Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2021 4 01 /04 /avril /2021 16:57
(c) Origone

(c) Origone

La persévérance aura payé ! Après une première tentative le week-end dernier, dans la nuit du 13 au 14 mars, dans des conditions météorologiques difficiles, qui avaient occasionné à quelques milles après la ligne de départ, une avarie de safran, les forçant à renoncer, Giovanni et son équipage étaient de retour ce matin dans la baie monégasque.


Partis de Monaco à 1h18 du matin, le trimaran a profité d’un bon flux de Nord-Est pour mettre le cap vers la Corse : « Au début, nous naviguions très vite avec 25/30 nœuds de vent du nord-est, atteignant jusqu’à 38 nœuds de vitesse, puis le vent est tombé avant le détroit de Bonifacio pendant quelques heures. Heureusement, le vent s’est encore renforcé et nous avons commencé à accélérer dans le détroit. »En franchissant la ligne ce 21 mars à 9h09, le Multi70 Maserati bat le Wally Record pour les multicoques en 7 heures, 50 minutes et 44 secondes, après avoir parcouru 195 milles à la vitesse moyenne de 24,71 nœuds. Seulement 2 minutes et 47 secondes de mieux que le précédent record qui était détenu depuis 2016 par un autre Multi 70 Phaedo3, alors skippé par le britannique Brian ThompsonOrganisé à l’initiative de Wally (groupe Ferretti), en collaboration avec le Yacht Club de Monaco et le Yacht Club Costa Smeralda, ce record est désormais en attente de validation par le World Sailing Speed Racing Council (autorité internationale pour la validation des records à la voile). « Ça a été vraiment incroyable, nous avons franchi la ligne d’arrivée en naviguant à 35 nœuds ! Nous savions que ce serait une fenêtre risquée à cause du vent léger près de la Corse, mais nous voulions essayer quand même et nous avons fait de notre mieux, poussant au maximum notre Multi 70, et nous l’avons fait : nous sommes tous très heureux, et épuisé ! » Le Multi70 Maserati a été remis à l’eau fin février, après près de quatre mois passés au chantier naval. Dans les prochains jours, le team italien partira vers l’Angleterre, pour tenter de battre de nouveaux records. la persévérance aura payé ! Après une première tentative le week-end dernier, dans la nuit du 13 au 14 mars, dans des conditions météorologiques difficiles, qui avaient occasionné à quelques milles après la ligne de départ, une avarie de safran, les forçant à renoncer, Giovanni et son équipage étaient de retour ce matin dans la baie monégasque.

(c) Marcello Chiodino


Partis de Monaco à 1h18 du matin, le trimaran a profité d’un bon flux de Nord-Est pour mettre le cap vers la Corse : « Au début, nous naviguions très vite avec 25/30 nœuds de vent du nord-est, atteignant jusqu’à 38 nœuds de vitesse, puis le vent est tombé avant le détroit de Bonifacio pendant quelques heures. Heureusement, le vent s’est encore renforcé et nous avons commencé à accélérer dans le détroit. »En franchissant la ligne ce 21 mars à 9h09, le Multi70 Maserati bat le Wally Record pour les multicoques en 7 heures, 50 minutes et 44 secondes, après avoir parcouru 195 milles à la vitesse moyenne de 24,71 nœuds. Seulement 2 minutes et 47 secondes de mieux que le précédent record qui était détenu depuis 2016 par un autre Multi 70 Phaedo3, alors skippé par le britannique Brian ThompsonOrganisé à l’initiative de Wally (groupe Ferretti), en collaboration avec le Yacht Club de Monaco et le Yacht Club Costa Smeralda, ce record est désormais en attente de validation par le World Sailing Speed Racing Council (autorité internationale pour la validation des records à la voile). « Ça a été vraiment incroyable, nous avons franchi la ligne d’arrivée en naviguant à 35 nœuds ! Nous savions que ce serait une fenêtre risquée à cause du vent léger près de la Corse, mais nous voulions essayer quand même et nous avons fait de notre mieux, poussant au maximum notre Multi 70, et nous l’avons fait : nous sommes tous très heureux, et épuisé ! »

 

Le Multi70 Maserati a été remis à l’eau fin février, après près de quatre mois passés au chantier naval. Dans les prochains jours, le team italien partira vers l’Angleterre, pour tenter de battre de nouveaux records.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche