Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 08:11

AM_Royalmonaco.jpg 

 

PRIMO WEB MAGAZINE AL MONDO DI MONACO DIVENUTO CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL" 


header
bigvoid

Du 26 au 28 mars 2013, L'ECLAT propose trois soirées de projections, animées par le critique Eugenio Renzi, le journaliste Luc Richard et en présence du cinéaste WANG BING, autour de la thématique : "CHINE, EXTRÊME CINÉMA".

Sous le titre ambitieux de "Chine, extrême cinéma", cinq films invitent à la découverte d’un double univers, celui de la Chine contemporaine et celui du cinéma qui s’est donné pour tâche de la filmer. Depuis que le bouleversement économique des années 2000 a définitivement ringardisé l’expression "extrême orient", la Chine incarne de plus en plus ce que "Chung Kuo", à la lettre, veut dire : "l’empire du centre". Notre intitulé sonne alors comme un paradoxe : le pays "au centre" de notre époque vu par un cinéma "extrême".

Mais que veut dire "extrême"? C’est l’une des questions que l’on posera au cinéaste Wang Bing, qui sera présent à la Villa Arson pour accompagner cette programmation. Anticipons ceci : les cinéastes qui filment la Chine aujourd’hui semblent se partager en deux catégories. D’une part, ceux qui disent : ce qui existe disparaît. D’autre part, ceux qui disent : ce qui résiste n’apparaît pas.


Ces deux catégories sont évidemment "extrêmes". La réalité est plus nuancée. Un mélange la compose toujours de choses qui disparaissent tout en laissant des traces, ou qui survivent tout en ne résistant que partialement et par intermittence. Mais le rôle du cinéma ne se borne pas à raconter une histoire, un lieu, une trajectoire – aussi exemplaires soient-ils. S’il existe bien, en Chine et ailleurs, un certain cinéma qui s’occupe à filmer le centre du monde, ce n’est pas celui-là qu’est visé ici. Cette programmation réunit plutôt un échantillon d’un cinéma qui arpente l’extrémité du monde et, par là, définit tout ce qui se trouve à l’intérieur de ces extrêmes.

S’intéressant à l’histoire en pleine transformation de la Chine contemporaine, cette programmation permettra de mieux cerner comment des cinéastes originaires ou non de ce pays, révèlent cette mutation dans leurs films. Quelle forme narrative et esthétique donnent-ils à ce travail nécessaire d’archéologie au présent ?

Retrouvez ci-dessous le programme détaillé.
N'hésitez pas à nous contacter pour toutes demandes d'interviews.

À Bientôt,

----------
IMAGE PUBLIQUE
306 route des Vespins - 06700 St Laurent du Var
Tel : 04 93 19 37 40 - Fax : 04 93 19 37 41
presse@imagepublique.com
facebook.com/imagepublique

bigvoid
Mardi 26 mars
bigvoid
Le Fossé bigvoid

Mardi 26 mars à 20h30

Le Fossé de Wang Bing (Chine, 2012, 1h53)

En présence du cinéaste

À la fin des années 1950, le gouvernement chinois expédie aux travaux forcés des milliers d’hommes, considérés comme droitiers au regard de leur passé ou de leurs critiques envers le Parti […] - lire la suite

bigvoid
bigvoid
Mardi 26 mars à 18h30
Masterclass de Wang Bing animée par Eugenio Renzi
Connu pour être un cinéaste de l'écoute, Wang Bing devient à son tour, en passant à la fiction, un grand narrateur.
bigvoid
bigvoid
Mercredi 27 mars
bigvoid
L'Argent du charbon bigvoid Mercredi 27 mars à 18h30

L'Argent du charbon de Wang Bing (Chine, 2009, 52min)
En présence du cinéaste

Sur la route du charbon, qui va des mines du Shanxi au grand port de Tianjin, en Chine du Nord, des chauffeurs au volant de camions de cent tonnes chargés jusqu’à la gueule […] - lire la suite
     
Black Blood bigvoid Mercredi 27 mars à 20h30

Black Blood de Miaoyan Zhang (Chine, 2010, 2h03)
Présenté par Eugenio Renzi et Luc Richard

Xiaolin et sa femme vendent leur sang pour payer l’école de leur fille. Ils finissent par créer une petite banque du sang qu’ils nomment Ali-Baba. Avec ces profits importants […] - lire la suite
bigvoid
Jeudi 28 mars
bigvoid
Zone of Initial Dilution bigvoid Jeudi 28 mars à 18h30

"Documentaire parlé" - conférence de Luc Richard

Difficile d’avoir une image nette de la Chine tant les bouleversements (urbanisme, grands travaux, migrations intérieures) qui l’ont frappé ces dernières années ont changé son visage. Pour rassembler les fragments épars, il faut un travail d’”archéologie immédiate” […] - lire la suite
bigvoid
bigvoid
Conférence suivie de la projection de Zone of Initial Dilution d'Antoine Boutet (France, 2006, 30min)
Transformation urbaine de la région des Trois-Gorges par le plus grand barrage hydraulique au monde.
bigvoid
bigvoid
Ai Weiwei : Never Sorry bigvoid Jeudi 28 mars à 20h30

Ai Wewei : Never Sorry de Alyson Klayman (USA, 2012, 1h31)

Ai Weiwei, artiste dissident de l’ère numérique, inspire l’opinion publique internationale et brouille les frontières entre art et politique. Arrêté par les autorités chinoises le 3 avril 2011, libéré sous caution le 22 juin, Ai Weiwei est, à ce jour, interdit de sortie du territoire […] - lire la suite
bigvoid

INVITÉS

Wang Bing est né en 1967 à Xi’an (Chine). Après des études de photographie à Shenyang, sans travail, il poursuit des études de cinéma à Pékin et découvre Tarkovski, Rossellini, Visconti et Pasolini. Comme les débouchés étaient encore très limités, il décide de filmer seul avec une camera DV, les ouvriers de Shenyang, projet qui deviendra A l’ouest des rails, un film fleuve de 9 heures, sélectionné au Festival de Cannes en 2004. Suivent deux autres films remarqués, Fengming et L’homme sans nom, et une participation à la collection L’usage du monde. En 2010, il tourne sa première fiction, Le Fossé, plongée dans l’enfer d’un camp de travailleurs dans le désert de Gobi. Son dernier film, Three Sisters, qui évoque la vie extrêmement difficile de trois jeunes sœurs dans la province du Yunnan, présenté à la Mostra de Venise 2012 et lauréat de la Montgolfière d’or au Festival des Trois Continents de Nantes, sortira à l’automne 2013. Il travaille actuellement sur une adaptation de Sun shi xiang de Shen Shi, tout en restant fidèle à sa devise : "plus le budget de votre film est élevé, plus votre liberté diminue".

Eugenio Renzi est né à Rieti, en Italie en 1980. Il est diplômé en philosophie de l’Université La Sapienza de Rome. Entre 2004 et 2009, il a été rédacteur aux Cahiers du cinéma. En 2009, il a fondé (avec Antoine Thirion) la revue Independencia, dont il est corédacteur en chef. Il a collaboré avec plusieurs revues (Vertigo, Le Monde, Les Lettres françaises) et a participé à des ouvrages collectifs sur Nanni Moretti, Lech Kowalski, Wang Bing, Glauber Rocha et Marco Bellocchio. Actuellement, il écrit dans les pages culture du Monde diplomatique.

Luc Richard découvre la Chine en 1998, lors d’un voyage à travers l’ouest du pays qu’il raconte dans un récit (Voyages à travers la Chine interdite, Presses de la Renaissance). Il se passionne pour le pays, ses habitants et l’écriture chinoise. La lecture des essais sur la Chine de Simon Leys le convainc de s’installer à Pékin pour apprendre le mandarin. Parti un an, il y reste presque dix ans, au cours desquels il publie de nombreux reportages (Marianne, Géo…) et enquêtes, notamment pour la radio (France inter, Là-bas si j’y suis).


L’ECLAT - Grand Amphi de la Villa Arson - 20 avenue Stephen Liégeard - 06100 Nice
Tramway arrêt “Le Ray” / Bus 4 & 7 arrêt “Deux Avenues” - Parking gratuit en face de la Villa Arson (IUFM)
Entrée libre sur adhésion à L’ECLAT (5 €)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche