ©Devillers&Associes
  • Les éléments de langage de Christian Estrosi
  • Le Dossier de Presse du SIMI
  • Le Communiqué de Presse sur le Macro-lot « Destination Méridia »
  • Et la plaquette de communication
  • Un visuel de la présentation au SIMI

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 10:47
NICE: ART URBAIN AU FIL DU TRAM

ART URBAIN AU FIL DU TRAM

Suivez le guide...

 

Les nouvelles expositions

Sur le secteur du boulevard Victor Hugo, de nouveaux artistes sont apparus sur la scène du chantier du tramway. Depuis quelques mois, l’art urbain s’est, à nouveau, invité sur les palissades de l’avenue continuant d’accompagner les avancées de la ligne Ouest-Est, en cours de réalisation. Artistes et photographes ont investi les deux côtés du boulevard de leur énergie et de leur talent faisant émerger des îlots bigarrés au cœur du chantier et du quotidien des riverains.

Afin d’accompagner la réalisation de la ligne Ouest-Est, la Ville a saisi l’opportunité des travaux pour animer les quartiers traversés par le chantier en offrant des espaces d’expression artistiques sur les palissades du tramway. Le premier secteur à avoir bénéficié de cette initiative a été le quartier de Ségurane, puis le square Durandy, le Jardin Alsace Lorraine, la rue de France et aujourd’hui, l’ensemble du boulevard Victor Hugo. Ce qui confère à l’ensemble, une dimension de « promenade artistique urbaine ».

Régulièrement, artistes locaux et nationaux habillent les clôtures du chantier afin d’offrir aux riverains, aux passants, aux touristes, une galerie d’art à ciel ouvert. Cette démarche s’inscrit dans une politique plus globale que Christian Estrosi a souhaité développer en matière d’art urbain. Solliciter des créateurs pour qu’ils introduisent, dans le paysage urbain, une présence artistique contemporaine, est devenu une réalité à laquelle la Ville de Nice est particulièrement attachée. Le pari de toute installation d’œuvres d’art dans l’espace public est de métamorphoser la ville en ‘réinterrogeant’ le patrimoine existant, en installant des repères nouveaux qui eux-mêmes façonneront la future image de la ville.

Le street art est un mouvement artistique contemporain qui regroupe toutes les formes d’art réalisé dans la rue ou dans des endroits publics. Principalement éphémère, il utilise différentes techniques : graffiti, réclame, pochoir, mosaïque, sticker, affichage... Il s’agit de l’expression artistique la plus populaire, la plus démocratique et la plus émancipée de ce début de XXIe siècle.

 

Petit tour d’horizon des nouveautés artistiques et de leurs créateurs qui accompagnent le chantier du tramway, du secteur de Durandy au secteur de Victor Hugo...

SQUARE DURANDY

  •  
  •  
  • Jean Luc DESSET

 

BOULEVARD VICTOR HUGO

Photographies 

  •  
  • Isabelle NEGRE
  • Anthony MORABITO
  • Le Collectif PHOTON
  • Didier Quentin-Dagois
  • Jean Paul FOUQUES

 

Street Art

  • François NASICA
  • BRIAN CADDY
  • MOUSTACHE BLEUE et sa fille JASMINE
  • Florence CANTIE KRAMER

 

Journalistes, à vous de jouer...

Retrouvez les auteurs des œuvres ci-dessous et citez quelques lignes de leur parcours.

Vous séchez ? Rendez-vous sur place pour découvrir, réviser et se laisser porter par l’émotion de l’art urbain en compagnie de votre guide, Robert Roux, Conseiller Municipal, Délégué à l’art dans l’espace public, Subdélégué aux musées (uniquement sur prise de rendez-vous).

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 17:30
MONACO: CAPITOLO INTERNAZIONALE DELL`ORDINE DEI TEMPLARI DI GERUSALEMME

Sabato 26 novembre  nella chiesa di Saint Paul in Monaco si è svolto il Capitolo internazionale dell’Ordine dei Templari di Gerusalemme cui hanno partecipato le rappresentanze di altri ordini internazionali. 

Erano presenti le delegazioni dell'ordine templare di Armenia,  Belgio, Francia, Macedonia, Repubblica Ceca, Romania, Serbia, Svezia, Inghilterra, Spagna, Italia, Svizzera, le delegazioni  dell'ordine di San Giovanni,  del Priorato Charlemagne, dell'Ordine Rose Croix Veritas, de La table spirituelle, del Comitato medievale di Ventimiglia, del comitato per Colombo di Genova,  del Priorato san Bernardo, della Croce Verde Intemelia di ventimiglia, il presidente dell'Associazione "Soupe de Nuit", un delegato dell'Assointerforze ed i membri del reparto Protezione Civile.

Per la prima volta erano presenti  una grande delegazione del S.O.S.J. Sovrano Ordine di St. Giovanni in Gerusalemme, Cavalieri di Malta, il Gran Priorato d'Italia  ed hanno contribuito con vero spirito di fratellanza alle opere umanitarie effettuate: un buon inizio per un dialogo ecumenico a sostegno di azioni congiunte. Presente, inoltre,  la delegazione italiana dei Cavalieri di Malta. capitanata dal Gran Bali , Giacomo Procopio, con una folta rappresentanza di circa venti cavalieri coordinati dai coniugi Commendator Cav.Giovani Betelli e Cav.  Anita Norma Lazzaroni, residenti nel Principato.  Dopo i ringraziamenti a S.A.S. il Principe Alberto II di Monaco ed al Parroco, ha avuto inizio la fastosa cerinmonia della Santa Messa  in cui tutti i rappresentanti internazionali indossavano l`abito cerimoniale . .

L’Ordine Ecumenico Monegasco ha avviato un’azione umanitaria chiamata: "Templari al lavoro per la vita" e  pubblicato di recente  un libro per specificare chi sono i templari e come svolgono gli impegni programmati dalla e per la comunità. Non a caso, tutti i proventi di questo libro del Gran Priore Magistrale intitolato "Templar Order", edito da Bastogi Libri, presentato durante la cena di gala di beneficenza tenutasi nella Salle d'Or dell'hôtel Fairmont , saranno integralmente versati in beneficenza per aiutare i bambini nel mondo in collaborazione con l'AMADE MONDIALE. Il libro è stato poi  presentato ufficialmente alla cena di gala benefica all'hôtel Fairmont successiva alla cerimonia. 

Con altri fondi raccolti dall`Ordine monegasco sono già state effettuate due donazioni, una alla parrocchia ed una all'associazione "Soupe de nuit", la terza sarà prevista a sostegno degli "orphelines" de la Police tramite L'I.P.A. sezione di Monaco.


L’associazione “Ordre des Templiers de Jerusalem”, Gran Priorato del Principato di Monaco, è autorizzata dal Governo, ed è iscritta all’ Ecosoc delle Nazioni Unite n’646768, ha tra i suoi scopi, la creazione di un’azione coordinata in favore della fratellanza tra gli uomini ed i popoli. Il Priorato di Monaco, punto neutrale di riunione internazionale di tutti i cavalieri del mondo, indipendentemente dalla loro filiazione o priorato di appartenenza. Organizza nel corso dell'anno delle raccolte di fondi per aiutare i più bisognosi del circondario.

I templari hanno nella loro organizzazione, una presenza capillare in quasi tutti i paesi europei, per un totale di 70  nel mondo.                                                        

Luigi MATTERA - (c) Royal Monaco                                

 

Da sinistra a destra: 

Cav.Florentino Michele
Sig.Baud Christian 
Sig.Ercole Gabriella 
Cav. Giovanni BETELLI 
Cav. Lazzaroni Anita Norma 
Sig.ra Florentino violetta 
Cav. ROBY Spagnolo  
 

Monaco : Chapitre international de l’Ordre des Templiers de Jérusalem

Samedi 26 novembre à l’église Saint Paul de Monaco s’est déroulé le Chapitre international de l’Ordre des Templiers des Jérusalem à la présence des délégations de l’Ordre Templier de Arménie, Belgique, France, Macédoine, République Tchèque, Roumanie, Serbie, Suède, Angleterre, Espagne, Italie, Suisse et les délégations de l’Ordre de Saint-Jean, du Prieuré Charlemagne, de l’Ordre Rose-Croix Veritas, de la table spirituelle, du Comité Médiéval de Vintimille, du comité pour Colombo de Gênes, du Prieuré Saint Bernard, de la Croce Verde Intemelia de Vintimille, le Président de l’association « Soupe de Nuit », un délégué de l’ « Assointerforce » et les membres de la Protection Civile.

Pour la première fois étaient présents à la cérémonie les représentants du S.O.S.J. Souverain Ordre de Saint John avec le Grand Prieur d’Italie. Ils ont contribué avec un vrai esprit de fraternité aux œuvres humanitaires, c’est un bon début pour un dialogue œcuménique à soutien des actions conjointes. La délégation des Chevaliers de Malte a été guidée par le Gran Bali Giacomo Procopio et coordonnée par le Commendator Cav. Giovanni Betelli et son épouse Cav. Anita Norma Lazzaroni qui habitent dans les « bonnes terres » de Monaco.

Après les remerciements à Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco a eu lieu la Sainte Messe. 

Photo : Awanagana (c) Royal Monaco

L’Ordre œcuménique monégasque a commencé une action humanitaire appelée « Templiers au travail pour la vie » est publié récemment un livre pour expliquer ce qui sont les Templiers et comment ils agissent selon les engagements envers de la communauté. Le livre « Templar Order » (édition Bastogi Libri) a été écrit par le Grand Prieur Magistral et ce n’est pas par hasard que l’argent recueilli aussi pendant le dîner de Gala qui s’est déroulé à la Salle d’Or de l’hôtel Fairmont ont été donné à l’AMADE MONDIALE en aide aux enfants du monde. D’autres fonds ont été distribués à Père Walter de la paroisse de St. Paul, à l’association Soupe de nuit et aux orphelins de la Police par le biais de l’ I.P.A. section de Monaco.

L’association Ordre des Templiers des Jérusalem Grand Prieuré de la Principauté de Monaco a été autorisée par le Gouvernement, elle est inscrite à l’Ecosoc de Nations Unies n° 646768, elle celle de créer une action en faveur de la fraternité entre les hommes et les peuples. Le Prieuré de Monaco s’est un point neutre de réunion internationale pour tous les Chevaliers du monde indépendamment de leur appartenance, il organise aussi de récolte de fonds pour les pauvres de la région. Les Templiers sont présents dans le monde entier.

 

Foto sotto: da sinistra :

 
Commendatore Santi Barbera 
Cavaliere  Vincenzo D'Ambrosio
Cavaliere Marino Caselloni
Cavaliere Roberto Spagnoli
Cavaliere di gran Croce Antonello Secchi
Dama Anita Norma Lazzaroni
Balì di Gran Croce Giacomo Procopio
Cavaliere Giovanni Betelli 
Cavaliere Luca Giove 
 

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 12:18
Vieux-Nice: Hommage à Catherine Ségurane suivi du spectacle commedia dell'Arte "Catarina Segurana ou la véritable histoire du siège de Nice"

Fête Catherine Ségurane

Samedi 26 novembre 2016, à 9h30

Eglise St Augustin

Fiche de présentation : l’histoire de Catherine Ségurane

(en niçois Catarina Segurana) 

  • Héroïne niçoise qui vécut au XVIe siècle et s'illustra lors du Siège de Nice de 1543.
  • Figure emblématique du Pays niçois, elle est l'expression d'un fort sentiment patriotique et identitaire.

15 août 1543 : le chateau de Nice et la ville sont sous le feu de 120 galères franco-ottomanes placées sous le commandement de Barberousse et sorties dès les premières heures du matin de la rade de Villefranche. Sur terre, quatre batteries ciblent la ville. Dans le même temps, les troupes franco-turques donnent l'assaut à la porte Pairolière (située au sud-ouest de l'actuelle place Garibaldi) puis à la tour Sincaïre.

Les soldats turcs parviennent à se hisser jusqu'au sommet de la tour et l'un d'entre eux agite en signe de victoire un étendard vert frappé d'un croissant d'or. D'autres sources indiquent qu'il s'agit d'un drapeau rouge avec un croissant d'or. Le soldat se dirige pour le planter sur le rempart quand Catherine Ségurane, en pleine fureur et poussant un « cri sauvage », surgit, entraînant derrière elle quelques soldatsElle brandit son battoir à linge avec lequel elle assène un coup violent sur la tête du janissaire. Elle lui arrache alors son drapeau, en brise la hampe et en déchire le tissu. Enfin, elle jette l'étendard mis en pièces, en signe « de bravade et de mépris »

Certains ouvrages parlent de plusieurs combattants turcs assommés à coups de battoir par Catherine Ségurane puis repoussés en bas des remparts. Tous notent qu'elle parvient à galvaniser la résistance niçoise.

Même si la ville se retrouve par la suite ravagée par les assaillants, le château, lui, résiste jusqu'à l'arrivée des troupes du duc de Savoie  Charles III, le  9 septembre 1543, qui délivre les Niçois en provoquant le départ précipité de l'armée franco-turque.

Partager cet article

Repost0
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 08:47
Nice: Village de Noël et Carnaval

Village de Noël et Carnaval

Vendredi 25 novembre 2016, à 15h

Mairie principale

Eléments de langage de Christian Estrosi

 

 

 

 

Beaucoup de manifestations ont été annulées depuis le 14 juillet. Nous ne souhaitions pas annuler le village de Noel et le Carnaval.

Le Village de Noel

Le village de Noël cette année : Le site sera ouvert au public tous les jours du 2 décembre au 1er janvier de 11h à 21h au plus tard.

Afin d’assurer une sécurité maximale, le village se déroulera à l’intérieur du jardin Albert 1er

 

  • Je rappelle que l’année dernière nous avions déjà pris pour des raisons de sécurité la décision de le faire dans un espace clos et non plus sur la place Masséna.
    • Ce dispositif est naturellement reconduit. Il est par ailleurs amplifié au moyen de portiques de sécurité et un système de comptage (sur le modèle de l’EURO 2016).

 

  • Ces dispositifs ont été vu et validé avec les services de l’Etat le 4 novembre 2016.

 

  • Pour les mêmes raisons, les spectacles gratuits destinés aux enfants seront proposés dans l’enceinte du théâtre de Verdure

 

De nouvelles mesures de sécurisation ont été mise en place :

 

  • Installation d’une palissade pour fermer le village de Noël.
  • Ce dispositif permet de stopper net un véhicule léger et arrêtera quasi instantanément un poids lourd.

 

  • Augmentation des effectifs et dispositifs pour le contrôle des 5 accès
  • 11 agents de sécurité
  • 5 portiques détecteurs de métaux

 

  • L’espace restauration place Masséna : Un espace délimité et protégé par l’installation de 20 blocs de bétons de 2.4 tonnes peints en rouge et accueillant un sapin de Noël chacun.
    • Ces plots s’ajoutent à la sécurisation de la Place Masséna (331 blots permanents et 22 potelets).
  • Comme chaque année, la Police Municipale assurera au sein du village une présence quotidienne.
    • La Police Nationale nous a indiqué qu’elle ferait des patrouilles à l’intérieur du village en complément des patrouilles militaires de l’opération sentinelle.

 

  • La Vidéo-protection : 45 caméras sur le site et ses abords commandées directement par les opérateurs du Centre de supervision urbain.

 

Animations et illuminations de Noël

 

Cette année, j’ai souhaité que les animations de Noël et les illuminations soient plus importantes que les années précédentes, que cela soit sur la place Massena, en cœur de ville et dans tous les quartiers de Nice.

Je ne voulais pas que Noel soit au rabais à Nice, surtout suite à l’attentat. Par ailleurs, nous travaillons avec les grands hôtels de la Promenade et le syndicat des hôteliers et avec l’appui d’un artiste renommé sur un projet d’illumination de façades qui sera dévoilé au début du mois de décembre.

 

  • Illuminations :J’ai demandé aux services de faire un effort particulier cette année malgré la baisse des dotations de l’Etat et les coûts importants engagés sur la sécurité.
    • Les illuminations seront donc renforcées dans les quartiers mais aussi au niveau de la Place Masséna.
    • Le village de Noel bénéficiera lui aussi d’éléments décoratifs.

 

  • Animations de Noel :
    • On retrouve encore cette année le village de Noël avec des espaces réaménagés pour offrir plus de confort aux visiteurs.
    • La patinoire, la traditionnelle grande roue et les jeux pour enfants sont toujours là.
    • Sur la place Masséna, en face du Village, l’espace restauration sera également de retour avec Bar à Huitres, Champagne, Socca.
  •  
  • Nouveau cette année : Un espace dédié pour les enfants au Théâtre de Verdure sur la scène agrandie pour l’occasion !

 

Cet espace accueillera pour la première fois :

- la Maison du Père Noël (qui sera présent jusqu’au 25 décembre)

- Une Cabane à sucre (grande tradition canadienne avec fabrication de sucettes étirées sur de la neige)

- Un espace « Photobooth » pour que parents et enfants puissent immortaliser leur passage sur le Village de Noel.

- Des podiums avec des animations pour les enfants : lecture de contes, magie, théâtre, musique…

 

Comme chaque année, des animations de Noel sont également organisées dans les quartiers de la Ville.

 

Le Carnaval

Nous voulons déjà rassurer tous les hôteliers : le carnaval 2017 aura bien lieu.

 

Le Carnaval est un évènement majeur pour le développement économique et l’attractivité de notre territoire.

 

  • Les retombées économiques sont conséquentes :
    • 1.800 emplois directs
    • 30 millions de retombées économiques
    • 3.500 nuitées hôtelières  induites par l’OTC Nice

 

  • Le carnaval est essentiel pour la promotion de la « destination Nice » à l’international
  • En 2016, les médias de plus de 22 pays étaient présents
  • 30.000 visiteurs étrangers uniquement sur les bureaux d’accueil         de la Gare SNCF et de la Promenade des Anglais.

L’événement phare de la Côte d’Azur en hiver, un des plus grands Carnavals du monde, aura lieu du 11 au 26 février 2017.

 

  • 17 chars qui raconteront l’histoire du "Roi de l'Energie".
  • Energies électrique, fossile, éolienne, solaire, hydraulique, renouvelable… Mais aussi énergie déployée par les hommes ...
  • Ces parades géantes et colorées sont animées par plus de 1000 musiciens et danseurs venus des quatre coins du monde.

 

NOUVEAUTE 2017 : Un nouveau parcours, identique pour toutes les manifestations, afin d’accueillir les spectateurs dans une enceinte 100% sécurisée

 

  • Adoption d’un site unique pour les corsos carnavalesques et les batailles de fleurs :
  • Un site complètement privatisé qui contournera la Promenade du Paillon par Jean Jaurès et Félix Faure
  • Un site ceinturé de panneaux occultants

 

  • L’incinération aura lieu cette année sur la place Masséna, le soir du dernier corso.

 

  • Augmentation des effectifs et dispositifs pour le contrôle :
  • Présence de 80 agents de sécurité à chaque entrée et sur site
  • Mise en place de portiques de détection à chacune des 11 entrées, soit 22 portiques (palpations, fouilles des sacs)
    • Je demande à chacun de venir un peu plus en avance

 

  • Interdiction de pénétrer dans la zone avec objets tranchants, contondants, armes factices, feux d’artifice, pétards, feux de Bengale, bombes, sprays, contenants en verre ou en métal.

 

  • Au-delà des effectifs de sécurité de l’Etat, la Police Municipale sera présente dans l’enceinte close, à chaque entrée et à l’extérieur 

Sécurité : Nous avons demandé à l’Etat si des moyens suffisants seront déployés et il m’a été assuré que OUI.

 

  • J’ai écrit au Ministre le 15 septembre 2016 pour le saisir de cette question.
  • Des réunions ont eu lieu et je tiens à remercier François Xavier Lauch de les avoir présidées.
  • Le nouveau préfet a validé le plan dès son arrivée et je l’en remercie.

 

  • L’Etat m’a garanti qu’il mettrait les moyens suffisants pour sécuriser cette manifestation. L’Etat étant responsable de la sécurité du Carnaval, je laisserai le préfet s’exprimer sur cette thématique.

 

  • Le Queernaval et le Carnaval RUN ont été reporté pour des raisons de sécurité compte tenu du contexte que nous connaissons.

 

  • Ce qui a été demandé sera fait > cela génère des coûts supplémentaires.

 

  • Au-delà de la région qui a encore augmenté sa participation, passant de 10 000 à 70 000 euros, nous demanderons à l’Etat une aide supplémentaire pour répondre à ces besoins qui ont un coût.

 

  • Une modification des tarifs promenoirs de la Zone B du Corso carnavalesque a été nécessaire : alors que cette zone était gratuite en 2016, elle sera payante (5 euros) pour les adultes mais demeure gratuite pour les enfants jusqu'à 10 ans.

 

  • Cependant, afin de maintenir l’esprit du Carnaval, l'accès en promenoirs restera gratuit pour toutes les personnes déguisées pour les corsos carnavalesques et illuminés.

Les mesures de sécurisation mises en place pour le Village de Noël

  • Installation d’une palissade

Afin de répondre aux préconisations de la préfecture, le village de Noël est fermé par une palissade.

  • Ce dispositif permet de stopper net un véhicule léger et arrêtera quasi instantanément un poids lourd.

 

  • 3 entrées et 5 sorties pour fluidifier la circulation des piétons
  • 3 entrées (Place Masséna côté avenue de Verdun, Rue Saint François de Paule, Promenade des Anglais à côté du carrousel)
  • 5 sorties (Place Masséna côté avenue de Verdun, Rue Saint François de Paule, Promenade des Anglais à côté du carrousel, Avenue de Verdun au niveau de la rue Paradis, Place Masséna côté rue des Phocéens)

 

  • Augmentation des effectifs et dispositifs pour le contrôle des 5 accès
  • 11 agents de sécurité
  • 3 SSIAP (Service de Sécurité Incendie et d'Assistance à Personnes)
  • 5 portiques détecteurs de métaux
  • 1 système de comptage pour contrôler la jauge qui est de 4 000 personnes maximum
  • La  nuit, le site est fermé et gardienné

 

  • Des patrouilles

La Police Municipale assurera au sein du village une présence quotidienne.

La Police Nationale nous a indiqué qu’elle ferait des patrouilles à l’intérieur du village en complément des patrouilles militaires de l’opération sentinelle.

 

  • La Vidéo-protection : Mise en œuvre de patrouilles virtuelles, commandées directement par les opérateurs du Centre de supervision urbain,  par le biais des 45 caméras du site et de ses abords. Certaines caméras sont configurées en détection automatique de tentative d’intrusion, de dépôt d’objets …  

 

  • Des badges pour identifier toutes les personnes travaillant sur le site (montage, exploitation et démontage). Remis individuellement à son titulaire sur présentation de sa carte d’identité après vérification et accord des services de police français.

Les contrôles d’accès des professionnels et des intervenants ont été renforcés par des mesures spécifiques qui doivent rester confidentielles

 

  • L’espace restauration place Masséna : Un espace délimité et protégé par l’installation de 20 blocs de bétons de 2.4 tonnes peints en rouge et accueillant un sapin de Noël chacun.

 

  •  

Mesure de sécurisation du Carnaval, édition 2017 :

Aucun évènement sportif ou festif ne sera organisé sur la Promenade des Anglais jusqu’au 14 juillet prochain.

  • Dès lors, il a fallu repenser la configuration de Carnaval

 

  • Adoption d’un site unique pour les corsos carnavalesques et les batailles de fleurs :
  • Un site complètement privatisé
  • Un site ceinturé de panneaux occultants dans fourreaux

 

  • Mise en place d’un dispositif anti-intrusion dans toutes les rues menant au site des spectacles

 

  • Mise en place d’un 2ème cercle, premier contrôle visuel des forces de police à proximité de la zone avec fouilles et palpations aléatoires

 

  • Evacuation du site et passage d’une brigade cynophile (déminage) avant chaque spectacle

 

  • Augmentation des effectifs et dispositifs pour le contrôle :
  • Présence de 80 agents de sécurité d’une société privée à chaque entrée et sur site
  • Mise en place de portiques de détection à chacune des 11 entrées, soit 22 portiques (palpations, fouilles des sacs)

 

  • Interdiction de pénétrer dans la zone avec objets tranchants, contondants, armes factices, feux d’artifice, pétards, feux de Bengale, bombes, sprays, contenants en verre ou en métal

 

  • Présence des forces de police dans l’enceinte close, à chaque entrée et à l’extérieur 
  • Criblage  (à savoir vérification des toutes les identités) de chaque personne intervenant sur l’organisation des spectacles (prestataires, artistes, personnel, commerçants = plus de 2 500 noms)
  • Mesures de sécurité sanitaires (secours aux personnes)
  • Mise en place d’un PC opérationnel au CSU de la ville de Nice.
  • Coordination des secours assurée par le SAMU Dispositif terrain :
  • 2 médecins et 1 infirmier (société privée) positionnés au PMA (Poste Médical Avancé) et au PRV (Point de Rassemblement des Victimes)
  • 21 sapeurs-pompiers et 58 secouristes répartis dans les différents postes de secours

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 17:52
MENTON: LES MATINALES / LE BRUNCH – HIVER 2016-2017 AU MUSEE JEAN COCTEAU

cid:D4E3662A-1C29-411C-9B5F-52351FC79F64

 

LES MATINALES / LE BRUNCH – HIVER 2016-2017

 

 

A partir de décembre 2016, le musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman reprend sa programmation hivernale en proposant tous les premiers dimanches du mois un concert suivi d’un brunch au café du musée, une manière novatrice de cultiver vos goûts musicaux et culinaires, immergés dans un espace artistique hors du commun.

 

LES MATINALES

 

Dans le cadre de ses animations culturelles, le musée Jean Cocteau propose de décembre 2016 à juin 2017 une nouvelle saison de ses matinales (entrée libre) tous les 1edimanches du mois à 11h à l’exception du dimanche 1e janvier 2017.

L’objectif est de présenter, autour de thématiques, les chefs-d’œuvre du genre. Volontairement courts, les concerts ne dépassent pas une heure.

 

Dimanche 4 décembre 2016 – Histoire de jazz. Episode 3 : Ballades

Manu CARRE, saxophone et autres machines & Emilie CATALDI, piano

Evocation, Arrangements et adaptations de grands standards, Ballades du Jazz
"In a sentimental mood" D.ELLINGTON
"I'm that Dream" J.VAN HUSER
"You don't know what love is" R.DE PART

 

Dimanche 5 février 2017 – Musique russe

Gisèle ARMANA, piano
Margarita GUERCHOVITCH, alto
Stéphanie PERRONE, violon
Marc ZORGNIOTTI, violon

Quatuor à cordes et piano
L'album pour enfants op.39 arrangé pour quatuor à cordes de Piotr TCHAIKOVSKI
Nocturne op .19 n°4 arrangé pour trio avec piano par V.KELLKOV de Piotr TCHAIKOVSKI
Trio n°1 avec piano d'Anton ARENSKI

 

Dimanche 5 mars 2017 – Caravane musicale du Printemps des Arts Monte-Carlo

Jean-Etienne SOTTY, accordéon & Josquin OTAL, piano

Joseph Haydn, Sonate pour piano n°53 en mi mineur
 Bernard Cavanna, Gigue de la Duchesse pour accordéon
 Granados, Goyesca n°1, « Los Requiebros » pour piano
 Luciano Berio, Sequenza n°13 pour accordéon
 Frédéric Chopin, Scherzo n°1 pour piano en si mineur op. 20

 

Dimanche 2 avril décembre 2017 – Tango et impressions

Marc ZORGNIOTTI, violon & Michèle ZUNTINI-BESSONE, guitare

Duo violon et guitare
Histoire du Tango, Libertango, Oblivion, Asturiana ...
Œuvres de PIAZZOLLA, SANTUCCI, DE FALLA , RAVEL et DEBUSSY

 

Dimanche 7 mai 2017 – Programmation en cours

 

Dimanche 4 juin 2017 – Entre clavier, souffle et soufflet…

Christiane BONNAY, accordéon
Yaël KONORTY-VIRORELLO, clarinette
Sylvie NARDINI-FAVRE, piano

Trio accordéon clarinette et piano
BARTOK, LUTOSLAWSKY, PIAZZOLA, URBANO,BOWLING, MESSIAN

 

LE BRUNCH

 

Le brunch débute le dimanche 4 décembre après le premier concert des professeurs du conservatoire municipal en matinales au musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman.

Sur réservation, le concept combine, pour 18 €, service à table et buffet. Il sera proposé au café intérieur de 12H à 14H.

 

Réservation sur place au café ou par téléphone au 04 92 10 50 16 avant le jeudi soir.

 

Le menu comprend

 

 

Une boisson chaude au choix

café, thé, chocolat

 

Un jus de fruit frais au choix

orange, pamplemousse


En buffet

Taillage de fruits de saison

Yaourts bio/compote de fruits mixte

Viennoiseries et pains


Assiette de charcuterie

jambon cuit et cru, rosette

OU

de saumon

saumon fumé, fromage frais

 

et leurs accompagnements


En buffet

Plateau de fromages

Desserts

 

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 08:47
PHOTOMENTON Palais de l’Europe – Du 17 au 29 novembre 2016

PHOTOMENTON

Palais de l’Europe – Du 17 au 29 novembre 2016

 

***

 

photo: Christian SAUX

 

La cité du citron va bientôt accueillir le 11ème Festival PHOTOMENTON. Un rendez-vous incontournable pour les passionnés de la photo, qui aujourd’hui rayonne au-delà du bassin Mentonnais et du département des Alpes Maritimes.

Pour cette nouvelle édition, il s’apprête à exposer quelque 110 photographes en provenance de diverses régions de France, d’Italie et de la Principauté de Monaco.

Créé en 2005, PHOTOMENTON s’est engagé dans la promotion de la photographie et le soutien d’actions humanitaires, notamment celles conduites par l’ONG HAMAP** qui oeuvre à l’international, dans les domaines du déminage, de la santé, de l’éducation, de l’accès à l’eau et de l’ingénierie.

Depuis 2014, PHOTOMENTON aide également l’association caritative locale « Les Coeurs du Campanin » qui constitue une banque alimentaire du bassin Mentonnais.

Ces soutiens aux actions humanitaires et caritatives peuvent être réalisés grâce à la générosité des photographes exposants, et des partenaires de l’évènement.

Pendant les deux week-ends que couvre la manifestation, les ateliers créatifs ou techniques animés par des amoureux de la photo remportent un vif succès.

 

Les dates à retenir pour 2016 sont les 19/20 et 26/27 novembre.

 

En parallèle de la « Selfiemania », les ateliers proposés mettront en valeur la technique du portrait, en lumière naturelle ou de studio, au moyen de l’utilisation d’un logiciel dédié.

Le désormais traditionnel Marathon Photo numérique, aura lieu le Dimanche 20 Novembre.   Photo - David CONSTANTIN

 

Les compétiteurs, individuels ou en équipes, connaissance prise des trois thèmes proposés, munis de leur appareil photo et vêtus de l’immanquable gilet jaune PHOTOMENTON, coloreront les rues de la ville à la recherche des clichés dont la qualité et l’originalité leur permettront peut-être d’accéder au podium gagnant.

 

 

 

 

 

Photo - Nicolas CEGALERBA

 

Venir au Festival PHOTOMENTON constitue un moment privilégié d’échanges et de partages, entre photographes et profanes, entre amateurs et professionnels, tous passionnés et amoureux de belles images.

 

Le droit d’entrée de 3 €, offrira à chaque visiteur un moment unique de sensibilité et d’évasion, grâce à plus de mille photographies exposées, tout en apportant un soutien actif à des actions humanitaires concrètes.

 

 

** HAMAP-Humanitaire est une ONG française de solidarité internationale créée en 1999. Initialement appelée « Halte aux Mines Antipersonnel »,

 

Photo en bas: Jean-François FREVOL

 

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 08:18
NICE:  »  Illumination de l’Hôtel de Ville en préambule de la  Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Orangez le monde

En présence de Christian Estrosi, Président de la Région Provence Alpes-Côte d’Azur, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur,  

 

Dominique Estrosi-Sassone, Sénateur des Alpes-Maritimes, Adjointe au Maire de Nice déléguée au Logement, à la Rénovation Urbaine et à la Proximité,

Conseillère métropolitaine, 

 

 Maty Diouf, Adjointe au Maire déléguée aux droits des femmes, à la parité, à la francophonie et à la lutte contre les discriminations

 

Jeudi 24 novembre 2016 à 18 heures

Hôtel de Ville - Nice

Cette année, la campagne de l’Organisation des Nations-Unies « Tous Unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes» invite tous les pays à « Oranger le monde », couleur désignée pour symboliser un avenir meilleur sans violence.

La couleur orange a été choisie pour modeler un avenir radieux, empreint d'optimisme et renforcer les actions destinées à mettre fin aux violences contre les femmes et les filles qui touchent encore aujourd’hui une femme sur trois dans le monde.

Plus de 450 activités « orange » sont planifiées dans plus de 70 pays.

Jeudi soir, à 18 heures, à la veille de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la façade de l’Hôtel de Ville de Nice sera illuminée en orange. 

Elu(es), associations et bénévoles qui luttent au quotidien contre ce fléau seront réunis pour le lancement de cette illumination et pour témoigner de leur engagement envers la lutte contre les violences faites aux femmes.

L’illumination de l’Hôtel de Ville en orange sera reconduite, à la même heure, le vendredi 25 novembre.

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche