Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2020 6 25 /01 /janvier /2020 08:20

 

Chère lectrice, cher lecteur,

Vous avez sans doute entendu beaucoup de choses sur le curcuma.

On nous dit que c’est « l’épice de la longévité » des Indiens.

On nous dit que c’est une véritable panacée, capable de soigner presque tous les maux.

On nous dit qu’elle pourrait guérir l’arthrose, détruire les tumeurs, stopper l’inflammation, fortifier le cerveau ou encore lutter contre le diabète, les problèmes cardiovasculaires, les troubles digestifs…

On nous dit tellement de choses qu’on finit par se demander si tout cela ne serait pas exagéré.

En fait, il y a du vrai dans ces promesses… mais aussi du moins vrai.

Comment le curcuma est devenu la STAR des compléments

Le curcuma est utilisé en Inde depuis plus de 2000 ans : comme épice, mais aussi pour se soigner ou encore dans certains rituels sacrés.

Cette plante possède différents principes actifs (les curcuminoïdes), dont le principal est la curcumine, un pigment qui donne au curcuma sa couleur jaune vif.

Les scientifiques ont découvert 600 applications préventives et thérapeutiques pour la curcumine. Six cents !!!

Mais ne vous détrompez pas. Tous les bienfaits qu’on lui accorde ne sont pas validés par la science.

Voici les bienfaits « officiels » de la curcumine[1], reconnus par l’EFSA[2], Autorité Européenne de Sécurité des Aliments.

Ce sont les seuls qui sont scientifiquement attestés et acceptés par la communauté scientifique (méfiez-vous des compléments qui proposent d’autres allégations que celles-ci) :

  • Articulations : la curcumine contribue à la santé de articulations[3] et aide à maintenir la flexibilité des articulations
     
  • Système nerveux/équilibre mental : la curcumine soutient le fonctionnement du système nerveux et favorise un bon équilibre mental[4] [5]
     
  • Immunité : la curcumine aide à maintenir l’efficacité des défenses naturelles
     
  • Cardiovasculaire : la curcumine soutient la fonction cardiaque[6] et la circulation sanguine[7]
     
  • Peau : la curcumine aide à maintenir une peau en bonne santé[8]
     
  • Digestion : la curcumine contribue au confort digestif[9], aide à favoriser la digestion et soutient la fonction hépatique[10] et biliaire
     
  • Foie : la curcumine aide à maintenir la santé du foie
     

Mais ce n’est pas tout.

Toujours selon l’EFSA, le curcuma serait surtout réputé pour ses effets significatifs contre l’inflammation et l’oxydation

Or ces deux phénomènes seraient la cause de la quasi-totalité des problèmes de santé qui pourraient vous toucher[11]

… et c’est à cause d’eux que les maladies de civilisation sont en train d’EXPLOSER.

C’est à ces deux phénomènes que j’impute l’explosion des cas de maladies cardiaques, dégénératives, métaboliques…

Bref, toutes les épidémies qui sont en train de ronger l’humanité !

Le problème, c’est que de nombreux compléments à base de curcumine n’ont pas un centième des effets que je viens de mentionner.

Pourquoi ?

Votre curcumine ressort-elle… avec votre urine ?

Il y a de fortes chances que presque toute la curcumine que vous avalez finisse par ressortir… dans vos urines.

En effet, votre corps à beaucoup de peine à l’absorber, ceci pour plusieurs raisons :

  • La curcumine est très instable dans le pH intestinal
     
  • La curcumine présente un « profil pharmacocinétique » qui la rend difficile à acheminer jusqu’à vos organes
     
  • La curcumine est éliminée très rapidement par votre corps
     

Conséquence : plus 95 % de la curcumine classique sera évacuée avant qu’elle ait pu atteindre vos organes !

Vous vous rendez compte du gâchis !?

Cela signifie qu’en prenant 20 gélules de curcumine, c’est comme si vous profitiez pleinement des bienfaits… d’une seule gélule.

Vous comprenez donc qu’une bonne biodisponibilité est indispensable pour profiter vraiment des bienfaits de la curcumine.

Et les laboratoires ont en d’ailleurs fait leur principal argument marketing

Méfiez-vous de celui qui « crie » le plus fort

« 16 fois plus biodisponible ! 40 fois plus puissante ! 185 fois plus efficace ! »

Quand on écoute les fabricants, on se croirait au beau milieu d’un marché, à entendre les cris des vendeurs de poissons (« il est frais, mon poisson ! »).

Mais méfiez-vous, il se peut que ce ne soit QUE DU VENT (demandez-leur de citer des études scientifiques, ils seront bien embêtés de vous répondre).

Ces promesses peuvent être crédibles, mais à condition qu’elles s’appuient sur des recherches scientifiques.

Le vendeur doit spécifier pourquoi sa curcumine sera mieux absorbée par l’organisme.

Et il doit surtout prouver qu’il n’utilise pas d’ingrédients nocifs pour booster l’absorption de sa curcumine.

Et ça, c’est une autre histoire…

Si votre curcumine contient l’un de ces 5 ingrédients, changez-la !

J’ai répertorié des centaines de curcumines vendues en grandes surfaces, parapharmacies ou sur Internet.

Dans la plupart de ces produits, je retrouve quasi-systématiquement au moins un de ces 5 ingrédients particulièrement inquiétants.

En fait, je pense même que la plupart de ces ingrédients devraient être bannis. Voici ma liste noire. Si votre curcumine contient l’un ou plusieurs de ces ingrédients, je vous recommande de changer de formulation :

  • Le stéarate de magnésium est un « agent de circulation », c’est-à-dire qu’il empêche les différents composants d’un complément alimentaire de s’agglomérer… Mais il est aussi connu pour inhiber l’absorption de certains nutriments (notamment les vitamines B et C) dans votre système digestif. Vous comprenez qu’il est ridicule de risquer de telles carences en prenant de la curcumine !
     
  • Le polysorbate 80 est un additif connu pour engendrer diverses réactions allergiques. On l’utilise surtout pour stabiliser des formulations, mais certaines études pointent son rôle délétère sur le microbiote intestinal, indispensable à votre bonne santé. Il faut donc l’éviter tant que possible.
     
  • Le myristate d’isopropyle est un solvant organique utilisé pour accroître l’absorption des nutriments par la peau, qu’on déconseille traditionnellement chez les personnes qui souffrent de problèmes de santé et prennent des médicaments, car il pourrait accroître certains effets secondaires.
     
  • Le phosphate de calcium dibasique est un ingrédient classique des formulations de curcumine, dont on sait qu’il inhibe l’absorption de certains minéraux par le système digestif, un peu comme le fait le stéarate de magnésium pour les vitamines B et C.
     

Enfin, j’aimerais vous alerter sur le cas particulier du poivre noir associé à la curcumine. Son principe actif, la pipérine, est connu pour « améliorer la biodisponibilité de la curcumine[12] » – exactement ce qui nous intéresse !

Mais la pipérine endommage la paroi intestinale, et de fait, permet à la curcumine de la traverser plus facilement… mais aussi à TOUT ce qui passe dans vos intestins.

Cela inclut tous les éléments nocifs, comme les métaux lourds…

La curcumine ne devrait pas vous mettre davantage en danger que vous ne l’êtes déjà, avec tous ces polluants dans notre environnement immédiat !

Lorsque j'ai fait ces découvertes, je cherchais juste une curcumine de qualité pour ma famille et moi, mais je ne trouvais pas ce que je voulais.

C'est pourquoi j'ai décidé d'agir !

Qu'auriez-vous fait à ma place ?

Depuis mon enquête, je suis convaincu des bienfaits de la curcumine.

Son rôle pour une bonne santé est incroyablement vaste :

  • Elle préserve la santé de vos cellules : la curcumine a des propriétés antioxydantes. Elle combat l’oxydation, qui engendre le vieillissement de vos cellules, et les aide à maintenir une bonne structure
     
  • Elle soutient votre immunité et l’efficacité de vos défenses naturelles
     
  • Elle participe à la santé et à la flexibilité de vos articulations, grâce à son pouvoir de contrôle de la réponse inflammatoire
     
  • Elle soutient la fonction cardiaque et circulatoire… et a un effet bénéfique sur le métabolisme du glucose, qui est la source d’énergie de vos cellules
     
  • Elle améliore le fonctionnement de votre système nerveux et favorise l’équilibre mental
     
  • Elle participe à votre confort digestif et soutient les fonctions hépatiques
     
  • Elle maintient la bonne santé de votre peau

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche