Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 17:00

Royal Monaco white

 

ROYAL MONACO RIVIERA WEB MAGAZINE

 

______________________________
PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

BLOG RANK / NOVEMBRE RANK  75

 

PRESENTS: 

 

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE

 

Luigi39tab-copie-1.jpg


Luigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, has been Captain aboard tanker ships . He got  University doctorate in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years University Diploma  in Public Relations and Discipline Administration (IULM Milano)


PRESENTS:

 

Le stérilet n’augmente pas le risque de cancer du col, il semble même le diminuer !

Publié le 16/12/2011 Partager sur Twitter Partager sur Facebook Imprimer l'article Envoyer à un confrère Réagir à l'article Enregistrer dans ma bibliothèque Reduire Agrandir


Les dispositifs intra-utérins (DIU) constituent la méthode contraceptive la plus utilisée dans le monde entier. Une réduction du risque du cancer de l’endomètre chez les femmes ayant utilisé le DIU a été mise en évidence par différentes études épidémiologiques. En ce qui concerne les effets sur le cancer du col de l’utérus, les résultats sont plus controversés et certaines études ont suggéré une augmentation du risque. Etant donné que l’infection par le papillomavirus humain (HPV) est un préalable nécessaire à la survenue d’un cancer du col, il paraît utile d’examiner ici l’incidence de l’utilisation du DIU non seulement sur le cancer du col utérin, mais aussi sur l’infection par l’HPV afin d’élucider les mécanismes éventuellement mis en jeu.

Une analyse cumulée des données individuelles provenant de deux larges études effectuées par l’IARC (International Agency for Research on Cancer) et l’ICO (Institut Català d’Oncologia), a été effectuée : l’étude IARC avait repris les éléments de dix études cas-témoins sur le cancer du col,  effectuées dans 8 pays différents, et l’étude ICO celles de 16 études de prévalence de l’HPV chez les femmes de la population générale de 14 pays de quatre continents.

Au total, 2 205 femmes présentant un cancer du col utérin, 2 214 témoins provenant des études cas-témoins et 15 272 femmes en bonne santé issues des études de prévalence d’HPV ont été incluses dans cette analyse cumulée.

Une association inverse significative a été constatée entre l’utilisation de DIU (quel que soit le moment de l’utilisation) et le cancer du col utérin (Odds ratio OR=0,55 ; Intervalle de confiance à 95 % IC à 95 % : 0,42-0,70 ; p<0,0001) après ajustement pour des facteurs de confusion tels que la présence d’ADN HPV sur le col, le nombre  de frottis cervico-vaginaux etc. Ainsi, une association protectrice a été observée pour le carcinome épidermoïde (OR=0,56 ; IC à 95 % : 0,43-0,72 ; p<0,0001), pour l’adénocarcinome et pour le carcinome adéno-squameux (OR=0,46 ; IC à 95 % : 0,22-0,97 ; p<0,035). Cependant, ces associations n’étaient pas été significatives chez les femmes HPV positives (OR=0,68 ; IC à 95 % : 0,44-1,06 ; p<0,11).

Effet protecteur dès la première année

L’effet protecteur du DIU est observé dès la première année d’utilisation, persiste après 10 ans et la durée d’utilisation du DIU n’a pas d’impact sur ces résultats. Aucune association n’a été observée entre l’utilisation du DIU et la présence d’HPV sur le col utérin chez les femmes ne présentant pas de cancer du col.

L’effet n’a pu être analysé en fonction des différents types de stérilet employés, du fait du manque d’informations à ce sujet. Cependant, étant donné que la durée d’utilisation de DIU n’influe pas sur le risque de cancer du col, il est probable que c’est plutôt l’insertion du DIU elle-même que le type de DIU qui est à l’origine de cette diminution de risque.

Cette réduction du risque du cancer du col utérin chez les porteuses de DIU pourrait être due à l’immunité cellulaire déclenchée par la réaction inflammatoire chronique au niveau de l’endomètre et du col, inflammation induite par le traumatisme des tissus au moment de l’insertion du DIU ; l’immunité cellulaire ferait disparaître les infections HPV persistantes et par conséquent empêcherait la formation de lésions précancéreuses. Pourrait intervenir aussi la plus grande fréquence des examens gynécologiques chez les utilisatrices de DIU, permettant un dépistage et une prise en charge plus précoces des lésions précancéreuses du col.

Deux fois moins de risque de cancer du col

Les résultats de cette étude montrent que le risque d’acquisition d’HPV n’est pas influencé par l’utilisation de DIU. Par contre, les femmes ayant eu un DIU ont deux fois moins de risque de développer un cancer du col et ces résultats suggèrent que l’emploi du DIU pourrait être un facteur protecteur contre ce cancer. Cependant, les résultats de cette étude doivent êtres interprétés avec précaution car d’autres facteurs de confusions (connus ou inconnus) ne peuvent pas être exclus. Pour l’instant, le dépistage adéquat constitue la meilleure stratégie pour diminuer l’incidence du cancer du col utérin. Toutefois, les résultats surprenants de cette étude peuvent susciter des recherches prospectives à même changer la vision actuelle de la carcinogénèse du cancer du col utérin…



Dr Viola Polena

 

Castellsagué X et coll. : Intrauterine device use, cervical infection with human papillomavirus, and risk of cervical cancer: a pooled analysis of 26 epidemiological studies. Lancet Oncol. 2011;12: 1023-31.

Partager cet article

Repost 0
Published by royalmonacoriviera
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche