Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 08:16

 

RoyalMonaco_testata_v013_DEF-copie-1.jpg

 

 


 

 

  IL PRIMO WEB MAGAZINE AL MONDO DI MONACO DIVENUTO CARTACEO.

       

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

 

  PROGRAMME DU SAMEDI 13 OCTOBRE 2012

 

PALAIS DE L’EUROPE – THEATRE FRANCIS PALMERO

 

Entrée libre

 

Samedi 13 octobre 2012

Thème « Quelle philosophie pour notre Temps ? »

 

« De l’absurde à la quête de sens »

 

 

Au XVIIIème  siècle, Jean-Jacques Rousseau écrivait : « L’Homme est né libre et partout il est dans les fers. » Il opposait ainsi l’état de nature, qui faisait le bonheur de l’humanité, à l’état social, source d’insatisfactions. Il s’agit pour le philosophe des Lumières de mettre au jour la liberté, de lutter contre ce qui en nie l’existence et en empêche la compréhension.

« Pourquoi sommes-nous sur Terre ? Avons-nous chacun quelque chose de particulier à réaliser ? Sur quels rochers fonder notre vie ? » (Frédéric Lenoir). Seul être vivant capable de s’interroger sur le sens de son existence, l’Homme est un être métaphysique, à la recherche des causes et des principes premiers. Pour Albert Camus, deux forces s’opposent : l’appel humain à connaître la raison d’être et l’absence de réponse. L’Homme vit dans un monde dont il ne comprend pas toujours le sens, dont il ignore tout, jusqu’à sa raison d’être. Or selon Camus, il n’y a pas de raison satisfaisante au sens de la vie. C’est ce qu’il nomme l’état d’absurde. Comment l’Homme peut-il alors parvenir à donner un sens à son existence ?

La Religion a longtemps assumé des fonctions sociales névralgiques dans la société occidentale, servant de guide et créant des raisons communes ainsi que des valeurs partagées. Dieu est pensé comme l’origine de toute chose, la raison pour laquelle quelque chose existe plutôt que rien. Christianisme, Bouddhisme, Taoïsme, Hindouisme, « LÂme du Monde » comme l’exprimaient les philosophes de l’Antiquité enseignent une sagesse, portent des traditions et des valeurs donnant un sens spirituel à l’existence humaine.

Aujourd’hui, la société a éloigné la pratique religieuse et la spiritualité de son quotidien, perturbant son système de valeurs dominantes. Pour les philosophes du postmodernisme, la société de communication et de consommation de masse a enchaîné l’Homme, la matérialité de son existence ayant remplacé sa spiritualité. Notre époque montre en effet de nombreux exemples de ce « Désenchantement du monde ». Cette expression de Max Weber renvoie, dans son sens large, au déclin des valeurs censées participer à l’unité du monde des hommes. Les bouleversements économiques, écologiques, géopolitiques et technologiques actuels le conduisent plus que jamais à des interrogations profondes, parfois anxiogènes. La crise que l’Europe traverse aujourd’hui serait donc également de nature existentielle, voire identitaire. Face à un monde qu’il ne semble plus maîtriser l’Homme est en quête d’un ultime refuge. Pour Camus, « L’une des seules positions philosophiques cohérentes, c’est la révolte ».

Pour les positivistes contemporains tels que Tzvetan Todorov, « La sagesse consiste à trouver le sens de sa vie dans la vie elle-même, non ailleurs », c’est-à-dire qu’il nous faudrait donner un sens à l’existence à partir de valeurs dites ordinaires : le travail, l’amour, l’amitié, etc. Ces valeurs permettent le passage à l’action et de s’ouvrir aux autres. Cette forme de positivisme redonne aux individus le goût de faire des projets et de sortir ainsi du nihilisme.

 

 

Intervenants :

Michel-Maffesoli-1.jpg 

Michel MAFFESOLI, Membre de l’Institut Universitaire de France, Professeur de sociologie à la Sorbonne, Directeur du CEAQ (Paris Descartes), Directeur du CRI (MSH), Administrateur du CNRS, Membre de l’Académie Européenne des Sciences et des Arts

Bruckner-1-copie-1.jpg

Pascal BRUCKNER, Romancier et Essayiste, Auteur de « L'Euphorie perpétuelle : Essais sur le devoir de bonheur » « Le fanatisme de l’Apocalypse »

Sylvain-BRISON.jpg

Père Sylvain BRISON, Institut catholique de Paris – Theologicum, Institut supérieur de Théologie Nice Sophia Antipolis

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche