Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2020 2 29 /12 /décembre /2020 18:19
MONACO , CULTURE ET MECENAT

La cérémonie qui s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités au Théâtre des Muses le 18 décembre dernier et au cours de laquelle des chèques de soutien ont été remis à diverses institutions monégasques par le Président du Rotary Club de Monaco Monsieur Jean-Marie Lecomte avec le concours du past-président Monsieur Hervé Colozier et la participation de nombreux membres du club ainsi que les photos qui illustrent cet article me donnent l’occasion d’une réflexion sur la culture à Monaco.

L’année 2020 qui vient s de s’achever restera dans l’esprit de beaucoup de lecteurs comme une année difficile et complexe où la part biologique de l’être humain et sa santé ont été privilégiés pour lutter   contre le virus maléfique du covid 19 et ce, souvent au détriment de la dimension intellectuelle et spirituelle de notre être qui fait de nous des êtres à part dans l’univers connu. Le monde de la culture a été très atteint. La Principauté de  Monaco à cet égard a pu modiquement faire exception.

Dans le strict respect des mesures sanitaires imposées par le gouvernement Princier, elle a pu en effet maintenir nombre de ses manifestations artistiques et culturelles de qualité celles qui ont toujours fait  partie des traditions auxquelles la société monégasque, nationaux et résidents, est très attachée. Ainsi les concerts de l’orchestre philharmonique de Monte Carlo comme la saison des opéras ont pu reprendre cet automne tandis que les Ballets de Monte Carlo ont pu se produire au cours des fêtes de fin d’année avec succès et à  la plus grande satisfaction de tous. Une autre exception qui mérite d’être signalée dans ce magazine qui en est proche est celle de la littérature.

Comme beaucoup de journalistes l’ont révélé, la période de confinement et celle qui a suivi ont été l’occasion d‘une recrudescence d’achat de livres et d’ouvrages dans tous les domaines de la littérature que ce soient les romans, les ouvrages historiques, scientifiques et philosophiques ou encore les bandes-dessinées.

Le 9ème Salon du Livre qui s’est déroulé le 10 octobre dernier au Tunnel Riva au  Port Hercule fut la preuve de ce renouveau de la littérature et de cet engouement pour les livres qui demeure très vif. Ce salon organisé avec un respect total des contraintes sanitaires fut un incontestable succès. Les quelques quatre vingt auteurs venus présenter leurs œuvres à cette occasion  bénéficièrent de l’intérêt vivant de visiteurs plus nombreux que jamais. Les ventes furent exceptionnelles alors que le salon pour des raisons sanitaires ne se déroula que pendant une journée et non sur deux jours comme ce fut le cas lors des salons précédents. C’est l’occasion de souligner que cette manifestation littéraire organisée par l’association « Les Rencontres Littéraires Fabian Boisson » et qui tient aujourd’hui une place reconnue dans les activités culturelles de la Principauté est le fruit de l’engagement bénévole d’une petite équipe de passionnés conduite par sa présidente Mme Yvette Gaza Cellario, auteure elle-même, et par son époux Mr Claude Cellario, ancien professeur et membre éminent du Conseil de la Couronne.

Grâce au  soutien indéfectible du Gouvernement Princier et de sa Direction des affaires culturelles, de la Mairie de Monaco et de bienfaiteurs donateurs fidèles comme la Fondation Eugenio Benedetti, le Rotary Club ou Europa-Assurances, ce Salon littéraire qui rassemble des écrivains  non seulement de Monaco et de la région mais aussi venus d’autres horizons et souvent très connues, offre chaque année l’opportunité de permettre aux lecteurs de rencontrer des auteurs célèbres, de parler directement avec eux et de leur faire dédicacer leurs livres favoris. Il est le lieu propice enfin pour remettre les coupes et récompenses qu’ils ont obtenues aux lauréats du concours littéraire annuel  Fabian Boisson des jeunes lycéens organisé par l’association « Les rencontres littéraires Fabian Boisson » avec la collaboration de la Direction de l’Education nationale.

 

Des conférences illustrent et animent aussi ce salon qui sont autant d’occasions d’échanges intellectuels et souvent complices. Sont en outre associés à cet évènement des artistes locaux , peintres, sculpteurs, créateurs d’objets d’arts  qui viennent présenter  leurs œuvres et rencontrer le public intéressé ce qui fait de ce salon un lieu où l’art existe sous différentes formes et vit intensément. Lors du dernier salon, la musique avait eu également sa place puisque la jeune pianiste monégasque Stella s’y produisit en concert en présence du Prince Souverain et à l’heureuse surprise  du public qui lui fit une véritable ovation.

C’est bénévolement que cette grande artiste de réputation internationale a offert ce concert aux visiteurs du salon du livre faisant ainsi la preuve que l’art ne fait qu’un et que littérature et musique apportent d’égales émotions à l’être humain qui n’est heureusement pas qu’un être biologique mais un être sensible à l’art et à la beauté. Cet article est en fait  l’occasion en ce début d’année d’exprimer la reconnaissance a des personnalités dont la grande et fidèle  générosité  permet de perpétuer avec succès des activités culturelles à Monaco touchant un grand public  au nombre desquelles il  convient de  citer Mme Francesca Riva qui met gracieusement à la disposition de l’association « Les Rencontres Littéraires Fabian Boisson » l’espace Riva unique par sa dimension et l’atmosphère qui y règne de même qu’il est essentiel d’exprimer une juste et forte reconnaissance à Mr Eugenio Benedetti, homme et  écrivain remarquable  et à son épouse Anna –Maria car ils  apportent, chaque année, un concours financier et intellectuel important indispensable à ce Salon.

La Fondation SIB Benedetti est d’ailleurs très active et parfaitement bien connue à Monaco où elle soutient financièrement et très substantiellement de nombreuses  activités culturelles tels les salons du livre de Monaco et des Ateliers d’écriture dont les travaux ont pu , grâce à sa contribution, être   publiés en 2020 dans la collection FB sous le titre « Et les oiseaux de passage ont jeté l’encre à Monaco » Enfin la Fondation FIB Benedetti apporte également un très précieux financement à des actions hospitalières innovantes en coopération avec le CHPG pour les  soins et le soutien par l’art de personnes  affectées de troubles psychologiques ou psychotiques.

Grâce à ce soutien régulièrement  renouvelé ces activités devraient se poursuivre en 2021. Il en est de même de cet évènement littéraire que représente le Salon du livre de Monaco dont la dixième édition devrait à nouveau se tenir au sein du Tunnel Riva les 19 et 20 juin prochains.      

 

JB

Photo - L.Mattera.RM

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche