Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 18:03

 

 

Royal Monaco white

 

ROYAL MONACO RIVIERA WEB MAGAZINE

 

______________________________
PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/ 

 

 

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE

 

luitabita.jpg


Luigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, has been Capitain aboard tanker ships where helped care crew when needed. He got a doctorate in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years University Diploma  in Public Relations and Discipline Administration (IULM Milano)


@@@@@@@

 

PRESENTS:

 

 

 

Téléphone portable et tumeur du cerveau : vous avez un nouveau message

Publié le 25/10/2011 Partager sur Twitter Partager sur Facebook Imprimer l'article Envoyer à un confrère Réagir à l'article Enregistrer dans ma bibliothèque Reduire Agrandir


L’OMS alertait récemment sur les risques potentiels de cancer liés à l’usage du téléphone portable. La controverse ne semble pas pour autant terminée. Une étude publiée, il y a quelques jours, par le British Medical Journal  vient en effet relancer le sujet.
L’étude compare l’incidence des tumeurs du cerveau chez les utilisateurs et non utilisateurs de téléphone portable, ou plus précisément chez les abonnés et les non abonnés. Au total 358 403 abonnés à un réseau de téléphonie mobile ont été inclus et suivis entre 1990 et 2007, période pendant laquelle ont été répertoriés 10 729 cas de tumeurs du système nerveux central. Aucune relation significative ne peut être établie entre l’incidence de ces tumeurs et l’utilisation du portable, même quand l’analyse porte exclusivement sur les personnes abonnées depuis plus de 13 ans (ratio de taux d’incidence 1,03 ; intervalle de confiance à 95 % : 0,83 à 1,27 pour les hommes et 0,91 ; 0,41 à 2,04 pour les femmes). Les auteurs ne parviennent pas non plus à mettre en évidence une augmentation de l’incidence des tumeurs les plus fréquentes du système nerveux central, les méningiomes et les gliomes.
Il a été dit que le lobe temporal était le plus exposé aux ondes émises par les téléphones portables, mais l’étude ne montre pas de localisation préférentielle des gliomes chez les plus anciens abonnés.
Au Danemark où cette étude a été réalisée,  une première analyse qui avait inclus les 420 095 personnes qui avaient souscrit un contrat de téléphonie mobile en 1982 (date d’introduction du portable dans ce pays) et les avait suivies jusqu’en 1995, concluait déjà que le risque de cancer du cerveau était le même chez ces utilisateurs que dans la population générale. Quant à l’étude Interphone, la plus grande étude de cohorte réalisée sur ce thème, elle suggérait l’existence d’un risque plus élevé de gliome chez les sujets ayant plus de 1 640 heures cumulées d’utilisation de leur portable, mais ce résultat ne portait que sur 364 personnes. De nombreux autres travaux ont été faits depuis, mais il s’agissait généralement d’études cas-contrôles rétrospectives donc non exemptes de biais méthodologiques.
L’étude danoise comporte elle aussi quelques limites, soulignées par les auteurs eux-mêmes. Ils ne tiennent compte que de l’existence d’un abonnement à un opérateur, et non pas du temps d’utilisation, et ont exclu de l’analyse les bénéficiaires d’abonnements professionnels, les rangeant parmi les non utilisateurs. D’autres travaux devraient être menés, incluant un plus grand nombre de sujet pour limiter les erreurs liées à l’estimation du temps d’utilisation et les risques de biais de sélection. A quand la fin du feuilleton ?

Dr Roseline Péluchon

 

Frei P et coll. : Use of mobile phones and risk of brain tumours: update of Danish cohort study
BMJ 2011;343:d6387 doi: 10.1136/bmj.d6387

Partager cet article

Repost 0
Published by royalmonacoriviera - dans MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche