Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 septembre 2020 4 17 /09 /septembre /2020 13:10
NICE: Plan de relance du gouvernement : les propositions de Christian Estrosi

(c) photo-Mairie de Nice

A la suite de la crise sanitaire du COVID-19, l’état a annoncé un plan de relance de 100 milliards d’euros sur la période 2020-2022 (financé à 40% par l’Union Européenne)

 

  • A ce jour, les critères ne sont pas totalement finalisés et ne permettent pas de garantir l’éligibilité de tous nos projets.
  • Le plan de relance gouvernemental permet toutefois d’espérer des retombées significatives pour notre territoire.

 

Ce plan interviendra en complément des actions

que j’ai déjà mises en œuvre dès les 1ers signes de la crise

  

Notre collectivité n’a pas attendu le plan de relance pour se doter d’une politique d’investissement ambitieuse, seule capable de redynamiser notre territoire

 

  • L’investissement a toujours été ma priorité

 

 

àVous le savez, la Métropole, la Ville de Nice et l’ensemble de ses composantes (régie, CCAS…) ont d’ores et déjà programmé 2 Mds d’investissements.

 

à60 M€ ont d’ores et déjà été injectés en urgence par la Métropole pour soutenir face à la crise, ses commerces, ses entreprises, ses emplois et chacun d’entre vous.

 

  • Face à l’épidémie de COVID-19, la Métropole s’est largement distinguée par sa politique de soutien aux entreprises les plus fragiles et a réussi à préserver des milliers d’emploi dans une période critique.

 

  • Au total, ce sont 60M€ qui ont été injectés dans l’économie locale :
  • La prise en charge des loyers professionnels des TPE,
  • l’exonération des droits de terrasse,
  • les fonds d’urgence CCI et Covid-Résistance,
  • les aides aux restaurants et débits de boissons,
  • le report de la taxe de séjour
  • ou encore la gratuité des transports publics et du stationnement sur voirie.

 

àAu-delà de ces mesures d’urgence en plein cœur de la crise sanitaire, la Métropole a adopté de nouveaux dispositifs pour faciliter le rebond des entreprises dans un contexte qui demeure fragile et incertain.

 

  • Avec nos partenaires (BPI, CCI, Chambre des Métiers et de l’Artisanat, Pôles de compétitivité…), nous allons financer des programmes de conseil et d’accompagnement pour 200 chefs d’entreprises d’ici la fin de l’année, en particulier dans les secteurs du commerce, du tourisme et de l’innovation en santé.
  • Nous travaillons également sur l’élaboration d’un plan pluriannuel d’investissement pour nos zones d’activité économiques dans une démarche d’écologie industrielle.

 

 

àLes priorités du plan de relance de l’état, écologie, compétitivité, cohésion, se retrouvent pleinement dans notre programmation, ce qui prouve la pertinence de nos objectifs dans notre programmation métropolitaine.

 

La qualité et la pertinence de nos choix d’investissement

 nous permettront de bénéficier pleinement du plan de relance

 

 

Nous allons avoir la possibilité de déposer des dossiers auprès du préfet pour obtenir, sur des thématiques listées par l’Etat, des avances remboursables ou des subventions :

 

  • Transformation écologique
  • Renforcement de la compétitivité
  • Politique culturelle
  • Cohésion sociale

 

  • Au titre de la transformation écologique:

 

  • Assainissement et gestion des déchets

 

  • Usine de Valorisation Energétique (coût estimé 200 M€)
  • Haliotis (300 M€)

 

  • Rénovation énergétique des bâtiments à 50 M€, comme : 

 

 

  • Plan Ecole  avec d’importants travaux de rénovation : 18 M€

 

  • Plan de rénovation des piscines : 12 M€

 

  • Plan de rénovation des bâtiments administratifs : 6 M€

 

  • Mobilités durables et vertes à 60 M€ sur des projets déjà bien engagés

  

  • Electrification du matériel roulant / modernisation du matériel roulant et allongement des rames de T1/ acquisition de 9 rames de T2 et T3 (34 M€)
  • Plan vélo métropolitain

 

  • Accélération du déploiement des bornes de recharge pour véhicules électriques=> je vous rappelle que nous sommes leader sur ce sujet
  • Développement de démonstrateurs sur l’hydrogène vert (R&D, stockage, navette maritime, bus et véhicules)

 

 

  • Renouveau agricole à15 M€  

 

  • Projet de MIN et structuration d’une filière agricole eco-exemplaire, privilégiant les circuits courts

 

  • Plan Alimentaire et Politique agricole foncière et alimentaire

 

  • Economie circulaire

 

  • Construction d’une déchetterie/centre de tri Nice Ariane (2020-2021)

 

  • Au titre du renforcement de la compétitivité de nos entreprises

 

  • Création du Pôle Entrepreneurial de Carros (OIR Industries du Futur), élément moteur de notre politique de relance économique à travers la création d’un pôle d’innovation industrielle (spécialisé sur les éco-industries), un pôle de services aux entreprises et de nouveaux espaces immobiliers pour les artisans et industriels (environ 20 M€)

 

  • Requalification des zones d’activité économique dans une démarche d’écologie industrielle territoriale

 

  • Elaboration d’un plan de déplacement de marchandises avec un projet structurant en matière de logistique urbaine

 

  • Travaux de remise aux normes du Centre de Formation des Apprentis de la Métropole : 2, 9 millions, nous pourrions obtenir une subvention de 80%, soit un peu plus de 2M€

 

  • Au titre de la politique culturelle

 

  • Campus des métiers de l’audiovisuel à la Victorine, créateur d’emplois à l’échelle de la métropole (coût estimé : 45 M€)

 

  • « Plan musées » et rénovation des musées Matisse, Chéret et du MAMAC : 20 M€, avec des projets ambitieux et innovants

 

  • La nouvelle grande salle du théâtre de Nice ainsi que la modernisation de l’opéra

 

  • Au titre de la cohésion sociale

 

 

  • EHPAD du 21ème siècle à Nice Meridia (48 M€)
  • Mise en œuvre d’une nouvelle phase du PNRQAD àrequalification de la rue Trachel, de la rue Reine-Jeanne d’investir de nouveaux ilots d’habitat dégradés et notamment l’ilot Abbé Grégoire à 78 M€ d’investissement depuis 2014
  • La reconnaissance du quartier des Liserons en Opération d’Intérêt National (et non plus régional comme actuellement)
  • La rénovation énergétique des bâtiments
  • La rénovation de bâtiments publics

 

 

  • Grâce à l’aide du plan de relance, ils pourront être sécurisés et même accélérés

 

(Le plan de relance doit pouvoir compenser les pertes de recettes de la collectivité liées à la crise du COVID)

 

Le plan de relance doit gagner en efficacité et permettre de susciter de nouveaux projets sur les territoires

 

  • J’alerte le gouvernement sur le manque de souplesse du plan de relance qui ne finance que des projets réalisables sous 2 ans.

 

  • Nécessité de pouvoir engager des projets de plus long terme, en adéquation avec la durée des mandats des exécutifs locaux.

 

  • Il ne faut pas que ce plan de relance ne devienne un simple “label” pour des projets dont les financements sont déjà garantis par ailleurs

 

  • Nombre de nos projets ont déjà obtenus des financements Région, Etat ou Europe.
  • Ce plan devra venir ainsi en complément du Contrat régional d’équilibre territorial 2019-2021 en cours d’exécution et devra s’articuler avec le futur Contrat de Plan Etat-Région et le futur Programme Opérationnel FEDER 2021-2027.
  • Je regrette que l’Etat ait mis du temps pour annoncer son plan de relance. Ce plan va malgré tout dans le bon sens. Par exemple en soutenant nos PME ou en priorisant la transition écologique.
  • Je demande au Gouvernement d’accorder un bonus aux collectivités qui augmenteront leurs investissements.
  • Je demande à l’Etat de s’appuyer encore plus sur les maires qui sont les premiers bâtisseurs et les premiers soutiens de la croissance
  • Enfin, je demande notamment à pouvoir utiliser le plan de relance pour financer :

 

  • Le futur projet du Parc des Congrès et des Expositions (coût estimé : 240 M€), projet structurant et créateur emplois dans le domaine du tourisme d’affaires, avec une approche tournée vers l’innovation et les nouveaux modes de travail, qui nécessitera des investissements de long terme.

 

  • Le projet de la Victorine (45 M€), la transformation de notre tissu industriel, ou la création d’un cancéropôle sont d’autres exemples, qui pour être structurants à l’échelle de notre territoire, ne sont pas réalisables dans ce calendrier contraint. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche