Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 21:25

 

 

Royal Monaco white

 

ROYAL MONACO RIVIERA WEB MAGAZINE

 

______________________________
PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/ 

 

 

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE

 

luitabita.jpg


Luigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, has been Capitain aboard tanker ships where helped care crew when needed. He got a doctorate in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years University Diploma  in Public Relations and Discipline Administration (IULM Milano)


@@@@@@@

 

PRESENTS:

 

 

Boire de l’alcool au long cours: un facteur de risque de surcharge abdominale ?

Publié le 18/10/2011


L’impact de la consommation d’alcool sur l’accumulation de graisse abdominale est peu connu. Il a été fréquemment observé une augmentation de la prévalence de l’adiposité abdominale chez les forts buveurs, en particulier de bière. Mais certaines études n’ont pas confirmé ces données. D’autres ont abouti à des conclusions différentes suivant le sexe, le type de boisson consommée et les régions géographiques considérées. Une analyse réalisée dans la cohorte européenne EPIC enrichit les données sur l’effet potentiel de l’alcool sur la graisse abdominale.

La consommation d’alcool a été évaluée rétrospectivement à l’aide de questionnaires, à différents âges de la vie (20 ans, 30 ans, 40 ans, 50 ans) et lors du recrutement des sujets dans l’étude (quantité moyenne d’alcool consommée au cours des douze derniers mois). Ainsi, huit groupes de sujets ont été constitués : les abstinents, les anciens buveurs et six catégories de buveurs selon la consommation moyenne évaluée en g/j (de moins de 6 g/j à plus de 96 g/j).

Après ajustement sur les principaux facteurs confondants (âge, centre, tabagisme, niveau d’activité physique, apport calorique, poids, taille, maladies chroniques, prise d’un traitement de la ménopause, nombre de grossesses), une relation positive était observée entre la consommation d’alcool et le tour de taille ou le rapport taille/hanche. Bien que cette relation soit déjà significative pour le vin, elle semblait plus forte pour la bière. La relation positive existait déjà pour des consommations légères à modérées d’alcool. De façon concordante, le risque d’obésité abdominale était positivement associé à la consommation d’alcool. Ainsi, par rapport aux abstinents, ce risque était augmenté respectivement de 6 %, de 20 % et de 40 % pour une consommation « légère à modérée » (12 à 24 g/j d’alcool), «  modérée à élevée » (24-60 g/j) et « franchement élevée » (>60 g/j).

Il faut préciser qu’en valeur absolue, l’augmentation de tour de taille associée à l’augmentation de la consommation d’alcool parait minime puisqu’elle est de l’ordre du centimètre, entre les abstinents et les plus grands consommateurs d’alcool. Toutefois, selon les auteurs, la relation positive alcool-tour de taille constatée, si elle s’avérait causale, pourrait avoir une signification clinique importante, au niveau de la population.

En clair, selon ces résultats, boire de l’alcool tout au long de la vie, même modérément, doit être considéré comme un facteur de risque de développer une surcharge abdominale !

 

Illustration : le regard de Rubens sur la surcharge abdominale consécutive à une consommation au long cours d’alcool. Bacchus, musée de l’Hermitage, St Petersbourg.



Dr Boris Hansel

 

Bergmann MM et coll. The association of lifetime alcohol use with measures of abdominal and general adiposity in a large-scale European cohort. Eur J Clin Nutr 65: 1079-1087; advance online publication, May 11, 2011; doi:10.1038/ejcn.2011.70

Partager cet article

Repost 0
Published by royalmonacoriviera - dans MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche