Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2018 2 18 /09 /septembre /2018 17:53
Projet Lympo : La technologie Blockchain et Cryptomonnaie

Projet Lympo : La technologie Blockchain et Cryptomonnaie

 

Le projet Lympo consiste à créer un écosystème dans le monde du sport et du bien-être, où les utilisateurs pratiquant leur sport favori, sont récompensés par leur effort physique en étant rémunérés en tokens "LYM". Ceci est en rendu possible par la valeur que ces utilisateurs créent, en accumulant des données de santé lors de leurs activités physique, une donnée de santé qui a une vraie valeur qui peut ensuite être vendue à des entités de santé et/ou de recherche qui sont intéressés par l'exploitation de cette donnée. Ceci et bien entendu fait avec l'accord de partage des utilisateurs de cette donnée de santé, et cela permet le financement de cet écosystème. 

 

Dimanche dernier, le 09 Septembre, Lympo a atteint une étape très importante, en lançant le prototype de son application "Lympo" lors du Marathon de Vilnius. Lors de cet événement, 15 000 coureurs ont eu l'occasion :

1) D'installer l'application BETA - "Lympo Run"

2) Tracer la course à l'aide l'application

3) Etre rémunérés pour leur efforts de course, à l'arrivée, en tokens "LYM" 

 

Cet événement a eu un énorme succès, en particulier vis à vis de coureurs/de personnes qui ont été introduit à la technologie Blockchain/Crypto-monnaie de la meilleure des façons, avec un cas réel d'utilisation de cette technologie. 

Au final c'est + de 5 000 coureurs qui ont utilisés cette technologie et l'application liée. 

 

Suite à cet évènement, plusieurs sites importants ont publiés à ce sujet, voici quelques liens :

- Investing.com : https://bit.ly/2Qr6UOb

- The-blockchain : https://bit.ly/2xcdkb4 

- Bitcoinist : https://bit.ly/2x9K8Sj 

- Cryptoslate : https://bit.ly/2NEu0SN 

- Runner's world : https://bit.ly/2MpevcU 

 

Auparavant, Lympo a montré la solidité de son projet en intégrant à sa liste d'ambassadeurs et partenaire, Caroline Wozniacki, deuxième au classement mondial de Tennis  (https://bit.ly/2Oe3xZC) , l'équipe NBA de Dallas Mavericks (https://bit.ly/2x8iDcp) et Taavi Roivas, l'ancien premier ministre de l'Estonie (https://bit.ly/2Qtk25g

 

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2018 1 17 /09 /septembre /2018 17:47
DIDIER ANIÈS

DIDIER ANIÈS

écrit par Brigitte & JJ Rolland - © photos Brigitte Lachaud le 17 septembre 2018 0 Commentaire

Le Chef MOF Didier Aniès nommé Chef Exécutif du Fairmont Monte-Carlo, **** situé au coeur de la Principauté de Monaco, entre la mer Méditerranée et le légendaire Casino de Monte Carlo.

Il succède au Chef Philippe Joannès, également MOF. 

 

Didier Aniès était le Chef exécutif des cuisines du Grand Hôtel du Cap-Ferrat à St-Jean Cap-Ferrat (1 macaron au guide Rouge obtenu en 2008.

Première expérience professionnelle en Allemagne,1998-2004 : Chef de cuisine à l’Hôtel Restaurant Le Cagnard, à Cagnes-sur-Mer (1 macaron au guide Rouge), 2000 : Meilleur Ouvrier de France, participation au concours lorsqu’il officie au Château le Cagnard, 2004-2007 : Chef de cuisine à l’Hôtel Mirabeau SBM, Restaurant La Coupole, 1 macaron au guide Rouge obtenu en 2006.

 

Natif de Limoux 1984 (11) Aude. Diplômé de l’Ecole Hôtelière de Toulouse, Formateur et consultant en Europe, Chine, Japon, Vietnam, Islande…  Membre de l’Académie Culinaire Française,  Membre du Grand Cordon d’Or de Monaco,

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2018 1 17 /09 /septembre /2018 12:25
MICS 9th EDITION - 7&8 NOV - NRJ DJ AWARDS
  
MICS is a place of exchange and conviviality, around the same ambition : to animate, create and develop it's venue. 
 

CONNECTING TALENTS

The MICS, leader of trade fairs bringing together service providers and suppliers from the industry of nightclubs, bars, restaurants and beaches, invites you to discover its 9th edition in the Principality of Monaco.

 

 
 
REGISTER HERE
 

THE SHOW FLOOR

Intelligent furnitures, prestigious alcohol brands, avant-garde technical effects, optimized management systems, interactive master-classes,
food-court and international artists will make up this new edition through and organized and simplified course, by sector of activity. 

 

NRJ DJ AWARDS

On the opening night, MICS will host from 9pm till 4am, the 7th NRJ DJ Awards ceremony followed by an evening hosted by the greatest DJs, inside the tradeshow. 

 
GET YOUR TICKETS HERE
 

JOIN US TO CELEBRATE

More than just a meeting between professionals, MICS is a place of exchange and conviviality, around the same ambition : to animate, create and develop its venue.

 
 
 
 

Get preferential price for your flights to/from Nice with our partners

AIR FRANCE GLOBAL MEETINGS

Event Name : MICS  

Login Code  : 34084AF

Available for flights from 31/10/2018 to 15/11/2018

Airport : NICE

 
KEEP IN CONTACT
 
 
 
 

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2018 1 17 /09 /septembre /2018 06:57
CHIESA DI SAN PIETRO : FESTA DELLA MADONNA BIANCA A PORTO VENERE

La chiesa di San Pietro, a Porto Venere, in provincia di La Spezia, in Liguria, si affaccia da uno sperone di roccia sul Golfo dei Poeti. Una zona amata da grandi artisti, come George Sand, David Herbert Lawrence e Percy Bysshe Shelley.

Lord Byron, visitando questi luoghi, scrisse che vi è un incanto nei boschi senza sentiero. “Vi è un’estasi nella spiaggia solitaria. Vi è compagnia dove nessuno penetra, in riva alle acque del mare profondo e vi è un’armonia nel frangersi delle onde….

 

Costruito nel 1198 sui resti di un antico tempio pagano, San Pietro fu completato con molta probabilità tra il 1256 e il 1277, anni in cui venne edificato il caratteristico corpo a strisce bianche e nere. Poi, a partire dal XV secolo, incendi e saccheggi danneggiarono gravemente la struttura. Ci si interessò seriamente al suo restauro solo negli anni Trenta del Novecento.

 

Ogni 17 agosto qui il popolo festeggia la Madonna Bianca, e i fianchi del promontorio su cui si erge la chiesa s’illuminano col fuoco processionale di centinaia di fiaccole romane. Da lontano, di sera, le torce sembrano uscire dalle acque del mare. Sembra che, per usare i versi di un altro grande poeta, Eugenio Montale, anche lui innamorato di questi luoghi, « emergano dai flutti che lambiscono le soglie d’un cristiano  tempio, ed ogni ora prossima è antica…. » ©Chiesa.SanPietro

 

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2018 7 16 /09 /septembre /2018 06:06
Cannes Yachting Festival: 40° Salone Nautico

A Cannes le più belle barche del mondo

Dall’ 11 al 16 settembre si è svolto a Cannes il 40° Salone Nautico delle imbarcazioni da diporto, Il Cannes Yachting Festival di proprietà della “Fédération des Industrie Nautiques” (FIN) è organizzato da Reed Exposition, fa parte del Polo Culturale Luxe e Loisisfait specializzatonell’organizzazione di saloni ed esposizioni, leader nel mondo.

Giovanna Vitelli-Vice President AB Group  

 

Il Commissario Generale Sylvie Ernoult come  ogni anno ha aperto i lavori con una conferenza molto dettagliata per la stampa,  descrivendo le novità e lo stile del Festival che piace sempre di più. Presenti nel Porto Vecchio i più prestigiosi cantieri e a Port Canto il mercato delle imbarcazioni usate, dove di questi tempi si possono trovare ottime occasioni; più di 638 barche a disposizione del pubblico, per essere ammirate e visitate, 542 espositori 58% esteri, da 2,5 a 50 metri a 50 metri saranno a galla, mentre le unità più piccole saranno visitate dagli interessati a terra.

Non solo vi erano solo compratori esperti di nautica ma anche tanti curiosi ed amatori o semplicemente simpatizzanti, desiderosi di prenotare una prova in mare e, perché no, di tenere tra le mani per qualche minuto il timone di una barca ed assaporare il piacere della navigazione.

Un momento di relax e di simpatia il Concorso Internazionale di Eleganza, sabato 15 alle ore 16  per i proprietari e  collezionisti di barche con meno di 12 metri dove la giuria era rappresentata da professionisti e da appassionati del settore.

Carlo Origlia

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2018 6 15 /09 /septembre /2018 14:50
Nouvelles visions du célèbre artiste calligraphe azuréen,  Raouf MEFTAH, lauréat de plusieurs prix internationaux

 

Raouf MEFTAH, lauréat de plusieurs prix internationaux

 

Le grand calligraphe Raouf MEFTAH nous dévoile sa nouvelle création et collection artistique : une nouvelle recherche et interprétation de la calligraphie, un équilibre plus que parfait des couleurs, des courbes et des mouvements qui attirent les regards, une histoire racontée dans chaque espace du tableau. Ce qu’on peut remarquer dans ce style est la maîtrise totale d’une alliance parfaite de l’art de la calligraphie avec d’autres techniques artistiques contemporaines, ce qui rend son travail magique et unique.

 

Une signature différente d’expression nous faisant redécouvrir la calligraphie dans un contexte autre qu’académique, et admirer une grande variété de styles dans son travail, confère à ses œuvres une grande richesse pour nos âmes et nos regards,  nous expliquant que la calligraphie n’est pas un style d’art, mais  un Art qui regroupe tous les styles.

 

1-2     Dans les tableaux « Amour » et « Amour Passionnel », il y a une histoire à chercher dans chaque espace du tableau, un mariage entre les couleurs, les points, les motifs, l’ornement et la forme des lettres calligraphiées, un amour qu’on ressent à travers ce magnifique travail, riche en émotions : c’est d’aimer l’amour de son bien être aimé.

3. « M » comme Matisse ou « M » comme Musique : enfin une nouvelle interprétation qui fait fusionner la calligraphie avec la peinture : c’est une communication entre l’imaginaire et l’âme, un voyage individuel d’énergie et d’esprit.

 

4. « Abécédaire », c’est une autre méthode de tout dire et tout raconter : c’est un mot qui définit une infinité de sens, une multitude de savoirs et la base d’une culture linguistique. Dans ce travail, les espaces entre les lettres sont parfaitement étudiés, choisis, calculés et décorés, une histoire unique est racontée et transmise d’un espace à l’autre, le tout dans une seule œuvre comme si on racontait l’histoire de l’humanité.

 

5. Et la dernière œuvre dans cette collection, une citation biblique : « L’œil est la lampe du corps », une calligraphie sur toile, dont la décoration est une superbe illumination majestueuse feuilletée, qui couvre toute la surface : « Si l’œil est la lampe du corps d’après Mathieu, la nature est la lampe de l’univers, d’après l’Artiste »

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2018 6 15 /09 /septembre /2018 08:58
GRIMALDI FORUM MONACO VENDREDI 14 ET SAMEDI15 Septembre 2018  20:00  SPECTACLE DU KAZAKHSTAN ASTANA BALLET 
GRIMALDI FORUM MONACO ET SAMEDI 
20:00 
SPECTACLE DU KAZAKHSTAN ASTANA BALLET 

Le show du Astana Ballet Gala, organisé par la Compagnie française RUSSIAN DAY (RD) vous présente son spectacle « Kazakhstan Astana Ballet Gala » incluant la féerie « L'héritage de la grande steppe » ainsi que les ballets en un acte de style néoclassique « Love. Fear. Loss » et « A Fuego Lento ».

 

 « L'héritage de la grande steppe », ce sont des danses populaires typiques, c'est la rencontre harmonieuse entre un savoir ethnographique et les créations de chorégraphes contemporains combinant divers procédés artistiques, où s'affirme le caractère inimitable de la danse nationale. Le ballet du chorégraphe Ricardo Amarante « Love. Fear. Loss » est articulé sur trois duos, dont chacun exprime un sentiment lié de manière indissoluble à l'histoire de la vie d'Edith Piaf. 

Ce mini-spectacle est imprégné de l'atmosphère d'amour et de tragique propre à la chanteuse. Les sons du piano à queue et la beauté des lignes de la danse emplissent toute la scène, comme pour reprendre la devise de la grande E. Piaf : « Rien ne doit distraire le public ». Chaque numéro du ballet en un acte « A Fuego Lento » (choréographe : Ricardo Amarante) est une fantaisie dansée rappelant le tango, où l'émotion le dispute à la virtuosité de la technique et aux enchaînements spectaculaires des mouvements et des silhouettes. Ce ballet concentre l'essence brûlante de la plus sensuelle des danses, le tango.

Durée du gala :1h45

Informations et Réservations : Grimaldi Forum Monaco, 10 avenue Princesse Grace, Monaco - Tél. +377 99 99 30 00 - www.grimaldiforum.com - ticket@grimaldiforum.mc

Partager cet article

Repost0
14 septembre 2018 5 14 /09 /septembre /2018 18:01
EXPOSITION  PRIX DE LA VILLE DE MENTON  Photomenton lauréats 2017  Galerie d’Art Contemporain – Palais de l’Europe

Photomenton lauréats 2017

Galerie d’Art Contemporain – Palais de l’Europe

Du 29 septembre au 10 novembre 2018 

VERNISSAGE : Vendredi 28 septembre 2018 à 18h 

En avant-première de la 13e édition du Festival PhotoMenton 2018, la Ville de Menton expose les quatre lauréats du Prix de la Ville de Menton 2017 à la Galerie d’art contemporain du Palais de l’Europe.

Michel Picard, William Watel, Rémi Tournier et David Fillet proposent une sélection des photographies les plus représentatives de leur travail. Une soixantaine de clichés sera présentée.

Présentation du Prix de la Ville de Menton

En 2016, la Ville de Menton emboîte le pas à d’autres communes du Mentonnais. Après Castellar, Sainte-Agnès et Sospel, Menton offre un cadre de choix à des photographes dont elle souhaite promouvoir le talent.

L’année dernière la sélection proposait différentes visions de Menton. Les décors des lauréats 2017 sont plus exotiques mais l’on reste dans un univers familier mêlant esthétique figée et mouvement, humanité et urbanité avec une part belle aux lignes architecturales et graphiques.

Durant six semaines, la Galerie du Palais de l’Europe sera l’écrin pour quatre artistes particulièrement talentueux qui, à travers la photographie d’architecture, tout en ligne et en courbe, et la photographie de rue resituent l’humain au cœur des environnements qu’il a créés.

 

 

Michel PICARD

Informaticien de formation, diplômé en intelligence artificielle, Michel Picard travaille depuis de nombreuses années pour une multinationale. Attention, le parcours est comme l’œil : il peut tromper, car derrière une trajectoire à première vue rectiligne, coexiste une quête créative. Photographe autodidacte, Michel Picard explore sans relâche d’autres mondes où les règles sont nettement moins définies, adoptant une démarche laissant place à sa sensibilité et à l’improvisation. 
Son écriture photographique est intuitive, influencée par une culture de la bande-dessinée et de la street photography, il aime s’immerger totalement au cœur des lieux ou d’histoires qui l’interrogent. Il travaille autour de l'imagerie des émotions, de l’intensité des petites choses de l'ordinaire, des trésors abandonnés dans une intention de tracer une cartographie intimiste d'un territoire, d'un groupe, ou bien d'un individu. 

Michel Picard, à travers ses photos, porte sur les choses et les personnes un regard amoureux empreint d’une distance. 

 

William WATEL

Photographe amateur autodidacte, je fais de la photo depuis longtemps, mes occupations ne me permettaient pas de m’en occuper autant que je l’aurais voulu.J’ai utilisé le numérique dans les années 2000, j’ai eu un encouragement à la suite d’un concours organisé pour un magazine, par la société SIGMA,  et j’ai eu la chance de remporter ce dernier dont le thème était la couleur. J’ai fait plusieurs expositions, dont deux à Menton, qui m’ont bien réussi, la première en 2015. À la suite de celle-ci, j’ai été remarqué par le groupe Barrière qui m’a permis d’exposer durant deux mois dans l’un de ces établissements, pour ma série Color. Et en 2017 avec ma série BiColor j’ai remporté le Grand prix de la Ville de Menton.

Ce que j’aime dans la photo c’est qu’aujourd’hui nous avons la chance, grâce aux technologies récentes, de pouvoir faire dialoguer les univers de la photo comme le faisait déjà Man Ray, avec les possibilités dont il disposait à son époque. J’adore les photographes  Man Ray - Sarah Moon - Michael Kenna - Steve Mc Curry - Willy Ronis. Ma citation préférée est celle de Marcel Duchamp : Le plus important est d'exprimer une idée, la technique employée ne constituant pas un but en soi, mais un moyen d'atteindre son but.

 Sur la série BiColor

Pour cette série BiColor, l’idée m’est venue lors de ma visite au musée Pierre Soulage de Montpellier, j’ai été très impressionné par les tableaux de cet artiste. J’ai voulu à la suite de cette visite, prendre des photos avec des prises de vue bien précises, me permettant de donner un côté minimaliste, et de pouvoir apporter une touche de couleur à ce travail, ma recherche s’est orientée vers des bâtiments très modernes, qui m’ont inspiré pour réaliser mes idées.

 

Rémi TOURNIER

Enseignant dans un collège de Nice, passionné par l'acte photographique, j'aime, principalement, prendre en photo le « seulement une fois », ces moments où de petits hasards concourent à créer de la beauté éphémère, du jamais plus. Il me plaît de capter ces moments où le monde invente une ligne mélodique non encore jouée, lorsqu'il « jazze ». La photo de rue est donc une de mes principales sources d'inspiration.

Pour autant, j'essaie d'être disponible à de nombreux autres thèmes (portrait, architecture, paysages, nature, spectacles…) et d'être fidèle à la formule poétique de Claude Roy :Tout me touche parce que tout se touche.

 

Sur la série Petites reines

Le monde roule sa course folle avec vitesse et fracas. Sur le mur de notre quotidien, il tague son impatience, son impétuosité. Les automobilistes, dans leurs carapaces hermétiques, tracent, en des villes pressées, leurs sillons d'essence et de bruit.

Une échappée, souvent, est nécessaire, de calme et de « lente-heure », dans ces cités qui s'affairent. La bicyclette installe ce moment de pause, cette respiration plus apaisée. C'est à elle que j'ai voulu rendre hommage en la surprenant en ses courses diverses, en la captant au repos, monture fluide, longiligne qui attend son cow-boy !

La "petite reine"! Combinaison étrange et instable de cercles, de droites et de courbes qui ne tiennent en équilibre que par le partenaire funambule qui l'enfourche.

Vélo des villes, vélo des champs, vélo qu'on pose à l'ombre d'un mur, vélo qu'on abandonne parfois, vélo de labeur, de rencontre, d'évasion, de liberté. Que ces photos disent le magnifique compagnon que tu es. 

David FILLET

Photographe amateur, mes premiers contacts avec la photographie ont eu lieu dès l'adolescence avec les appareils photos de mon père (Yashica  Mat 124 G  puis un Olympus OM2n). Habitant Toulouse, nous allions régulièrement voir les expositions du Château d'eau.

Depuis un peu plus de dix ans et avec l'arrivée du numérique, je me suis mis à la photo de façon plus sérieuse. Mes sujets favoris sont assez variés : les paysages, la proxy, l'animalier, photo de rue...

Je fais partie du club photo de Cagnes-sur-Mer.

J'expose depuis quelques années à PhotoMenton, principalement des photos de voyages.

 

Série sur le Japon

Je présente aujourd’hui des photos prises lors de différents voyages au Japon. J'ai cherché à montrer l'opposition entre la vie moderne et le coté traditionnel des Japonais

Horaires d’ouverture 

La Galerie est ouverte du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h

 

Tarifs

Tarif plein : 2 €

Tarif réduit : 1 €

Le tarif réduit est applicable, sur présentation d’une pièce justificative, aux étudiants, aux enseignants, aux familles nombreuses et aux personnes de plus de 65 ans. 

La gratuité est accordée sur pièce justificative aux jeunes de moins de  -18 ans, demandeurs d’emploi, personnes à mobilité réduite

 

RENSEIGNEMENTS : 04 92 41 76 73

Partager cet article

Repost0
14 septembre 2018 5 14 /09 /septembre /2018 16:59
Menton fête son archange protecteur; Saint-Michel

FÊTE PATRONALE DE SAINT-MICHEL

Menton fête son archange protecteur

 

Dimanche 30 septembre 2018

 

Chaque année, le dernier dimanche de septembre, est un temps fort pour Menton. La fête patronale de la Saint-Michel rassemble toute la population autour d’un beau moment de tradition.

 

Particulièrement vénéré en Provence, ainsi que dans le diocèse de Vintimille dont faisait partie Menton, Saint Michel – avec Saint Pierre - est l’un des saints patrons de notre ville. Preuve en est, au 12e siècle, le placement sous le vocable de l’archange d’une première église à Menton. Cette église a, depuis, laissé place à la basilique dominée par son célèbre Campanin.

 

Archange - le nom signifie « qui est comme dieu » -, Saint Michel n’est pas un protecteur comme les autres : liturgie oblige, il est considéré comme étant le plus puissant et le plus beau de tous les anges du ciel. N’est-ce pas lui qui terrassa Lucifer de sa lance lors de la rébellion des anges déchus ? Autant vous dire que, pour beaucoup, la cité est depuis des siècles placée entre de bonnes mains !

 

Cette année, la journée de festivités débutera en la basilique Saint-Michel Archange avec la messe solennelle célébrée par le père Philippe Guglielmi à laquelle participent la Musique de La Garde, la chorale des Anciens de La Garde, La Mentonnaise et des collégiens de la Villa Blanche.

 

Nouveauté et parce qu’il rassemble au-delà des frontières et de la mer Méditerranée, le saint protecteur de Menton sera accompagné lors de la procession par le Saint-Michel de Mers-el-Kébir.

Tous deux prendront la direction de la place Fontana, via le quai Bonaparte, puis l’esplanade Francis-Palmero où chacun pourra profiter des animations musicales.

Comme le veut la tradition, un grand déjeuner de Saint-Michel « veaux à la broche » sera servi et suivi du concours de vins du Mentonnais. À cette occasion, la Confrérie de l’Étiquette annonce d’ores et déjà l’intronisation de nouveaux membres.

 

Programme de la journée

 

10h – Messe solennelle

11h30 – Départ de la procession

12h15 – Grand déjeuner Esplanade Francis-Palmero

15h30 à 18h - Concours de vins du mentonnais

 

 

Grand déjeuner uniquement sur réservation auprès de l’accueil de la mairie dès le 17 septembre

Tarif : 13€

Renseignements au 04 92 10 20 32/20

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2018 4 13 /09 /septembre /2018 18:32

Par Brigitte Laachaud

C’est au Musée Escoffier de l’Art Culinaire que le programme de la manifestation « FêtesEscoffier » a été dévoilé, en présence du Chef étoilé Jacques Chiboisinvité d’honneur, de Thérèse Dartois, adjointe déléguée à la Culture, Jean-Noël Tramoni, délégué au Tourisme, Richard Duvauchelle,

 

Conservateur du Musée de l’Art Culinaire, Frédéric Garnier, Mpo, organisation. 

 

Les disciples d’Auguste Escoffier étant toujours plus nombreux dans le monde, les Fêtes Gourmandes sont rebaptisées cette année « Fêtes Escoffier ».

Jacques Chibois

La fabuleuse histoire de la gastronomie française passe par Villeneuve Loubet. Depuis 1992, la ville natale
d’Auguste Escoffier se transforme chaque année, 3 jours durant, en ville d’accueil des plus grands Chefs de cuisine, convoquant la complicité d’artistes reconnus, comédiens, écrivains, musiciens…

Jean-Noël Tramoni, délégué au Tourisme, Richard Duvauchelle, conservateur du musée Escoffier, le Chef étoilé Jacques ChiboisThérèse Dartois, adjointe déléguée à la Culture, Frédéric Garnier société Mpo

Auguste Escoffier avait lui-même côtoyé de célèbres cantatrices au point de leur créer des desserts spécifiques : La « Pêche Melba » pour Nellie Melba, la « Poire Belle Hélène » pour Hortense Schneiderou encore les « Fraises Sarah Bernhardt » pour l’inclassable comédienne…

 

Les Fêtes Escoffier invitent Chefs et Artistes les 21, 22 et 23 septembre 2018 au pôle culturel Auguste Escoffier à Villeneuve-Loubet.

Sont attendus, Jacques Chibois (La Bastide St-Antoine, Grasse) avec son Chef Laurent BarberotChristophe Dufau  Chef étoilé (Les Bacchanales, Vence), Akhara Chay (La Vague St Paul) Chef pâtissier Christian Cottard,  (La Maison Cottard, Antibes) Babette de Rozières (La Case de Babette, Maule),

 

Christian Morisset (Le Figuier St Esprit, Antibes) Theodora Hauzer, Jacques Rolancy  MOF (Le Rolancy’s, Nice), Christophe Poard (Hôtel Parc 45, Cannes) Yoann Jaeger (Le Chat Plume,Villeneuve village) Philippe Guichoux (L’Auberge Fleurie, Vileneuve village), Eric Sikora (Traiteur de la Méditerranée, Cannes).

Auguste Escoffier

Côté Artistes, Christophe Malavoy, Laurent Seksik, Nicole Calfan, Alex Benvenuto, Les Golfingers, ou le duo Electica … 

La disparition récente de Paul Bocuse, considéré par ses pairs comme le « Escoffier contemporain » donne  lieu à un hommage particulier, à travers une exposition-souvenir retraçant sa venue à Villeneuve-Loubet en octobre 1996, et la projection d’un documentaire remarquable « Le passeur des bords de Saône » réalisé par la journaliste Odile Mattéi

Cours de cuisine :15€/pers/atelier, place limitées (10) par atelier, durée 1h30, réservation obligatoire à info@mpocom.com

 

Les Fêtes Escoffier 

21, 22 et 23 septembre 2018

Pôle culturel Auguste Escoffier

Villeneuve Loubet

www.villeneuveloubet.fr

Entrée libre – Parking gratuit par l’avenue des Plans, rond-point du parc des sports, puis allée René Cassin

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2018 4 13 /09 /septembre /2018 16:59
SHOW: BERNARD LAVILLIERS A' L'ESPACE "LEO FERRE' - MONACO

Bernard Lavilliers – « 5 minutes au Paradis »

Jeudi 11 octobre 2018 à 20h30 à l’Espace Léo Ferré

 

Dans le cadre de sa tournée « 5 minutes au Paradis », l’infatigable Bernard Lavilliers s’arrêtera à Monaco le temps d’une soirée à l’espace Léo Ferré et donnera un concert où guitares électriques, cordes, cuivres et percussions s’orchestreront en bouquets des plus énergisants !

Avec déjà 50 ans de carrière, Bernard Lavilliers, brillant voyageur à la plume tranchante et insoumise, repart sur la route et sait toujours séduire son public. Dans 5 minutes au Paradis, son vingt-et-unième album studio, il se renouvelle en changeant encore une fois la donne : les rythmes chaloupés laissent place à des airs plus percutants.

C’est avec empressement que l’on assistera à ce concert où l’artiste, très proche de son public, l’est toujours autant des poètes : en témoigne son titre La Gloire, poème écrit par Pierre Seghers en 1957 en pleine guerre d’Algérie et que Bernard Lavilliers a mis en musique avec Fred Pallem.

 

Jeudi 11 octobre 2018 à 20h30 - Espace Léo Ferré

Tarif libre assis : 37 euros

Locations : Points de vente habituels

Renseignements : +377 93 10 12 10

 

 

Les prochains Spectacles de l’Espace Léo Ferré : 
HOLLYSIZ le 9 Novembre à 20h30
ARY ABITTAN Le 1er Décembre à 20h.

 

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2018 3 12 /09 /septembre /2018 17:56
ASCoT Tennis XXIV – Monaco X

 

ROYAL MONACO

Septembre 2018

 

ASCoT Tennis XXIV – Monaco X

 

 

Sous le Haut patronage de SAS le Prince Albert II de Monaco, la 24e édition du tournoi de tennis international de l’ASCoT Club coïncida avec le 10e anniversaire de sa présence en Principauté.

Comte du BEDIESSE et sa nièce Tiphaine de VILLENEUVE

 

Depuis 2009, ce sont dix tournois de tennis au Monte-Carlo Country Club et un challenge d’escrime en 2013 que personne n’a oublié dans l’atrium du Casino sous la bannière de « Duels for Frienship ».

Ainsi, le tournoi se déroula du 29 août au 1er septembre entre les prestigieux terrains de terre battue du MCCC où se tint également le cocktail de bienvenue et le tirage au sort, le Monte-Carlo Bay fidèle partenaire de l’ASCoT Club, le Yacht Club pour la soirée de clôture de samedi, qui se termina par l’incontournable pèlerinage au Jimmy’z…

 

Des équipes en provenance de toute l’Europe, avec un nouveau venu, la Grèce et le prestigieux Tatoï Club d’Athènes mais aussi d’outre-Atlantique avec les USA et pour la première fois le Brésil !

From Dallas:Daniel CROWLEY-Sophia COLL-Claire AUSTIN-Francisco COLL

Un niveau de jeu exceptionnel avec des demi-finales sur le fil et une finale entre l’Italie lauréate en 2013 et les USA vainqueurs pour la première fois après une finale en 2016 et une demi-finale en 2017.

 

Ce sont donc les « Dallas Texas Boys » qui repartent en 2018 avec la Coupe Louisenlund 1992 pour un an et ad vitam eternam la coupe « HSH Prince Albert II - Tennis for Friendship » qui leur fut remise par SEM Laurent ANSELMI, Directeur des Services Judiciaires de la Principauté.

 

                                                                                                                          

 

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2018 3 12 /09 /septembre /2018 13:33
EXPOSITION: Les influences italiennes dans le patrimoine niçois

Exposition

 

RACINE[S]

Les influences italiennes dans le patrimoine niçois

 

14 septembre 2018 29 mars 2019

 

Centre du patrimoine Le Sénat

 

 

 

Centre du Patrimoine – Le Sénat

14, rue Jules Gilly

04 92 00 41 90

Du lundi au jeudi 9h-13h et 14h-17h

Vendredi 9h-13h 14h-15h45

 

Du 14 septembre 2018 au 29 mars 2019, la Ville de Nice vous invite à découvrir l’exposition « RACINE[S]. Les influences italiennes dans le patrimoine niçois » au Centre du patrimoine – Le Sénat. Le vernissage se tiendra le vendredi 14 septembre 2018 à 17h.

 

Nice, depuis plus d’un siècle et demi, témoigne d’une culture, d’une architecture, d’une façon de vivre intrinsèquement latines.

 

L’exposition Racine[s] dévoile les influences italiennes dans le patrimoine niçois à travers la géographie, l’histoire, la langue, la cuisine, les pratiques culturales et paysagères, mais aussi par l’architecture vernaculaire et baroque ou encore par l’urbanisme.

 

« L’antica Nizza et la Nice new. La Nice italienne, adossée à ses collines avec ses maisons sculptées ou peintes, ses madones au coin des rues et sa population au costume pittoresque. La Nice anglaise, ou le faubourg de marbre (le Newborough), avec ses rues tirées au cordeau, ses maisons blanchies à la chaux, aux fenêtres et aux portes régulièrement percées, et sa population à ombrelles, à voiles et à brodequins verts, qui dit : Yes. »

Alexandre Dumas, Voyage en Italie, Paris, 1843, pp.45 à 56

 

A NOTER > Ouverture exceptionnelle les samedi 15 et dimanche 16 septembre dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine à Nice de 9h30 à 17h30.

 

Centre du patrimoine – Le Sénat

14, rue Jules Gilly

04 92 00 41 90

Du lundi au jeudi 9h-13h et 14h-17h

Vendredi 9h-13h 14h-15h45

Parcours de l’exposition

 

La maison de Savoie

La maison de Savoie est une dynastie européenne ayant porté les titres de comte de Savoie (1033), puis de duc de Savoie (1416), prince de Piémont, roi de Sardaigne (1720) et roi d'Italie (1861).

Dès le XIe siècle, la famille de Savoie, par le maintien de possessions à mi-chemin entre Flandres et Italie septentrionale, entre France et Empire, détient un rôle stratégique dans la sphère politique de l’époque, celui de « portier des Alpes ». Au début du XVe siècle, elle possède un ensemble formé de trois territoires : la Savoie, le Piémont et le Pays niçois, lui donnant non seulement le contrôle de la quasi-totalité des cols alpins entre la France et la péninsule italienne mais également un accès à la mer ; emprise qu’elle étendra en 1720 en obtenant le royaume de Sardaigne et surtout, après le Congrès de Vienne (1815), le territoire de l'ancienne République de Gênes.

 

Un visage architectural marqué par une histoire transalpine

Favorisés par la situation de Nice au cœur d’un double axe Ouest-Est (France-Italie) et Nord-Sud (Alpes-Méditerranée), styles, couleurs et ornements aux intonations romaines, piémontaises, génoises ou florentines parsèment le paysage architectural niçois.

Les vestiges romains de la colline de Cimiez en témoignent.

Le Vieux-Nice, partie la plus ancienne au pied de la colline du Château, garde l’aspect médiéval d’une cité fortifiée italienne, avec des rues étroites et tortueuses pavées de pierres, de calades (mosaïques de galets) ou de briques sur champ. Les immeubles sont recouverts d'enduits de couleurs chaudes (ocre jaune ou rose, rouge antique dit « sarde », plus rarement du bleu ou du vert), parfois agrémentés de trompe-l’œil a fresco.

 

Des techniques de décoration ancestrales

Du Vieux-Nice, qui concentre la palette des couleurs à la chaux que l’on retrouve dans les villages italiens jusqu’aux Cinque Terre, à l’ensemble du paysage niçois dont les villas et immeubles riches ou modestes possèdent frises, plafonds peints et intérieurs entièrement décorés, les couleurs de l’Italie, reflet de savoir-faire anciens, ont envahi la ville jusqu’à constituer un de ses traits de caractères.

Les techniques utilisées pour les décors, bien qu’évoluant au niveau des formes et des styles, reposent sur des matériaux ancestraux à base de chaux et de pigments naturels.

 

Du modèle italien originel à l’engouement tropical du XIXe siècle

En matière de paysage et de jardins, la culture italienne prédomine majoritairement dans le pays niçois jusqu’à son annexion à la France en 1860. Les composantes végétales ne sont alors employées qu’à des fins structurelles. Élevée au rang de destination de villégiature hivernale privilégiée, Nice doit s’adapter durant le XIXe siècle à la nouvelle demande touristique, notamment britannique, en greffant à son tissu urbain des équipements et des lieux tels que des avenues, des promenades et des jardins, répondant à ce nouvel afflux. Le territoire azuréen connaît à cette époque un apport important d’espèces végétales exotiques, un mouvement auquel les propriétaires privés, et notamment les villégiateurs étrangers, ont largement contribué.

 

Le niçois, c’est de l’italien ?

Les premiers textes rédigés dans le Comté de Nice au Moyen Âge sont écrits en langue d’oc, dans sa variante provençale (ainsi La vida de San Ounourat du troubadour Raymond Féraud, originaire d’Ilonse). Cette langue d’origine latine, constituée de plusieurs dialectes, était parlée de l’Atlantique aux Alpes, du Massif Central à la Méditerranée. Cependant, en 1561, le duc de Savoie Emmanuel Philibert impose, par le décret de Rivoli, l’italien comme langue officielle pour ses possessions du Sud et de l’Est des Alpes (comté de Nice et Piémont). En parallèle, l’usage du niçois, langue du peuple, perdure mais il sera marqué dès lors, et notamment sa graphie, par de nombreux italianismes.

Le patrimoine immatériel niçois – sa langue, ses traditions, sa musique – porte également en lui des accents transalpins, conséquence d’une histoire transfrontalière.

 

Socca versus farinata : un plat liguro-niçois

Le pois chiche (cece en italien, en niçois) est une légumineuse très ancienne (plus de 8000 ans), originaire du Proche-Orient, consommé dans tout le bassin méditerranéen et le Moyen-Orient. Il constitue la base de la socca (« soufflet, gifle »), une spécialité culinaire niçoise qui se présente sous la forme d’une grande et fine galette cuite au feu de bois sur de grandes plaques rondes. Les écrits divergent à son sujet mais elle découlerait d’abord des fritures à base de farine de pois chiche introduites par les Sarrasins dans le sud de l’Italie au Haut Moyen Âge puis de la « farinata » italienne (faina de ceixai en génois) attestée à Gênes depuis le XVe siècle. Aux XIX-XXe siècles, on la retrouve sur la Côte d’Azur, sans doute apportée par des immigrés génois. Glissée en garniture dans une miche de pain, la socca constitue alors le casse-croûte matinal des travailleurs niçois ou mentonnais.

 

Les grands hommes

Les racines italiennes de Nice sont aussi ces hommes qui sont nés, ont vécu, séjourné ou sont enterrés à Nice et dont l’action ou la virtuosité ont laissé une empreinte historique, artistique ou architecturale forte.

 

Niccolò Paganini, « le violon du diable » … « ce démon surdoué » … « ce petit païen » !

(Gênes, 1782 – Nice, 1840)

 

« Vendez tout ce que vous possédez, bradez tout, mais allez l'entendre. C'est le plus impressionnant, le plus surprenant, le plus merveilleux, le plus miraculeux, […], le plus inattendu des phénomènes jamais survenus. »

Castil-Blaze, Journal des débats, 13 mars 1831.

 

Giuseppe Garibaldi « nell’imaginario populare »

(Nice, 1807 – Caprera, 1882)

 

« Un homme qui, se faisant cosmopolite, adopte l'humanité comme patrie et offre son épée et son sang à tous les peuples qui luttent contre la tyrannie, il est plus qu'un soldat ; c'est un héros » 

Alexandre Dumas, Les Mémoires de Garibaldi, 1860

 

Don Bosco ou « Giovanni Bosco, le Maitre de la jeunesse »

(Castelnuovo d’Asti, 1815 – Turin, 1888)

 

Il est entendu que nous utilisons dans son contexte le plus large, les termes d’ « Italie » et d’ « italien » à savoir au sens socioculturel et non pas géopolitique, l’Italie n’existant en tant qu'État unitaire que depuis 1861. Elle était jusque-là très morcelée. L'Italie du Nord et les territoires alpins, notamment, étaient une mosaïque de royaumes, de principautés, de duchés, de marquisats, de comtés, de protectorats, et ont été le théâtre incessant de luttes d'influence et de conflits entre l'Espagne, la Provence puis la France, les États de Savoie, l'Autriche, l'Angleterre, le Pape, Venise et l'Empereur germanique.

 

(c)Mairie de Nice

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2018 3 12 /09 /septembre /2018 06:59
HOMMAGE A' JOSEPHINE BAKER : THEATRE ALEXANDRE A' CANNES

La chanteuse et actrice brésilienne Jussanam, interprète les plus célèbres chansons de Josephine Baker dans un concert-monologue musical. Jussanam chante et raconte des parties importantes de la vie et de la carrière de Josephine Baker, la première star noire internationale, née américaine et devenue française.

 

Elle rappelle son dernier concert au théâtre Bobino de Paris en 1975, son concert à Monte-Carlo en 1974, sa tournée internationale, qui inclut l'Amérique du Sud et le Brésil, son engagement pour une France libre pendant la guerre, sa vie de maman au château Les Milandes, avec ses 12 enfants adoptés des quatre coins de la planète, et son rêve d'un monde sans racisme, d'un monde de paix et d'union.

Un spectacle innovant : c'est une Josephine Baker brésilienne avec la joie et les rythmes latinos, mais surtout avec l’essence de Josephine, sur des arrangements modernes : Samba, Bossa Nova, Jazz... Tantôt amusante, souvent émouvante, Jussanam est une Josephine Baker incarnée avec élégance et talent. Sa joie de vivre, contagieuse, éclate sur scène. Les arrangements sont superbes, et les musiciens accompagnent Jussanam avec brio, dans un équilibre parfait.

Un spectacle international : Josephine Baker était une star reconnue dans le monde entier. Son aura reste intacte dans l’imaginaire collectif des spectateurs du monde entier. Le spectacle est conçu en français avec également des chansons en anglais, en portugais et en espagnol.
Un spectacle inédit : le programme fait référence au dernier concert de Josephine Baker à Paris en 1975, et la majorité des chansons sont interprétées en français, n'ayant été reprises de cette manière dans aucun hommage à la grande Josephine. C'est un programme unique.

Le grand dessein de Josephine Baker, qui fut de promouvoir la paix et l’amour entre les hommes, constitue le principal message du spectacle. Le rêve de Josephine Baker était celui d'un monde de fraternité universelle, ignorant toutes les différences. Un message de vie formidablement actuel.
.

Jussanam : Chant / Textes . Eros Cordogli : Piano / Arrangements . Cédric Le Donne : Batterie. Pierre Palvair : Basse . Nicolas Castagnola : Percussions

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2018 2 11 /09 /septembre /2018 18:19
LES COLLOQUES DE MENTON

LES COLLOQUES DE MENTON « PENSER NOTRE TEMPS » 20ème édition

 

Jean-Claude Guibal - Maire de Menton

 

Samedis 29 septembre,   13 et 20  octobre 2018   -   Palais de l’Europe

En octobre, l’actualité s’invite au cœur des Collues « Penser notre temps » à Menton.Rendez-vous incontournable depuis leur création, en 1999, Ils vont encore une fois, pousser les spectateurs à une profonde réflexion. Chers au Maire, ces Colloques, à l’image des célèbres cafés philosophiques, sont un lieu d’échanges essentiel dans notre société moderne, où tout va très - trop ? - vite et où la rumeur est érigée au rang d’information. Nécessaires, utiles, ils sont une nouvelle preuve que Menton est la capitale azuréenne de la pensée - ou plutôt des pensées, tant l’objectif réside à ne pas se contenter d’une pensée unique - en offrant au public présent au Palais de l’Europe de se forger une opinion sur les sujets d’actualité. Pour y parvenir, leur réflexion est nourrie par les interventions de spécialistes, qui s’attachent à démocratiser leur discours afin de faciliter la compréhension de chacun. Mais, surtout, comme le souhaitait le Maire de Menton dès leur création, les Colloques permettent à chaque spectateur de poser des questions, d’échanger avec les spécialistes. Un format de débats qui les rend uniques en leur genre ! Au programme : Débats croisés et grands entretiens Samedi 29 septembre 2018 / 14h : « Psychothérapie de Dieu » Boris Cyrulnik Eric-Emmanuel Schmitt(ci-dessous)

 Animé par Etienne Gernelle

- Samedi 13 octobre 2018 / 14h30  : « Où en sommes-nous ? Société, Religion, Civilisation » Alain Finkielkraut (ci-dessous)

-Animé par Nicolas Galup Samedi 20 octobre 2018 / 14h30  : « Où en sommes-nous ? Evolution de l’Homme, Retour du spirituel, Mutation des sociétés »Jean-François Colosimo Pascal(ci-dessous) 

Picq Animé par Olivier Biscaye Samedi 20 octobre 2018 / 16h30  : « La dernière fois que j’ai rencontré Dieu » Franz-Olivier Giesbert(ci-dessous)

 Animé par Olivier Biscaye Conférences-débats / entrée libre

04 92 41 76 76 www.menton.fr/colloques ***Contact : Stéphane CORSIA / 06 20 43 63 40 – 04 92 07 86 60

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2018 7 09 /09 /septembre /2018 23:12

ÉCRIT PAR BRIGITTE & JJ ROLLAND - © PHOTOS BRIGITTE LACHAUD 

C’est dans un écrin de luxe à l’orée du Cap d’Antibes, que le Cap d’Antibes Beach Hôtel *****  à Juan-les-Pins, présentait en avant-première une sculpture éphémère comestible, qui a été dégustée

lors de la soirée de présentation du futur 1er Week-end du Design et des Arts, qui se déroulera à la pinède Gould les 5, 6 et 7 octobre 2018, avec l’artiste Dorothée Selz, Marraine de l’événement, qui expose régulièrement en France et à l’étranger depuis les années 1970.

Ses offrandes comestibles sont imaginées pour réunir le visuel, le gustatif et le ludique.

Dorothée Selz

 L’idée est que cet art éphémère reste dans les mémoires.

En parallèle, Dorothée Selz peint en utilisant comme point de départ une imagerie populaire retravaillée.
Elle a élaboré au fil du temps une œuvre singulière à la croisée des avant-gardes et du Pop Art.

En présence d’élus, de l’office du Tourisme et grands chefs, et Franck Farneti, Directeur de l’établissement, qui seront présents pour ce grand événement.
 
 
 

 

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2018 7 09 /09 /septembre /2018 10:11
IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI
IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI

 Nizza, venerdi 7 luglio. Nei giardini Principe Alberto 1er, Christian Estrosi, Sindaco dal 2008 e presidente della Metropoli, ha rinnovato l'annuale raduno con i propri concittadini invitati al suo "Banchetto Nissart" per festeggiare i dieci anni di attività comunale durante i quali Nizza, grazie ad una politica determinata, è assurta al rango di città metropolitana all'avanguardia della modernità tra le metropoli francesi e condottavi da una tenace audacia  che ha consentito alla città di acquisire un posto di rango tra le metropoli francesi..

Dinanzi a seimila convenuti, mille in più rispetto all’anno precedente, Estrosi, Presidente della Metropoli di Nizza,  si è dichiarato rappresentante di quella destra politica   volta alla innovazione intelligente, solidale e responsabile, senza trascurare i piccoli villaggi che rischiavano di essere lasciati nell’oblio.

Ha inoltre affermato di ritenersi un uomo “libero” ed audace , come il movimento politico “France Audacieuse” da lui fondato da un anno volto a tessere una rete  che si svilupperà intorno ai lati del rettangolo del Paese.

Estrosi, non a caso, giunge sul palco approntato nei giardini di Nizza, attorniato da politici e personalità di rango  locali, quali Paolo Celi, presidente dell’associazione Amitié France-Italie di Nizza con Enrico Musella- COMITES, da Filippe Pradal vice di Estrosi, dal deputato delle Alpi Marittime Rudy Salles e da altri sindaci quali quello di Reims,  Arnaud Robinet, (poi  anche presente per deliziare gli astanti che libavano  con il suo  nettare a seguito dalla capitale dello champagne) , Jean-Luc Moudenc, sindaco di Tolosa e presidente della Francia Urbana, Christophe Béchu, sindaco di Angers e, soprattutto, da altri importanti politici quali gli ex ministri Valérie Pécresse - Presidente del Consiglio Regionale Île de France et Xavier Bertrand -Presidente del Consiglio Regionale Haut de France

Estrosi afferma che questa nuova  struttura politica,  “France Audacieuse”,tende ad evolversi quale pragmatico movimento cittadino comprendente 250 sindaci, 1000 rappresentanti locali e 15.000 membri.

Christian Estrosi, figlio di immigranti italiani è nato a Nizza nel 1955 ed è stato quattro volte  Campione di Francia di motociclismo . Ha una straordinaria somiglianza con l’attore Tom Cruise ed é sposato con Laura Tenoudji , presentatrice dell’emissione Telematin su France 2.

Luigi Mattera

Foto (c) Royal Monaco

 

IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI
IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI
IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI
IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI
IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI
IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI
IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI
IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI
IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI
IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI
IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI
IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI
IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI
IL FESTIN NISSART DI CHRISTIAN ESTROSI SINDACO DI NIZZA E PRESIDENTE DELLA METROPOLI

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2018 4 06 /09 /septembre /2018 05:59
Monaco Yacht Show: The Monaco Yacht Summit on Tuesday September 25th

Held on Tuesday September 25 on the eve of the Monaco Yacht Show, the Monaco Yacht Summit is a key event for end-user clients and their advisors looking to enter or understand better the world of yachting. Potential yacht purchasers, charterers and their representatives will attend a series of informative panel discussions with acknowledged experts from across the superyacht industry. 

Panel Discussions

Four panel discussions will cover different topics in yachting to deliver insights and provide guidance from a client perspective: 

1. Myth busting  Challenging assumptions and addressing common misconceptions about the charter, purchase, building, ownership and operation of superyachts. Speakers: Dirk de Jong, Richard Lambert, Jaqueline Lyne 

2. Experience & exploration From the Mediterranean to further afield, investigating destinations and activities that yachting enables clients to access and enjoy. Speakers: Fiona Maureso, Geordie Mackay-Lewis, Farouk Nefzi

3. Design to delivery Using the case study of a recent new build project to highlight the yacht design and construction process from initial inspiration to completion. Speakers: Mark Cavendish, Ben Harrison Jim Evans 

4. The owner interview Yacht designer Espen Oeino and a superyacht owner discuss the vital ingredients that contribute to the 'fun factor' from a yacht ownership point of view Speakers: Espen Oeino and guest owner.The panel discussions will be moderated by Charles Dence, a specialist consultant with a superyacht brokerage background.

Face to face meetings

In addition, attendees will have the opportunity to meet face-to-face with selected specialists to answer their questions reading different aspects of yacht charter, purchase, construction, operation and ownership. 

1. Charter a superyacht
Covering different aspects of yacht charter as a charterer and owner: Cruising regulations, tax and customs, insurance, contracts and the role of the charter broker & charter manager.  

Speakers: Sophia Tutino 

2. Build or buy Key points to consider before and during a yacht purchase: Finding a broker, choosing a shipyard, negotiations, purchase and build contracts, finance, surveyors, project teams, design, refits and refurbishment. 

Speakers: Richard Lambert, Anouch Sedef, Federico Rossi 

3. Tenders & toys Guidance on choosing tenders and water toys, plus specialist submarine and helicopter integration and operation expertise. 

Speakers: Louise Harrison, Jonny Mutch, Richard Booth 

4. Operations Understanding yacht management: Crew, safety, compliance, maintenance, budgeting; flag, insurance, VAT, registration.


Speakers: Jo Assael, John Cook, Xavier Lamadrid, Glenn Weiss

Partager cet article

Repost0
5 septembre 2018 3 05 /09 /septembre /2018 07:08
Rocchetta Nervina (talieI):16ème Festival des Contes de Fées

Pour ce 16ème Festival des Contes de Fées, le centre du village historique s’est à nouveau transformé en un itinéraire féérique, grâce à la musique, aux effets spéciaux et à une surprenante illumination des ruelles qui met en évidence, les angles les plus suggestifs, les recoins les plus pittoresques et les plus cachés. La magie est là, elle vous enveloppe irrésistiblement.

 

 

 

Chaque petite place sert de décor naturel à une scène de l’histoire qui se raconte ainsi tout le long du parcours. Cette année ce fut le très beau conte de Perrault, Cendrillon, réalisé par  Lula Rosseti qui a ému les petits et les grands ; tous se sont  attendris devant  le prince charmant qui déclare sa flamme à  la plus humble des jeunes filles du royaume, après les péripéties superbement mises en scène et interprétées par des acteurs de grand talent dans des costumes originaux et colorés de Laura Ladeluca.

 

 

 

Parallèlement au Festival se tient un concours photographique dont les heureux gagnants furent cette année :Giuseppe TRIFIERO, Pascale DIGEAUX et Gianluca PAVAN

Mais Rocchetta Nervina ce n’est pas seulement un festival ! Entouré de deux torrents qui ont inspiré l’événement, le charme de ce bourg médiéval, ne laisse personne indifférent : la vue d’ensemble qui s’offre au regard est celle d’un tableau constitué de maisons de pierres, encastrées dans la verdure de la montagne, entouré de petits lacs dont les eaux limpides attirent chaque année des milliers de touristes.

 

 

 

Inséré dans le Parc Régional des Alpes Ligure, il offre à tous les visiteurs des paysages d’une beauté rare, que ceux-ci peuvent découvrir et admirer à loisir en passant quelques jours sur place, grâce aux hôtels, auberges, et aux chambres d’hôtes « bed & breakfast » que cela soit pour un séjour de détente immergé dans l’histoire ou un séjour aventureux et sportif grâce aux diverses activités offertes aussi bien aux amateurs de randonnés qu’aux passionnés de canyoning et bien sûr aux photographes en quête de panoramas à vous couper le souffle.

 

 

 

Les épicuriens ne sont ne sont pas en reste avec ses trois restaurants de spécialités liguriennes dont 2 à l’entrée du village et le troisième en plein cœur de ses ruelles pittoresques, plus une épicerie qui vient d’ouvrir une section « snack – brasserie » avec terrasse sur le place principale, sans oublier bien sûr, le fameux restaurant de Claudio qui s’est déplacé voici un peu plus d’un an, depuis le centre, à quelques centaines de mètres de là,  juste avant d’arriver au village.

 

 

 

C’est là, dans un cadre grandiose de calme et de verdure, que Claudio continue de nous faire profiter de ses spécialités de pâtes faites maison et accommodées à sa manière, très appréciées non seulement de la clientèle locale, mais de celle ses voisins français et monégasques qui n’hésitent pas à faire le déplacement le dimanche ou en semaine, et  également lors des soirées à thème organisé régulièrement par Claudio, pour savourer ces mets délicieux dans ce cadre dépaysant et relaxant à seulement quelques pas de la Côte

 

 

 

Comune de Rocchetta  - Infoparco - Christine Basso - Via Rimembranze 19 - 18030 Rocchetta Nervina – Italie – tél : 0184 20 79 43

 

 

 

Texte et photos : © Pascale Digeaux

 

 

Partager cet article

Repost0
3 septembre 2018 1 03 /09 /septembre /2018 17:27
ST-TROPEZ – LE SCULPTEUR SYLVAIN SUBERVIE A L’HÔTEL DE PARIS

ST-TROPEZ – LE SCULPTEUR SYLVAIN SUBERVIE A L’HÔTEL DE PARIS

ÉCRIT PAR BRIGITTE & JJ ROLLAND - © PHOTOS BRIGITTE LACHAUD LE 3 SEPTEMBRE 2018 0 COMMENTAIRE

Le sculpteur Sylvain Subervie a présenté « Le Banc de Poissons » à l’Hôtel de Paris à St Tropez, 583°seul rootfop tropézien avec piscine à ciel ouvert, lieu magique entre ciel et mer, avec vue sur les toits tropéziens baignés par le soleil et la merveilleuse  mer Méditerranée … lors de son vernissage le 12 juillet 2018.Les secrets d’une oeuvre magique qui sublime les toits de l’Hôtel de Paris le temps d’un été! Ouvres d’Art de l’artiste plasticien Sylvain Subervie, de nationalité française et de renommée internationale, après de nombreux succès à travers le monde. 12 poissons de tailles différentes allant de 1,9 à 4 mètres de long ont été dévoilés avec un spectacle luminaire. L’illumination du « Banc de poissons » au dernier étage de l’Hôtel de Paris à St Tropez. Après ce spectacle unique en son genre, l’artiste présentera sa nouvelle œuvre intitulée « Le monde est marteau» dans le hall de la mairie durant lequel Sylvain Subervie lancera un concept innovant « Le New Art Market ».

Le « Banc de Poissons » est aussi exposé le long du bord de mer de Cagnes-sur, promenade de l’hippodrome à Cagnes-sur-Mer depuis 2008. « Mon ambition est que cette œuvre sera exposée dans toutes les grandes villes portuaires du monde »confie Sylvain Subervie concernant ces poissons qui symbolisent la rencontre entre l’Art, la Mer et la Paix. 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche