Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2021 6 13 /02 /février /2021 18:04

Vous tirerez la langue après avoir lu cette lettre

Chers amis,

La toute première fois que je me suis rendu chez un praticien de médecine traditionnelle chinoise, il m’a demandé de tirer la langue… et l’a prise en photo !

Il a ensuite « ausculté » l’image et a entrepris tout un programme d’acupuncture et de pose de ventouses suite à son diagnostic.

A la fin de cette longue séance, les traces des ventouses sur mon dos me faisaient ressembler à une coccinelle.

Et alors le médecin a de nouveau pris ma langue en photo.

Il a comparé les deux images, celle d’avant et celle d’après la séance.

Les différences étaient bluffantes : on pouvait « lire » l’amélioration de mes symptômes sur ma langue !

La météo de vos organes

Ce praticien de médecine chinoise était bon – très bon, même.

Tous n’excellent pas autant, je le sais.

Cependant, un bon praticien de médecine traditionnelle chinoise, comme un bon praticien de médecine ayurvédique, prend toujours au sérieux l’état de votre langue. Car on peut y observer la « météo » des autres organes de votre corps.

Il faut vous figurer la langue comme une carte séparée en deux parties. Cela correspond aux deux côtés de votre corps.

Chacune des zones répertoriées sur cette carte traduit de l’équilibre des organes de votre corps :

Les médecins cherchent à voir :

  • si la langue est gonflée ou non ;
  • si elle est plutôt rouge ou blanche ;
  • si elle est recouverte d’un « enduit »
  • si celui-ci est blanc, sec, jaune, fin,
  • etc.[1]

Je me garderais bien de vous donner les outils pour « autodiagnostiquer » votre langue, n’étant pas un spécialiste ni de médecine chinoise ni de médecine ayurvédique.Mais le sujet me semble passionnant et je vais me mettre en recherche d’un spécialiste capable de partager son savoir de manière pratique, simple, accessible. Si vous êtes intéressé par ce petit projet laissez-moi un commentaire ici.

Sachez déjà qu’une langue trop pâle est synonyme, en médecine traditionnelle chinoise, de vide de Qi (prononcer « tchi »).

Le vide de Qi, c’est ce qu’on peut traduire par manque d’énergie ou épuisement.

De même qu’une langue dont les bords sont indentés ou gonflés traduit une faiblesse du foie.

Ce n’est pas spécifique à la médecine chinoise d’ailleurs : nos médecins occidentaux disent eux aussi qu’une langue présentant des sillons et des fissures est signe de problèmes intestinaux.

De quelle couleur doit être une langue en bonne santé ?

La bouche abrite une colonie de bactéries que l’on appelle la flore buccale. L’aspect de notre langue reflète donc d’abord l’équilibre de cette flore, ou microbiote.

Nous n’avons pas tous le même microbiote buccal et si l’aspect de notre langue diffère de celui de notre voisin, cela ne signifie pas nécessairement que vous n’êtes pas (ni lui) en bonne santé.

On considère généralement qu’une langue en bonne santé est plutôt pâle, et que sa surface est brillante d’humidité et un peu rugueuse.

Voici les couleurs inhabituelles qui devraient vous inciter à consulter un praticien :

  • JAUNE : typique d’une mauvaise hygiène de vie, c’est-à-dire soit d’une mauvaise alimentation, d’une mauvaise hygiène buccale, ou d’un tabagisme trop régulier. Il peut également s’agir de signes d’infections type gastrique ou fongique.
  • ROUGE FRAMBOISE : scarlatine ou fièvre similaire possible. Attention : chez les jeunes enfants, si les papilles gonflent trop, ce peut être le symptôme d’une maladie de Kawasaki[2].
  • MARRON : signe de troubles intestinaux ou – si la langue est également gonflée – d’une insuffisance rénale. C’est aussi la coloration des fumeurs très réguliers et des grands buveurs de café.
  • GRISE: anémie ou carence en fer.
  • BLANCHE : le plus souvent il s’agit d’une accumulation de bactéries (ce qu’on appelle la langue saburrale) sans forcément que ce soit grave. C’est si, en plus, votre langue vous démange ou est douloureuse que le problème peut être pathologique, provoqué soit par une mycose type candida albicans, soit, cas extrême, par une tumeur pré-cancéreuse.
  • NOIRE… et SENSATION VELUE : cet aspect peu ragoûtant et donnant un goût particulièrement désagréable en bouche est en général provoqué par un traitement antibiotique. On appelle ce phénomène « langue noire poilue » : il est heureusement sans gravité, mais spectaculaire. Si vous n’êtes pas à table, vous pouvez lire (et voir) un cas recensé en 2018 (lien en source[3]).

Comment prendre soin de sa langue ?

Le premier moyen de prendre soin de sa langue consiste à surveiller ce avec quoi elle est en contact : le tabagisme et la consommation excessive d’alcool sont les premiers responsables des cancers de la bouche, et notamment de la langue. Bien que relativement rares (10 000 cas en France par an[4]) ces cancers sont très bien pris en charge… s’ils sont diagnostiqués suffisamment tôt.

L’autre mesure indispensable consiste à avoir une bonne hygiène buccale… et à ne pas être hygiéniste !

Une bonne hygiène buccale, c’est bien se brosser les dents… et c’est tout. Deux pratiques répandues sont en réalité dommageables pour la santé de votre langue et de votre microbiote buccal.

La première, c’est le brossage de langue. Bien que fréquemment conseillée par les dentistes, c’est une mauvaise chose car :

  • La langue est un organe fragile : la brosser régulièrement endommage vos papilles gustatives et provoque une dysgueusie, c’est-à-dire une altération du sens du goût.
  • La langue a son propre système de nettoyage : notre salive et le contact avec notre palais. Le brossage est inutile.

Passer votre langue au karcher augmente votre risque de diabète !

La deuxième pratique pseudo-hygiéniste à fuir comme la peste, c’est le bain de bouche chimique.

En 2017, une étude sur les effets des bains de bouche sur la flore buccale est parue dans la revue publique Nitric Oxide – et pour cause : l’oxyde nitrique (ou monoxyde d’azote) est une molécule produite dans différentes parties de notre corps pour :

  • Éliminer des bactéries pathogènes ;
  • Faciliter la communication entre les cellules nerveuses (c’est un neurotransmetteur facilitant le processus de mémorisation) ;
  • Accroître le débit sanguin et lutter contre l’agrégation de plaquettes sanguines.

 … Et elle est, notamment, produite dans notre bouche.

 Vous avez peut-être déjà deviné la principale conclusion de cette étude menée par des chercheurs de Harvard : l’usage régulier de bains de bouche chimiques impacte négativement les « bonnes » bactéries qu’abrite notre bouche, et notamment celles produisant de l’oxyde nitrique.

Avec pour répercussions l’augmentation des risques de diabète, d’obésité et d’hypertension.

En soi, c’est logique : les antibactériens contenus dans les solutions de lavage buccal ne savent pas faire la distinction entre les bonnes et les mauvaises bactéries.

Peu d’études jusqu’ici avaient mesuré les conséquences sur la santé de ce qui s’apparente, pour notre flore buccale, à un passage au karcher.

Concrètement, les personnes pratiquant un bain de bouche deux fois par jour (matin et soir) voient en trois ans leur risque de développer du diabète augmenter de 55 % !

Je ne déconseille pas les bains de bouche  mais fuyez les produits chimiques pour des produits naturels ! 

Ayurvéda et médecine traditionnelle chinoise : vous voyez, on y revient.

Ces méthodes de soin ancestrales ont adopté des approches éprouvées pour prendre soin de chacun de nos organes. J’y reviendrai très bientôt, c’est promis, car elles ont beaucoup à nous apporter

Portez-vous bien

Rodolphe Bacquet

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche