Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 12:26

 

RoyalMonaco_testata_v013_DEF-copie-1.jpg

 

artmonacoheather letters

 

  IL PRIMO WEB MAGAZINE AL MONDO DI MONACO DIVENUTO CARTACEO.

       

 

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/ 

 

 

 

Prix Littéraires et Livres en habit de Fêtes....

 

La Rentrée littéraire marque avant tout le départ de la course aux prix :Goncourt, Renaudot, Médicis, et accessits en tout genre ! Une course qui n’est pas sans ressemblance avec la course à l’Elysée: beaucoup de candidats, peu d’élus, bataille acharnée dans les QG des éditeurs pour que leur poulain passe à la télévision - sésame incontournable - fusse dans une émission débile où le poulain sera contraint de faire un numéro ! Une fois n’est pas coutume : un excellent Goncourt 2012 « Le Sermon sur la chute de Rome » de Jérome Ferrari, publié par un excellent éditeur Actes Sud... Après la Rentrée littéraire Noël et sa cohorte de Beaux livres à déposer au pied du sapin....

 

Le Goncourt à Jérome Ferrari...

librAGoncourt.jpg

« Un petit village corse se voit ébranlé par les prémices de sa chute à travers quelques
personnages qui, au prix de l’aveuglement ou de la corruption de leur âme, ont, dans l’oubli de leur finitude, tout sacrifié à la tyrannique tentation du réel sous toutes ses formes, et qui, assujettis aux appétits de leur corps ou à leurs rêves indigents de bonheur ou d’héroïsme, souffrent, ou meurent, de vouloir croire qu’il n’est qu’un seul monde possible... »
  Né à Paris en 1968, Jérôme Ferrari a enseigné en Algérie puis en Corse. Depuis septembre 2012, il est en poste dans les Emirats arabes. Chez Actes Sud, il a publié quatre romans : « Dans le secret » (2007), « Balco Atlantico » (2008), « Un dieu un animal » (2009, Prix Landerneau et « Où j'ai laissé mon âme » (2010), Prix France Télévisions, Prix Initiales, Prix Valéry Larbaud....

« Le sermon sur la chute de Rome » - (Ed. Actes Sud)

 

 

Le Renaudot à la rwandaise Scholastique Mukasonga...

 librRanaudot-1.jpg

Le jury du prix Renaudot a distingué un roman qui ne figurait pas sur sa dernière liste : « Notre-Dame du Nil », de la Rwandaise Scholastique Mukasonga, publié dans la collection «Continents noirs» chez Gallimard.. Âgée de 56 ans, l'auteur est rescapée du génocide tutsi où sont quasi tous les membres de sa famille. «On tournait en rond,, on a eu beaucoup de mal, il n'y a eu jamais un tel blocage et puis soudain, il y a eu un emballement général» commente Franz Olivier Gisbert, membre du jury...

« Notre-Dame du Nil » (Ed. Gallimard/Collection Continent noir)

 

Le Fémina à Patrick Deville...

librFemina.jpg

Quand Louis Pasteur expérimente avec succès le vaccin contre la rage, il ouvre de nouvelles et formidables perspectives à la biologie et à la médecine. Il chargera plus tard ses élèves ou disciples de prolonger ses recherches à travers le monde. Les jeunes pasteuriens partent pour de longs périples. Parmi eux, Alexandre Yersin, qui se forme sur le tas et part très vite en Indochine. La science l’absorbe, il n’aura ni femme ni enfant. Il meurt en 1943, conscient que son nom n’aura pas la même gloire posthume que celui de son maître, Louis Pasteur, et demeurera cependant attaché à la découverte du bacille de la peste à Hong-Kong en 1894 ! Patrick Deville en croisant les périodes et les personnages autour de la figure de Yersin, lui rend justice. Patrick Deville, né en 1957, dirige la Maison des Écrivains Étrangers et Traducteurs de Saint-Nazaire. Son œuvre a été traduite en dix langues.

« Peste & choléra » (Ed. du Seuil)

 

Des histoires et des images au pied du sapin de Noël.... 

«Phares de Méditerranée» - Catherine Laulhère-Vigneau (Ed. Glénat)

librPhares-en-Medoterranee.jpg

 

Dressés droits vers les cieux, les phares (auxquels on songent moins qu’en d’autres régions, allez savoir pourquoi !) Historiquement, c’est pourtant dans le bassin méditerranéen que l'on trouve précisément les premières «tours à  feu» construites par les hommes baptisées «phares», l'étymologie du mot indique d'ailleurs bien que «Phare» « vient du grec  «Pharos», nom de l'île où se situait le célèbre phare d'Alexandrie, septième merveille du monde antique avec ses 135m de hauteur, ses trois niveaux, ses marbres, ses statues,  sa monumentale porte en granit rose, son miroir qui dit-on portait à 50kms, tenu pour le premier édifice du genre.  Splendeur qui ne résisterait pas aux humeurs du temps : déjà endommagé il sera détruit par un tremblement de terre au début du XIVème siècle. Ce livre évoque l'extraordinaire évolution technologique de ces sentinelles de la mer, de l'Antiquité aux phares actuels. En préambule les auteurs  Catherine Laulhère-Vigneau et Marie-Laure Miranda (pour la création graphique) ont judicieusement établie une carte géographique signalant la répartition des 93 phares de Méditerranée.

 

 « Chanel intime » Isabelle Fiemeyer/Franics Hammond (Ed. Flammarion)

libreChanel-Intime.jpg

Tout a été dit, écrit, filmé ou presque sur la vie et l'œuvre de Coco Chanel sauf ce qui relève de l'intime : son attachement au symbolisme, à l'ésotérisme, à la poésie, aux « hommes de sa vie », à sa famille, à André Palasse surtout, ce neveu qu'elle a élevé comme son propre fils. Gabrielle Labrunie, fille d'André Palasse et seule descendante directe de Coco Chanel qui lui fut proche pendant plus de quarante ans, a accepté, par amitié, d'ouvrir ses portes et de partager ses souvenirs. Les objets et documents montrés, le plus souvent inconnus sont autant de fragments de l’univers de la « grande Mademoiselle » : les cadeaux de son grand amour Boy Capel, ceux du duc de Westminster, ses livres, meubles, accessoires et bijoux préférés, sa garde-robe, le décor de son appartement de la rue Cambon. Isabelle Fiemeyer est déjà l'auteur d'une biographie de Coco Chanel intitulée « Coco Chanel, un parfum de mystère » (1999) 

 

Maurice Chevalier « Dans la vie faut pas s’en faire » (Ed. Omnibus)

 

libreAMaurice-Chevalier.jpg

 

Jusqu’à sa mort en 1972, Maurice Chevalier – inventeur du one-man-show –, son canotier et sa gouaille de titi parisien depuis 40 ans n’aura jamais quitté la scène, du caf’conc’ d’avant-guerre au music-hall contemporain en passant par le cinéma, on oublie souvent qu’il tournera à Hollywood avec Lubitsch, Wilder, Minnelli, Tourneur…. Au-delà des anecdotes savoureuses, du souvenir de Mistinguett et de tant d’autres figures, les Mémoires de Maurice Chevalier nous entraînent à la découverte de près d’un siècle de spectacle vivant...à travers toutes les scènes du monde. Soixante-dix ans d’une carrière internationale, de refrains toujours présents dans la mémoire collective : Prosper yop la boum, Ma pomme, Valentine

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche