Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 08:27

 

 

 

Royal Monaco white

 

ROYAL MONACO RIVIERA WEB MAGAZINE

 

______________________________
PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/ 

 

 

 

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE

 

LUIGIpass.jpg

Luigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES


@@@@@@@

 

PRESENTS:

 

 

 

Un « excès de gènes » responsable de la maigreur ?

Publié le 05/09/2011
       

 

Une région génétique, située sur le bras court du chromosome 16, d’environ 600 kilobases et contenant 28 gènes est sujette à des fluctuations du nombre de copies de ses gènes. Alors que la majorité des personnes en ont deux exemplaires, on estime qu’environ une personne sur 2 500 n’en a qu’une seule copie et qu’une sur 2 000 en possède trois copies. La forme « une copie » est considérée comme délétère car elle pourrait expliquer certaines formes d’obésité : une équipe de chercheurs a récemment montré que sa présence multiplie le risque d’obésité morbide par 43 ! Et elle pourrait expliquer 1 % de ces obésités.

Pour compléter ces résultats, la même équipe s’est intéressée à l’influence que pourrait avoir, à l’inverse de la délétion, une duplication (forme « trois copies ») de cette région chromosomique. Une telle duplication a  été identifiée chez 138 sujets consultant pour un désordre psychiatrique ou recrutés dans des cohortes issues de la population générale de plusieurs pays. Le risque de maigreur (définit ici par un IMC ≤ 18,5 kg/m²)  était fortement associé à la présence de la mutation. Notamment, dans cette étude, la moitié des enfants de moins de cinq ans ayant une troisième copie de la région génétique étaient maigres. Les adultes porteurs de la copie supplémentaire de la mutation « trois copies » avaient un risque de maigreur multiplié par 8,3. Et cette maigreur était associée à une alimentation restrictive probablement en rapport avec un faible appétit et un choix sélectif des aliments.

Ce travail démontre que la présence de certains gènes présents en excès (trois copies au lieu de deux) ou de manière carencée (une seule copie), peut conduire par un « effet miroir » c'est-à-dire à des conséquences pathologiques inverses, ici la maigreur ou l’obésité. Les chercheurs devront maintenant analyser plus en détail la région chromosomique concernée et de manière générale, les gènes dont elle peut moduler l’expression, pour déterminer ceux qui sont directement en cause dans le contrôle du poids.



Dr Boris Hansel


Jacquemont S et coll. : Mirror extreme BMI phenotypes associated with gene dosage at the chromosome 16p11.2 locus. Nature, 2011 ; punlication avancée en ligne le 31 août. doi:10.1038/nature10406


Partager cet article

Repost 0
Published by royalmonacoriviera - dans MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche