Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2018 2 06 /11 /novembre /2018 06:19
Présentation de T.A.F. « The Animal Fund »  par Berit Nielsen Legrand le 31.10.2018 au CREM à MONACO

 

S’imagine-t-on, en observant un dauphin s’élancer avec joie hors de la mer, comme sur la photo ci-dessous, la frustration qu’il va subir lorsque, capturé et privé de sa liberté, avec tout le stress que cet acte aura déjà provoqué chez lui, il va se retrouver soudainement plongé dans un univers étroit et restreint, dans l’eau chlorée d’un parc marin, dépourvu des ondes et de vibrations de son élément naturel, la mer, ceci dans le seul but de satisfaire un public venu applaudir ses ébats contraints et dirigés  par un dressage forcé ?

Se transpose-t-on dans la tête, le cœur et le corps de la tortue de mer lorsque prise de panique, elle s’étouffe en mer avec un plastique qu’elle a pris pour de la nourriture et finit par agonir dans des conditions épouvantables ?

 

Peut-on envisager des océans sans poisson ? Et pourtant si on n’agit pas maintenant à une grande échelle, dans moins de 20 ans, ces mers pourraient contenir plus de plastique que de poissons, nous dit T.A.F.

Les habitants des mers ne sont d’ailleurs pas les seuls à subir cette abominable pollution causée pas les plastiques : lorsque nos papilles sont émoustillées à  la vue d’un plat de poisson présenté de manière appétissante, sommes-nous conscients en le consommant, non seulement des taux de mercure et autres métaux lourds que absorbons, mais aussi des doses de plastique qui passent à leur tour dans notre corps ? Cela vient tout juste d’être démontré dans une étude publiée sur Paris-Match en octobre dernier.

Toutes ces prises de conscience, Berit Nielsen Legrand, les a eues, il y a 3 ans lorsqu’elle a fondé, en 2015 son association « T.A.F. » The Animal Fund, qui, avec son équipe courageuse de passionnés de la mer et de la nature,  ne compte pas ses efforts pour mener de grandes campagnes afin de faire connaître cette détérioration des océans ainsi que la souffrance animale en mer, puis de chercher et de trouver des réponses au questions posées pour inverser dès maintenant cette situation.

Et ce sont quelques unes de ces réponses que Berit nous a présentées lors de cette conférence au  CREM à Monaco le 31 octobre dernier, en mettant l’accent sur les 3 « R » : refuser,  recycler et réduire…mais pas seulement car il faut aussi trouver des solutions concrètes et pour cela, des objets de remplacement de bouteilles et emballages plastique ont déjà été créés. La Hollande a d’ailleurs maintenant son premier supermarché sans plastique avec plus de 1370 produits organiques distribués dans 27 magasins à Amsterdam.

 

Certains objets, tels que des bouteilles TAF sans plastique, des aliments sous conditionnement organique, etc. (voir photo), peuvent aussi être achetés sur le site de TAF : https://theanimalfund.net/fr/aidez-nous/boutique/

 

The Animal Fund

www.theanimalfund.net

8, avenue de Fontvieille

98000 Monaco – 0650742918

 

 

Article et Photos (c) Pascale Digeaux

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche