Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2019 2 16 /07 /juillet /2019 12:44
Ces trois types de médicaments pour le cœur cachent de mauvaises surprise

Chère lectrice, cher lecteur, 
Les maladies cardiaques constituent la plus grosse source de revenus de l’industrie pharmaceutique. 
Depuis vingt ans, les médicaments anti-cholestérol, anti-hypertension, anti-coagulants, anti-angine de poitrine, caracolent en tête des ventes. 
À l’échelle mondiale, cela représente 200 milliards de dépenses chaque année. Problème : ces médicaments ne soignent jamais la cause de la maladie. Ils ne servent qu’à en masquer les symptômes. 
Mais comme ils sont une "vache-à-lait" pour l'industrie pharma, ils font l'objet d'une promotion active et souvent éhontée auprès des patients. 
On leur explique en quoi ces médicaments sont  "indispensables" pour eux, mais sans forcément leur préciser tous les dangers, ni les alternatives.

Pourquoi les médicaments pour le cœur comportent certains pièges

  • Les médicaments anticholestérol (statines) font bel et bien baisser votre taux de cholestérol, et réduisent probablement le risque cardiaque. Mais ils ne prolongent pas forcément la vie elle-même, car par ailleurs ils provoquent d'autres problèmes dans le corps. Selon certains chercheurs, leurs effets néfastes (pertes de mémoire, douleurs musculaires, rhabdomyolyse – une maladie mortelle) pourraient, au bout du compte, dégrader la vie quotidienne de bien des patients, plutôt que de leur faciliter et de leur allonger l’existence. 
     
  • Les médicaments contre l’hypertension (bêtabloquants) réduisent la pression artérielle, ce qui est vital chez les personnes qui ont trop de tension artérielle. Mais ils provoquent simultanément une baisse d’énergie qui fait que votre vie est ralentie. Quant aux causes profondes de l’hypertension, ces médicaments ne font rien puisqu’ils n’agissent que sur le symptôme. En revanche, ils créent bel et bien une dépendance car, lorsque vous commencez à en prendre, les facteurs sous-jacents (causes profondes) de vos problèmes peuvent continuer à se dégrader sans que vous ne vous en aperceviez, si bien que vous ne pouvez plus arrêter vos médicaments sans risque d'un grave accident ! 

     
  • Les médicaments anticoagulants réduisent le risque de caillot, et donc d’infarctus, ce qui est indispensable chez les personnes qui ont eu des opérations au cœur (pontage, stents). Moyennant quoi, ils élèvent fortement le risque d’AVC hémorragique. Car, si votre sang ne coagule plus, la moindre hémorragie dans le cerveau peut devenir fatale. 
     

L'énorme problème pour les patients est qu'ils ne peuvent tout simplement pas se passer de ces médicaments du jour au lendemain, si leur état général s'est trop dégradé. 

Il est donc absolument indispensable d'agir le plus tôt possible pour éviter d'en arriver là. 

Si votre médecin commence à vous proposer ce type de médicaments, vous ne devez pas vous rassurer en vous disant, "c'est formidable, la médecine a une solution pour mon cas", mais au contraire vous considérer en alerte rouge concernant votre mode de vie et votre alimentation. 

Il est urgent pour vous d'adopter un mode de vie sain (alimentation, sport, limiter sucre, fritures, alcool et tabac), dans un environnement non-pollué et non stressant (air et eau purs, absence de pollution, y compris sonore et lumineuse). 

Quant aux produits naturels pour le cœur et les artères, voici ce que vous pouvez en attendre.

Des produits naturels pour le cœur et les artères

Ces produits naturels ne font la fortune de personne. 

Mais ils peuvent vous assurer une vie plus longue et en meilleure santé.Si vous avez eu des décès cardiaques dans votre entourage et que vous ne prenez aucun produit naturel pour le cœur, je vous invite très fortement compléter les mesures de mode de vie (exercice, régime alimentaire sain), avec les nutriments suivants : 

1. L’huile de poisson riche en oméga-3 

Les études ont montré que les acides gras oméga-3 présents dans l’huile de poisson pourraient faire baisser le risque de maladies cardiaques jusqu’à 52 %. Les huiles de poisson agissent en réduisant l’inflammation des artères et en assouplissant leur paroi. Car ce sont des chaînes souples qui structurent la paroi des cellules, qui deviennent elles aussi moins rigides. On distingue, parmi les meilleurs oméga-3, l’EPA et la DHA. Pour votre système cardio-vasculaire, choisissez une huile de poisson riche en DHA, à une dose quotidienne de 1 000 à 3 000 mg. 

2. Le CoQ10 (coenzyme Q10) 

Cet antioxydant se trouve partout dans le corps. Il sert à la production d’énergie cellulaire. Le cœur étant un des muscles les plus gourmands en énergie, et travaillant en permanence, il a besoin de CoQ10 pour battre efficacement.Mais le CoQ10 a, lui aussi, un effet anti-inflammatoire. Il ralentit la formation des caillots et aide à réguler le rythme cardiaque (contre l’arythmie et les fibrillations). C’est le complément alimentaire phare de la santé cardio-vasculaire. 

3. Vitamine C 

N’oubliez jamais que nous sommes le seul mammifère à avoir perdu notre capacité de produire de la vitamine C. Probablement parce que nos ancêtres mangeaient tant de baies, de feuilles et de végétaux riches en vitamine C qu’il était inutile d’en produire en plus, de façon autonome.Mais aujourd’hui, la malbouffe a remplacé les légumes et fruits frais, la teneur nutritionnelle des produits s’est fortement appauvrie et, sans complément de vitamine C, il est peu probable que vos apports soient suffisants. La vitamine C est, elle aussi, antioxydante et entre dans la synthèse du collagène, nécessaire à la souplesse des artères. 

4. Autres antioxydants 

D’une façon générale, vous lutterez contre la sclérose des artères par une forte consommation d’antioxydants comme la vitamine A, C et E et de phytonutriments comme les caroténoïdes, les polyphénols et les flavonoïdes.Vous pouvez, par exemple, prendre des extraits de thé vert (appelés EGCG pour « épigallocatéchine gallate »), de raisin rouge (resvératrol), de pin (pycnogénol), de feuille d’olivier, de la curcumine, etc. 

5. Aubépine 

C’est la plante traditionnellement tout indiquée pour l’entretien de la santé du cœur : elle fait baisser la pression sanguine et renforce le muscle du cœur. L’aubépine est pleine de flavonoïdes et assure une protection antioxydante supplémentaire. 

À votre santé ! 

Jean-Marc Dupuis
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche