Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 08:39
RoyalMonaco_testata.jpg 

                                       ROYAL MONACO  WEB MAGAZINE

IL PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO AL MONDO DIVENUTO CARTACEO -

UNA TENDENZA CHE FA PROSELITI

  

PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES SUR "ROYAL MONACO JOURNAL" BIMENSUEL DE IL FOGLIO ITALIANO
AVRIL BLOG RANK  75
Publié dans : Vie de l'association Ecrire un commentaire

L’association of European journalists, dont l’AJE France est la branche française, vient de célébrer sa cinquantième année d’existence. Un grand âge qui lui permet d’observer avec un certain recul les turbulences de la construction européenne.

 

Près d’une centaine de membres des différentes sections se sont retrouvés à Bruxelles pour une conférence organisée avec le Parlement Européen, en présence de Nelly Kroes, vice-présidente de la Commission Européenne en charge de la stratégie numérique. Très rapidement, les échanges ont permis de mesurer l’inquiétude grandissante des journalistes européens. La situation de la presse hongroise, mais aussi les récentes menaces de l’extrême-droite grecque contre les journalistes et l’ambiance tendue de la campagne électorale en France ont déclenché des échanges sur la dégradation des conditions d’exercice du métier de journaliste en Europe.

20120508media.jpg Nelly Kroes a exprimé vigoureusement son attachement personnel à la liberté de la presse : «La qualité, le journalisme d’investigation, font parties de la culture politique européenne, et sont un pilier de notre démocratie. Nous devons donc y veiller. (…) Je parlerai toujours en faveur de la liberté de la presse quand elle est menacée par un Etat membre de l’Union Européenne,  et exercerait une pression politique sur les gouvernements » a-t-elle ainsi affirmé. Mais elle a rapidement admis que la Commission Européenne n’avait pas de compétences pour intervenir quand ces droits sont bafoués. Elle n’a pas hésité à bousculer les représentants des médias, leur rappelant que, face à la progression de la consommation des médias en ligne, il était nécessaire que le secteur s’adapte, « comme l’a fait le secteur de la musique ». Et a indiqué que si certains avaient suggéré de mettre en place des subventions pour « protéger le secteur du changement, cette solution [lui] parait simpliste, et qu’il était peu probable qu’elle fonctionne. »

Une réalité européenne que souhaite faire évoluer William Horsley, représentant britannique de l’AEJ pour les affaires de liberté des médias (http://aej.org/page.asp?p_id=11). Il a rappelé que « dans la majorité des cas dans lesquels des journalistes ou éditeurs se plaignent d’atteinte à la liberté de la presse, les responsables sont les représentants des gouvernements des pays concernés. Et « les Etats étant souvent eux même à la source des attaques contre les journalistes, ils ne souhaitent pas que l'UE dispose de plus de pouvoir » dans ce domaine. Soulignant que “le Traité de Lisbonne ouvre la possibilité à l’UE d’exercer son autorité en matière de justice et de protection des droits fondamentaux”,  il a demandé à ce que les traités ratifient cette évolution de façon à créer un cadre légal. La création du « Centre pour le pluralisme des médias et la liberté de la presse » (http://cmpf.eui.eu/Home.aspx), co-financé par l’Union Européenne, en Italie représente une avancée positive dans ce sens.

Jean-Paul Marthoz, du Committee to Protect Journalists (www.cpj.org) , s’est interrogé sur les « hesitations de l’UE : « Pour l’Union Européenne est-elle si sûre de ses prérogatives quand se pose la question des aides gouvernementales à une compagnie d’aviation et si hésitante quand elle doit faire face à des mesures politiques, légales ou constitutionnelles qui compromettent les libertés civiles ? ». « Toute le presse européenne est notre presse », a-t-il conclu. « Ce qui se passe au Parlement hongrois, au Palais de l’Elysée, à la Chambre des Communes britannique, ou dans les rues de Naples nous concerne tous et nous affecte tous ».

Fabrice Pozzoli-Montenay

 

L’intégralité du discours de Nelly Kroes est consultable à cette adresse : http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=SPEECH/12/335&format=HTML&aged=0&language=en&guiLanguage=en

On signalera au passage l’excellent blog (non-officiel) de la commissaire, dont pourraient s’inspirer beaucoup de responsables politiques.  http://www.commentneelie.eu/speech.php?sp=SPEECH/12/335

Le discours de William Horsley, représentant de l’AEJ pour les questions de liberté des médias : http://aej.org/articlefiles/media-freedom-seminare.doc

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche