Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 13:59

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

Mangez des noix !

 

Publié le 25/11/2013   |  1 réaction 


Les études qui suggèrent les bénéfices des noix (c'est-à-dire plus généralement les fruits à coques, noix, noisettes, amandes etc…), notamment cardiométaboliques, ne manquent pas. La FDA (Food and Drug Administration) et de nombreuses sociétés savantes ont par conséquent inclus dans leurs recommandations nutritionnelles, celle de manger des noix régulièrement. L’étude de Bao et al. renforcent l’hypothèse du bienfait des noix en examinant cette fois la relation entre la consommation de noix et la mortalité.

Les chercheurs ont analysé les données des cohortes de professionnels de santé américains : NHS study (infirmières américaines) et HPFS study (professionnels de sexe masculin). La consommation de noix était évaluée à l’aide de questionnaires fréquentiels, à deux reprises, en 1980 et 1984.Les sujets déjà malades (cancers, maladies cardiovasculaires) étaient exclus de l’analyse pour limiter le biais de rétrocausalité (une maladie entraîne un changement de comportement alimentaire). La population étudiée comptait 76 464 femmes et 42 498 hommes. Les mangeurs de noix étaient moins fréquemment des fumeurs ; ils pratiquaient plus d’activité physique, buvaient plus d’alcool, et prenaient plus fréquemment des multivitamines. En outre, ils étaient plus minces et consommaient davantage de fruits et légumes que les petits ou non consommateurs de noix.

La durée de suivi était en moyenne de 30 ans pour les femmes et de 24 ans pour les hommes. Après ajustement sur les facteurs confondants identifiés, il existait une forte relation inverse entre la consommation de noix et la mortalité totale. Ainsi, une consommation régulière et fréquente de noix (au moins sept rations de 28 grammes par semaine) était associée à une réduction de 20 % de la mortalité. Une consommation plus faible semble également protectrice : le risque était significativement réduit de 7 %, 11 %, 13 % et 15 % respectivement pour un apport de noix < 1 fois/semaine, 1 fois/semaine, 2 à 4 fois/semaine et 5 à 6 fois/semaine. L’incidence des décès liée à des causes particulières (cancers, maladie cardiaque et respiratoires) était également réduite chez les consommateurs de noix.

Les cacahuètes aussi

Une analyse distinguant les cacahuètes des autres noix montre des effets comparables de ces deux sous catégories d’oléagineux. Pour démontrer la robustesse de leurs résultats, les auteurs ont effectué des analyses complémentaires de sensibilité (exclusion des sujets tombants malades les deux premières années, exclusion des sujets ayant un faible IMC…) et les résultats ont été similaires. De même, l’ajustement sur un score d’adhésion au régime méditerranéen n’a pas substantiellement modifié les conclusions.

Bien qu’une étude observationnelle ne puisse en aucun cas affirmer la causalité de la relation observée, cette étude apporte de forts arguments complémentaires en faveur du bienfait des noix pour réduire les maladies chroniques et les décès associés. Les résultats sont notamment concordants avec ceux d’une analyse secondaire effectuée récemment dans la population de l’étude PREDIMED.

Les mécanismes supposés font intervenir la composition des noix qui est caractérisée par une teneur relativement élevée en graisses insaturées, en fibres, en vitamines (folates, niacine, vitamine E), minéraux (potassium, calcium, magnésium), flavonoïdes, caroténoïdes et phytosterols.
Signalons enfin qu’il n’y a pas de prise de poids chez les mangeurs de noix, que ce soit dans la présente étude ou dans celles publiées précédemment.

La conclusion pratique est simple : conseillons à nos patients de manger des noix tous les jours !



Dr Boris Hansel


Bao Y et coll. : Association of nut consumption with total and cause-specific mortality.
N Engl J Med., 2013 ; 369: 2001-11. DOI: 10.1056/NEJMoa1307352

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYAL MONACO - dans MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche