Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2019 1 29 /04 /avril /2019 09:28
IL CIOCCOLATO CIBO DEGLI DEI

IL CIOCCOLATO ALL’AIAP DI MONACO

Sotto l’egida dell’Ambasciata d’Italia e del Comitato Nazionale Monegasco de l’ AIAP Unesco, si è svolta a Monaco il 23 aprile una esposizione artistica dal tema « Il Cioccolato Cibo degli Dei », su ispirazione  della mondialmente nota FERRERO , con sede nel Principato di Monaco.

Da sin. Giuseppe SARNO, Pres. Dante Alighieri e S.E. Cristiano Gallo Amb. d'Italia nel Principato

Molti gli artisti iscritti all’AIAP che hanno esposto i propri lavori e sui quali gli invitati e visitatori hanno volto gli sguardi, in particolare  verso il noto MOYA, la Presidente AIAAP Marie-Aimée TIROLE,  Elisabeth VESSEL, Marie Laure PASTORELLI, Sylvia VENUTTI, Christian BONAVIA, Paolo CANCIANI e tanti altri .

Presente l’Ambasciatore Cristiano Gallo nel mix artistico che ha accolto con squisita cordialità gli artisti che dettagliavano lo spirito dei propri lavori degustando le delizie dolciarie presentate dalla FERRERO.

LM

 

In alto Marie Laure Pastorelli e Christian Bonavia

 

 

Partager cet article

Repost0
28 avril 2019 7 28 /04 /avril /2019 19:36
70° edizione del Festival de Musique di Mentone

Au  Palais de l’Europe di Mentone, il Sindaco Jean-Claude Guibal ha presentato in conferenza alla stampa ed autorità locali il “team” che sostiene l’esecuzione dell’annuale Festival de Musique, divenuto l’unico festival francese dedicato alla musica classica.

La 70^ edizione del Menton Festival de Musique ripartirà il 25 luglio 2019 dopo un anno di preparazione con la direzione artistica di Paul-Emmanuel Thomas, che ha delineato e curato nei minimi particolari il programma di quest'anno.

Hanno collaborato al progetto i membri degli Amici del Festival insieme ai funzionari del Comune di Menton. Sarà un evento esclusivo ricco di concerti, incontri ed emozioni, che annualmente si annovera sul Piazzale della Basilica di San Michele Arcangelo, in un'atmosfera magica di un teatro all'aperto, coinvolgendo anche altre location della città. 

di Mariagrazia Bugnella

Foto(c) L.Mattera

Partager cet article

Repost0
27 avril 2019 6 27 /04 /avril /2019 20:03
Salon « MAGIC » dédié à la culture pop et aux jeux vidéo à Monaco

Salon « MAGIC » dédié à la culture pop et aux jeux vidéo à Monaco

 

Cette cinquième édition de « MAGIC », qui connaît  un succès de plus en plus grand,  a permis à un public d’environ 3000 personnes, de côtoyer, -pour son plus grand bonheur et dans une sympathique convivialité, des stars et des héros de bandes dessinées, des créateurs de vidéo, de mangas, des cosplayers, etc. Mais pas seulement puisque les visiteurs ont pu rencontrer également des artistes de cinéma, comme Christophe Lambert, des présentateurs de télévision tel que Jacky, animateur du « Club Dorothée », des auteurs et réalisateurs japonais et enfin un superman en chair et en os, en la présence de l’astronaute Jean-François Clervoy, venu s’entretenir justement avec le célèbre réalisateur Japonais, Leiji Matsumoto, lors d’un conférence particulièrement instructive et enrichissante ! Les deux personnalités ont en effet parlé de leur passion commune pour l’espace et nous ont dévoilé leurs rêves d’enfance, réalisés en quelque sorte, chacun à leur manière.  Autre point commun : notre « héros de l’espace » a voyagé à bord de la navette « Atlantis » qui est le nom d’un des vaisseaux d’Albator, le célèbre film d’animation de Leiji Matsumoto ! Intéressante comparaison : l’univers spatiale imaginé par l’un et l’expérience incroyable de vol dans l’espace vécu par l’autre.

Il fallait penser à réunir ces deux personnalités, Shibuya l’a imaginé,  l’a rendu possible  et toutes deux, par leurs récits, nous apportent des leçons à la fois de gratitude pour la beauté qui nous enveloppe de toute part tant sur terre que dans l’espace et d’humilité nous resituant à notre juste place dans cette immensité galactique.

 

Tout cela est presque magique, et ce n’est pas la seule raison pour laquelle ce salon porte bien son nom.  Car magiques, le sont aussi les prix remis à l’issue des divers concours de la manifestation, notamment le billet offert par « Magic Airlines » alias Shibuya,  pour un voyage au Japon. L’incitation au rêve… Et tout commence par un rêve, n’est-ce pas ?

 

Texte et photos : Pascale Digeaux

 

Partager cet article

Repost0
26 avril 2019 5 26 /04 /avril /2019 16:43
EUGENIO BENEDETTI (FONDAZIONE S.I.B. BENEDETTI - MONACO) INSIGNITO DI UNA MENZIONE SPECIALE DAL COMUNE DI AGRIGENTO

Riceviamo con gradito piacere l'informazione trasmessaci dal Cav. Eugenio Benedetti Gaglio, che ha ricevuto in data 1.Aprile una Menzione Speciale dalla parte del Comune di Agrigento per "aver impostato la proptia attività ai valori di cooperazione e solidarietà, non considerando come ostacoli i confini, bensi trasformando le distanze tra gli Stati  in opportunità per unire i popoli e per aver mantenuto stretti legami con la "città dei Templi" tanto da aver assunto anche il cognome Gaglio, a memoria dell'illustre avo agrigentino, Empedocle Gaglio, del quale continua la tradizione di benefattore e filantropo". Nel corso di una cerimonia ufficiale Il Cav. Eugenio Benedetti Gaglio riceverà il riconoscimento da parte del sindaco Dott. Calogero FIRETTO.

Ricorderemo che Eugenio Benedetti è  già sponsor del Premio Letterario Boisson nonché  Presidente della Fondazione S.I.B. Benedetti registrata ed attiva nel Principato di Monaco, la quale ha stipulato un accordo di collaborazione col Centre Hospitalier Princesse Grace. 

Luigi Mattera

 

Partager cet article

Repost0
25 avril 2019 4 25 /04 /avril /2019 15:46
Claude Monet – Exposition à Bordighera et Dolceacqua  30 avril – 31 juillet 2019

                  MONET, RETOUR SUR LA RIVIERA

 

 

 

 

Bordighera, Villa Regina Margherita
Dolceacqua, Castello Doria

 

UNE DES ŒUVRES PROVIENT DE LA COLLECTION PRIVEE DE S.A.S. LE PRINCE ALBERT II DE MONACO

 

 

 

L’exposition consacrée à Claude Monet, à partir du 30 avril, sera un événement extraordinaire. 135 ans après le séjour qu’il y fit, trois tableaux de ce grand artiste français reviennent là où ils furent réalisés.

 

Le projet monet, retour sur la riviera voit le jour grâce à la collaboration avec le Musée Marmottan Monet de Paris et au précieux travail de Mme Marianne Mathieu, chargée des collections du musée, ainsi qu’à la courtoisie de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco.

 

Deux des trois tableaux exposés : «Le Château de Dolceacqua» et «Vallée de Sasso. Effet de soleil», proviennent en effet du musée Marmottan Monet, tandis que le troisième, «Monaco, vu de Roquebrune», provient de la collection privée de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco.

 

Ces tableaux, tous trois réalisés en 1884 pendant le séjour de l’artiste sur la Riviera, seront exposés en deux endroits différents: «Vallée de Sasso. Effet de soleil» pourra être admiré à Villa Regina Margherita, à Bordighera – villa qui, pour l’occasion sera ré-ouverte au public avec un parcours dédié d’une grande suggestion –, tandis que «Le Château de Dolceacqua» et «Monaco, vu de Roquebrune» seront exposés au château Doria, à Dolceacqua.

 

Dans ces deux sites sera en outre proposé un parcours d’exposition multimédia, qui illustrera l’expérience de l’artiste lors de son voyage et de son séjour sur la Riviera. Chacun pourra approfondir la genèse des œuvres exposées, grâce au patrimoine épistolaire de première main constitué par les lettres qu’il écrivit aux membres de sa famille, notamment à sa compagne Alice, et à ses correspondants habituels, comme le marchand d’art Paul Durand-Ruel. Mais le visiteur pourra également se pencher sur la vie et sur l’image des deux sites de Bordighera et de Dolceacqua, grâce aux tableaux de la Collection municipale de Bordighera et à de précieuses photographies d’époque.

 

Le commissaire d’exposition est Aldo Jean Herlaut et le parcours de l’exposition est aménagé par l’Institution Mu.MA  Musei del Mare e delle Migrazioni – de Gênes, tandis que la gestion et la promotion de cette initiative sont assurées par deux coopératives: Cooperativa Sistema Museo et Omnia Società Cooperativa.

 

L’exposition est promue par les municipalités de Bordighera et de Dolceacqua avec le soutien de la Région Ligurie, de la Province de Imperia, de la fondation Compagnia di San Paolo et de la société Permare s.r.l., et elle sera ouverte au public jusqu’au 31 juillet, avec un billet unique pour les deux sites.

 

LE PROJET SCIENTIFIQUE

 

Le projet d’exposition s’inspire de deux lettres significatives écrites par Monet lui-même, avant et après son voyage sur la Riviera italienne en 1884.

 

Paris, 17 janvier 1884

«Mon cher Monsieur Durand,

(…) Je pars rempli d’ardeur, il me semble que je vais faire des choses épatantes. Votre tout dévoué»

 

Bordighera, 25 mars 1884

«(…) Je ne sais pas si ce que j’ai fait est bon, je n’en sais plus rien, j’ai tant travaillé, tant fait d’efforts, que j’en suis abruti. Si j’en avais le loisir, je voudrais effacer tout cela et recommencer; car il faut vivre dans un pays un certain temps pour le peindre, il faut y avoir travaillé avec peine pour arriver à le rendre sûrement; mais pourra-t-on jamais être content en face de la nature, et surtout ici… Entouré de cette lumière éblouissante, on trouve sa palette bien pauvre; l’art voudrait des tonnes d’or et de diamants. Enfin, j’ai fait ce que j’ai pu. Peut-être que de retour chez moi cela me rappellera un peu ce que j’ai vu».

 

Deux lettres, l’une écrite lors de son départ, pleine d’espoir et d’enthousiasme, l’autre écrite au moment du retour, où s’expriment les doutes et l’insatisfaction de l’artiste. Observant le travail qu’il a accompli, Monet a l’impression de ne pas avoir été à la hauteur de la nature qu’il a découverte sur la Riviera dei Fiori, de Bordighera à Dolceacqua, en passant par les vallées et les sentiers, à la poursuite de la « lumière » de la Méditerranée.

Mais nous, aujourd’hui, nous savons que la période passée à Bordighera, de mi-janvier à début avril 1884, non seulement fut très féconde (il réalisa en effet une quarantaine d’œuvres au total), mais lui permit de recouvrer un enthousiasme que les déboires subis les années précédentes semblaient avoir éteint. Nous pouvons vraiment parler d’une « phase Bordighera » dans son long itinéraire artistique.

 

C’est pour cette raison que, 135 ans après ce voyage et ce séjour, trois des tableaux appartenant à cette production reviennent à Bordighera et à Dolceacqua, pour témoigner du parcours artistique du père des impressionnistes (qui doivent leur nom précisément à un tableau: Impression: lever du soleil, présenté à la première exposition du mouvement à Paris, en 1874) et, dans le même temps pour rappeler l’importance qu’acquirent, dans la dernière partie du XXe siècle, la Riviera des Fleurs, Bordighera et son territoire.

 

Un «pays féerique»: ainsi Monet le décrit-il dans l’une de ses nombreuses lettres. Un pays où il ne s’accorde aucun répit: «Je fais, moi, un métier de chien et n’épargne pas mes pas; je monte, puis redescends et remonte ensuite. Entre chaque étude, comme repos, j’explore chaque sentier, toujours curieux de voir du nouveau; aussi, le soir venu, j’ai mon compte».

Pour Monet, ses tableaux sont des «études», réalisées en plein air, selon la technique mise au point les années précédentes. De plus, il ne réalise généralement pas une seule œuvre, mais en commence plusieurs en même temps et les poursuit de front, un peu à la fois, en jouant sur la lumière.

 

De Bordighera, Monet, un jour de grand vent, en février, monte à Dolceacqua, où il avait déjà fait une excursion le dimanche précédent. L’artiste est frappé par le fait que «on ne sentait pas le vent abrité par les montagnes» et il travaille ici à deux toiles simultanément. «Le pont est adorable et là j’étais au calme et au chaud comme au mois d’août, j’irai donc là tant que ce vent durera, de cette façon je ne perds pas mon temps et ne me tourmente pas. Dès que je m’arrête de travailler, j’ai toujours peur de n’arriver à rien; je m’effraie peut-être à tort». Le même soir, Monet recevra la visite de deux peintres anglais qui résidaient dans la même Pension Anglaise. Claude est très intrigué: «Ils désiraient voir ce que j’avais fait aujourd’hui en une séance, d’autant plus qu’ils avaient vu l’endroit avec moi dimanche. Ils n’en reviennent pas que j’aie pu faire ces deux motifs en un après-midi».

 

Au travers du pinceau et de la sensibilité toute particulière de Claude Monet, les sites de Dolceacqua et Bordighera entrent eux aussi dans un imaginaire de lieux du «merveilleux», comme Etretat, Giverny, Menton…

Le voyage de Monet relève d’un processus plus vaste, celui de la découverte ou, mieux encore, peut-être, de l’invention de la Riviera des Fleurs. Un territoire pauvre et marginalisé pendant des siècles et qui, à l’improviste, suite à l’ouverture de la ligne ferroviaire Gênes-Vintimille, en 1871, et Marseille-Vintimille, l’année suivante, se trouve reconnu par l’élite européenne comme une Arcadie où passer, notamment, les mois d’hiver: ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le voyage de Monet se déroule précisément entre janvier et avril, période de prédilection pour les vacances sur la Riviera, alors que, sur le reste du continent, le froid, la neige, la pluie et le brouillard font de l’hiver une saison désagréable et hostile.

À cette période de l’année, Bordighera, tout comme son territoire, se peuple de touristes bariolés et cosmopolites: des Anglais et des Allemands, pour la plupart, parce que, comme l’écrira Monet lui-même, «les Français ne passent guère la frontière» - hormis quelques exceptions comme l’architecte Garnier, le concepteur de l’Opéra de Paris, représentant d’une culture officielle dont Monet ne se sent pas seulement à l’écart, mais franchement à l’opposé, et qui possède une villa à Bordighera. Présente aussi l’aristocratie italienne, et aux plus hauts niveaux: à partir de 1879 arrive dans la petite ville la Reine Margherita, bouleversée par l’attentat commis l’année précédente, à Naples, contre le roi Umberto. Dès lors, presque tous les ans, Margherita passera plusieurs mois, du printemps à l’automne, à Bordighera – d’abord comme invitée à la Villa Bishoffsheim, puis comme propriétaire de cette même construction, qu’elle transformera en Villa Etelinda, sur un projet, précisément de Charles Garnier.

 

Claude Monet croise ainsi un territoire particulier, qui est à la fois l’Arcadie de par sa nature extraordinaire, ainsi qu’un lieu fréquenté et habité par les personnalités de la culture européenne de l’époque, comme Clarence Bicknell, Rafael Bischoffsheim, Frederic Von Kleudgen. Un territoire qui représente aussi une destination prisée: la Reine Victoria venue de Menton, visite Bordighera en 1882, arrivant jusqu’à Capo Sant’Ampelio, et décide d’y passer quelques vacances les années suivantes. Tout sera organisé pour l’hiver de 1901, mais la guerre des Boers obligera la souveraine à renoncer à son séjour.

 

C’est dans ce surprenant contexte que naît l’exposition «Claude Monet, retour sur la Riviera», réinterprétation d’une aventure artistique qui n’est pas seulement celle du peintre, mais aussi celle d’un territoire extraordinaire qui trouve alors sa vocation et qui, de périphérie d’une région pauvre comme l’était la Ligurie du XIXe siècle, se transforme en un lieu réputé du tourisme et de la culture internationale.

 

FICHE TECHNIQUE

 

Sièges de l’exposition:

Villa Regina Margherita

BORDIGHERA - Via Romana, 34

Château Doria

DOLCEACQUA – Via Castello

 

Horaires d’ouverture:

Du 30 Avril au 14 juin Tous les jours de 10h30 à 18h00

Du 15 juin au 31 juillet Tous les jours de 10h30 à 19h30

La billetterie ferme 30 minutes avant l’heure de fermeture de l’exposition.

 

Billetterie:

Le billet permet de visiter les deux sièges de l’exposition

PLEIN TARIF: 9 €

TARIF réduit: 7 € Groupes de plus de 15 personnes, conventionnés

GRATUIT: Jeunes jusqu’à 14 ans, journalistes accrédités, guides touristiques dans l’exercice de leur activité

MONET CARD: 9 € Réservée aux résidents des communes de Bordighera et Dolceacqua, cette carte permet d’entrer librement dans les deux lieux d’exposition pendant toute la durée de l’initiative. Remise de 10% sur le catalogue.

 

Visites guidées:

1 LIEU D’EXPOSITION 80 € + billet d’entrée

2 LIEUX D’EXPOSITION 150 € + billet d’entrée

EN ANGLAIS ET EN FRANÇAIS 1 LIEU D’EXPOSITION 100 € + billet d’entrée

2 LIEUX D’EXPOSITION 180 € + billet d’entrée

groupes d’élèves 5 € par participant pour chaque site d’exposition

Tarifs personnalisés pour ouvertures exceptionnelles et parcours sur le territoire

 

Acheter visites guidées > italytolive.it/monet

 

INFOs Et réservations

monet@sistemamuseo.it

 

www.monetinriviera.it

Partager cet article

Repost0
24 avril 2019 3 24 /04 /avril /2019 11:29
VIDEO: IRIS DEVOTE LITTARDI PRESENTATION

IRIS DEVOTE LITTARDI PESENTATION

CLICK ON  - CLIQUER - CLICCARE

https://mail.google.com/mail/u/0/#inbox/FMfcgxwCgLtjbcCSShnLhHnXjnBwdVCM

Partager cet article

Repost0
22 avril 2019 1 22 /04 /avril /2019 21:01
GRACE KELLY – HOMMAGE & HONNEUR AVEC LE PRINCE ALBERT II A MONACO

                              GRACE KELLY – HOMMAGE & HONNEUR 

La Princesse Grace de Monaco aurait eu 90 ans cette année. À cette occasion la Principauté de Monaco, organise une exposition en hommage à sa défunte Princesse et ancienne Actrice de cinéma hollywoodien
 
 
 
La soirée d'inauguration s'est déroulé ce jeudi 18 avril 2019. Cette date n'a pas été choisie au hasard : le 18 avril 1956 est la date du mariage entre Grace Kelly et le Prince Rainier III.
 
 

Sous le Haut Patronage de SAS Le Prince Albert II de Monaco, l'exposition menée par l'artiste niçois, Stéphane Bolongaro, père du célèbre Totor, grand admirateur de Grace Kelly, a introduit cette nouvelle exposition, avec Adriana Karembeu,

 

 

marraine de l'exposition, et la participation de Stéphane Bern, et rendent ainsi un hommage au 90ème anniversaire de la naissance de la Princesse Grace.

 

En présence de plusieurs stars et personnalités. 

 

Cette exposition "Grace Kelly 90 years" met à l'honneur l'Art et le cinéma américain des années 1950-1960, accordant davantage de place à la "Grace Kelly" actrice qu'à la Princesse Grace de Monaco.

 

Actrice fétiche d'Alfred Hitchcock, puis Princesse de Monaco suite à son mariage en 1956 avec le Prince Rainier IIIGrace Kelly a conquis le monde par son charme, son élégance et son sens aiguisé de la mode. Elle était très proche de Christian Dior 

 

Exposition hommage inaugurée au musée des Collections de voitures princières, à Fontvieille (06) Alpes-Maritimes. Une autre date importante puisqu'elle aurait marqué les 63 ans de mariage de l'actrice hollywoodienne avec le prince Rainier.

 

Extraits de 11 films parmi lesquels des films cultes, Grace Kelly s'est propulsée au firmament des stars hollywoodiennes. Unique et intemporelle, elle reste aujourd'hui une icône incontournable inspirant de nombreux artistes.

 

En pénétrant dans cet univers cinématographique, on découvre des sculptures, peintures, photographies, œuvres inédites élaboré par cinquante artistes américains,

 

 

 

 

 

 

permettent une plongée inédite dans le Hollywood des années 50, qui célèbrent l'actrice Grace Kelly.

Le Prince Albert et Stéphane Bolongaro

Plusieurs stars américaines étaient réunies ce jeudi soir pour l'inauguration : l'actrice Linda Evans (de la série DynastiePatrick Duffy (Bobby Ewing dans Dallas), ainsi que la chanteuse Shirley Bassey, l'essayiste Raphaël EnthovenBernard Monteil,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l'humoriste Olivier Lejeune, la chanteuse et actrice LioÉlie Semoun, Victoria Abril, ainsi que la chanteuse Precious WilsonLa Toya JacksonS.A. reine d'Egypte, Fadila Faroukont pu profiter d'une visite guidée en compagnie du Prince Albert.

 

Au fil de l'exposition, des extraits de films cultes de Grace Kelly, tels que Fenêtre sur Cour, La Main au Collet  d'Alfred Hitchook ou encore Hight Society de Charles Walters. 

 

 

 

 

 

 

Sans oublier une Marilyn Monroe plus vraie que nature.

 

Un programme de gala pour un hommage princier rendu à une icône trop tôt disparue, qui gardera à jamais une place d’honneur dans tous les cœurs.

 

 

Espace Collection de voitures de S.A.S. le Prince de Monaco -  « Tribute to Grace Kelly » 

Ouverture du 19 au 28 Avril 2019

 
 

 

 

Partager cet article

Repost0
22 avril 2019 1 22 /04 /avril /2019 06:21
MONTE-CARLO HÔTEL HERMITAGE :SERATA DI GALA BENEFICA AMIS DU LIBAN & AMADE - Didier Deschamps, padrino dell’evento..

MONTE-CARLO HÔTEL HERMITAGE :SERATA DI GALA BENEFICA AMIS DU LIBAN & AMADE

Par Luigi MATTERA

Didier Deschamps, padrino dell’evento..

Le associazioni monegasche « Amis du Liban » (presieduta da Boubou Hallani Boueri)  e  la « AMADE » , in partenariato con il Monte Carlo Country Club, hanno organizzato,  a beneficio della protezione dell’infanzia e sotto l’alto patrocinio di S.A.R. la Principessa Carolina di Hannover , una serata di gala caritatevole  definita  « La Notte della Solidarietà » in data  20 novembre nel gran salone Belle Epoque dell’Hôtel Hermitage di Monte-Carlo.

L’Amministratore e Direttore Generale della Sofibanque, Yoan Wazne, ha contribuito nel finanziamento dell’evento per rendere il Gala nel modo più festive ed attraente . Padrino della serata e già presente in tanti precedenti eventi di beneficenza organizzati  dagli « Amici del Libano », l’allenatore della nazionale francese, Didier DESCHAMPS.

La serata si è svolta al termine delle semifinali del Rolex Monte-Carlo Masters dove una grande personalità tennistica italiana del passato, Adriano Panatta, presente con la propria consorte, attirava gli sguardi degli invitati.


 

S.A.S. il  Principe Alberto II ha anche presenziato la parte iniziale dell’evento durante il cocktail pre-serale, accettando di farsi riprendere con i prestigiosi  ospiti , venuti per sostenere la causa benefica,  al « photocall » del cocktail precedente la cena che era anticipata da una originale sfilata di moda tra suoni e danze dallo « charme » orientale. Al termine della sfilata  gli invitati hanno raggiunto i tavoli. Il famoso pianista e compositore libanese di origine armena, Guy Manoukian, ha suonato al pianoforte alcuni importanti pezzi del suo repertorio., i ballerini della compagnia « Scarabeo Palace » hanno  apportato una calda atmosfera e il tocco orientale della serata.

 

Il marchio Le Petit Elfe ha realizzato  una sfilata di moda, coreografata attorno al tema dei Rolex Monte-Carlo Masters.

Bruna Tohme, ambasciatrice dell'associazione « Friends of Lebanon », presentatrice televisiva in Libano, ha animato la serata nell’'atmosfera musicale con il DJ Jeanne. Durante la serata si è svolta   un'asta  molto eccitante con un acquirente per via telefonnica che si è aggiudicato per 55mila euro i diritti sul nome di un nuovo tipo di rosa. Una lotteria ha concluso la serata  con premi ancora più incredibili. I profitti saranno interamente devoluti ai bambini del Libano e del Niger.

(c) Luigi MATTERA - R.M.

MONTE-CARLO HÔTEL HERMITAGE :SERATA DI GALA BENEFICA AMIS DU LIBAN & AMADE - Didier Deschamps, padrino dell’evento..

MONTE-CARLO HÔTEL HERMITAGE: SOIREE DE  GALA AU PROFIT DES AMIS DU LIBAN & AMADE

Didier Deschamps, parrain de l'événement.

Les associations monégasques «Amis du Liban» (présidée par Boubou Hallani Boueri) et «AMADE», en partenariat avec le Monte Carlo Country Club, ont organisé au profit de la protection de l'enfance et sous le haut patronage de S.A.R. Princesse Caroline de Hanovre, une soirée de gala de charité intitulée "La nuit de la solidarité" le 20 novembre dans le grand salon Belle Epoque de l'Hôtel Hermitage à Monte-Carlo.

Le Directeur Général et directeur de Sofibanque, Yoan Wazne, a contribué à financer l'événement afin de rendre le gala plus festif et attrayant. Parrain de la soirée et déjà présent dans de nombreuses manifestations caritatives organisées précédemment par les "Amis du Liban", l'entraîneur de l’équipe nationale française de Football,  M.Didier DESCHAMPS.

La soirée s'est déroulée à la fin de la finale du Rolex Monte-Carlo Masters où une grande personnalité du tennis italien du passé, Adriano Panatta, présent avec sa femme, a attiré le regard des invités. S.A.S. Le Prince Albert II a également assisté à la première partie de l’événement lors du cocktail d’après-midi, acceptant d’être photographié avec les invités prestigieux venus soutenir la cause caritative, au "photocall" du cocktail avant le dîner, anticipé celui-ci par un défilé original de sons et de danses au "charme" oriental. À la fin du défilé, les invités ont atteint les tables.

Le célèbre pianiste et compositeur libanais d'origine arménienne, Guy Manoukian, a joué au piano quelques pièces importantes de son répertoire. Les danseurs de la compagnie "Scarabeo Palace" ont apporté une atmosphère chaleureuse et la touche orientale de la soirée.

La marque « Le Petit Elfe »a créé un défilé de mode, chorégraphié sur le thème du Rolex Monte-Carlo Masters. Bruna Tohme, ambassadrice de l'association "Les amis du Liban", présentatrice de télévision au Liban, a animé la soirée dans une atmosphère musicale avec DJ Jeanne.

Au cours de la soirée, une vente aux enchères très excitante a eu lieu même avec un acheteur qui enchérissait par ligne téléphonique et qui a remporté pour 55 000 euros  les droits sur le nom d'un nouveau type de rose. Une loterie a clôturé la soirée avec des prix encore plus incroyables. Les bénéfices seront entièrement reversés aux enfants du Liban et du Niger.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
20 avril 2019 6 20 /04 /avril /2019 08:22
Cordoglio dalla redazione del Royal Monaco per la scomparsa del Commendatore Giovanni Betelli

 

Medaglia d’ Onore come Benevolo da S.A.S Principe Alberto II di Monaco

Commendatore di San Gregorio Magno. .Vaticano.

Commendatore del Sovrano Ordine Di San Giovanni di Gerusalemme Cavalieri di Malta S.O.S.J

 

 

In alcune edizioni ci eravamo interessati del Comm . Giovanni Betelli, un energico bergamasco che ha avuto al suo attivo una vita molto intensa, ricca di progetti e di passioni, segnata da importanti tappe dove lo hanno visto protagonista di diverse attività imprenditoriali ma soprattutto di sostenute e reali presenze negli aiuti umanitari di ogni genere . Inizia le sue esperienze lavorative come panettiere poi come garzone presso i muratori, contemporaneamente studia da geometra presso la scuola d’Arte Muraria di Milano. All età di 18 anni fonda la sua prima impresa edile che riprende dopo il Servizio Militare ed in breve si iscrive all Albo Nazionale Costruttori facendosi spazio nel milanese realizzando grandi strutture come la STAR , MELLIN , BOLDROCCHI , COMPLESSI CONDOMINIALI , STRUTTURE STATALI come SCUOLE, PALESTRE, STRUTTURE ECLESIASTICHE come il “COMPLESSO GRAZIE VECCHIE” e   “CHIESE CATTOLICHE” per le quali, nel 1983 su proposta del Cardinale Martini , gli viene conferita una Onorificenza di COMMENDATORE DI SAN GREGORIO MAGNO per Benemerenze verso la Santa Chiesa Cattolica !

La sua attività imprenditoriale non si ferma solo in Italia, ma dall’ Africa, nel campo del legname e ittico, all’ America; come pure la sua solidarietà umanitaria nel sostenere in Liberia i “Frati Missionari” che si occupavano di istruire la popolazione alla falegnameria o le “Suore Spagnole” che si dedicavano ai bambini handicappati . Ha costruito la struttura dell’Università di Monrovia in Liberia , come pure far dono del proprio aereo personale all’ Ospedale San Peeter Kenya per trasposto di medicinali , di ammalati gravi, strutture mediche ed altre necessità .

 

Ha sostenuto l’ Associazione “Los Quincos” che opera nel Nicaragua dove si occupano  dei bambini maltrattati ed abbandonati che vivono nelle discariche , con realizzazione di nuove strutture per il reinserimento, nonché il finanziamento per la creazione di pozzi per l’ estrazione dell’ acqua, vitali per la popolazione del territorio.

 

Appassionato di “tiro a volo” divenne in breve tempo Campione Azzurro vincendo diversi premi ! Conseguì il Brevetto di Pilota privato all’ Aeroclub di Milano dove passò per le sue capacità di gestione da Consigliere a Presidente Onorario . Protagonista, tra le mille cose benefiche, del Raid aereo di solidarietà per l’Isola di Lampedusa ed il lancio dei Paracadutisti in Vaticano per la consegna della Madonnina di Milano al Papa .

Nel Principato di Monaco, dove risiedeva da qualche lustro, viene insignito da S.A.S Principe AlbertoII con la Medaglia d’ Onore per le sue iniziative di sostegno umanitario .  

Alla veneranda età di 87 anni si può dire che non si è mai negato  negli aiuti verso chiunque avesse difficoltà, soprattutto perché le sue sagge parole ed insegnamenti hanno aiutato chi, ancora inesperti, come i giovani imprenditori, prendessero  da lui spunto per come affrontare il corso della vita . Coraggio, forza, determinazione ma, soprattutto, onestà, generosità e rispetto ! In molti casi è stato Padrino di giovani imprenditori a cui ha portato decisamente fortuna . Una vita, è stata la sua , ricca di progetti e di passioni, come quella dell’enologia in quanto affermava che il vino è stato e sempre sarà un veicolo emblematico di associazione, da offrire e degustare tra amici! La sua filosofia? “Bere poco ma di qualità ed in maniera consapevole”!

Ai funerali nella chiesa di Bergamo, accanto alla moglie Anita ed ai familiari era convenuta anche una nutrita delegazione dei Cavalieri di Malta capitanati dal Grand Priore, Giacomo Procopio,  ed affiancati dal coro degli Alpini. Grande commozione attorno al feretro trasportato in seguito al cimitero di Monza nella tomba di famiglia. Ancor oggi, il suo impegno é costantemente perpetrato dalla moglie Anita che non si risparmia in generosità e sostegno nell’ ambito della solidarietà umana verso persone anziane, bisognose d’aiuto o famiglie disagiate ed anche come  supporto per giovani in difficoltà!

Personaggi come il caro Giovanni sicuramente lasciano dietro di sé grandi insegnamenti che ci auguriamo  restino nel cuore di chi l’ ha conosciuto !

Grazie Giovanni

LM 

Partager cet article

Repost0
18 avril 2019 4 18 /04 /avril /2019 18:55
PRIX VITRINE PIU BELLE

PRIX VITRINE PIU BELLE

Nice: Remise  des trophées du Carnaval 2019 et des trophées de la plus belle vitrine carnavalesque

La cérémonie de remise  des trophées du Carnaval 2019 et des trophées de la plus belle vitrine carnavalesque a eu lieu ce jour en présence de Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rudy Salles, Adjoint au Maire de Nice délégué au Tourisme, aux Congrès, aux Relations Internationales et à l’Animation des Quartiers, Nicole Merlino, Adjointe au Maire de Nice déléguée à l’Artisanat, à la Production agricole et au MIN et Franck Martin, Conseiller municipal délégué au Commerce et marchés.

 

Après avoir présenté le bilan de l’édition 2019 - 1ère année de reprise en régie directe par la Ville de Nice de l’organisation du Carnaval - marquée par une fréquentation record : plus de 200 000 spectateurs (toutes entrées confondues, payantes et gratuites), + 35% d‘augmentation pour les entrées payantes par rapport à 2018 (157 823 contre 117 538), 2,4 millions d’euros TTC pour les recettes (+29% d’augmentation par rapport à 2018),  Christian Estrosi a remercié tous ceux qui ont participé à l’organisation de cette manifestation (carnavaliers, imagiers, fleuristes, costumières, prestataires, danseurs, troupes, associations de quartiers, services municipaux et métropolitains, partenaires, etc.) en leur remettant le trophée du Carnaval de Nice 2019.

 

Le maire de Nice a dévoilé les lauréats de la 1ère édition du « Concours de la plus belle vitrine de Carnaval ».

             Prix de la plus belle vitrine carnavalesque : L’Imaginarium – 20 rue Bonaparte à Nice

             Prix de la 2e plus belle vitrine carnavalesque : Bain de Soleil – 2 rue Alexandre Mari à Nice

             Prix de la 3e plus belle vitrine carnavalesque : Innoverto – 18 rue Miron à Nice

D’autres commerçants ont également été récompensés.

 

La prochaine édition du Carnaval de Nice aura lieu du samedi 15 au samedi 29 février 2020 sur le thème « Roi de la Mode ».

 

ANNONCES

  • Christian Estrosi a annoncé que la grande braderie et le concours de vitrine seront de retour, et qu’une fashion week avec des défilés de mode dans tous les quartiers, afin de mettre en valeur le commerce niçois sera organisée.
  • A l’occasion des Journées européennes du patrimoine les 20, 21 et 22 septembre 2019, la Halle Spada, où sont construits une partie des chars et où se trouve l’atelier des costumes, sera ouverte au public.
  • Enfin, Christian Estrosi a annoncé que Nice va devenir un grand centre de production du carnaval à la hauteur de son histoire et de sa renommée, qui comprendra outre les ateliers des imagiers, les carnavaliers, les costumiers, un centre de documentation et un espace muséal.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
17 avril 2019 3 17 /04 /avril /2019 17:55

Alain Delon 

 

Palme d'or d'Honneur 

du 72e Festival international 

du Film de Cannes

 

Il appartient tout entier au cinéma, à ses plus belles œuvres et à ses mythes : en 2019, le Festival de Cannes a décidé de décerner une Palme d’or d’Honneur à Alain Delon, afin d’honorer sa magnifique présence dans l’histoire du septième art.

Après Jeanne Moreau, Woody Allen, Bernardo Bertolucci, Jane Fonda, Clint Eastwood, Jean-Paul Belmondo, Manoel de Oliveira, Agnès Varda et Jean-Pierre Léaud, le Festival de Cannes est heureux et fier que le légendaire comédien du Guépard de Luchino Visconti (Palme d’or 1963) ait accepté de recevoir les honneurs de la communauté mondiale.

 

« Avec Pierre Lescure, nous sommes heureux qu’Alain Delon ait accepté d’être honoré par le Festival, déclare Thierry Frémaux, Délégué général. Il a pourtant longuement hésité, lui qui nous a longtemps refusé cette Palme d’or car il estimait ne devoir venir à Cannes que pour célébrer les metteurs en scène avec lesquels il a travaillé. »

 

On parle de monstre sacré, de légende vivante et d’icône planétaire. Au Japon, où il est vénéré, on le surnomme même le Samouraï du Printemps. Plus de 80 films, d’innombrables chefs-d’œuvre et des superlatifs qui soulignent l’envergure artistique et l’aura internationale d’un homme qui explosa dans Plein Soleil (1960), un polar qui est aussi une ode à son insolente beauté : c’est avec ce film que René Clément inventeDelon. Diamant brut, il n’a alors que 25 ans.

 

Depuis, nombre des œuvres dans lesquelles il est apparu sont devenues des classiques. Voyager dans sa filmographie, c’est comme (re)vivre les plus belles heures de l’histoire du cinéma contemporain. Dirigé par les plus grands cinéastes (Antonioni, Visconti, Melville, Losey, Godard, Deray…), il a accompagné d’immenses stars (Gabin, Lancaster, Montand, Sharif, Ventura) et serré dans ses bras les plus grandes actrices (Mireille Darc, Romy Schneider, Claudia Cardinale, Ursula Andress, Monica Vitti).

 

Mêlant l’exigence artistique et les succès populaires, il est un champion du box-office (BorsalinoLe Cercle rouge) qui ne s’est jamais éloigné du cinéma d’auteur. Dès 1964, il s’engage dans la production avec L’Insoumis d’Alain Cavalier et passera ensuite derrière la caméra en signant deux films policiers : Le Battant et Pour la peau d’un flicd’après Jean-Patrick Manchette. Magnétique chez Visconti, mystérieux dans les polars de Melville et Verneuil, Alain Delon a toujours fait des choix forts : en abandonnant rapidement le costume du jeune premier, il se consacre à des personnages complexes, ambivalents et tragiques, fragiles et rugueux, et façonne le rôle de policier taiseux ou d’animal à sang froid. Grande source d’inspiration pour John Woo ou Quentin Tarantino,Le Samouraï, où il est le film, fait de son jeu un « genre » : charisme, regard, tension…

 

Son histoire avec le Festival de Cannes a débuté en même temps que sa carrière. Le 13 mai 1961, sa première montée des Marches pour Quelle joie de vivre, présenté en Sélection officielle, est marquée par une grande ferveur où se mêlent photographes, journalistes et des centaines d’admirateurs. 30 ans plus tard : même enthousiasme lors de son arrivée spectaculaire en hélicoptère puis en bateau pour présenter Nouvelle Vague. Entre temps, il y aura eu L’Éclipse (1962), Le Guépard (1963), Monsieur Klein(1976) : « Il y a tellement de choses de moi dans ce film, a-t-il déclaré récemment à Samuel Blumenfeld dans Le Monde. Mon amour des tableaux, ce rapport ambigu avec les gens, cette espèce de jeu où je suis Monsieur Klein sans savoir pourquoi. Être et ne pas vouloir être, tout en l’étant. »

 

Alain Delon est souvent venu à Cannes, il a remis la Palme d’or, il était présent aux cérémonies du 60e anniversaire du Festival, et a soutenu à Cannes Classics des restaurations de films qui lui sont chers.

 

Ces dernières années, on l’aura également vu au théâtre avec sa fille Anouchka. Aujourd’hui, Alain Delon dit ne plus vouloir tourner au cinéma. Mais il évoque un regret : « Il y a une seule chose qui m’a manquée et me manquera toujours : j’aurais voulu, avant de mourir, faire un film sous la direction d’une femme. »

 

 

La 72e édition du Festival international du Film se déroulera du 14 au 25 mai 2019. Le jury sera présidé par Alejandro González Inárritu. The Dead Don’t Die de Jim Jarmusch ouvrira la Compétition.

L’annonce de la Sélection officielle 2019 est à suivre jeudi 18 avril à partir de 11h en direct sur YouTube, Dailymotion, Facebook, Twitter et www.festival-cannes.com

 

 

 

Partager cet article

Repost0
16 avril 2019 2 16 /04 /avril /2019 13:01
MENTON PALAIS EUROPE: C’EST  PAS  DU  TOUT  CE  QUE  TU  CROIS - THEATRE F.PALMERO

Daniele EVENOU – Norbert TARAYRE – Séverine FERRER – Elodie WALLACE – Manu RUI SILVA

 

Palais de l’Europe / théâtre Francis Palmero 

Jeudi 25 Avril 2019 - 21h  /

 

Au lendemain de son enterrement de vie de garçon, Stan ne se souvient plus de rien.

Il se réveille avec une migraine, une gueule de bois, et… une femme dans son lit !

Ça ne serait pas un problème si Élise, la future mariée, n’avait pas décidé de débarquer avec Marie-Carmen, sa mère, pour faire les présentations.

Pour Stan, la journée de l’enfer commence, car Marie-Carmen a un caractère bien trempé et elle est décidée à tester son futur gendre.

Elle va tout faire pour le pousser à bout !

Avec l’aide de son meilleur ami Nico, et la coopération de Sofia, la jeune avocate découverte dans son lit, Stan va tenter de sauver la situation.

Mais il n’est pas le seul à avoir quelque chose à cacher…

Attention, cette comédie haute en couleurs n’est pas du tout ce que vous croyez !!

 

https://boards.wetransfer.com/board/s1q5f7z7dbl53lbd120190407194402/latest?token=62e82341-039c-42a1-85b6-2d7bf5250ad5

 

Billetterie en ligne : www.agenda-menton.fr

Office de tourisme : 04 92 41 76 95
Du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h

 

Tarifs :

série 1 : 35€

série 2 : 30€

série 3 : 20€

 

Partager cet article

Repost0
15 avril 2019 1 15 /04 /avril /2019 20:43
ELEONORA VALLONE

ELEONORA VALLONE

Casa del Cinema di Roma
11 al 13 aprile 2019

quarta edizione


Si è tenuta a Roma dall’11 al 13 aprile la quarta edizione di Aqua Film Festival, il primo festival di cinema internazionale con cortometraggi, incontri e workshop, eventi speciali dedicati al tema dell’acqua in tutte le sue forme, ideato e diretto da Eleonora Vallone, attrice, giornalista ed esperta di metodiche d’acqua. Oltre duecento i film arrivati in selezione, provenienti da tutto il mondo, di cui sono stati proiettati 20 film nella sezione Corti, 6 nella sezione Cortini e 5 nella sezione Cortini Aqua&Students, dedicata esclusivamente agli studenti. Inoltre,  il  festival ha presentato due Lungometraggi sul tema dell’acqua, due Anteprime assolute, quattro film di denuncia per la sezione fuori concorso Fratello Mare, Amico Lago, Caro Fiume e due video musicali sul tema dell’acqua. Grande successo ha quindi ottenuto il workshop su come filmare con uno smartphone, tenuto dal prof. Francesco Crispino. Inoltre, da quest’anno è iniziata una collaborazione con MEDICINEMA  Italia  Onlus  che  ha proposto presso le sale cinema dell’Ospedale Niguarda di Milano e del Policlinico Universitario Agostino Gemelli IRCCS di Roma, una selezione  dei corti ad una Giuria speciale composta da pazienti, medici, infermieri e volontari che ha espresso la propria preferenza al corto che riterrà più meritevole.

La giuria che ha premiato i cortometraggi in concorso è composta dallo scrittore e sceneggiatore Antonio Manzini, l’attore Beppe Convertini, il saggista, scrittore e regista Luca Raffaelli, l’attrice Chiara Francini, il regista Mimmo Calopresti, l’esploratore e fotografo subacqueo Alberto Luca Recchi, l’attore Lorenzo Flaherty, l’imprenditore e designer Marco Colasanti, vice Presidente per l’Italia della Fondazione Principe Alberto II di Monaco, lo psicologo, criminologo e scrittore Ruben Sharif De Luca, l’artista Cristiana PedersoliHélène El Missouri, della Fondazione Prince Albert II de Monaco e Rosalba Giugni, presidente di Marevivo.

 

 

 

 

 

 

                         Premi finali del festival


PREMIO SORELLA AQUA – MIGLIOR CORTO

“A piscina de Caique”
di Raphael Gustavo Da Silva
(BRASILE – PORTOGALLO – 15’)
MOTIVAZIONE
Per aver narrato l’ambiente esterno e l’ambiente interiore mediante una piccola, grande storia di amicizia e di educazione familiare. Per la forza dei
dialoghi semplici ed efficaci che contribuiscono, tra dramma e divertimento, al racconto di una giornata qualunque

 

PREMIO SORELLA AQUA – MIGLIOR CORTINO

“Una favola per la natura”
di Stefano De Felici
(ITALIA – 1’50”)
MOTIVAZIONE
Per averci mostrato mediante una bella fiaba che un altro mondo è possibile. Per la dolcezza delle immagini che raccontano con intuito e
leggerezza l’ambiente da salvaguardare e in cui vivono spensierati tutti i suoi abitanti.

 

MENZIONE SPECIALE AQUA&AMBIENTE

“Di chi è la terra?”
di Daniela Giordano
(ITALIA – 15’)
MOTIVAZIONE:
Per aver narrato con grande lucidità la cultura del consumismo e del profitto, travestita da interessi green e politicamente corretti. Per aver
provato a tracciare una direzione con l’ausilio di immagini divertenti e irriverenti, sapientemente ancorate alla contemporaneità.

 

AQUA&ISOLA ex-aequo

“Weather Report
Di Paul Murphy
(IRLANDA – 5’)
MOTIVAZIONE
Per aver raccontato attraverso una sapiente regia la storia vera di un guardiano del faro, sottolineando con un’ottima fotografia il contesto
esterno e la vita quotidiana, con lo sguardo puntato sul mare d’Irlanda alla vigilia dello sbarco in Normandia.

“L’isola delle tartarughe”
di Monica Francesca Blasi
(Italia – 3’)
MOTIVAZIONE
Per aver mostrato i padroni del mare delle Isole Eolie tra bellezza e difficoltà, sottolineando attraverso un buon mix di cronaca e poesia la vita
delle tartarughe marine sotto l’occhio attento dei vulcani.

 

AQUA&ANIMATION

“La Tierra en mis manos”
di Nicolàs Conte
(ARGENTINA – 4’30”)
MOTIVAZIONE
Per la semplicità con cui affronta il tema degli sprechi d’acqua e per l’utilizzo di una animazione che, mediante colori e movimenti ragionati, ci
porta sulla strada di un consumo sostenibile delle risorse.

 

AQUA&THRILLER

“Hiperion”
di Rubén Jiménez Sanz
(SPAGNA – 17 minuti)
MOTIVAZIONE
Per aver realizzato un thriller irriverente che pur riservando momenti di suspense, regala anche qualche attimo di ilarità in mare aperto.

 

AQUA&STUDENTS

“NO CIG BUTTUS” (3 MINUTI)
di Istituto Superiore Galilei (Mirandola)
(ITALIA 2017)
MOTIVAZIONE
Per aver realizzato un film breve in cui l’animazione non è rappresentata da effetti speciali ma da un uso consapevole della scrittura per immagini.

 

Il progetto beneficia del sostegno della Fondazione Prince Albert II de Monaco e dell’Associazione italiana della Fondazione Prince Albert II de Monaco Onlus. Con il Patrocinio di: Unesco – Commissione Nazionale Italiana, WWAP Risorse idriche mondiali, Ministero dell’Ambiente e della tutela del territorio e del mare, C.O.N.I. – Comitato Olimpico Nazionale Italiano, Consolato Onorario del Principato di Monaco a Firenze, Unimed

– Mediterranean Universities Union, Medicinema Italia Onlus, Nuovo Imaie. Con il supporto di Roma Lazio Film Commission. Main Sponsor: Damast. Sponsor: Acqua Filette, Centro Sperimentale di Cinematografia. Partner: Michelangelo Gioielli, Ancim – Associazione nazionale comuni isole minori, Acquasmart srl, Marina Corazziari. Technical Partner: Aquaniene, Artemare. Media Partner: Coming Soon, Freetime Excellence Lifestyle, Canale Energia. Sostenitori: Marevivo, Fondazione Sorella  Natura, Assonautica Italiana, Assonautica Acque interne Lazio e Tevere, Ostia Autumn School – VI Edizione.

 

Partager cet article

Repost0
14 avril 2019 7 14 /04 /avril /2019 15:54
IL CODICE ATLANTICO DI LEONARDO DA VINCI - CONFERENZA DEL PROF. CARLO BARBIERI

In occasione dell’anniversario dei 500 anni dalla morte di Leonardo da Vinci
Conferenza organizzata dall’Ambasciata d’Italia nel Principato di Monaco

Martedì 16 Aprile 2019, ore 18:30
Presso il Centre Culturel Prince Jacques
6-8, Avenue du Gèneral de Gaulle - 06240 Beausoleil

 

Le vicende storiche dei manoscritti di Leonardo da Vinci rappresentano un interessante capitolo legato al suo nome e presero avvio poco dopo la sua scomparsa avvenuta ad Ambois, in terra di Francia, nel 1519. Questa enorme quantità di fogli sparsi e di taccuini venne lasciata in eredità dal grande Maestro al suo discepolo prediletto, il giovane Francesco Melzi, che raccolto questo prezioso e voluminoso materiale fece ritorno in Italia alla casa paterna di Vaprio sull’Adda, piccolo centro al confine del Ducato di Milano con le terre veneziane.


Francesco Melzi, che sopravvisse oltre mezzo secolo a Leonardo, metterà mano a quei manoscritti ma riuscirà a concludere solo una prima raccolta omogenea – che prese in seguito il nome di “manuale o
trattato della pittura” – lavorando su un preliminare telaio già tracciato dal suo maestro. Alla sua scomparsa, avvenuta nel 1570, nessuno dei suoi eredi raccoglie i suoi interessi culturali tanto che i manoscritti vennero posti nei solai della villa Melzi e da quel momento iniziò la dispersione di quel prezioso patrimonio. Vi furono in seguito date importanti come la fine del 1500, che vide il provvidenziale intervento dello scultore milanese Pompeo Leoni che si dedicò alla ricerca dei manoscritti vinciani, impedendone di fatto l’ulteriore dispersione e avviando un approfondito studio su quelle carte allo scopo di comprenderne i contenuti. Successivamente si impegnò nel compito più difficile, ciò che nemmeno a Leonardo era riuscito: separare le carte per argomenti e possibilmente darne una sequenza temporale. Così il Leoni dopo aver separato i manoscritti dal contenuto scientifico da quelli sugli studi artistici e anatomici provvederà ad incollare il tutto sulle pagine di due grossi volumi che saranno in seguito conosciuti come Codice Atlantico e raccolta Windsor. Questa Lettura vuole ripercorrere l’interessante cammino, attraverso alcuni secoli, dei manoscritti di Leonardo mettendo in evidenza le svolte fondamentali che hanno caratterizzato le vicende di questo straordinario patrimonio culturale.

La prima parte della conferenza riguarda le vicende storiche dei manoscritti del Codice Atlantico che attraverso molte vicissitudini hanno quasi raggiunto il nostro tempo. La seconda parte è dedicata al significato ed ai contenuti, con una accurata selezione delle tavole più significative. Nasce così un quadro sufficientemente completo del Codice Atlantico svolto con un lineare e semplice linguaggio divulgativo che tuttavia non rinuncia alla rigorosa impronta scientifica nel commento dei testi e delle tavole.

Partager cet article

Repost0
12 avril 2019 5 12 /04 /avril /2019 08:33
47èmeSalon d’Antibes,     Antiquités, Art Moderne et Art Contemporain   

47èmeSalon d’Antibes,

 

Antiquités, Art Moderne et Art Contemporain   

 

Du 20 avril au 2 mai 2019

 

 

 

 Comme chaque année, plus de 20 000 visiteurs viendront découvrir à Antibes quelques-unes des plus belles pièces actuellement sur le marché international : Antiquités, bijoux anciens, design, art moderne et art contemporain.


 

Authenticité, Beauté, Rareté, Originalité. Tels sont les maîtres mots du Salon d'Antibes, devenu l'un des plus importants salons français et européens.


 

Le Salon d'Antibes est unique, par sa fréquentation, par les œuvres qui y sont présentées et par son atmosphère magique face au port d'Antibes, au bord de la Méditerranée, à côté des terrasses ensoleillées des restaurants de la vieille ville. Pour s'en convaincre, il suffit de déambuler dans les élégantes allées du grand chapiteau du salon, de découvrir des stands aménagés comme l'intérieur de superbes demeures ou de véritables galeries, de voir les têtes couronnées et les capitaines de l'industrie y côtoyer en toute discrétion et décontraction les simples amateurs.

Pour garantir un choix diversifié et de grande qualité, les organisateurs ont sélectionné près de 100 exposants. Nombre de ces marchands, antiquaires et galeristes sont des références internationales dans leurs domaines d’activité. Ces professionnels dénichent et réservent les pièces les plus exceptionnelles pour Antibes car ils savent qu'ici, et nulle part ailleurs, ils bénéficieront d'une clientèle internationale aussi cosmopolite, aussi décontractée et encline à avoir le coup de cœur ou de foudre pour un chef-d'œuvre historique ou un objet insolite qui viendra compléter ou parfaire la décoration de leurs maisons, de leurs penthouses ou de leurs yachts.
 

 D’ores et déjà, la 47ème édition du Salon d’Antibes s’annonce magnifique, avec la présence de pièces exceptionnelles.
 

Aux côtés de sublimes meubles estampillés et de tableaux signés par les grands maîtres seront exposées des œuvres créées par quelques-uns des plus importants artistes du XXe siècle et de la scène artistique contemporaine.

Et, bien sûr, venir au Salon d'Antibes c'est également renouer avec un art de vivre unique,  « this side of paradise » comme disait F.S. Fitzgerald lors de ses séjours à Antibes.

 

ANTIBES ART FAIR

 

Tous les jours, du 20 avril au 2 mai 2019 de 10h30 à 19h30

 

 

Esplanade du Pré des Pêcheurs - Port Vauban - À l’entrée du Vieil Antibes

 

• 10 euros (Tarif réduit : 5 euros, pour les moins de 18 ans et pour les étudiants)

 

• T. 04 93 34 65 65

• www.salon-antiquaires-antibes.com

 

 

 
  

Partager cet article

Repost0
11 avril 2019 4 11 /04 /avril /2019 15:46
Port de Nice: Arrivée du trois-mâts Le Belem

Arrivée du trois-mâts Le Belem à Nice

 

En présence de Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

Roger Roux, Maire de Beaulieu-sur-Mer, Président de la commission portuaire et maritime de la Métropole Nice Côte d’Azur

Philippe Soussi, Adjoint au Maire de Nice délégué au Territoire « Est-Littoral », aux Affaires Européennes, à la Sécurité civile, à la Prévention des risques et aux Relations avec le SDIS

Françoise Lemalle, Présidente du Conseil d’Orientation et de Surveillance de la Caisse d’Epargne Côte d’Azur, mécène historique de la Fondation Belem

Gweltaz Thirion, Commandant du Belem

& des membres de l’équipage Le Belem

 

DEMAIN -> Vendredi 12 avril 2019 à 16 heures

Port de Nice

 

 

Demain, vendredi 12 avril 2019 à 16 heures, nous vous invitons à assister à l’arrivée du Belem au Port de Nice, où il fera escale pour le weekend avant de naviguer vers Marseille.

 

Le Belem, trois-mâts à phare carré et coque en acier, est le dernier des grands voiliers de commerce français du 19ème siècle encore naviguant, classé Monument Historique depuis 1984. Une aventure maritime qui dure depuis plus de 120 ans en ayant vécu pas moins de cinq vies, changé trois fois de nationalité pour finir par retrouver le pavillon tricolore de ses origines.

 

La fondation Belem a, dès 1980, décidé que le Belem reprendrait la mer et qu’il serait navire-école civil ouvert au grand public. En 30 ans, le navire a embarqué 35 000 navigants. Il est le plus ancien grand voilier au monde à accueillir du public en navigation hauturière ou au large. La fondation aujourd’hui multiplie les escales du Belem dans les ports pour y accueillir des visites du public. En 2016, 30.000 personnes ont visité le trois-mâts.

 

Partager cet article

Repost0
11 avril 2019 4 11 /04 /avril /2019 07:02
Festival de Cannes 2019 / The Dead Don't Die, le nouveau film de Jim Jarmusch en ouverture du Festival

Jim Jarmusch en ouverture 

du Festival de Cannes 2019 !

 

THE DEAD DON'T DIE © 2019 IMAGE ELEVEN PRODUCTIONS INC. TOUS DROITS RÉSERVÉS. / ARTWORK © 2016 FOCUS FEATURES LLC

The Dead Don't Die, le nouveau film de Jim Jarmusch sera présenté à Cannes en ouverture, en Compétition et en première mondiale. 

 

C'est avec la projection en Compétition du nouveau long métrage de Jim Jarmusch, The Dead Don't Die, que s'ouvrira le 72e Festival International du Film. Mardi 14 mai, sur l'écran du Grand Théâtre Lumière, le film du réalisateur et scénariste américain sera le premier à concourir pour la Palme d'or. 

 

The Dead Don't Die

 

Dans la sereine petite ville de Centerville, quelque chose cloche. La lune est omniprésente dans le ciel, la lumière du jour se manifeste à des horaires imprévisibles et les animaux commencent à avoir des comportements inhabituels. Personne ne sait vraiment pourquoi. Les nouvelles sont effrayantes et les scientifiques sont inquiets. Mais personne ne pouvait prévoir l’évènement le plus étrange et dangereux qui allait s’abattre sur Centerville : THE DEAD DON’T DIE – les morts sortent de leurs tombes et s’attaquent sauvagement aux vivants pour s’en nourrir. La bataille pour la survie commence pour les habitants de la ville.  

 

La nouvelle incursion du cinéaste indépendant dans le film de genre (après Dead Man et le western, Ghost Dog et le film de samouraïs, Only Lovers Left Alive et le film de vampires) promet: « un casting à réveiller les morts ». Bill Murray, Adam Driver, Tilda Swinton, Chloë Sevigny, Steve Buscemi, Danny Glover, Caleb Landry Jones, Rosie Perez, Iggy Pop, Selena Gomez, RZA, Sara Driver, Austin Butler, Luka Sabbat, Eszter Balint, Carol Kane, et Tom Waits. The Dead Don’t Die réunit également un grand nombre des collaborateurs habituels de Jarmusch, dont le Directeur de la Photographie Frederick Elmes (Night on Earth, Paterson, Broken Flowers) et le monteur Affonso Gonçalves (Only Lovers Left Alive, Paterson). The Dead Don’t Die, treizième long métrage de Jim Jarmusch, n’est pas seulement une comédie et une subversion du genre parfois effrayante (avec un clin d’œil au film phare de George Romero, La Nuit des Morts-Vivants) mais aussi un hommage au 7e art.

 

Depuis Stranger Than Paradise, Caméra d’or au Festival de Cannes en 1984, qui fit date dans l’histoire du nouveau cinéma indépendant américain, Jim Jarmusch nous a habitués à ses univers créatifs et mélancoliques, à ses B.O. inspirées, à son humour décalé et aux errances de ses anti-héros dans un monde toujours légèrement étrange. À Cannes, son cinéma rock et élégant souvent à l’étude d’une Amérique différente a été salué par quatre prix dont la Palme d’or du court métrage en 1993 pour Coffee and Cigarettes et le Grand Prix en 2005 pour Broken Flowers.

 

En 2016, Jim Jarmusch avait présenté deux films en Sélection officielle : Paterson avec Golshifteh Farahani et Adam Driver, en Compétition, et Gimme Danger, le documentaire musical sur Iggy et les Stooges, en Séance de Minuit.

 

Partager cet article

Repost0
9 avril 2019 2 09 /04 /avril /2019 06:02
MONACO L.'ENTREPOT : SERGIO AVVEDUTI E T-YONG CHUNG

Daniel Boeri presente

 
Une exposition proposée par Gino Gianuizzi 

Artistes  : Sergia Avveduti et T-yong Chung

 

Facile

 

visionnez la video

“Facile est un mot qui saute et qui trompe. Je l’ai aimé comme titre pour cette exposition car il a la même définition en italien et en français.
C’est un mot musical, qui incarne aussi l’esprit du printemps. Un mot de bienvenue, une invitation. Cela évoque la légèreté : légèreté orientale et légèreté occidentale, le vide comme espace de méditation, de liberté et d’épuisement. 
La citation du Livre des Amis de Hugo von Hofmannsthal, chère à mes yeux, est toujours valable ” La profondeur doit être cachée. Où ? À la surface”
Facile vient tout droit du latin Facere et signifie donc littéralement “cela qui peut être fait”.
Facile est aussi un mot ambigu, qui peut être lu et interprété de différentes manières : il s’oppose immédiatement à la complexité et, par convention, dans le domaine de l’art contemporain, une œuvre à laquelle est associé l’adjectif facile est considérée comme une œuvre sans intérêt, résultat d’un processus de création simple qui ne nécessite pas un effort de lecture de la part de l’observateur." Gino Gianuizzi

Sergia Avveduti, née à Lugo (Ra) en 1965, vit à Bologne. Elle a étudié la peinture dans l'atelier de Concetto Pozzati à l'Académie des Beaux-Arts de Bologne où elle travaille actuellement en tant qu'enseignante. 
Les œuvres de Sergia Avveduti nécessitent une lecture attentive. Le chevauchement des matériaux en papier est en fait une soustraction d'espace, l'accent étant mis sur la vacuité (...).  Il n'y a pas d'homme mais il y a l'expérience. Il y a la nature et il y a la grâce. Il y a de l'architecture et de la  légèreté. "Le spectateur perçoit quelque chose d’indéfini et est amené à reconstruire les possibilités - conclut l’artiste -. Le regard reconnaît les horizons du ciel, de la terre, du bleu, de l’architecture et imagine une nouvelle possibilité ". Paola Naldi

T-yong Chung (Tae-gu, Corée du Sud, 1977) vit et travaille à Milan. En 2016, il a participé à ACAW, Field Meeting, au musée Solomon R. Guggenheim et à Asia Society, à New York, ainsi qu'au festival d'art contemporain de Gangjeong, The ARC, Tae-gu (Corée du Sud). Ses œuvres illustrent la tension qui existe entre la plénitude de la culture occidentale et l'essentiel de la culture orientale. Cela crée un équilibre formel difficile à ajouter ou à enlever. Ses sculptures sont définies même si elles semblent inachevées et sa marque est délicate mais vigoureuse.

 
 

Partager cet article

Repost0
8 avril 2019 1 08 /04 /avril /2019 12:11

Partager cet article

Repost0
7 avril 2019 7 07 /04 /avril /2019 19:09
Midem dévoile  nk     le nom des finalistes du Midem Artist Accelerator 2019.
Paris, le 4 avril 2019 - Le Midem – rendez-vous rendez-vous incontournable de la communauté internationale de l’industrie de la musique, dévoile aujourd’hui le nom des finalistes du Midem Artist Accelerator 2019.

L’appel Pour sa 5ème édition, le programme Midem Artist Accelerator (MAA) qui sera présenté cette année avec Amuse , a enregistré un nombre record de candidatures, en hausse de 35% par rapport à l’année 2018, et provenant notamment de 24 nouveaux pays. Ce concours exceptionnel offre aux artistes l’opportunité de faire entendre leur musique à un panel d’experts internationaux, de se produire dans le cadre exceptionnel de la Midem Beach, et de bénéficier d’un programme sur-mesure comprenant des sessions de coaching et des événements de networking. Ils seront également mis en lumière dans les communications du Midem et apparaîtront sur la compilation vinyle officielle MAA 2019.

Le Midem continue de suivre le parcours des anciens participants au MAA et se réjouit de voir le succès qu’ils rencontrent et les contacts clés qu’ils nouent après leur participation à ce programme unique. Big Star Johnson, finaliste sud-africain de l’édition 2018, a signé un contrat chez Warner Music South Africa dans la foulée de son passage au Midem, et a enchaîné sur la sortie de son premier album, Me&Mines. “Le Midem Artist Accelerator restera le moment le plus marquant de ma carrière. Pouvoir se connecter au reste du monde à cette occasion a été une expérience phénoménale. Les nombreux conseils et contacts que l’on obtient au cours de ce programme font du Midem la plateforme incontournable du networking international. La performance a été le moment le plus mémorable… C’est là que j’ai compris que le monde était prêt pour l’Afrique. Je suis éternellement reconnaissant d’avoir pu bénéficier de cette opportunité hors du commun. » Autres finalistes, le duo australien Client Liaison ajoute : « Nous étions le premier groupe australien sélectionné au Midem Artist Accelerator. C’était une opportunité unique pour nous qui visions un succès à l’international. Pour y arriver, tout est question de connexions, et on rencontre énormément de gens influents au Midem. » 

Le programme a ouvert des portes a bien d’autres anciens participants, parmi lesquelsAKA (Afrique du Sud), le nouveau visage de Reebok Classic Africa, qui a sorti son troisième album studio, Touch My Blood, quelques semaines après son passage au Midem. Il est devenu disque d’or en Afrique du Sud en à peine six jours. Finaliste de l’édition 2017, Be Charlotte (Royaume-Uni) a signé chez Columbia Deutschland/Sony Music Germany après avoir été repérée à Cannes. Prateek Kuhad (Inde) est actuellement en tournée avec Charlie Winston après avoir rencontré son manager grâce au Midem, et Kiddy Smile (France) est apparu dans la bande-son du film Climax de Gaspard Noé. Il a également été invité à se produire lors de la Fête de la Musique organisée à l’Elysée par le président Emmanuel Macron. Finalistes du programme 2015,Ghetts (Royaume-Uni) a réalisé un featuring avec Giggs sur son dernier album Big Bad, et Andreya Triana (Royaume-Uni) figure désormais sur la bande-son du jeu FIFA 2019 avec son single Beautiful People.

Alexandre Deniot, Directeur du Midem, est fier de dévoiler le nom des finalistes de cette année : « Nous sommes vraiment heureux d’avoir reçu un si grand nombre de candidatures pour cette édition 2019, et encore plus de constater la diversité de genres et de nationalités qui étaient représentés. En raison de notre engagement en faveur de la collaboration avec les régions en développement au travers du programme High Potential Markets - comprenant le Midem African Forum et le Midem Latin America Forum - nous sommes particulièrement heureux de recevoir des candidatures de pays de ces régions, comme le Kenya, l’Afrique du Sud, Puerto Rico, et la Colombie. Je souhaite bonne chance à tous les finalistes et je suis impatient de les voir se produire sur scène à Cannes au mois de juin. » 

Les finalistes du Midem Artist Accelerator 2019 présenté avec Amuse sont :

 
  • Acido Pantera, EDM (Colombie) - « Le nouveau son de la scène électro colombienne. »
     
  • Alexander Oscar, Pop (Danemark) - « L’étoile montante de la pop. »
     
  • Anya, Pop (Danemark) – « Préparez-vous, voici la nouvelle reine de la pop ! »
     
  • Blanche, Pop (Belgique) - « A la fois mystérieuse et fascinante, Blanche est une bouffée d’air frais dans l’univers pop. » Lauréate du prix European Border Breakers Award 2018 et représentante de la Belgique à l’Eurovision 2017 avec son titre City Lights, qui lui a permis d’atteindre la demi-finale. 
     
  • Bo Ningen, Rock/Alternative (Japon/Royaume-Uni) - « Un rituel chamanique enivrant : les membres du groupe Bo Ningen sont des artistes excessifs, instinctifs, ingérables, et inclassables ! »
     
  • Dalex, R'n'B/Hip Hop/Urban (Puerto Rico) - « La révélation urbaine latine la plus chaude de l’année ! »
     
  • Kyan , R'n'B/Hip Hop/Urban (Royaume-Uni) - « Kyan est un poids lourd. En termes de création, ce qu’il fait est incroyablement impressionnant. » Nile Rodgers 
     
  • Moonchild Sanelly, Pop (Afrique du Sud) - Membre du collectif Africa Express aux côtés du célèbre Damon Albarn, qui la décrit comme : « Une superstar internationale en devenir. »
     
  • Mullally, Pop (Royaume-Uni) - « Le petit prince d’une musique new soul moderne. » Son premier album sortira cet été chez Atlantic Records UK. 
     
  • Sauti Sol, World (Kenya) - « Le phénomène musical kényan. »
     
  • Rasha Nahas, Rock/Alternative (Territoires palestiniens) - « Rasha Nahas, c’est le cabaret Weimar, violons et rockabilly en plus ! » - The Guardian
Découvrez ici la musique des finalistes du Midem Artist Accelerator 2019 

Le programme de cette année sera présenté pour la toute première fois par la plateforme de distribution numérique Amuse. Diego Farias, co-fondateur et CEO d’Amuse a déclaré : « Le Midem Artist Accelerator permet de booster la carrière d’artistes émergents venus du monde entier, tout en soutenant leurs managers, leurs agents, leurs labels, et leurs producteurs. Nous sommes ravis de travailler en collaboration avec ce programme avec lequel nous partageons un objectif commun. Amuse met au point des outils destinés aux artistes indépendants, pour leur donner accès à des services innovants et à des données qui leur permettent de réaliser leur plein potentiel. »


Les finalistes ont été sélectionnés par un prestigieux Comité Artistique, composé d’un panel international d’acteurs clés de l’industrie musicale:
 


●    Abiola Oke , CEO & Publisher d’OkayAfrica (Etats-Unis/Afrique)
●    Christian Bernhardt, Agent chez United Talent Agency (Etats-Unis)
●   Désirée J Vach, Présidente de VUT / Consultante pour INgrooves Music Group  (Allemagne)
●    Devraj Sanyal, Managing Director & CEO d’Universal Music Group South Asia/ EMI Music South Asia/ Enchanted Valley Carnival (Inde)
●   Elodie Bensoussan, Directrice du développement international de Sony Music Entertainment (France) 
●    Gloria Adereti, Brand Partnership Director de Boiler Room (Royaume-Uni)
●   Jessica Chang , Asia Pacific Regional Creative Manager / Writer Services chez Warner/Chappell Music (Taiwan) 
●   Leila Cobo, Executive Director of Content & Programming for Latin Music de Billboard (Etats-Unis) 
●    Monde Twala, VP BET, MTV, Youth & Music channels, Viacom International Media Networks Africa (Afrique du Sud)
●    Nadia Khan, Artist Manager, CEO de CTRL Management / Fondatrice de Women in CTRL (Royaume-Uni)
●    Patrik Larsson, A&R and Label Manager de Playground Music Scandinavia (Suède)
●    Rob Hallett, Fondateur de Robomagic (Royaume-Uni) 
●    Tamas Kadar, CEO de Sziget Festival (Hongrie)
●    Yoshinari Hirayama, Promotion & Marketing Chief Manager chez Creativeman (Japon)
●    Willy Ehmann, Artist Manager (Allemagne)
 
Pendant le Midem qui se tiendra du 4 au 7 juin 2019 à Cannes, les finalistes bénéficieront également d’un accompagnement professionnel et de conseils de nombreux experts axés sur divers services :

●    Analyse de données (classements en temps réel, playlists, veille radio et réseaux sociaux) par David Weiszfeld, Founder & CEO de Soundcharts, la plateforme d'analyse de marché au service de l’industrie musicale
●    Conseils juridiques avec les avocats de l’International Association of Entertainment Lawyers (IAEL)
●    Utilisation de messagerie instantanée (chatbot) et de plateforme d'interactions sociales avec ses fans avec Harry Willis, Head of Partnerships chez I AM POP 
●    Accès privilégié au Global Sync & Brands Summit, rendez-vous annuel des music supervisors de l’industrie musicale internationale (senior executives, acheteurs du cinéma, de la télévision, des jeux, agences et marques)
●    Ateliers autour de la synchro ou de la stratégie de promotion digitale, solutions d’investissements pour les artistes, gestion de la stratégie numérique et des réseaux sociaux en association avec le Berklee College of Music, médias et promotions, focus pays, relations artiste et fans. 

A propos d’Amuse - Amuse est un label d’un nouveau genre spécialisé dans la distribution de musique gratuite auprès de tous les plus grands services de musique, qui permet aux artistes de conserver l’intégralité de leurs royalties et de leurs droits. L’entreprise se base sur des données de consommation de musique pour trouver, autoriser, et développer des services de pointe destinés aux futurs artistes vendeurs de disques de platine. Amuse a été créé à Stockholm en 2015 par une équipe de spécialistes de l’industrie musicale ayant travaillé à la direction de grandes entreprises du secteur come UMG, Warner Music, et Spotify. L’entrepreneur artistique et lauréat de sept Grammy Award will.i.am a rejoint l’équipe co-fondatrice en juillet 2017.

A propos du Midem – Rendez-vous incontournable de la communauté internationale des professionnels de la musique, le Midem est l’événement de référence de l’industrie musicale. Il rassemble, met en relation, sert et accompagne ses acteurs dans leurs désirs d’échanger et de créer le futur de la musique. Pendant 4 jours de conférences, de concerts et de networking, les créateurs, sociétés digitales innovantes, marques et talents se réunissent pour enrichir la relation passionnée entre créateurs et utilisateurs et créer de nouveaux partenariats. www.midem.com

 

 
 
 
 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche