Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 03:43


ArtMonaco_13_eflyer_INFO.jpg 

 

PRIMO WEB MAGAZINE AL MONDO DI MONACO DIVENUTO CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL" 
DECEMBRE '12 BLOG RANK  79

 

 

Albert MATHIEU, Peintures

Exposition du 26 janvier au 6 mai 2013-01-18

 Affiche-expo-A.-MathieuA.jpg

 

Musée des Beaux-Arts, Palais Carnolès

3, avenue de la Madone

06500 MENTON

 

Communiqué :

 

Le musée des Beaux-Arts de Menton présente du 26 janvier au 6 mai 2013 une exposition de dessins et peintures du peintre Albert Mathieu, artiste qui passa près de trente ans de sa vie à Menton où il enseigna le dessin, de 1935 à sa mort en 1962. 

 

            Entrer dans l’univers de la peinture d’Albert Mathieu demande de s’adapter à un rythme particulier qui est celui de l’artiste. Un temps suspendu, un instantané impondérable s’installent dans ses toiles les plus anciennes, celles des lumières et des couleurs feutrées, comme dans les dernières œuvres où la nature baigne les personnages d’une chaleur du sud.

 

            L’exposition du musée des Beaux-Arts, Palais Carnolès, met l’accent sur ces deux aspects pourtant indissociables car un lien extratemporel les unit. Des thèmes vont tenter une organisation formelle plus que chronologique : portraits, paysages de campagne, ville, fenêtres, terrasses et jardins.

 

            Une conscience identique, un amour du métier, une recherche permanente les relie. La douceur d’un portrait de femme aux yeux baissés, la tension intérieure extrême d’un autoportrait naissent d’une même intention. Ses autoportraits nous donnent à voir l’homme qu’éclaire la main du peintre. Tout se lit sur ce visage : la rigueur des traits, la fermeté du regard, le sérieux de l’expression, sont transmis et restitués dans la peinture.

 

           

Cet œil parfaitement adulte, s’attarde dans ses dessins sur des visages d’enfants d’une douceur incomparable. Quelques traits suffisent à mettre exactement en place attitudes, costumes et silhouettes de passants anonymes. La lumière à travers les branches des jardins illumine tendrement les personnages. La neige se pose sur les branches d’orangers.

 

            Le travail éminemment personnel d’Albert Mathieu intègre les recherches artistiques de son temps tout en gardant une touche picturale classique à son image. Son œuvre reste intemporelle.

 

Texte de R.N. Raimbault, critique d’art :

(Présentation du catalogue de la rétrospective des œuvres d’Albert-Mathieu tenue, en 1965,

   dans les Salons de la Résidence du Louvre, à Menton).

 

« Que le peintre en soit ou non conscient, quand il nous livre sa vision des choses, c’est lui-même qu’il peint.

 

            La nature ne devient tableau que dans la mesure où l’artiste pose son regard sur elle, se l’assimile, en fait sa chose à lui, à lui seul pour la transmettre à d’autres, comme, du pollen des fleurs, l’abeille élabore son miel.

C’est cela, et non autre chose : son regard, guide et soutien de ce qu’on appelle son art, dont la notion de métier ne saurait être exclue, qui constitue sa personnalité. Et c’est dans l’ensemble de son œuvre qu’il faut savoir la discerner.

 

            Ce qui caractérise l’œuvre d’Albert Mathieu, c’est cette parfaite probité, ce respect de son art, de soi-même et des autres, qui se lisent à livre ouvert dans chacun de ses dessins et chacune de ses toiles.

Nulle outrance tapageuse de stylisation ou de coloris, mais la recherche patiente et l’assurée trouvaille d’une constante, sereine et profonde harmonie ; l’impeccable sûreté d’un dessin sans faiblesse au service d’une composition sans supercherie. Un beau poème inspiré par la nature et à elle dédié. Une vision qui ne déforme ni ne transforme, mais seulement restitue, éclaire et magnifie.

 

            Par-dessus tout, cette droiture d’intention, de pensée, de facture, dans laquelle on retrouve, à jamais confondus parce qu’à jamais inséparables, la main d’un artiste et le cœur d’un homme ».

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche