Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 23:07

 

ArtMonaco_13_eflyer_INFO.jpg 

 

PRIMO WEB MAGAZINE AL MONDO DI MONACO DIVENUTO CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL" 

 

Saison Théâtrale et Musicale 2013

Rigoletto de Giuseppe Verdi

Samedi 23 février à 20h30

Palais de l’Europe – théâtre Francis Palmero

 rigoletto.jpg

***

Le duc de Mantova : Giorgio Casciarri - Rigoletto : Sergio Bologna, Gilda : Sonia Ciani, Sparafucile : Stefano Rinaldi, Maddalena : Giorgia Bertagni, Giovanna : Stefania Del Santo, Le Comte de Monterone : Zhou Joung, Marull : Claudio Ottino, Borsa Matteo : Sergio Rossi, Le Comte de Ceprano : Davide Mura, Le page de la Duchesse : Serena Garelli.

Chœur lyrique du Piémont : Sonia Franzese

Pianiste : Clara Dutto, Décors : RP Allestimenti, Costumes : Giamminelli Napoli, Lumières : Gianfranco Ferrari,

Orchestre philharmonique du Piémont
Direction : Paul-Emmanuel Thomas

Régie : Bruno Gambarotta
Direction de la production : Roberto Punzi

 

Rigoletto est un opéra italien en trois actes et quatre tableaux de Giuseppe Verdi, sur un livret de Francesco Maria Piave, d’après la pièce de Victor Hugo Le roi s’amuse, créé le 11 mars 1851 au théâtre de la Fenice à Venise.

Il s’agit du 17e opéra du compositeur, formant avec Le Trouvère (1853) et La Traviata (1853), la « trilogie populaire » de Verdi. Centré sur le personnage dramatique et original d’un bouffon de cour, Rigoletto fit initialement l’objet de la censure de l’empire austro-hongrois. Le roi s’amuse avait subi le même sort en 1832, interdit par la censure et repris seulement cinquante ans après la première.

Ce qui, dans le drame d’Hugo, ne plaisait ni au public ni à la critique, était la description sans détour de la vie dissolue à la cour du roi de France, avec au centre le libertinage de François Ier. Dans l’opéra, le livret transfère l’action, par compromis, à la cour de Mantoue qui n’existe plus à l’époque, remplace le roi de France par le duc, et le nom de Triboulet par celui de Rigoletto.

Intense drame de passion, de trahison, d’amour filial et de vengeance, Rigoletto offre non seulement une combinaison parfaite de richesse mélodique et de pouvoir dramatique, mais il met en évidence les tensions sociales et la condition féminine subalterne dans laquelle le public du XIXe siècle pouvait facilement se reconnaître. La répétition constante, dès le prélude, de la note do en rythme pointé vient marquer le thème de la maledizione (« malédiction »).

 

Tarifs : 45 € - 35 € - 15 €
Tarifs réduits : 10 € (pour les élèves du conservatoire et en 3e série uniquement)
Gratuité pour un enfant de moins de 14 ans accompagné d’un adulte (en 2e et 3e série uniquement)
javascript:;

 

Réservations & Billetterie : 

Palais de l’Europe / 04 92 41 76 95

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche