Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 11:10
LANCEMENT DE L`OPERATION PILOTE NICE SPORT SANTE - Jeudi 6 avril 2017, à 13 heures

Promenade du Paillon, près du miroir d’eau, à Nice

Par Philippe Pradal, Maire de Nice ; Pascale Ferralis, conseillère municipale subdéléguée à la santé, à la prévention et à l’accompagnement de la perte d’autonomie et Micheline Baus, conseillère municipale déléguée à la citoyenneté des seniors. En présence des champions Jean Galfione et Odile Diagana.

 

En présence des 40 premiers seniors niçois bénéficiaires de Nice Sport Santé.

 

 

Depuis le 1er mars dernier, les médecins ont la possibilité de prescrire du « sport sur ordonnance », c’est à dire une activité physique adaptée aux patients souffrant d’une affection de longue durée (diabète, cancer, maladie de Parkinson…), soit près de 11 millions de personnes en France, pour les aider à préserver leur santé et leur autonomie.

 

Sous l’impulsion de Christian Estrosi, la Ville de Nice a décidé ainsi de s’engager aux côtés des professionnels de santé en proposant aux seniors niçois un dispositif pilote innovant et adapté à chacun d’entre eux. La Ville de Nice fait partie des premières collectivités de France à s’engager sur ce type de projets et servira ainsi d’exemple.

Prolongeant le bénéfice des ateliers Seniors en Forme, ce programme sans-précédent à Nice proposera à chaque senior un parcours personnalisé de 14 semaines, basé sur des ateliers d’activité physique adaptée, une sensibilisation à la nutrition et un accompagnement vers une pratique pérenne. Chaque bénéficiaire fait l’objet d’une évaluation initiale et finale sur le plan de la motricité, de la nutrition et de la motivation, afin d’individualiser au mieux le programme.

 

Le projet global lui-même va être évalué avant d’être modélisé, puis numérisé par les codeurs de l’école niçoise SIMPLON et dupliqué sur le territoire.

 

Philippe Pradal, Maire de Nice, remettra aux nombreux participants un kit Nice Sport Santé, composé d’un podomètre, d’un t-shirt Nice Sport Santé, d’une collation équilibrée et d’un sac de sport en toile. Une marche sera ensuite organisée jusqu’au Palais de la Méditerranée où se tient pour la première fois la Journée « Agita », salon consacré au sport santé bien-être, proposé par l’association Azur Sport Santé, en partenariat avec la Ville de Nice.

Photo ©Georges VERAN/Ville de Nice

Partager cet article

Repost0
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 18:37
FESTIVAL DES JARDINS : « LES OLIVETTES » PRIMEES A MENTON !

FESTIVAL DES JARDINS : « LES OLIVETTES » PRIMEES A MENTON !

 

Ils sont quatre. Judith, Clémentine, Samuel et Mathieu. Quatre copains de promo diplômés en 2014 de l’École supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux. Quatre jeunes femmes et hommes qui ont remporté, sous les couleurs de Menton, le tant convoité prix du Jury pour le premier Festival des jardins de la Côte d’Azur !

Sur son site Internet, la joyeuse bande s’affiche grimée d’étranges masques aux inspirations tantôt animales, tantôt végétales. Mais aujourd’hui, ces paysagistes qualifiés DPLG se retrouvent en pleine lumière grâce à une prestigieuse récompense, celle du prix du Jury du premier Festival des Jardins organisé par le Département des Alpes-Maritimes. Une belle victoire pour le quatuor baptisé « collectif Les Olivettes », vainqueur à Menton pour la première fois de sa jeune histoire après trois autres créations à Amiens et Annecy.

Invitation au voyage

Pour l’emporter, l’équipe a dessiné en plein cœur de ville un jardin éphémère constitué « d’îlots flottants qui invitent le voyageur à un tête-à-tête avec une ambiance, une plante ou une couleur. Dans des cabanes tissées, les sens sont en éveil. On peut s’asseoir, sentir et ressentir les odeurs propres à la Côte d’Azur : sauge, romarin, oranger (…) Chaque cabane offre une pose méditative ». De fait, entre les huttes et la passerelle qui les relie en chevauchant un parterre en friche, lequel bourgeonnera au fil des semaines, on se prend au jeu ; partir à la découverte de mondes distincts qui révèlent, pêle-mêle, des feuillages exubérants, de la terre de pluie, des arômes entêtants, des plantes douces et même des végétaux préhistoriques .

L’univers de ces « jardins secrets » à la fois simples et oniriques, est suspendu comme le temps et les essences qu’ils nous donnent à voir, humer ou toucher. Nichés au sud des jardins Biovès, ils symbolisent à merveille le thème choisi par le Festival : « L’éveil des sens ». On comprend mieux pourquoi cette réalisation a séduit le jury emmené par l’architecte-paysagiste Jean Mus et Julie Depardieu, marraine de l’événement. « La nature est un certain rapport à la beauté (…) Elle a d’ailleurs inspiré les plus grands peintres » indiquait le président du Département Éric Ciotti avant les résultats. Par ce premier prix, c’est donc la créativité artistique des quatre paysagistes qui a été récompensée. Et, au-delà, c’est l’esprit même du Festival, « nouveau rendez-vous prestigieux sur la Côte d’Azur » selon les mots du président azuréen, qui a imprimé sa marque au travers de dix jardins originaux dans les cinq communes participantes.

« Menton, ville de jardins »

Pour Menton et son Député-Maire, qui assistait à la remise du prix aux côtés du collectif, la distinction est un signal fort, et pas seulement parce que la ville est mise à l’honneur devant Nice, Cannes, Antibes et Grasse. En effet, grâce à cette victoire sous ses couleurs, la cité du citron se montre à la hauteur de sa renommée, « avec pas moins de quatre jardins remarquables labellisés, soit la plus forte représentation du département, et sept jardins d’exception », a rappelé Jean-Claude Guibal. « Nous sommes aussi ville 4-fleurs sans discontinuer, primée "fleur d’Or" et "Grand prix national du fleurissement" depuis 1995. La signature "Menton, ma ville est un jardin", que nous avons choisie dès le début les années 1990, affirme notre identité que nous lions en toute chose à la nature. Ce prix en est un nouveau témoignage et je m’en réjouis, autant que je félicite Les Olivettes pour avoir su l’illustrer de si belle manière ». Après avoir souligné la qualité de l’organisation du Festival par le Département, et félicité également « Les Potageurs - Nommos » qui ont proposé le second jardin éphémère mentonnais, le Député-Maire est revenu sur l’importance des espaces verts et des questions environnementales dans l’aménagement de la commune : « Menton est une "ville-jardin" enchâssée dans un écrin de verdure, où chaque aménagement urbain est pensé dans le respect du végétal. D’autant plus qu’ici, les Alpes tombent dans la mer et le foncier libre constructible est rare donc précieux. C’est la raison pour laquelle nous voulons protéger le territoire et ses habitants, ce que nous faisons dans notre futur plan local d’urbanisme, mais également en valoriser les richesses, à commencer par le citron de Menton qui a bénéficié d’une Indication géographique protégée (IGP) européenne et dont nous relançons la culture. Cette harmonie entre l’homme et son lieu de vie, que Camus définissait comme "l’accord de la terre et du pied", voici bel et bien ce qui caractérise l’identité de Menton, son cadre de vie et ses jardins. »

Une harmonie de l’homme et de la nature que de nombreux passionnés de botanique viennent rechercher toute l’année, au gré des visites-guidées de Fontana Rosa, Serre de la Madone, Maria Serena, du palais de Carnolès ou encore du Val Rahmeh. Et dont Les Olivettes nous livrent aujourd’hui leur propre interprétation. À voir jusqu’en novembre mais, d’ores et déjà, sachez que vous pouvez voter (jusqu’au 30 avril) pour élire à votre tour votre jardin éphémère préféré ! Puis, dès le 2 juin, place à d’autres temps forts bien connus à Menton avec les « Rendez-vous aux jardins » suivis de tout un mois d’animations.

Preuve, s’il en fallait encore une, que Menton conserve haut la main son rang de ville-jardin d’exception sur le joyau de la Riviera.

Renseignements
Collectif Les Olivettes www.lesolivettes.net
Département des Alpes-Maritimes www.departement06.fr
Ville de Menton
www.menton.fr

Partager cet article

Repost0
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 19:17
MENTON EXPOSITION: ODON . Couleurs et murmures,. Du 8 avril au 24 septembre 2017

EXPOSITION

ODON . Couleurs et murmures

Du 8 avril au 24 septembre 2017

(Ouverture de l’exposition au public à 14h)

Du 8 avril au 24 septembre 2017, la galerie d’art contemporain du palais de l’Europe de Menton présente les œuvres d’Odon dans une exposition intitulée Odon. Couleurs et murmures.

 

Dans une vision rétrospective, 80 œuvres de l’artiste sont réunies : toiles figuratives et expressionnistes de ses débuts, tressages anciens et récents, estampes et dessins.

Odon, né en 1940 au Mans, est un artiste plasticien installé à Nogent-sur-Marne. Son atelier prend place dans une ancienne imprimerie réhabilitée. Il est diplômé en 1961 de l’école des beaux-arts de Tours. Ses œuvres sont conservées dans de nombreuses collections publiques et privées.

Il porte jusqu’en 1997 son nom originel Guy Houdoin, puis, il se baptise Odon. Forte symbolique, Odon est à la fois le nom d’une rivière normande - l’eau, élément indispensable à la vie - et est aussi une référence au second abbé de Cluny (de 927 à 942), Saint Odon. Son anagramme est nodo qui, en italien, signifie nœud. Odon a parcouru de nombreuses épreuves douloureuses mais a choisi de se tourner vers la vie et l’espérance.

 

Tout au long de son parcours artistique, et encore aujourd’hui dans son atelier où il passe beaucoup de temps, Odon mène au quotidien une quête méditative et spirituelle.

« Mon atelier est mon univers ; tout l’univers est dans mon atelier ».

L’artiste s’interroge sur le temps, le fini et l’infini et le rapport de force entre le vide et l’espace.

Dans les peintures de ses débuts aux influences expressionnistes, des figures complexes prennent vie, entourées de rubans de papier en relief. L’artiste cherche à exprimer l’angoisse et la douleur. L’apparition de ces épaisseurs entrelacées dans ses œuvres sur toiles et papiers marouflés laisse présager l’évolution de son travail artistique.

Vers la fin des années 1970, succèdent ses premiers tressages. Odon s’affranchit rapidement de toute référence à la figuration. Le papier, qui lui servait de support, devient l’objet, l’œuvre.

Ses tressages réalisés à partir de papier kraft peint recto-verso, découpé et tressé, sont au carrefour de la peinture, de la sculpture et du textile. Ils constituent des œuvres à la fois achevées et jamais terminées. Peu à peu, la palette d’Odon s’est enrichie. Aux couleurs primaires (le bleu, le rouge et le jaune), l’or et la couleur neutre du kraft font leur apparition.

Issues d’un long travail de patience et de savants calculs, inspirées des gestes ancestraux du vannier, les œuvres d’Odon nous interpellent. Elles font penser aux attrape-rêves, aux mandalas et suggèrent des mondes labyrinthiques. La musique influe aussi sur son travail. Odon a d’ailleurs intitulé ses derniers tressages Be-Bop, Concerto, Concertino, Symphonie.

Les tressages d’Odon, suspendus dans la galerie d’art contemporain du palais de l’Europe nous conduisent vers un monde poétique et spirituel, empreint aux rêves et aux mondes imaginaires. (Lire la suite DP en pièce jointe)

 

 

Légende visuels e

 

Affiche / visuel 1 :

Gloria, 2009, papier coloré recto-verso et tressé, 250 cm

©David Morganti / © Adagp, Paris 2017

 

Visuel 2

Odon, Only, 2001, arches peint à l’acrylique et tressé

© Adagp, Paris 2017

 

Visuel 3

Odon, dessins, détail

© gieffo / © Adagp, Paris 2017

Partager cet article

Repost0
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 17:59
Palais des Festivals: Festival International des Jeux de Cannes

Festival International des Jeux de Cannes

Palais des Festivals et des Congrès du 24 au 26 février 2017

www.festivaldesjeux-cannes.com

Pendant trois jours et quatre nuits, le FIJ a réuni amateurs et compétiteurs qui sont venus s'affronter en amont sur plusieurs grands classiques du jeu de plateaux : jeux de dames, échecs, scrabble, bridge, belotes, etc.

Le jeu vidéo était aussi de la partie, avec cette année une nouveauté : une compétition de e-sport avec les plus grands champions mondiaux. Sur le stand de GAMERGEN (www.gamergen.com) il fallait tenter l'expérience inoubliable de la 3D. Un monde nouveau, incroyable, à découvrir!

Les enfants malades n'ont pas été oubliés : un loto géant avait été organisé par l'association Adrien qui a permis de récolter des fonds pour aider au financement de la construction de la Maison d'Adrien. Un projet innovateur et généreux qui permettra, dans un espace médicalisé, de proposer des hébergements pour la famille et d'offrir des animations artistiques, ludiques et sportives aux enfants et à leurs parents.

Article et reportage photos : Pascale Digeaux

Partager cet article

Repost0
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 07:22
SALON DU LIVRE DE MONACO

SALON DU LIVRE DE MONACO - 25 et 26 mars 2017

MERIDIEN BEACH PLAZA MONTE-CARLO

85 auteurs, ont répondu à l'invitation lancée par l'Association "Les Rencontres Littéraires Fabian Boisson" pour cette sixième édition du Salon du Livre de Monaco, qui a eu lieu les 25 et 26 mars dernier au MERIDIEN BEACH PLAZA MONTE-CARLO. On comptait à cet événement beaucoup d'écrivains locaux, "Une fierté" pour Mme Yvette Gazza-Cellario, présidente de l'association.

Ce fut l’occasion de nombreux échanges entre les auteurs et leur lecteurs qui ont pu apprécier entre autres le sens de l’humour et les talents d’orateur de l’un des invités d’honneur , M. Jean-Louis Debré, ancien ministre de l’Intérieur, et ancien président de l’Assemblée nationale et du Conseil constitutionnel, qui avait donné une conférence à l’ouverture de ce salon, sur le thème de la République de France, suivie d’une dédicace de son livre « Dictionnaire Amoureux de la République ».

Autres invités d’honneur de cette manifestation : M. Gonzague Saint-Bris et Mme André Ferréol qui ont également dédicacé leurs ouvrages, pour le plus grand plaisir de leurs lecteurs. M. Daniel Boéri était venu également pour présenter son dernier ouvrage « Chine, une stratégie 10/50 » aux côtés d’autres auteurs tels que Jacques Moscato, Michel Tourscher, Thierry Jouan, et bien d’autres, que vous retrouverez sur le site du salon.

Le Salon du Livre a eu également l’honneur de recevoir la visite de la princesse Camilla de Bourbon-Deux-Siciles et de ses deux filles, la princesse Maria Carolina et la princesse Maria Chiara.

www.salondulivredemonaco.com

 

Texte : Pascale Digeaux

Photos : Pascale Digeaux et Luigi Mattera

Partager cet article

Repost0
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 20:04
INTERVIEW ARISTOCHICK A` VERONICA ORCHID

 Luigi MATTERA - Et voici notre nouvelle héroïne, Veronika Orchid, dont la beauté s'allie subtilement au leadership et à un sens des affaires hors-pair.  

L.M. - Veronika, vous êtes suivie sur votre compte Instagram @veronikaorchid par plus de 350 mille followers. Pourriez-vous nous donner le secret de votre popularité ?

Veronika ORCHID - Mon secret est très simple : je partage avec mes followers les photos de ma vie réelle et ce qu’ils voient fait partie de mon quotidien. Ce ne sont pas seulement de belles images : au travers de ces dernières j’essaie de raconter à mes lecteurs quelque chose de vraiment utile et intéressant.

 

LM - Les réseaux sociaux vous positionnent comme une blogueuse "fashion". Qu’est-ce que vous en pensez ? Au-delà de la mode quels sont vos centres d'intérêt?

V.O.- La mode c’est mon hobby ! Mais je suis également passionnée par la photo et la psychologie ! Enfin j’aime lire, voyager, aller au théâtre, faire des expositions et découvrir de nouveaux endroits. Je m’intéresse par ailleurs aux thématiques liées à mon travail et je me tiens toujours à la page des dernières tendances et innovations.

 

 

LM - Pourriez-vous parler de votre travail ?

 

V.O.- J`ai une agence immobilière de luxe à Moscou et une chaîne de salons spécialisés dans la beauté des ongles "Orchid Nails".

 

LM - Impressionnant ! Revenons-en à la mode. Quel est finalement votre style ? Et quelles sont vos marques préférées?

V.O. C'est difficile de caractériser mon style en un seul mot parce que j’aime choisir un vêtement en fonction de mon humeur ou d’un événement concret. Parmi mes marques préférées je peux nommer Chanel, Hermes, Dior, Ralph Lauren, Tom Ford et Loro Piana.

 

 

 

LM -Pourriez-vous donner à nos lecteurs un conseil universel concernant la mode?

 

VO-Suivez la mode mais ne choisissez que des vêtements dans lesquels vous vous sentez bien à l’aise! Et découvrez toujours votre habit d’un sourire.

=============

 

Our heroine of the future,

Veronika Orchid - intelligence and entrepreneurship enveloped in beauty

 

La nostra eroina del futuro

Veronika Orchid

Intelligenza e Imprenditorialità avvolti nella Bellezza

 

Notre héroïne du futur, Veronika Orchid, l'intelligence et l'aptitude au travail de laquelle sont envellopées de la beauté extérieure

 

Наша героиня будущего,

Veronika Orchid - интеллект и работоспособность которой, окутаны

внешней красотой.

Partager cet article

Repost0
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 16:49
FESTIVAL PRINTEMPS DES ARTS DI MONTE-CARLO: TERZO WEEKEND 30 MARZO - 2 APRILE

FESTIVAL PRINTEMPS DES ARTS DI MONTE-CARLO

sotto la presidenza di Sua Altezza Reale Carolina di Hannover, Principessa di Hannover

17 MARZO / 8 APRILE 2017 XXXIII edizione

 

 

TERZO WEEKEND 30 MARZO - 2 APRILE

Portrait Berlioz, gli italiani Caroli e Filidei e una maratona di spettacoli tra musica, installazioni e danza

 

Comincia giovedì 30 marzo il terzo weekend dell’edizione numero trentatré del Printemps des Arts di Montecarlo, tra giovani talenti, un secondo richiamo all’omaggio a Berlioz, incontri, masterclass e uno sguardo sul Congo. Due gli italiani ospiti: Mario Caroli alle prese con una masterclass e in veste di interprete al flauto e Francesco Filidei in scaletta come compositore.

Il primo appuntamento è alle 20.30 allo Yacht club con un duo di giovani talenti: Ivan Karizna (violoncello) e Julien Blanc (pianoforte). Il violoncellista si è distinto al celebre concorso Tchaikovsky nel 2010 e da allora ha iniziato una carriera brillante. Questa sera si accompagnerà a un pianista, Blanc, appassionato dei linguaggi contemporanei (vedi la presenza di Ligeti e Shostakovich in scaletta) e vincitore, tra gli altri, della dodicesima edizione del Concours International de Piano d’Orléans.

Il venerdì si apre alle 19.00 con un incontro condotto da Jean-Claire Vançon presso l’Auditorium Rainier III, ancora una volta sul tema di Berlioz, che fa da preludio al concerto consacrato appunto al compositore francese affidato a Les Siècle diretti da François-Xavier Roth. La romantica modernità del compositore francese è stavolta quella dell’Ouverture des Francs-Juges, Nuits d'été, Harold en Italie.

Sabato mattina, dalle 10 alle 13, si terrà la maesterclass di flauto di Caroli all’Académie Rainier III (partecipazione gratuita e iscrizioni al +377 93 25 58 04), mentre la Place du Casino comincerà ad animarsi alle 16.00 coi danzatori del Ballet Kiesse Na Kiesse di Kinshasa, che prepara all’atmosfera del concerto serale in cui l’Orchestre Symphonique Kimbanguiste della Repubblica Democratica del Congo, di ritorno a Montecarlo, si unisce all’Orchestre Philharmonique de Monte‑Carlo sotto la bacchetta di Armand Diangienda Wabasolele alle prese con la sua stessa sinfonia. Le due orchestre saranno invece guidate da Julien Leroy per l’Ottava di Beethoven, alle 20.30 all’Auditorium Rainier III. L’Orchestra del Congo si autosostiene e crea i suoi stessi strumenti anche con materiali di fortuna. L’evento è realizzato sotto l’egida del mecenate Martin Maurel Sella Banque Privée Monaco, con il contributo di Rawbank, République Démocratique du Congo, il sostegno della società monegasca Sonema degli Amici del Printemps des Arts.

La chiusura di questo lungo weekend è all’insegna del contemporaneo e di un percorso attraverso i vari concerti dislocati in punti diversi dell’Auditorium Rainier III a partire dalle 14.30. Nelle quattro ore di musica in modalità di fruizione itinerante sono previste tre prime assolute tra cui quella tutta italiana di Filidei ispirata all’omonima collezione della fotografa Francesca Woodman: Sull’essere angeli. Il brano, commissionato dal festival, sarà eseguito dall’Orchestre Philharmonique de Nice diretta da Pierre-André Valade e con Mario Caroli solista al flauto.

Nella settimana, dal 27 al 31 marzo, si innesta inoltre il workshop dedicato al programma di composizione digitale IanniX, proposto con successo l’anno scorso e condotto da Thierry Coduys e Guillaume Jacquemin presso lo Yacht club.

 

 

TERZO WEEKEND

GIOVEDÌ 30 marzo

Jeunes talents

20.30 YACHT CLUB

György Ligeti/Sonate pour violoncelle

Dmitri Chostakovitch/Sonate pour violoncelle et piano en ré mineur, op. 40: Allegro non troppo; Allegro; Largo; Allegro

György Ligeti/Étude pour piano n° 13 L’escalier du diable

Claude Debussy/Sonate pour violoncelle et piano: I. Prologue; II. Sérénade; III. Final

Ivan Karizna, violoncello

Julien Blanc, pianoforte

 

VENERDÌ 31 marzo

19.00 AUDITORIUM RAINIER III

INCONTRO: Gli storici di

Les histoires du père Hector

Jean-Claire Vançon, docteur en musicologie et conseiller artistique à l’Ariam Ile-de-France

 

Portrait Berlioz II

20.30 AUDITORIUM RAINIER III

I cinque minuti di Carter

Elliott Carter/Figment

Ivan Karizna, violoncello

 

Hector Berlioz/Ouverture des Francs-Juges: I. Adagio; II. Adagio assai

Les Nuits d’été: I. Villanelle; II. Le Spectre de la rose; III. Sur les lagunes; IV. Absence; V. Au cimetière; VI. L’île inconnue

Harold en Italie: I. Harold aux montagnes; II. Marche des pélerins; III. Sérénade; IV. Orgie de brigands

Orchestre Les Siècles

François-Xavier Roth, direzione

Adrien La Marca, viola

Marie Lenormand, mezzosoprano

 

SABATO 1 aprile

10.00 – 13.00

ACADÈMIE DE MUSIQUE RAINIER III

MASTER-CLASSE

Mario Caroli, flauto

 

16.00 PLACE DU CASINO

Danse, Ballet Kiesse Na Kiesse de Kinshasa

 

 

19.00 AUDITORIUM RAINIER III

TAVOLA ROTONDA: L’orchestra

Emmanuel Hondré, direttore del dipartimento concerti alla Philharmonie de Paris

Christian Merlin, giornalista, autore del libro “Au coeur de l’orchestre” (Fayard, 2012)

Jean-Charles Curau, direttore degli Affari culturali del Principato di Monaco

Mediatore David Christoffel, musicologo

 

Événement Congo

20.30 AUDITORIUM RAINIER III

Due orchestra nella stessa serata

Dopo il concerto del 2013, l’Orchestre kimbanguiste de Kinshasa (République Démocratique du Congo)

Torna unendosi all’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo

Armand Diangienda Wabasolele/Symphonie n° 3 «Mon Identité» (extrait)

Héritier Mayimbi Mbuangi/Luba

Ludwig van Beethoven/Symphonie n° 8 en fa majeur, op. 93: Allegro vivace e con brio; Allegretto scherzando; Tempo di menuetto; Allegro vivace

Orchestre symphonique kimbanguiste et

Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo

Julien Leroy e Armand Diangienda Wabasolele, direzione

 

Sotto l’egida del mecenate Martin Maurel Sella Banque Privée Monaco,

con il contributo di Rawbank, République Démocratique du Congo, il sostegno della società monegasca Sonema degli Amici del Printemps des Arts

 

Workshop IanniX - du 27 au 31 mars, 9h30-17h00

 

DOMENICA 2 aprile

Monaco Music Forum

14.30 – 18.30

AUDITORIUM RAINIER III

Corpi e suoni in movimento

4 ore di scoperte spostandosi nelle differenti sale

Création — Danseurs de l’École supérieure de danse de Cannes-Mougins Rosella Hightower

Ouverture — Lea Montravers, performance

 

Programme 1

Francesco Filidei/Sull’essere angeli

Prima esecuzione assoluta

Pièce pour flûte, accordéon et orchestre

Orchestre Philharmonique de Nice

Pierre-André Valade, direzione

Mario Caroli, flauto

 

Programme 2

Sofia Gubaidulina/"de Profundis"

Pole Dance contemporain

Lea Montravers, performance

Jean-Etienne Sotty, accordéon

 

Programme 3

Henry Cowell/ Banshee / AeolienHarp / 1st Irish Legend / The Fairy Bells

Gilbert Amy/Oblique II « le Récit »

George Antheil/Jazz Sonata

Wilhem Latchoumia, pianoforte

 

Programme 4

Ramon Lazkano/Hondar Pièce pour orchestre

Prima esecuzione assoluta

Commissionata dal Printemps des Arts de Monte-Carlo

Orchestre Philharmonique de Nice

Pierre-André Valade, direzione

 

Programme 5

Yoshihisa Taira/Monodrame I

Lea Montravers, performance

Thierry Miroglio, percussioni

 

Programme 6

Regis Campo/La Follia (Livre de sonates)

Frank Bedrossian/Bossa Nova

Klaus Huber/Winter Seeds (extraits)

Jean-Etienne Sotty, accordéon

 

Programme 7 - con il sostegno della SO.GE.DA.

Installation autour de IanniX

Thierry Coduys e Guillaume Jacquemin

 

Programme 8

Miroslav Srnka/ Move 03 Pièce pour orchestre

Prima esecuzione assoluta

Commissionata dal Printemps des Arts de Monte-Carlo

Orchestre Philharmonique de Nice

Pierre-André Valade, direzione

 

Programme 9

Performance degli studenti di Villa Arson

 

Le luci sono curate da Joël Demazure

 

 

 

I prezzi dei biglietti variano da 17 a 50 euro con possibilità di riduzioni per chi acquista più concerti; biglietti ridotti a 8 euro per gruppi e di 10 euro per giovani fino ai 25 anni, entrata gratuita per i bambini fino ai 12 anni.

 

Modalità di prenotazione e di acquisto dei biglietti:

12 avenue d’Ostende MC 98000 Monaco, tel +377 97983290; info@printempsdesarts.mc; www.printempsdesarts.mc

 

Ufficio stampa per l’Italia Vivace/Marta Romano, +39 3495856526; mromano.vivace@gmail.com

 

Partager cet article

Repost0
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 19:04
Monaco: Colloque Ramoge, pour une gestion raisonnée des mouillages

Colloque Ramoge, pour une gestion raisonnée des mouillages

 

Dans le cadre de la " Monaco Ocean Week", l’Accord RAMOGE organise un colloque, intitulé " RAMOGE, pour une gestion raisonnée des mouillages ". Cet évènement se tiendra vendredi 31 mars 2017 au Musée Océanographique de Monaco et accueillera les principaux acteurs de la plaisance de la zone RAMOGE. La zone RAMOGE est une des régions des plus touristiques et constitue une destination privilégiée pour le yachting, de la petite à la grande plaisance. La problématique diffère selon la zone côtière ; en région Ligurie, elle concerne plus particulièrement la petite plaisance, alors que les côtes de la région Provence Alpes Côte d’Azur et celles de Monaco sont plus exposées à la grande plaisance. De fait , la fréquentation de ces côtes ne cesse d’augmenter d’année en année si bien que cette sur-fréquentation de certaines zones de mouillage constitue une menace pour les écosystèmes des petits fonds d’algues ou de roches. En effet, l’ancrage intensif et répétitif dégrade les habitats particulièrement fragiles tels que l’herbier de Posidonies et le coralligène. Face à cet enjeu, l'Accord Ramoge a décidé de réunir les différents gestionnaires et usagers de ces zones afin qu'ils apportent leurs témoignages en présentant les outils qu’ils utilisent afin de gérer les zones de mouillage très fréquentée, dans le respect du milieu marin.

 

A partir des problématiques spécifiques aux zones côtières qui seront évoquées par chaque pays partie à l’Accord, grâce aux contributions de la région Ligurie, la Préfecture maritime de la Méditerranée, et la Direction des Affaires maritimes de Monaco, les intervenants et principalement les gestionnaires des aires marines protégées témoigneront et partageront leurs expériences respectueuses du milieu marin., tant sur les pratiques que sur les techniques de mouillage. Les échanges avec les participants permettront de mieux comprendre cette problématique en vue d’orienter à terme, la plaisance et ses mouillages vers une gestion durable.

 

 

* La première édition de la Monaco Ocean Week se tiendra du 30 mars au 4 avril 2017. Elle a pour ambition de mettre en lumière les actions que mène Monaco en faveur de la protection des Océans. L’Evénement réunira les acteurs clefs du monde de la mer, monégasques et internationaux qui se mobilisent pour préserver la durabilité des Océans. Éveiller les consciences de nos contemporains, tel est l’objectif de la Semaine des Océans où politiques, décideurs, scientifiques et économistes viendront

Signé en 1976, l’Accord RAMOGE a pour mission de protéger des eaux du littoral méditerranéen. Il s'inscrit dansecadre de la Convention de Barcelone et du Plan d'Action pour la Méditerranée qui en découle. A l’origine, la zone De compétence s’étendait de Saint-Raphaël en France, jusqu’à à Gênes en Italie, incluant Monaco. En 1981, elle s’élargit de Marseille à La Spezia, pour mieux prendre en considération les découpages administratifs de chacun des Etats. Ainsi, les régions Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Ligurie sont pleinement incluses dans le périmètre de l’Accord. L'Accord RAMOGE est un instrument qui permet aux trois pays partie de constituer une zone pilote de lutte contre la pollution et de préservation du milieu marin, dans sa zone de compétence. Cet Accord RAMOGE symbolise une nouvelle approche de préservation du milieu marin et introduit la notion de coopération et de solidarité sous-régionale, tant sur le plan scientifique, technique, juridique qu’administratif. Il permet aux trois Etats d’arrêter ensemble les actions à conduire pour une gestion intégrée du littoral. L’ensemble des travaux de l’Accord visent à améliorer la connaissance et de préserver le milieu marin et côtier. Depuis 1993, l’Accord a aussi développé un volet opérationnel, instituant un plan d’intervention commun aux trois pays, pour la lutte contre les pollutions marines d’origine accidentelle, nommé le plan Ramogepol. L’accord RAMOGE mène aussi des actions de sensibilisation auprès des usagers de la mer ainsi vers le grand public pour les encourager à des comportements respectueux du milieu marin et de la biodiversité.

Plus d’informations :

Secrétariat de l'Accord RAMOGE

Tél : + 377 98 98 42 29

www.ramoge.org

arue@gouv.mc

Partager cet article

Repost0
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 08:44
Candidature de Nice à l’inscription par l’UNESCO sur la Liste du Patrimoine Mondial

 

Présidé par Jean-Jacques AILLAGON, ancien ministre de la Culture et de la Communication, Président de la Mission pour la candidature de Nice au Patrimoine Mondial, et Jean-Luc GAG, Conseiller municipal délégué au Patrimoine historique, à la Littérature, à la Lutte contre l'illettrisme, au Théâtre et à la Langue niçoise

 

 

Afin de préparer la deuxième phase de la candidature de Nice au patrimoine mondial, la Mission a réuni les experts qui constituent son Comité scientifique, dans ses locaux du 75 quai des Etats-Unis, le jeudi 23 mars 2017. Le débat était présidé par Jean-Jacques AILLAGON et Jean-Luc GAG. Les échanges ont porté sur la définition précise du site proposé à l’inscription, ainsi que sur une analyse comparative avec des sites ayant des caractéristiques similaires.

 

Depuis sa création en 2014, la Mission en charge de la candidature de Nice au patrimoine mondial a fait appel à de nombreux experts locaux, nationaux et internationaux : urbanistes, architectes, historiens, géographes et sociologues. Depuis lors, ils participent régulièrement aux travaux visant à l’inscription de Nice parmi les biens culturels du patrimoine de l’humanité.

 

Fin 2016, la candidature de Nice a franchi une première étape importante : son inscription sur la Liste indicative de la France, après l’avis favorable du Comité national des biens français du patrimoine mondial. Ainsi commence la deuxième phase de la candidature : l’examen approfondi par les experts du Comité national.

 

Les membres de ce Comité scientifique 2017 sont :

 

§ Bernard TOULIER, Conservateur général honoraire du patrimoine, archéologue et historien de l’architecture, expert pour le ministère des Affaires étrangères et pour l’UNESCO

§ Massimo QUAINI, Professeur émérite de géographie politique et économique, de l’Université de Gênes, spécialiste de la Riviera Ligure,

§ Valter BALDUCCI, architecte franco-italien, Professeur de l’Ecole d’Architecture de Normandie (Rouen), auteur de Spiagge Urbane. Territori e architetture del turismo balneare in Romagna, Milano

§ Allan BRODIE, historien de l’architecture, spécialiste du patrimoine balnéaire britannique

§ Tamàs FEJERDY, architecte, Président du Conseil International des Monuments et des Sites (ICOMOS) de Hongrie

§ Ralph SCHOR, agrégé d’Histoire contemporaine, ancien professeur de l’Université de Nice, auteur notamment du Dictionnaire du Comté de Nice et plus récemment de Le dernier siècle français. 1914-2014, Perrin Ed.

§ Véronique THUIN, agrégée d’Histoire, Université de Nice, spécialiste de l’architecture et de l’urbanisme niçois, auteure de Nice, de la colline du Château aux châteaux des collines, architecture, construction, urbanisation de 1860 à 1914, Serre Ed.

§ Jean-Christophe GAY, Professeur agrégé de géographie de l’Université de Nice, qui a publié plusieurs manuels et essais collectifs sur le tourisme,

§ Marc BARANI, Architecte, expert auprès du Ministère de la Culture dans le cadre des réflexions sur la nouvelle loi LCAP (co-animateur du groupe de réflexion « Innover »)

§ Paul CASTELA, agrégé de géographie, ancien professeur de l’Université de Nice, président de l’Institut d’Etudes Niçoises

§ Luc ALBOUY, Architecte des Bâtiments de France, resp. du secteur des Alpes-Maritimes

§ Michel BORJON et Mickael COLIN, société GRAHAL, bureau d’étude du patrimoine

§ Alain BOTTARO, conservateur aux Archives départementales des Alpes-Maritimes, auteur de Sources de l'histoire du comté de Nice à l'Archivio di Stato de Turin et d'articles sur l'histoire des origines du tourisme sur la Riviera

§ Hervé BARELLI, juriste passionné d’Histoire, conseiller spécial du Maire de Nice sur la Culture et le Patrimoine, auteur notamment de l’Histoire de l'identité niçoise, Serre Ed.

§ Marion DUVIGNEAU, Conservateur, Directrice des Archives, du Patrimoine et de la l’Archéologie de la Ville de Nice

§ Michel STEVE, architecte et historien de l’architecture, responsable au sein de la Dir. des Autorisations d’Urbanisme de la Ville de Nice, du Pôle Architecture et Rénovation

§ Deux représentants techniques des services régionaux du Ministère de la culture et de la communication

 

Trois membres du Comité Scientifique n’ont pas pu assister à la présente réunion : Marc Barani, architecte ; Tamas Fejerdy, président de l’ICOMOS-Hongrie et Alan Brodie, historien britannique des stations balnéaires.

 

Partager cet article

Repost0
24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 08:48
ANGES GARDIENS DE MONACO: LUNDI 20 MARS 2017

LUNDI 20 MARS 2017

Notre incroyable équipe de courageux combattants :
Victoria Silvstedt, Leila, Betti, Jessica, Sandra, Claire, Bruna,
Joé, Lorenzo, Riccardo, Nicolas, Nour, Costica

consacrent chaque lundi au service des plus démunis pour apporter un peu de joie.
Chapeau bas pour votre noble geste !

Et comme tous les lundi soir distribution de :
repas chauds (soupe et pâtes), sandwichs, bananes, viennoiseries, sucreries, boissons : jus de fruits / café / eau

à plus de 350 personnes :

enfants, mamans, personnes âgées, jeunes

 

Et une belle surprise pour la fin de la soirée :

Aux côtés de notre ravissante Ambassadrice Victoria Silvstedt et de la télévision Monaco-Info
nous avons rendu visite à la petite famille à laquelle l’Association a payé un an de loyer ( 6960 € ) le 9/3 pour leur remettre les clefs de leur petit appartement et leur apporter de la nourriture et des ustensiles de cuisine offerts par la Croix Rouge Monégasque.
Les mots ne suffisent pas pour décrire les émotions vécues : amour, apaisement et humanité !
Une nouvelle vie commence pour cette famille, fini leur souffrance....

Ce soir, mercredi 22 / 3 à 19h Monaco-Info diffusera cette belle expérience.

Merci profondément à toutes les personnes qui nous soutiennent dans ce dur combat et à celles qui ont été présentes lundi 20/3 sur le terrain :
-Notre merveilleuse équipe de bénévoles
-Nos indéfectibles donateurs de Monaco et Nice
-Notre adorable ambassadrice Victoria Silvstedt
-Nos chers amis journalistes de Tv Monaco Info
-Journaliste Stéphanie Boy

Partager cet article

Repost0
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 15:45
Nice: Œuvres d’art dans l’espace public

Œuvres d’art dans l’espace public

 

Inauguration de l’œuvre « Observatoire »

de Caroline Bouissou

 

Par Robert Roux, Conseiller Municipal délégué à l'Art dans l'Espace Public,

subdélégué aux Musées, Conseiller métropolitain,

 

Fatima Khaldi, Adjointe au Maire de Nice déléguée au Territoire Rives du Paillon, Conseillère métropolitaine,

 

& Lauriano Azinheirinha, Adjoint au Maire de Nice délégué à l’Éducation, à la Restauration scolaire, aux activités périscolaires et au territoire Centre Est – Trois Collines, Conseiller métropolitain

 

En présence de l’artiste Caroline Bouissou

 

Vendredi 24 mars 2017 à 11 heures

 

Jardins du Monastère de Cimiez

Place Jean Paul 2 – Nice

 

 

Caroline Bouissou, Observatoire dans les Jardins du monastère de Cimiez.jpgVendredi 24 mars 2017 à 11 heures, Robert Roux, Fatima Khaldi et Lauriano Azinheirinha inaugureront l’œuvre « Observatoire » de Caroline Bouissou dans les Jardins du Monastère de Cimiez. Cette œuvre a été retenue par le Comité de sélection des œuvres, institué dans le cadre de la politique de présentation d’œuvres d’art dans l’espace public, et présidé par Jean-Jacques Aillagon, ancien Ministre de la Culture.

 

Solliciter des créateurs pour qu’ils introduisent, dans le paysage urbain, une présence artistique contemporaine, est devenu une réalité à laquelle la Ville de Nice est particulièrement attachée. Dans cette perspective, Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, et Philippe Pradal, Maire de Nice, ont souhaité installer dans l’espace public niçois une présence renouvelée des œuvres d’art, notamment contemporain.

 

Caroline Bouissou est née à Nice et a fait ses études à la Villa Arson et à la Listhaskoll de Reykjavik en Islande. Diplômée et Agrégée en Arts, son travail artistique mélange de nombreuses disciplines telles que le son, la photographie, ou encore la sculpture. Son œuvre « Observatoire », réalisée en tôle de métal ajourée, thermo laquée blanc sur laquelle trois disques découpés tournent, permet de décomposer et de recomposer le paysage. Cette sculpture a été exposée en 2015 dans le Parc Tassart à Cahors et en 2016 dans le Centre d’Art de la Villa Arson. Dès le 24 mars, elle sera exposée dans les Jardins du Monastère de Cimiez pour une durée de 6 mois.

 

Légende du visuel : Caroline Bouissou, Observatoire dans les Jardins du Monastère de Cimiez

Partager cet article

Repost0
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 13:26
NICE/ Rencontre « Joseph-Rosalinde Rancher » Ecrivain et poète niçois

Rencontre « Joseph-Rosalinde Rancher »

Ecrivain et poète niçois

 

Présentée par Rémy Gasiglia, Universitaire – Conférencier

Extraits lus par Sylvain Casagrande, Universitaire – Lecteur

 

En présence de Jean-Luc Gag, Conseiller municipal délégué au Patrimoine, à la Littérature, à la Lutte contre l’illettrisme, au Théâtre et à la Langue niçoise

 

Vendredi 24 mars 2017 à 18 heures

 

Bibliothèque Romain Gary

21 bis, boulevard Dubouchage – Nice

 

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

 

Affiche_Page_1Les « Lectures patrimoniales » font découvrir au grand public des écrivains. Niçois ou non, ayant écrit à Nice ou sur Nice en français, italien, niçois, anglais ou en toute autre langue, ces écrivains appartiennent désormais au patrimoine niçois.

 

Les conférences-lecture proposées par la Ville de Nice s’accompagnent d’une présentation de documents authentiques extraits du fonds de la bibliothèque patrimoniale Romain Gary, puis d’une discussion-débat. Elles permettent de mettre en lumière le riche héritage littéraire de Nice.

 

La Lecture Patrimoniale du vendredi 24 mars 2017 sera consacrée à Joseph-Rosalinde Rancher, présentée par Rémy Gasiglia, Universitaire – Conférencier. Les extraits seront lus par Sylvain Casagrande, Universitaire – Lecteur, en présence de Jean-Luc Gag, Conseiller municipal délégué au Patrimoine, à la Littérature, à la Lutte contre l’illettrisme, au Théâtre et à la Langue niçoise.

 

  • ·· Joseph-Rosalinde Rancher (1785-1843)

Né à Nice, Joseph-Rosalinde Rancher est employé de l’administration française en Italie sous Napoléon Ier, puis de l’administration de sa ville natale sous la Restauration sarde. Musicien et poète, il est une personnalité de la vie intellectuelle et mondaine niçoise. Quoique maniant avec aisance le français, il écrit essentiellement en nissart, composant une série de poèmes satiriques, deux grandes épopées héroï-comiques, 76 Fabla nissardi et nombre d’œuvres diverses, dont des poésies de circonstance. Maîtrisant aussi bien la littérature gréco-latine que la culture populaire carnavalesque, il donne libre cours à un comique truculent, ainsi qu’à une ironie mordante qui lui attire certaines mésaventures. Simultanément, il est le peintre réaliste de la Nice de son temps et exprime une philosophie faite de pacifisme, de compassion pour ceux qui souffrent, d’amertume devant les vices humains et de fatalisme. Son talent et l’importance de son œuvre font de Joseph-Rosalinde Rancher le père de la littérature nissarde moderne.

 

« Paglion vau ben lou Zante, e Magnan vau lou Tibre,

Nissa vau Troja e Roma…­ »

[Le Paillon vaut bien le Xanthe et le Magnan vaut le Tibre, Nice vaut Troie et Rome]

La Nemaïda, 1823 (extraits)

 

« La tencia en lou penié deven tougiou plus crassa­ »

[Dans l’encrier l’encre devient toujours plus sale]

La Mouostra raubada, 1830 (extraits)

 

« Pourquoi s’étonner qu’un rejeton des anciens troubadours reparaisse sur son sol naturel. Un cœur patriotique applaudira sans doute à mes efforts, puisque je tâche de tirer d’un oubli total une langue que ses pères ont vénérée­ »

Préface du Fablié nissart, 1832 (extraits)

 

  • ·· Rémy Gasiglia

Rémy Gasiglia enseigne la Langue et la Littérature d’Oc à l’Université Côte d’Azur. Il appartient au Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature et des arts vivants.

 

  • ·· Sylvain Casagrande

Maître de Conférence en Langue et Linguistique Occitanes à l’Université Nice Sophia Antipolis, Sylvain Casagrande est aussi enseignant de niçois, spécialiste des dialectes des Alpes-Maritimes et acteur de l’identité niçoise au travers du groupe Lu Rauba Capeu et de l’association Nissart Per Tougiou.

Partager cet article

Repost0
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 08:44
Nice: Pose de la 1ère pierre des programmes de logement « Pléiade » et « Odyssée »

Pose de la 1ère pierre des programmes de logement

« Pléiade » et « Odyssée » du groupe AMETIS-IDEOM

et de bureaux « Anis » du groupe Pitch Promotion

 

Mercredi 22 mars 2017, à 17h15

Avenue Simone Veil

 

Allocution de Christian Estrosi

Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Président de la Métropole Nice Côte d’Azur

 

Les villes vivantes sont celles qui ont su négocier les transformations pour s’adapter à la modernité, dans le respect de l’histoire et du génie de leur territoire.

Aujourd’hui, nous construisons à un moment particulier de l’histoire du monde, à l’un de ces moments où les nouveaux défis, climatiques, technologiques, économiques et sociaux imposent de faire preuve d’audace.

Cet avenir que nous voulons bâtir, commence :

  • par une nouvelle économie fondée sur la connaissance.
  • par de nouvelles pratiques greffées sur la révolution numérique.
  • par de nouvelles exigences humaines et sociales.

Je veux parler d’un meilleur vivre-ensemble grâce à une plus grande mixité sociale, fonctionnelle, professionnelle parce que le renforcement du lien social est le principal facteur de réussite économique et urbaine.

Et puis, bien sûr, il y a la transition énergétique qui est nécessairement au cœur de toute politique d’aménagement éco-responsable.

La transition énergétique grâce à un recours massif aux énergies renouvelables et au renforcement de l’efficacité énergétique des bâtiments.

Pour tout cela, un nouvel urbanisme est nécessaire.

C’est celui que nous mettons en œuvre dans notre Métropole Nice Côte d’Azur et dans notre Eco-Vallée.

Nous posons aujourd’hui la première pierre de bâtiments qui répondent à ces impératifs.

Ils s’inscrivent dans un plan rigoureusement ordonné, celui de l’Opération d’Intérêt National que nous conduisons dans cette plaine du Var, sur ce territoire de 10 000 hectares qui s’étend depuis la mer et l’aéroport jusqu’à l’entrée de nos vallées alpines.

J’en rappelle les ambitions :

Ce nouveau modèle de développement et d’urbanisme répond à une stratégie qui vise prioritairement l’emploi et la croissance durable.

La plaine du Var, ce sont aujourd’hui 60 000 emplois et plus de 10 000 entreprises.

Demain, ce seront 50 000 nouveaux emplois et une population qui aura grimpé à 120 000 habitants.

D’ici 2025, il est prévu 2,5 milliards d’investissements publics et privés pour mener à bien les aménagements nécessaires.

Ces quelques chiffres donnent la mesure du projet.

Cette nouvelle Nice devra être exemplaire : socialement, économiquement, durablement.

Nous sommes ce matin au cœur de cette Opération, nous sommes là où tout a commencé.

Nous sommes à Nice Méridia.

Là où sont en train de s’installer les grandes entreprises de la nouvelle économie : IBM, CISCO, ENEDIS, EDF, ENGIE Orange, Bosch, Véolia etc…

Là où les start-ups trouvent appui dans notre CEEI (Centre Européen d’Entreprise et d’Innovation) avant de grandir dans notre hôtel d’entreprises.

Là où un grand campus universitaire avec plusieurs milliers d’étudiants, va se déployer en synergie avec les entreprises et les laboratoires de recherche qui constitueront son environnement. Les premiers jalons en sont posés avec notre Institut Méditerranéen du risque environnemental et du développement durable.

Cet Institut va prochainement grandir avec 5000 m² de bureaux et de laboratoires.

Là où un pôle intergénérationnel de 15 000 m² verra se côtoyer un groupe scolaire, une crèche et un EHPAD.

Parce qu’une vraie vie sociale ne saurait se concevoir sans une proximité, un dialogue et une solidarité entre les générations.

Nice Méridia est au cœur de la Nouvelle Nice que nous bâtissons, au cœur de la nouvelle économie fondée :

  • sur l’innovation numérique
  • et sur notre capacité à construire un monde plus viable.

Pour atteindre nos objectifs, nous avons besoin du concours de tous.

Nous avons besoin d’architectes audacieux et d’une économie immobilière dynamique, résolument engagée dans une démarche de développement durable.

Si vous me permettez l’expression, « Nice-Méridia, c’est l’innovation à tous les étages ! »

Et ces nouveaux programmes signés AMETIS-IDEOM et PITCH, en sont un nouvel exemple.

Notre Eco-Vallée est une belle aventure et c’est la recherche d’une nouvelle harmonie entre les hommes, les fonctions, les activités.

 

 

C’est sans doute pour ces deux motifs que vous avez baptisé votre programme de logements, cher François FONTES (président du groupe AMETIS) et cher Johann LOTZ (directeur du groupe IDEOM)

  • PLEIADE, comme une constellation céleste,
  • et ODYSSEE, comme un voyage.

Pléiade, ce seront 80 logements en accession à la propriété à coûts maîtrisés.

Et Odyssée, 43 logements sociaux qui seront gérés par Côte d’Azur Habitat.

Ce seront des logements pour notre population active qui en a tant besoin.

Leur livraison est prévue pour la mi-2019.

L’Eco-Vallée sera riche des talents et des compétences de toute notre population.

On doit pouvoir y vivre et y travailler dans les meilleures conditions.

On doit pouvoir y être locataire ou propriétaire si on le souhaite à un prix raisonnable.

C’est la règle d’or qui inspire notre politique d’aménagement ici et ailleurs.

Et je crois que c’est aussi la clé du succès.

Dès 2012, notre Métropole a signé avec de nombreux promoteurs et les bailleurs sociaux, une charte de partenariat Public-Privé qui s’est très vite concrétisée par des réalisations exemplaires

  • avec une accession à un tarif inférieur de 30% à celui du marché,
  • et avec un habitat respectueux de l’environnement, de qualité et de confort tout en étant économe en charges.

Nice-Méridia a été l’un des premiers territoires qui a été bénéficiaire de ce partenariat.

Et la meilleure preuve notre volonté d’offrir le meilleur à tous, c’est le choix que nous avons fait de l’architecte, l’un des plus grands au monde, cher Jean Nouvel.

Nous sommes heureux et fiers que vous participiez à l’essor de notre Nouvelle Nice.

Votre projet privilégie la lumière, la transparence, la nature.

Tout à la fois, il illustre la modernité et il s’enracine dans notre terroir.

Les deux immeubles que vous avez conçus, sont reliés par un parc intérieur ouvrant sur un « vallon obscur » qui a été spécialement recréé.

Les vallons obscurs sont l’un des trésors secrets de nos collines niçoises et de notre plaine du Var.

Bénéficiant d’une température particulièrement clémente été comme hiver, et d’un degré hygrométrique très favorable, ces vallons sont le refuge d’une biodiversité qui fait l’admiration des botanistes.

Que l’un de ces vallons soit reconstitué ici, au cœur de Nice-Méridia, est un signal fort de cette volonté de favoriser une croissance respectueuse des équilibres naturels.

Et je sais à quel point ces équilibres naturels vous tiennent à cœur et le soin que vous avez pris de les intégrer dans le plan général de notre technopole urbaine, cher Christian Devillers (architecture-urbaniste, concepteur de Nice-Méridia).

Ces deux immeubles sont au diapason de ces critères : appartements traversants, terrasses, vues exceptionnelles, grand jardin central…les habitants de la Nouvelle Nice seront bien logés !

Et à des tarifs très compétitifs.

Il faut pouvoir se loger, il faut aussi pouvoir travailler grâce à une économie prospère.

L’offre de bureaux du programme Anis dont nous posons également la première pierre aujourd’hui est importante avec ses 6800 m² de plancher et ses 630 m² de locaux commerciaux (Promoteur Pitch Promotion, architectes : agence Laisné et Roussel).

Elle est particulièrement innovante :

  • avec une consommation énergétique inférieure de 20% à la réglementation en vigueur.
  • avec des bureaux-terrasses adaptés au climat méditerranéen, des façades végétalisées aux couleurs changeantes selon les saisons, et des balcons conçus pour travailler dehors, mais oui !

Notre Silicon Valley niçoise n’aura rien à envier à la Californie…

L’innovation est le moteur du développement dans cette Eco-Vallée où travail et bien-être iront de pair.

Et je tiens à saluer la rigueur et l’enthousiasme qui sont les vôtres dans cette vaste entreprise d’aménagement,

  • cher Pascal Gauthier (directeur général de l’EPA)
  • et cher Olivier Sassi (directeur adjoint).

La semaine dernière, au salon du MIPIM, nous avons dévoilé les noms des dernières équipes qui restent en lice pour l’aménagement du cœur de Nice-Méridia autour d’un cours et d’une place qui seront animés de jour comme en soirée.

Il y aura 53 000 m² de logements, 7000 m² de commerces, 8300 m² d’hôtellerie et para-hôtellerie, 2000 m² de bureaux.

Et j’ai annoncé dernièrement que nous lancerions dès cette année la ligne 3 du tramway qui traversera Nice-Méridia pour rejoindre l’Allianz-Riviera et Saint-Isidore.

Oui, c’est bien une ville nouvelle qui est en train de croître et ce que nous bâtissons ici servira de modèle à la France entière.

Partager cet article

Repost0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 14:51
 

CANNES – ÎLE SAINT-HONORAT DISTINGUÉE – LABEL QUALITÉ TOURISME

par Brigitte & Jean-Jacques Rolland - © photos Brigitte Lachaud

Eh, oui, vous ne rêvez-pas. Après avoir arpenté la Croisette, avec près de 5000 congressistes durant le MIPIM, (Marché International de l'Immobilier) vous êtes à l'île St Honorat

à quelques encablures de Cannes, (06) Alpes-Maritimes, dans la propriété des moines de l'Abbaye de Lérins. Le silence... Entre ciel et mer, l’air est doux, la mer est belle. Le Père Abbé de l'Abbaye de Lérins, Dom Vladimir Gaudrat nous accueille au ponton d'accostage. 

L’Abbaye de Lérins, nouveau récipiendaire de la Marque nationale Qualité Tourisme, « Filière lieu de visite/visite d’entreprise ».

 

 

 

 

 

 

L'Etat a créé la marque QUALITE TOURISME™. Cette marque sélectionne et fédère sous un même symbole, les démarches qualité engagées dans l’hôtellerie, les résidences de tourisme, les villages de vacances, les campings, la restauration, les cafés et brasseries,

les agences de locations saisonnières, les offices de tourisme, les lieux de visite et les activités sportives et de loisirs. Il s'agit de mettre à notre disposition, un signe de reconnaissance,

qui nous permet de choisir en toute confiance, des établissements offrant des prestations de qualité.

La Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur (CCINCA) est au service des entreprises des Alpes-Maritimes au quotidien, pour les accompagner dans tous ses cycles de vie : création, développement, croissance, transmission.
 

A ce titre, elle détecte, sensibilise, accompagne, valorise les talents « Made In Côte d’Azur » qui souhaitent s’inscrire dans des démarches d’acquisition de titre ou de label, et contribue ainsi à l’attractivité de la destination Côte d’Azur France, via l’excellence des professionnels qui la composent.

L’objectif principal : fédérer les professionnels du tourisme en matière de qualité, s’assurer de la cohérence des différentes opérations proposées aux professionnels du tourisme, leur donner de la visibilité sur une plate forme nationale : http://www.entreprises.gouv.fr/marques-nationales-tourisme/presentation-la-marque-qualite-tourisme.

Le Conseil Régional Provence Alpes-Côte d’Azur est d’ailleurs financeur de ce dispositif, et permet aux professionnels engagés, via l’action du réseau consulaire, de bénéficier de tarifs préférentiels pour l’obtention de la Marque Nationale.

En France, 5800 professionnels du tourisme sont porteurs de la Marque Qualité Tourisme, dont 691 en PACA et 189 dans les Alpes-Maritimes.

L’Abbaye de Lérins, soucieuse d’améliorer de façon continue la qualité de ses prestations touristiques, a souhaité s’engager très rapidement dans la démarche de progrès, proposée par la CCINCA.

Au travers des quelques 378 points de contrôle audités, parmi lesquels la satisfaction client, le réseau des prestataires, la compétence des équipes, la valorisation du Patrimoine, une stratégie commerciale optimisée à destination de la clientèle.

En présence de : Le Père Abbé de l’Abbaye de Lérins, Dom Vladimir Gaudrat et la Communauté, David Lisnard, Maire de Cannes, Président du CRT Côte d’Azur France, Michel Chevillon, Vice-Président en charge du Tourisme à la CCINCA, Eric Doré, Directeur CRT Côte d'Azur.

représentant Jean-Pierre Savarino, Président, Dominique Baldini, Directrice de l’Office de Tourisme de Théoule-sur-Mer, Marina Giardina, Responsable Tourisme CCI Nice Côte-d’Azur, 

Michel Chevillon - Eric Doré - Fabrice Lavergne - Groupe Pavillon

Sophie Gleizes, représentant l’Etat, Responsable du Service Tourisme à la DIRECCTE PACA, qui assure la délivrance des notifications du droit d’usage de la Marque Qualité Tourisme.

Abbaye de Lérins. Pour rejoindre le monastère, on passe par un sentier ombragé d'eucalyptus, pins parasols et pins d’Alep, pour protéger des vents venant du large.

L’île Saint-Honorat fait partie de l’archipel des Iles de Lérins, elle est la seconde que l’on aborde après l’île Sainte-Marguerite.

Après la visite du monastère, entouré de vignes, sous le soleil du mois de mars, prêtes à se gorger de soleil, pour la production de cuvées de grands crus, avec ces 8 hectares de cépages de syrah,

mourvèdre, Chardonnay… 7 excellents crus de vins rouges et blancs, font la richesse des vins, produits par les moines de l’Abbaye.

Le majestueux monastère fortifié, la communauté vivant au monastère, est constitué de 21 moines, provenant d'horizons culturels divers. "Notre mode de vie communautaire, la journée étant structurée par la prière, le travail, les études, l'accueil.

Nous faisons partie d'une congrégation de monastères, l'Abbaye de Lérins étant la maison mère, " expliquait le Père Abbé. La congrégation se nomme : congrégation cistercienne de l'immaculée conception (CCIC).

Qu’ils s’agissent de destinations reconnues ou insolites, de grands groupes de renommée internationale ou de petits établissements indépendants, tous s’associent à Qualité Tourisme™, 

afin de porter et promouvoir la démarche qualité sur toute la chaîne touristique française : Près de 5 500 établissements sont titulaires de la marque Qualité Tourisme™ en mars 2017.

Michel Chevillon

Davis Lisnard

 

 

 

 

 

Qualité Tourisme en quelques chiffres : Près de 5 500 établissements en mars 2017. Des clients plus satisfaits par rapport aux moyennes française et euro-méditerranéenne : sur le rapport qualité-prix : 

Sophie Gleizes

66 %  supérieure, sur l’accueil du personnel : 50 % supérieure, sur la qualité générale : 20 % supérieure, sur l’intention de revisite : 12 % supérieure

Tous réunis pour le verre de l'amitié, au seul restaurant la "Tonnelle", sous la direction de Marc Dussoulier. 

Vue superbe située face à la baie de Cannes, et les massifs montagneux de l’arrière pays, les saveurs méditerranéennes...

Marc Dussollier à gauche

Retour vers le continent, après ce moment empreint de pureté et d’apaisement.

 

 

Partager cet article

Repost0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 13:45
TOP MARQUES MONACO: GRIMALDI FORUM 20-23 AVRIL 2017

Salon -

TOP MARQUES MONACO

Rêve, prestige et volupté : Top Marques fait son show

 

 

Evènement incontournable sur le rocher depuis maintenant 14 ans, le plus prestigieux des salons supercars et du luxe se déroulera cette année du 20 au 23 Avril 2017 au Grimaldi Forum. Technologie de pointe, innovation et exclusivité seront une nouvelle fois au rendez-vous avec 4 lancements mondiaux de supercars qui sont d’ores et déjà annoncés. Les visiteurs du monde entier auront la chance de découvrir plus de 200 exposants d’exception, dont de grandes maisons de joaillerie, bijouterie et montre, des constructeurs de yachts et d’hélicoptères ainsi que des artistes et créateurs.

« See it, drive it, buy it » la formule est simple et permet chaque année aux visiteurs de tester les performances et prouesses techniques d’une trentaine de supercars, sur l’emblématique circuit de Formule 1 de Monaco, privatisé pour l’occasion. Donkervoort, « no compromise » ou encore Keating Supercars qui dévoilera en exclusivité mondiale sa dernière création, la très attendue Berus au look reptilien.

En partenariat avec le groupe Edmond de Rothschild, Top Marques Monaco propose déjà ses tickets d’entrée à la billetterie du Grimaldi Forum.

 

 

Photos Presse Release of 21.03.17
(c) L. MATTERA - RM

Partager cet article

Repost0
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 14:36
MENTON: MUSEE JEAN COCTEAU COLLECTION SEVERIN WUNDERMAN EXPOSITION « TORO, GITAN, FLAMENCO »

MUSEE JEAN COCTEAU COLLECTION SEVERIN WUNDERMAN

EXPOSITION « TORO, GITAN, FLAMENCO »

 

Du 23 mars au 7 mai 2017

 

Tous les jours sauf mardis et 1er mai, de 10h à 18h

Tel / 04 89 81 52 50

 

***

 

LES PASSIONS IBERIQUES DE COCTEAU

Depuis son ouverture en 2011, le musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman, temple dédié au Prince des poètes, propose au public de découvrir l’œuvre du maître à travers ses propres travaux mais aussi et surtout par le prisme des nombreuses amitiés qu’il avait tissées au fil du temps.

Des rencontres en voyages, Cocteau a construit et enrichi son art au contact d’autres grands noms de la scène artistique de son époque.

Aujourd’hui, il convie dans son antre le peintre et sculpteur Raymond Moretti et le photographe Lucien Clergue pour une séance souvenir autour d’une passion commune.

L’exposition « Toro, gitan, flamenco » se tiendra du 23 mars au 7 mai 2017, rétrospective des œuvres de ce trio de maîtres, , véritables hymnes couchés sur papier en hommage à cette Espagne-poète, aux couleurs et aux rythmes enchanteurs.

Le parcours muséogaphique se fera très visuel, entre dessins et tapisseries, illustrations, photographies et entraînera les visiteurs, amateurs et passionnés, néophytes et avertis, à la découverte des accents chantants et des scènes pittoresques de la péninsule ibérique. (Lire la suite… DP en pièce jointe)

 

***

 

2005.1.593.22

Jean Cocteau

Etude de danseurs (Barcelone)

Lithographie sur papier, 1956-75

50 x 65 cm

 

2005.1.594.6

Danseurs (Portfolio « Corridas »)

Sérigraphie sur papier, 1960

50,5 x 33 cm

 

Partager cet article

Repost0
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 08:22
FESTIVAL PRINTEMPS DES ARTS DI MONTE-CARLO: SECONDO WEEKEND 22-26 MARZO 2017 Concept piano

FESTIVAL PRINTEMPS DES ARTS DI MONTE-CARLO

sotto la presidenza di Sua Altezza Reale Carolina di Hannover, Principessa di Hannover

17 MARZO / 8 APRILE 2017 XXXIII edizione

 

SECONDO WEEKEND 22-26 MARZO 2017

Concept piano

 

Il secondo weekend del Printemps des Arts di Montecarlo numero trentatre è consacrato al pianoforte, cameristico e concertistico. I concerti cominciano giovedí 23 marzo, dopo la masterclass di pianoforte di Jean-Efflam Bavouzet del 22 aperta al pubblico (iscrizione entro il primo febbraio 2017, partecipazione gratuita e iscrizioni al +377 93 25 58 04).

 

Fa parte della serie di appuntamenti Jeunes talents, il concerto di giovedì alle 20.30 nella cornice di Villa Ephrussi de Rothschild a Saint-Jean-Cap-Ferrat. Il duo della violinista Rachel Koblyakov e del pianista Guillaume Bellom, violinista a sua volta, nasce al Conservatorio di Parigi e presenta per questa sera un programma austro-tedesco tra Otto e Novecento, con Brahms, Schubert e Zimmerman.

Dopo l’incontro dal titolo Strumenti di torture pianistiche affidata al musicologo David Christoffel alle ore 18.30 nel Teatro Princesse Grace, alle 20.30 ha inizio il primo appuntamento con Concept piano all’Opéra Garnier in cui si susseguono due recital pianistici con un preludio contemporaneo per arpa: il brano di Marcland eseguito dall’arpista Aurélie Bouchard.

Ancora non conosciuto dai grandi palcoscenici, eppure dal tocco lirico e cristallino, il pianista Ivo Kahánek ripercorrerà il pianismo dell’Europa centrale, con Chopin, Martinů e Janáček. Jean-Efflam Bavouzet, invece, pianista riconosciuto a livello internazionale, presenta un percorso timbrico tra due secoli, da Beethoven a Boulez, passando per Ravel.

 

La sera di sabato 25 è dedicata al pianoforte concertante. A dialogare con l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo diretta da Jean Deroyer e Gabor Takacs-Nagy saranno in alternanza ancora una volta Jean-Efflam Bavouzet e Ivo Kahánek, e poi Bruno Leonardo Gelber e Jan Michiels con una scaletta che parte da Ligeti per andare a ritroso sino a Mozart. A precedere il concerto delle 20.30 in Auditorium sarà la conferenza dal titolo I fischiatori del concerto, tenuta da Etienne Jardin.

Il recital beethoveniano di Gelber, domenica alle 18.30 allo Yacht Club sarà preceduto alle 16.30 da una tavola rotonda sull’insegnamento musicale oggi.

 

SECONDO WEEKEND

MERCOLEDÌ 22 marzo

Master-classe

14.00 – 17.00

ACADÉMIE DE MUSIQUE RAINIER III

MASTER-CLASSE

Jean-Efflam Bavouzet, pianoforte

 

GIOVEDÌ 23 marzo

Jeunes talents

20.30 SAINT-JEAN-CAP-FERRAT/VILLA EPHRUSSI DE ROTHSCHILD

Johannes Brahms/Sonate pour violon n° 2

Franz Schubert/Impromptu n° 1, D.935

Bernd Alois Zimmerman/Sonate pour violon et piano

Rachel Koblyakov, violino

Guillaume Bellom, pianoforte

 

 

VENERDÌ 24 marzo

Weekend autour du piano

18.30 THÉÂTRE PRINCESSE GRACE

INCONTRO: Strumenti di torture pianistiche

David Christoffel, musicologo

 

Concept piano I

20.30 OPÉRA GARNIER

I cinque minuti di Marcland

Patrick Marcland/Stretto

Aurélie Bouchard, arpa

 

Due recital in una serata

Frédéric Chopin/Scherzo en si mineur n° 1, op. 20/ Scherzo en si bémol mineur n° 2, op. 31/ Scherzo en mi majeur n° 4, op. 54

Leoš Janáček/Sonate 1.X.1905 From the Street: I. Pressentiment; II. Mort

Bohuslav Martinů/Trois danses tchèques, H 154

Ivo Kahánek, pianoforte

 

Ludwig van Beethoven/Sonate pour piano n° 6, op. 10 n° 2: I. Presto; II. Largo e mesto; III. Menuetto : Allegro; IV. Rondo : Allegro

Pierre Boulez/Douze notations pour piano

Béla Bartók/Musiques nocturnes (extrait de Out of Doors), Sz. 81

Maurice Ravel/Miroirs (extraits: Oiseaux tristes; Une barque sur l’océan; Alborada del gracioso)

Jean-Efflam Bavouzet, pianoforte

 

SABATO 25 marzo

19.00 AUDITORIUM RAINIER III

INCONTRO: I fischiatori del concerto

Etienne Jardin, storico e curatore delle pubblicazioni e dei convegni del Palazzetto Bru Zane

 

Concept piano II

20.30 AUDITORIUM RAINIER III

Quattro concerti, quattro pianisti in una sola serata

György Ligeti/Concerto pour piano

Bohuslav Martinů/Incantation, concerto pour piano et orchestre n° 4, H 358

Ludwig van Beethoven/Concerto pour piano n° 5 en mi bémol majeur, op. 73 L’Empereur

Wolfgang Amadeus Mozart/Concerto pour piano n° 19 en fa majeur, KV 459

Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo

Jean Deroyer e Gabor Takacs-Nagy, direzione

Jean-Efflam Bavouzet, Bruno Leonardo Gelber, Ivo Kahánek e Jan Michiels, pianoforte

 

DOMENICA 26 marzo

16.30 YACHT CLUB

TAVOLA ROTONDA: L’insegnamento musicale oggi

Michel Decoust, compositore e cofondatore del Conservatoire de Pantin

Pierre Chépélov, professore e coautore con Benoît Menut di opere di formazione musicale edizioni Lemoine

Frédéric Faupin, professore di educazione musicale e canto corale, titolare delle Palmes académiques,

compositore e produttore di musiche elettroniche

Christian Tourniaire, direttore dell'Académie de musique Rainier III de Monaco

Mediatore: David Christoffel, musicologo

 

Concept piano III

18.00 YACHT CLUB

Ludwig van Beethoven/Sonate n° 21 en ut majeur, « Waldstein », Op. 53/Sonate n° 23 en fa mineur, «Appassionata», Op. 57

Bruno Leonardo Gelber, pianoforte

I prezzi dei biglietti variano da 17 a 50 euro con possibilità di riduzioni per chi acquista più concerti; biglietti ridotti a 8 euro per gruppi e di 10 euro per giovani fino ai 25 anni, entrata gratuita per i bambini fino ai 12 anni.

Modalità di prenotazione e di acquisto dei biglietti:

12 avenue d’Ostende MC 98000 Monaco, tel +377 97983290; info@printempsdesarts.mc; www.printempsdesarts.mc

Ufficio stampa per l’Italia Vivace/Marta Romano, +39 3495856526; mromano.vivace@gmail.com

Partager cet article

Repost0
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 15:36
Kamikaze improvisation
Venez vivre une expérience fabuleuse et délirante avec les champions du monde de l'improvisation !

La cigale et la fourmi
et autres fables

Jean de la Fontaine version rock !
 

 

IMPROVISATION

Voilà une expérience fabuleuse et délirante
qu'il vous faut absolument vivre !


Jeudi 23, Vendredi 24 à 20h30, Samedi 25 à 21h00, Dimanche 26 à 16h30

après le succès de "DES CAILLOUX PLEIN LES POCHES"

De Eric METAYER et Elrik THOMAS

Supplémentaire éventuelle Mercredi 22 à 20h30

Avec Eric METAYER, Elrik THOMAS
A partir de 10 ans - 1H45

 

Dans « Kamikaze », plus rien ne vous retient, c’est un sans filet. Il faut réagir sans réflexion, l’idée doit jaillir dans l’instant. Aucun code que celui de l’imaginaire débridé des comédiens. On improvise sur un mot, le titre d’un livre, une musique, un objet ...
Il vous sera demandé d’apporter un objet insolite qui vous sera confisqué pour l’utiliser au cours de la représentation.

« Kamikaze » est une performance réalisée par deux artistes professionnels rompus à ce genre d’exercices depuis une trentaine d’années et passés maîtres dans l’art de l’extrême au service de l’imaginaire de tous : Eric Métayer et Elrik Thomas, recordmen d’improvisation avec 24 heures puis 51 heures d’impros non-stop. Deux champions du monde de l’improvisation, il fallait au moins cela pour le Théâtre des Muses !

Suite au triomphe qu’ils ont connu avec « Des cailloux plein les poches » (nommé 5 fois aux Molières), ces deux comédiens exceptionnels nous dévoilent une nouvelle facette de leur talent en improvisant en « direct-live ». Cet incroyable spectacle rythmé est un réel moment de partage, de rencontre, de générosité et de découverte qui va faire travailler sans relâche vos zygomatiques ! C’est une expérience fabuleuse et délirante qu’il vous faut absolument vivre !

« Comédiens stupéfiants de drôlerie et de vivacité, qui tiennent le spectacle à bout de bras et nous offrent un magnifique travail d’acteur. » L’EXPRESS

Voir la bande annonce de leur précédent spectacle "Des cailloux dans les poches"
 
 

Tarifs
Plein tarif 
: 28€ 
Tarif réduit (sénior, chômeur) : 24€
Étudiant (jusqu'à 25 ans) : 19€
Enfants 
(-12ans) : 17€
cartes or et tickets bleus bienvenus
Tarif de groupe (10 places minimum) : 24€

Réservations
Par tél. : 00 377 97 98 10 93

Par mail reservations@theatredesmuses.com
En ligne :  http://www.theatredesmuses.fr
 
Téléchargez le programme de la nouvelle saison 2016-2017 du Théâtre des Muses
Téléchargez le carton d’abonnement : on peut s’abonner à tout moment au Théâtre des Muses
Un week-end stage d'improvisation 

avec Elrik Thomas



Samedi 25 et dimanche 26 mars 2017
samedi de 10h00 à 17h00 et dimanche de 9h00 à 15h00


Chaque jour une pause-déjeuner et deux pauses café sont prévues 
(Se renseigner auprès de l'accueil)

 

Votre théâtre vous propose de devenir comédien le temps d’un week-end, dans une ambiance délicieuse et conviviale.

C’est une réelle chance que de pouvoir bénéficier de l’enseignement et de l’expérience de ce genre de personnalité car si Elrik est à la fois un auteur, comédien et metteur en scène émérite et reconnu, c'est également un camarade sensationnel avec qui on s’amuse énormément tout en apprenant beaucoup.
Comment bouger et rire en se libérant le corps et l’esprit ? Improvisez.
Ecouter, accueillir les propositions, s’aventurer dans nos propres zones inexplorées... Tels seront les objectifs de ce stage, car oser et servir sont les ingrédients d’une meilleure communication et du dépassement de nos propres limites.
Une présentation pourra clôturer le stage.

Il s’agit d’un stage d’adultes mais Elrik sera également heureux d’accueillir les adolescents qui ont suffisamment d’expérience pour suivre cet enseignement.
Parents et amis sont invités !!

A propos d'Elrik Thomas
Elrik Thomas a fait partie dès 1982 de la ligue d'improvisation française et participé au Mondial du Québec, au Mondial Suisse et bien sûr au Mondial France (1982 à 1988), ainsi qu'au Mondial d'impros au "Festival Juste pour Rire" de Montréal 2000 et 2001. 
Depuis 1990, il participe au parcours du Cercle des Menteurs sur les scènes parisiennes, comme l'Espace Jemmapes, le Bataclan, le Palais des Glaces, la Comédie Bastille. 
Il se frotte également à la mise en scène au théâtre, au cirque, au stade ou dans la rue. 
Il enseigne l'improvisation notamment à l'école des Variétés à Paris. 
 

VENEZ NOMBREUX, NOTRE BONNE HUMEUR
ET NOTRE PASSION VOUS ATTENDENT !!!
 
Tarif du stage 
100 euros par personne pour le week-end

 
Réservations
Par tél. : 00 377 97 98 10 93

Par mail reservations@theatredesmuses.com
En ligne :  http://www.theatredesmuses.fr
 
Pour les petits et les grands, le Théâtre des Muses vous invite à un "goûthéâtre"
avec le spectacle
"La Cigale et la Fourmi" version Rock
La cigale et la fourmi et autres fables :
Jean de la Fontaine version rock !


Mercredi 22 et Samedi 25 à 14h30 et 16h30
 
De 4 à 99 ans - 50 minutes
 
De et avec : Y. HENNEGUELLE, V. VANDER
Mise en scène : G. LALIBERTE
 
Les nouvelles Rock'n Roll stars vont vous faire (re)découvrir les fables avec humour et énergie !

 
Dodo et Rémi sont deux amis un peu fous qui n’ont qu’un seul rêve : devenir les nouvelles stars du rock. Ce soir, ils donnent un de leurs fameux concerts… Sauf que le public n’est pas venu pour écouter du rock, mais pour assister à un spectacle sur les fables de Jean de la Fontaine !
Problème : ils ne savent même pas de qui il s’agit…
 
LE MOT D'ANTHEA SOGNO : Bien  évidemment, le texte, c'est important au théâtre. Mais il y a aussi l'intention, en programmant cette pièce, d'apprendre aux enfants l'amusement et la créativité que peuvent générer ces fables. Loin du tableau noir de la salle de classe, ces deux comédiens leur donneront mille idées pour interpréter à leur manière les héros de Jean de la Fontaine qui n'ont pas pris une ride !

"Une version résolument comique qui reprend les codes du burlesque avec une telle énergie" TELERAMA
"On passe un excellent moment avec ces deux trublions de talent" TV5 MONDE
"Fable-uleux ! Drôle, très original et sacrément rythmé !" RUE DU THEATRE
 
Tarif unique : 15 euros 
Réservations
Par tél. : 00 377 97 98 10 93

Par mail reservations@theatredesmuses.com
En ligne :  http://www.theatredesmuses.fr
 
Voir la bande annonce
Téléchargez le programme pour enfants de la saison 2016-2017 du Théâtre des Muses
Chers amis aMusés, merci de bien vouloir transmettre à tout votre carnet d'adresses et d'aller cliquer "j'aime" sur le Facebook du Théâtre des Muses pour vous permettre de nous faire découvrir plus facilement
à vos amis !

Partager cet article

Repost0
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 08:28

Grimaldi Forum Monaco

Espace INDIGO

(Entrée libre et gratuite)

Du 4 au 9 mai 2017

 

 

 
 
 

 

 

 

 

Cette exposition a pour but de rendre hommage aux deux plus grands mythes de l’histoire automobile que sont Monaco et Michel Vaillant. En effet, au même titre que l’œuvre de Jean Graton, Monaco est devenu un symbole mythique de la course auto. Le Grand Prix de Monaco ou le Rallye Monte-Carlo ont apporté au sport automobile des lieux-culte, associés à d’inoubliables exploits humains. Ces théâtres de la dramaturgie de la compétition automobile ont été représentés par Jean Graton tout au long de son œuvre Michel Vaillant, devenue en soixante ans, la bande dessinée culte de l’aventure automobile. Monaco fut représenté maintes fois par Jean Graton dans les aventures de Michel Vaillant. On peut observer, au fil des 70 albums des exploits du plus célèbre pilote de la BD, l’évolution du circuit le plus célèbre du monde. Le voyage est fantastique, car ce regard croisé entre un lieu et une œuvre offre une vision originale, créative, artistique et technologique d’une aventure sportive et artistique.

 

 

L’exposition présentera dans l’Espace Indigo : 20 planches originales et 20 Art Strips, dans une scénographie originale

 

Définition des Art Strips chez Michel Vaillant :

En manipulant les planches originales de Michel Vaillant, Dominique Graton, Directrice artistique de la Fondation Jean Graton, a été interpellée par le fait que la bande dessinée est le seul art où l’on réduit le travail de l’artiste pour le publier.

Elle a décidé de recadrer les dessins de la plus belle période de Jean Graton de 1957 à 1975, en retravaillant parfois les couleurs de la gomme de gouache utilisée à l’époque par la femme du dessinateur. Elle scanne les originaux et fait des séries limitées à 30 exemplaires de très grands formats sur deux types de support : le plexiglas ou sur du papier très haut de gamme. On retrouve alors des détails qu’on ne voit pas dans la bande dessinée comme des coups de crayon mal gommés. Autre innovation de Jean Graton habilement reprise dans ces Art Strips : la bande son pour les bruitages du type VROOINN, VROOAR, qui avait bien sûr sa raison d’être graphique mais qui permettait de faire bouger les voitures et rendre perceptible au lecteur le sentiment de vitesse.

Cette démarche rend pleinement hommage au talent d’artiste de Jean Graton.

Partager cet article

Repost0
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 18:45
LIONS CLUB DI MONACO: TORNA  IL BINGO BENEFICO

IL BINGO BENEFICO

DEL LIONS CLUB DI MONACO

 

si rinnova al Chapiteau di Fontvielle l’appuntamento con il Bingo più ricco della Costa Azzurra, organizzato in favore dell’Œuvre de Sœur Marie.


Un’automobile, due scooter, una crociera, un televisore megaschermo e moltissimi altri premi, previsti per la serata del 1° aprile, dalle ore 20,00, al Super Loto Bingo che per il terzo anno i membri del Lions Club di Monaco allestiscono sotto le Chapiteau de Fontvieille Si tratta, con gli oltre €30.000,00 di monte premi, dell’evento più ricco di tutta l’area della Costa Azzurra, nella sua tipologia, un’occasione unica.

Mai come in questo caso si può affermare che vincere fa bene! Infatti tutti i proventi raccolti durante la serata andranno a finanziare le attività dell’Œuvre de Sœur Marie in favore delle persone anziane in difficoltà nel Principato, offrendo pasti, gite, svago e soprattutto molta tenerezza e amore per lenire la loro solitudine.

Si rinnova con questa iniziativa l’impegno del Lions Club di Monaco in favore di chi è meno fortunato, proseguendo con l’ideazione e la realizzazione di progetti benefici che celebrano quest’anno i 100 anni di storia dalla fondazione del primo Lions Club a Chicago, all’insegna del motto “We Serve- noi serviamo”.

 

www.lionsmonaco.com

www.soeurmarie.asso.mc

LOTO-BINGO

EN FAVEUR DE L’œuvre DE sœur MARIE

ORGANISÉ PAR LE LIONS CLUB DE MONACO

1ER AVRIL 2017 – 20h00 CHAPITEAU DE FONTVIEILLE

 

Le Loto-Bingo le mieux doté de la Côte


Une automobile, deux scooters, une croisière, un téléviseur à écran géant et de très nombreux autres prix seront tirés au sort au cours de la soirée du 1er avril, à partir de 20h00, lors du Super Loto Bingo que les membres du Lions Club de Monaco organisent pour la troisième année consécutive sous le Chapiteau de Fontvieille.

Avec plus de 30 000 euros de prix, il s’agit de l’événement le mieux doté de toute la Côte d’Azur.

Jamais comme en cette occasion, on peut affirmer que gagner fait du bien! En effet, les fonds recueillis lors de cette soirée seront reversés à l’Œuvre de Sœur Marie qui s’occupe très activement des personnes âgées en difficulté les plus démunies, leur offrant des repas, des sorties, des jeux et, surtout, beaucoup de tendresse et d’amour pour égayer leur solitude.

La devise du Lions Club est « We Serve – Nous servons ». Le Lions Club de Monaco le fait avec ferveur et nous réserve quelques surprises en cette année 2017, centenaire de la création du premier Club à Chicago. Venez au Loto-Bingo, vous en saurez plus sur les prochaines actions du Lions Club de Monaco.

 

 

www.lionsmonaco.com

www.soeurmarie.asso.mc

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche