Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 21:55
RoyalMonaco_testata.jpg 

  ROYAL MONACO  WEB MAGAZINE

 

  

PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES SUR "ROYAL MONACO JOURNAL" BIMENSUEL DE IL FOGLIO ITALIANO
FEVRIER BLOG RANK  78

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpg

Luigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 PRESENTS:  

Royal Monaco Médicine

 

 

Moins de complications liées à l’IVG avec le misoprostol

Publié le 21/03/2012 Partager sur Twitter Partager sur Facebook Imprimer l'article Envoyer à un confrère Réagir à l'article Enregistrer dans ma bibliothèque Reduire Agrandir

 

Le motif le plus fréquent d’interruption précoce de grossesse est la grossesse non désirée. Dans le monde entier, environ un tiers des grossesses est interrompue par un avortement provoqué. Dans les pays où l’interruption de grossesse est légale, la plupart des avortements provoqués sont effectués au cours des 12 premières semaines par aspiration sous vide. Les complications associées à cette procédure sont rares (moins de 1 %) lorsqu’elle est effectuée par des médecins expérimentés. La dilatation du canal cervical constitue une condition importante de l’aspiration endo-utérine sous vide, et l'utilisation de médicaments ayant la propriété de dilater le col utérin représente une alternative satisfaisante à la dilatation du col par un moyen mécanique.

Le recours au misoprostol, un analogue de la prostaglandine E1, trois heures avant l’interruption précoce de grossesse par aspiration sous vide, constitue une pratique très répandue. Les résultats du misoprostol sur la dilatation du col ont été bien décrits par différentes études. Par contre, aucune étude n’a eu la puissance suffisante pour démontrer que la préparation du col par misoprostol réduit le taux des complications d’une interruption de grossesse par aspiration sous vide.

Dans ce contexte, une étude randomisée en groupes parallèles et multicentrique a comparé l’incidence des complications chez des femmes ayant eu une interruption volontaire de grossesse (IVG) par aspiration sous vide après une préparation cervicale par misoprostol et chez celles n’ayant pas eu la préparation cervicale par misoprostol.

Au total, 14 centres de neuf pays ont participé à cette étude qui a eu lieu entre 2002 et 2005. Les femmes en bonne santé demandant une interruption de grossesse unique au cours du première trimestre, et ayant accepté de participer à l’étude, ont été assignées soit au groupe qui allait recevoir deux comprimés de misoprostol 200 μg par voie vaginale 3h avant l’aspiration sous vide, soit au groupe placebo qui allait recevoir deux comprimés de placebo. Les femmes incluses dans cette étude et le personnel médical ne connaissaient pas le traitement reçu, hormis le médecin ayant administré le médicament. Les patientes ont été suivies pendant  deux semaines.

Le critère de jugement principal portait sur les complications liées à l’aspiration endo-utérine (lacération du col, perforation utérine, avortement incomplet, ré-évacuation utérine, maladies inflammatoires pelviennes ou d’autres complications sévères).

Au total 4 972 femmes ont été randomisées, 2 485 dans le groupe misoprostol et 2 487 dans le groupe placebo. L’âge moyen était de 27 ans : 3 % (128) étaient âgées de moins de 18 ans et 4 % (172) de plus de 39 ans. Moins de la moitié des femmes étaient nullipares.

Deux femmes du groupe misoprostol n’ont pas eu d’aspiration endo-utérine et dans chaque groupe, 56 femmes ont été perdues de vue.

La durée moyenne de la procédure de l’aspiration sous vide a été de 3,6 min (DS = 2,4) dans le groupe misoprostol et de 3,9 min (SD = 2,5) dans le groupe placebo (p<0,0001). La dilatation cervicale avant la chirurgie a été significativement plus importante chez les femmes ayant reçu du misoprostol.

Concernant le critère de jugement principal, le recours au misoprostol a eu un avantage significatif par rapport au placebo : des complications sont survenues chez 50 (2 %) femmes du groupe misoprostol (n = 2 427) et chez 74 (3 %) du groupe placebo (n = 2 431) (risque relatif [RR] = 0,68 ; intervalle de confiance à 95 % [IC] : 0,47-0,96).

Dans le groupe misoprostol, aucune femme n’a eu de lacération du col et trois ont eu une perforation utérine, alors que dans le groupe placebo, deux femmes ont eu une lacération du col et une a eu une perforation utérine. Le risque d’avortement incomplet était significativement plus bas dans le groupe misoprostol : 19 (< 1 %) femmes du groupe misoprostol et 55 (2 %) du groupe placebo ont eu un avortement incomplet (RR = 0,35 ; IC : 0,21-0,58), dont 15 (1 %) versus 48 (2 %) ont eu besoin d’une révision utérine (RR = 0,29 ; IC : 0,16-0,53). Par contre, l’incidence de la pathologie pelvienne inflammatoire (30 [1 %] vs 25 [1 %]; RR =1,20 ; IC : 0,71–2,04) et des autres effets secondaires était similaire dans les deux groupes.

L’intervalle moyen entre le traitement et l’aspiration sous vide a été de 3,3 h (SD = 0,5) dans les deux groupes. Pendant cet intervalle, la douleur abdominale, (1 355 [55 %] parmi 2 484 femmes vs 545 [22 %] parmi 2 487 femmes du groupe placebo), les saignements vaginaux (909 [37 %] vs 167 [7 %]) et les nausées ont été plus fréquentes dans le  groupe misoprostol.

En conclusion, la préparation cervicale par l’administration de 400 μg de misoprostol pourrait faciliter la dilatation cervicale et réduire les complications survenant après l’aspiration sous vide pour l’interruption de grossesse du premier trimestre. Cependant, les effets secondaires et l’acceptation de la prise en charge médicamenteuse par les femmes doivent être pris en considération.



Dr Viola Polena


Meirik O et coll. on behalf of the WHO Research Group on Postovulatory Methods of Fertility Regulation. : Complications of first-trimester abortion by vacuum aspiration after cervical preparation with and without misoprostol: a multicentre randomised trial. Lancet. 2012 ; publication avancée en ligne le 7 mars.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by royalmonacoriviera - dans MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche