Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 06:24

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL"d'un mois après l'ordonnance du juge d'instruction concernant l'affaire du sondage politique commandité par Jean-François Robillon en juin 2012, l'ancien président du Conseil national se réjouit du non-lieu.

L'affare del sondaggio politico a Monaco si conclude favorevolmente per l'ex presidente del Consiglio Nazionale, François Robillon ma il Pubblico Ministero ricorre in appello.

AOUT13-0308a.jpg

François ROBILLON, ex Presidente del Conseil National (Parlamento) monegasco ha convocato la stampa all'hôtel Le Méridien di Monaco per una conferenza riguardante l'assoluzione, in prima instanza, dall'accusa di sondaggio illecito nel primo semestre del 2012 che , unitamente a Jean-Sébastien Fiorucci, l'aveva visto incolpato quale responsabile di sondaggio politico illecito svoltosi a Monaco ed a Parigi.

Nel corso della conferenza, accompagnato dai suoi avvocati Frank MICHEL et Alexis MARQUET, ha elencato la sequenza del suo processo a partire dalle proprie dimissioni  subito dopo aver perso le elezioni del febbraio di quest'anno. In effetti, il Presidente della Commissione di Controllo delle Informazioni, a seguito di numerose proteste ricevute per un sondaggio nel Principato effettuato dalla società OPINION WAY, aveva comunicato alla Procura un rapporto in cui si insisteva sul carattere irregolare di tale sondaggio affermando che i nomi interpellati non potevano essere rilevati esclusivamente dagli elenchi telefonici. 

AOUT13-0309a.jpg

Robillon aveva dichiarato che si trattava di un sondaggio richiesto a titolo personale, da effettuarsi sotto le regole esistenti, e che la propria implicazione era estremamente marginale in quanto non si era occupato d'alcuna formalità pratica dell'esecuzione del mandato. Fiorucci si era difeso quale semplice esecutore per la richiesta del sondaggio presso la Opinion Way, agendo sotto incarico ricevuto da François Robillon.

La Corte, il 2 agosto 2013, assolveva gli imputati per insussistenza dei fatti ma stupendosi che personalità pubbliche abbiano fatto ricorso ad una società di sondaggio con condizioni di visibilità non totalmente chiare.

Il caso non è concluso in quanto il Pubblico Ministero ha chiesto il ricorso in appello alla sentenza e Robillon attande di essere nuovamente convocato in Procura, mentre i suoi avvocati attestano che non vi sia alcuna infrazione nel procedere ai sondaggi e che in questo affare da loro curato, vi sono molti elementi di  disfunzionamento di carattere politico.

Robillon ha, inoltre, affermato di non essere più interessato alla vita politica.

===========

 

François Robillon, ancien président du Conseil National de  Monaco a convoqué la presse à l'Hôtel Méridien pour une conférence sur l'acquittement en première instance de l'accusation d' enquête illégale dans la première moitié de l'année 2012 qui, avec Jean - Sébastien Fiorucci ,  s'était vu accusécomme responsable de sondage politique illégale  tenu à Monaco et à Paris. Pendant la conférence, accompagné de ses avocats, Maître Frank Michel et Maître Alexis Marquet, il aindiqué la séquence de son procès à la lumière de sadémission immédiate après avoir perdu les élections de Février de cette année . En fait, le président de la Commission de Contrôle de l'Information, à la suite de nombreuses plaintes reçues visant  un sondage réalisé par l'entreprise  Opinion Way en Principauté , avait communiqué au Procureur un rapport dans lequel il insistait sur le caractère irrégulier de cette enquête déclarant que les noms ne pouvaient pas être détectés seulement dans les annuaires téléphoniques. Robillon avait déclaré qu'il s'agissait d'un sondageprescrit à titre personnel , à entreprendre dans le cadre des règles existantes , et que sa participation y était extrêmement marginale  puisqu'il n'avait  occupé aucune  activité  formelle dans l'exécution du mandat . Fiorucci s'était défendu comme un simple exécuteur demandant l'enquête auprès d'Opinion Way , agissant en vertu d’une  charge  reçue par François Robillon .La Cour, le 2 Août 2013, avait acquitté les accusés  car il n’y avait pas de charges suffisantes contre eux et aucune infraction ne pouvait leur être raisonnablement reprochée de ce fait, mais elle fut étonnée que des personnalités publiques aient délibérément choisi d’avoir recours à une société de  sondage dans de telles conditions d’opacité. L'affaire n'est pas terminée parce que le Ministère Public a fait appel du jugement et Robillon s'attend à être convoqué à nouveau dans cette affaire par le Procureur, tandis que ses avocats attestent qu'il n'y a pas d'infraction en procédant à des sondages, et que dans cette affaire qu’ils suivent il ya beaucoup d' éléments dérangeants de nature politique. L’ancien Président du Conseil National a également affirmé ne plus être intéressé par un retour dans la vie politique.



Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche