Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 11:34
RoyalMonaco_testata.jpg 

                                       ROYAL MONACO  WEB MAGAZINE

  IL PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO AL MONDO DIVENUTO CARTACEO - UNA TENDENZA CHE FA PROSELITI

  

PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES SUR "ROYAL MONACO JOURNAL" BIMENSUEL DE IL FOGLIO ITALIANO
MARS BLOG RANK  75 

EN CONCERT UNIQUE A MONACO

Théâtre des Variétés jeudi 12 avril 2012 à 20h

A L’INITIATIVE DE L’ASSOCIATION DES AMIS DU PRINTEMPS DES ARTS 

Chants d’amour et d’ivresse 

  Récital Abed Azrié et ses musiciens

 Programme

-Des extraits de L’épopée de Gilgamesh : l’homme et la quête de l’immortalité                                                                (D’après les tablettes Suméro-Babyloniennes 2500 ans avant J.C) 

-Des extraits de L’évangile selon Jean 

-L’amour divin des Soufis : Judaïsme, Christianisme et Islam ont la même foi, la même spiritualité et le même message (entre le 9e et le13 e siècle)

-Les auteurs Andalous : Entre joie, recueillement et danse.                                        (Poètes arabes nés en Espagne vers le 11e siècle)                            

-Omar Khayyam: Odes à l’amour et au vin (D’après les quatrains du mathématicien astronome 1040-1123) 

 

                                     

 

 



 
abedazrie.jpg

 

Abed Azrié règne depuis une vingtaine d’années sur un territoire imaginaire qui embrasse tout le Moyen Orient, ses cultures, ses musiques, ses histoires… Ses compositions respirent ce monde là, mais sont aussi le fruit de sa rencontre avec la musique européenne. Le style d’Abed Azrié, c’est justement ce mélange unique. Des sons, des tempos, des rythmes issus d’une fusion hors mode qui emprunte son esprit à la culture arabo-andalouse et vous emporte dans la Cordoue des Omeyyades dès les premières mesures.

             Philippe Royer – La Croix


Abed, l’Alépin de Montmartre

Abed Azrié, Alépin de naissance et Montmartrois d’adoption, louvoie entre les musiques occidentales et arabes : les violons de chambre répondent au violon arabe, l’accordéon s’invente des demi-tons, pendant que sa voix s’enivrant peu à peu d’elle même, à détacher les mots de son seul vrai dieu : la langue arabe. Osmose, dépassement des antagonismes musicaux, une sorte de grand œuvre.

A l’époque où rougeoyaient les bûchers de l’inquisition, le Talmud parle d’un congrès de chercheurs, où les grands esprits issus de différentes confession se réunissent pour parler entre eux : Abed aurait fait de la musique pour une telle société.

(...) Et c’est l’honneur d’Abed Azrié de s’être toujours insurgé contre cette dictature de médiocrité, d’être toujours allé chercher les textes les plus beaux, les plus primordiaux : Epopée de Gilgamesh, poétesses et poètes soufis ou de l’Espagne arabo-andalouse. Rien d’étonnant qu’il se tourne vers le prince du doute, l’algébriste astronome Omar Khayyam...

Hélène Hazéra

 

Azrié l’alchimiste

Ne lui demandez pas sa nationalité ! Abed Azrié a passé toute sa vie à se débarrasser d’être d’ici ou d’ailleurs. Il est musicien. Ses partitions sont sa seule identité ; les textes qu’il chante, les instruments de sa propre quête.

Martine Lachaud

L’Express

 

En attendant Abed

Laissez faire l’alchimiste. Abed Azrié vous emmène au rythme des planètes rêver sur le berceau des civilisations du Livre. Magicien du verbe à l’heure du cybermonde, il découpe et recolle les idées fulgurantes des plus anciens poètes pour en livrer le suc. Laissez conduire l’artiste et découvrez Omar Khayyam, le savant perse qui chantait en secret la merveilleuse ivresse du vin ; Ibn Arabi, le théosophe andalou pour qui sont réunies toutes les religions ; Al-Ma’arri, le non voyant d’Alep, mystique et révolté, annonciateur de la Divine Comédie de Dante… L’orchestre vogue sur un fleuve de cordes frottées, aiguillonné par le frisson des cymbalettes et le tempo des percussions. Le piano tempéré se love aux modes orientaux. L’accordéon rejoint l’ample timbre de l’alto.

Et la voix d’Abed Azrié relie ses mélodies au dessin généreux de l’écriture arabe. Mon souhait serait que vous rencontriez cette voix comme moi, ce soir là. La lune resplendissait au ciel d’une nuit lavée par un froid vif. Nous avions rendez-vous avec l’éclipse, un des plus étonnants spectacles de l’univers. Pendant que j’observais le disque rayonnant englouti lentement par le cercle de l’ombre. La voix enregistrée d’Abed Azrié emplissait le silence. Elle semblait commenter le flot d’une pensée métaphysique et la musique en proposait la clé. J’ai rarement eu cette impression de plénitude. Seulement en plein désert ou au milieu de l’océan. Je l’ai toujours identifiée comme une révélation de la voie du voyageur.

Le spectacle va bientôt commencer. Je n’ai plus donc qu’à vous souhaiter un bon voyage dans la musique d’Abed Azrié.

François Bensignor

 

Abed Azrié © 

 

 

 

 

 

 

 

PRIX DES PLACES : 20 EUROS – GRATUIT POUR LES MEMBRES DE L’ASSOCIATION

Renseignements : amis@printempsdesarts.com

Partager cet article

Repost 0
Published by royalmonacoriviera - dans MUSICA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche