Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 19:33

 

Royal Monaco white

 

ROYAL MONACO RIVIERA WEB MAGAZINE

 

______________________________
PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/ 

 

 

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE

 

luitabita.jpg


Luigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, has been Capitain aboard tanker ships where helped care crew when needed. He got a doctorate in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years University Diploma  in Public Relations and Discipline Administration (IULM Milano)


@@@@@@@

 

PRESENTS:

 

"Sels de bain" : un faux ami

 

sali-da-bagno_280x0.jpg


Publié le 13/10/2011 Partager sur Twitter Partager sur Facebook Imprimer l'article Envoyer à un confrère Réagir à l'article Enregistrer dans ma bibliothèque Reduire Agrandir


Si au retour des Etats-Unis, l'une de vos connaissances  vous donne en cadeau des sels de bain, ne vous précipitez pas vers votre baignoire sans vous être inquiété de la qualité de ce présent. Il s'agit en effet peut-être d'un produit encore en vente libre dans de nombreux Etats américains et qui, sous l'appellation de "Bath salts", est en fait une drogue puissante qui déclenche des ravages depuis quelques mois outre Atlantique.

Une lettre au New England Journal of Medicine fait le point sur ce nouveau fléau. Ces "sels de bain" se présentent comme leurs innocents homonymes sous forme de cristaux, mais au lieu de contenir quelques parfums et divers cosmétiques inoffensifs à diluer dans l'eau du bain, ils renferment des substances hautement toxiques et sont destinés à une prise orale, intra-nasale rectale ou même intraveineuse ! L'analyse chimique des produits commercialisés a révélé qu'ils contiennent à des doses variables du méthylène-dioxyprovalerone (MDPV). Il s'agit d'une molécule inhibant la recapture de la noradrénaline et de la dopamine se comportant comme un très puissant stimulant du système nerveux central. Par les voies d'administration utilisées, le produit est rapidement absorbé avec des effets pouvant durer de 6 à 8 heures.

Vague d'ivoire ou Ciel de vanille

L'intoxication aiguë se manifeste par des effets somatiques sympathomimétiques : tachycardie, hypertension, mydriase, sueurs abondantes, hyperthermie, et parfois crises convulsives, œdème cérébral, détresse respiratoire, troubles du rythme, infarctus du myocarde... A ces manifestations (non recherchées par les adeptes des "sels de bain") s'associent des effets psychiques qui seraient proches de ceux de la cocaïne, des amphétamines ou du LSD et qui peuvent se compliquer d'attaques de panique, de crises d'agitation intense, d'hallucinations, de comportements agressifs ou auto-agressifs. 

Selon les journaux américains cette drogue qui était en vente libre dans des épiceries et des supermarchés sous des noms poétiques (Ivory Wave, Vanilla Sky, Aura...) s'est répandue comme une traînée de poudre aux Etats-Unis avec 3 470 appels aux centres anti-poisons sur 6 mois contre 303 sur l'année 2010.  

Ces produits avaient déjà été vendus en Grande Bretagne où ils sont interdits depuis avril 2010. Leur prohibition aux Etats-Unis semble plus difficile sur le plan légal, les fabricants indiquant sur les emballages que ces sels sont impropres à la consommation humaine. Une mesure d'interdiction pendant un an (à titre conservatoire) aurait été cependant prise début octobre par les autorités fédérales américaines. 

Une agitation intense imposant une contention physique

Dans sa lettre au New England Journal of Medicine, Edward Ross de l'Université de Floride souligne plusieurs points particulièrement inquiétants au sujet de ces sels:

- le caractère potentiellement létal des overdoses pouvant imposer l'hospitalisation en réanimation avec prescription de benzodiazépines  et de réhydratation par voie veineuse ;
- l'absence de test rapide de dépistage;
- le risque de syndrome de manque intense à l'arrêt de l'intoxication;
- la nécessité fréquente de recourir à une contention physique pour éviter des passages à l'acte dangereux (certains patients auraient même dû être traités par une anesthésie générale !). 

On ignore si après la Grande Bretagne, le Canada et les Etats-Unis, la France sera (ou est déjà) atteinte par le phénomène.



Dr Céline Dupin

 

Ross E et coll.: "Bath salts" intoxication. N Engl J Med 2011; 365: 967-68.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by royalmonacoriviera - dans MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche