Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2020 6 28 /03 /mars /2020 18:42
ROYAL MONACO MEDECINE: Et si le plus grand risque c’était après le confinement ?

Chers amis,

Tout le monde est désormais d’accord, le confinement va durer.

Mais avez-vous remarqué que personne ne parle de l’après confinement ?

"La première conséquence sanitaire va être la prise de poids", a annoncé dès le début de la crise le docteur Hervé Collado, médecin du sport aux Hôpitaux de Marseille[1].

Ces kilos en trop augmenteront le risque de diabète, d’hypertension et d’accident cardiovasculaire. L’inactivité est ainsi la première cause de maladies cardiovasculaires chez les femmes[2], ont établi les chercheurs de l’Université d’Harvard.

Je pense aussi à toutes les personnes de plus de 60 ans.

Quand on reste inactif longtemps c’est un âge où les os peuvent claquer comme du verre.

Au moment où nous reprendrons nos activités le cœur léger, sans penser que nous nous sommes affaiblis, il y aura des chutes dans les escaliers, sur les trottoirs et donc plus de fractures au genou, aux chevilles et aux poignets, les endroits les plus fragiles de notre squelette.

Chez les plus de 70 ans, les fractures du col du fémur seront le plus à redouter.

Dans quel état serons-nous au mois de mai ?

Face à ces risques, je le sais bien, nous mesurons tous l’importance de nous prendre en main dès maintenant avec une activité physique.

Mais comment ?

Très peu de personnes vont bien le faire.

C’est pourquoi les experts prédisent dès les semaines qui viennent une recrudescence de cas de :

  • Phlébites aux jambes, dont vous savez qu’elles peuvent dégénérer en embolies pulmonaires,
     
  • Thromboses veineuses: vos veines se bouchent de petits caillots parce que le sang circule mal et votre risque d’infarctus s’envole
     
  • Fonte musculaire, problème sérieux pour le squelette qui n’est plus tenu, mais aussi pour le stock de protéines dont votre corps a besoin ; celui-ci s’épuise et c’est la sarcopénie, qui ralentit le fonctionnement de tous vos organes;
     
  • Problèmes osseux: l'inactivité physique augmenterait de 50% à 80% la perte de masse osseuse, ont établi des chercheurs de l’Université d’Umeo en Suède[3].
     

Avec le confinement, beaucoup de personnes vont aussi passer une grande partie de leurs journées assises. Or une étude britannique a montré qu’augmenter la durée de sa position assise fait grimper sensiblement les risques de diabète[4] et les douleurs d’arthrose[5] [6].

Il faut enfin parler des risques psychiques liés à l’inactivité. Peut-être l’avez-vous lu dans le journal Le Parisien du 24 mars, les psychiatres s’attendent à un afflux de patients « rendus fous » par la claustration[7].

Faire de l’exercice, même un peu chaque jour, est une bonne solution contre ces troubles. Cela vous fera sentir mieux dans votre corps et vous redonnera confiance et espoir.

Ne faites surtout pas cela

Mais quand on se pose la question « comment on fait ? », on tombe sur ces recommandations effarantes :

  • « Il faut faire du cardio. Il faut faire des flexions, du crossfit »[8] - Pourquoidocteur
     
  • « 10 sauts sur place suivis de 8 squats, puis 6 burpees. Puis 4 passages sous une chaise.[9]- LCI
     
  • « Gainage pour les abdominaux, pompes, talons fesses, montées de genoux, burpees, jumping jack, mountain climbers, squats sautés »[10] - France Inter
     

Les gens qui vous conseillent cela sont des irresponsables.

Si vous suivez ces conseils sans préparation, vous prenez le risque de déchirures des ligaments, de claquages, d’élongations, foulures, luxations. C’est le meilleur moyen de vous retrouver aux urgences hospitalières bondées…

Au moment-même où on nous supplie de ne surtout pas tomber malade.

Sans compter le risque cardiaque, puisqu’une activité trop soudaine, vous le savez peut-être, libère beaucoup d’adrénaline (une hormone qui, en excès, est nocive pour le cœur), laquelle peut provoquer une arythmie cardiaque, et donc des risques cardiovasculaires.

Et l’âge aggrave le risque lié au sport trop vite repris, avertit le Pr François Carré cardiologue et médecin du sport à l’hôpital de Rennes[11].

Nous avons besoin d’une activité qui soit douce, progressive et agréable à faire, adaptée à notre condition physique, et praticable à domicile.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche