Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 21:55

Royal Monaco white

 

ROYAL MONACO RIVIERA WEB MAGAZINE

 

______________________________
PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

BLOG RANK*
NOVEMBRE RANK  75

PRESENTS: 

 

affiche-envers-du-decor.jpg

 

 

L’envers du décor

Œuvres cachées et restaurées

 

 

 

Les collections d’un musée côté public, ce sont ses œuvres, organisées chronologiquement ou par artiste, qui proposent un discours structuré, pédagogique, une collection, un parcours muséographique.

De l’autre côté du miroir, l’histoire d’un musée est variée, témoin de l’histoire du lieu, irrégulière, surprenante parfois, liée aux relations humaines. C’est « l’envers  du décor ». Quel est-il dans les musées de Menton ?

 

Bonaiuti.jpg

            Au Musée des Beaux-Arts, les habitués auront remarqué la disparition de certains tableaux depuis plusieurs années. Notre exposition mettra en lumière ces œuvres de retour dans les réserves après de longs séjours dans les ateliers des restaurateurs. Pour quelques mois, dans tout  leur éclat, elles retrouveront le regard du public.

 

            Au Musée de Préhistoire Régionale « Stanislas Bonfils », qui présente de nombreux objets dans sa collection permanente, le public pourra découvrir, à l’occasion de cette exposition, des pièces conservées en réserve qui proviennent d’autres régions, voire même d’autres continents. Les personnalités intimement liées à l’histoire du musée ainsi que des donateurs « de passage » sont à l’origine de ces collections.

 

            En marge des grands musées nationaux, les musées de province permettent aux communes de tailles variées, d’une part, de conserver et de valoriser leur histoire et le patrimoine local et d’autre part, grâce aux dons de collectionneurs passionnés ou à des acquisitions avisées des collectivités, de diffuser dans les territoires une culture auparavant réservée à l’élite de la capitale.

 

Comme d’autres villes, Menton bénéficie de dons de grands collectionneurs, tels que, localement ceux du naturaliste et archéologue Stanislas Bonfils ou de la famille de Rothschild et des collectionneurs qui leur étaient proches Leroi et Carvillé. Des dons d’artistes comme Bernstamm ou Lessieux, ceux de grands amateurs comme le Général Bagulesco en art d’Extrême Orient ou le Commandant Octobon pour la Préhistoire, et ceux de  conservateurs-collectionneurs comme Charles Wakefield-Mori, participent désormais également de la richesse des collections de la ville.

 

            Depuis, des structures nationales ont été mises en place et oeuvrent pour la préservation de ce patrimoine. Accompagnant les conservateurs dans leur souci de préservation des collections, les restaurateurs étudient, scrutent et retardent les effets dévastateurs du temps grâce aux techniques scientifiques actuelles.

 

            Cotoyant les collections régionales que l’on retrouve dans les expositions consacrées à la Préhistoire et à l’Antiquité, le Musée de Préhistoire Régionale « Stanislas Bonfils » conserve des objets d’autres provenances, classés et inventoriés comme il se doit, mais qui, en raison de la priorité donnée au patrimoine régional, étaient en sommeil. Pourtant, une fois ces pièces étalées sur des plans de travail, les étiquettes et notes anciennes relues, la recherche documentaire effectuée, et les spécialistes contactés, on s’aperçoit que ces pièces illustrent en réalité l’une des grandes étapes de la Préhistoire.

 

crucifixion-1.jpg 

            En 1903, alors que le bâtiment de la rue Lorédan-Larchey n’avait pas encore vu le jour et que le musée était installé dans l’Hôtel de Ville actuel, Stanislas Bonfils reçoit du britannique Seton-Karr des bifaces provenant de Poondi, dans le Tamil Nadu en Inde. Cet outil, représentatif de la culture acheuléenne, est caractéristique des Homo Erectus chasseurs de grand gibier. Des recherches actuellement menées par des archéologues indiens et français dans le Tamil Nadu et des datations d’outils semblables à ceux de la collection Seton-Karr ont permis d’établir une date à 1.500.000 ans. Cette datation très ancienne prouve que l’Acheuléen, apparu en Afrique de l’Est il y a 1.600.000 ans, s’est rapidement diffusé en Asie. A l’époque de Seton-Karr et Bonfils, si l’intérêt de ces objets était déjà reconnu, on était encore loin des informations livrées par les recherches actuelles.  

 

            Des collections de différentes régions de France, d’Afrique et des Etats-Unis sont également présentées. A côté de la dimension culturelle ainsi illustrée par des outils préhistoriques, l’évolution de l’homme et sa place dans le règne animal sont évoquées.

 

 

Le vernissage des expositions aura lieu le vendredi 16 décembre à 18h au Palais Carnolès

Expositions du 17 décembre 2011 au 21 mai 2012

Tous les jours sauf le mardi et les jours fériés

De 10h à 12h et de 14h à 18h

Entrée libre

 

Musée des Beaux-Arts

Palais Carnolès

3, avenue de la Madone

06500 MENTON

 

Musée de Préhistoire Régionale

«Stanilas Bonfils»

Place Lorédan-Larchey

06500 MENTON

 

service de la communication 

Mairie de Menton

nadine.torcolo@ville-menton.fr 

 

Musée des Beaux-Arts 

francoise.leonelli@ville-menton.fr

 

Musée de Préhistoire Régionale

pierre-elie.moulle@ville-menton.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by royalmonacoriviera - dans ARTE & CULTURA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche