Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2018 2 05 /06 /juin /2018 15:10
Renforcement des capacités de deux sages-femmes ivoiriennes

Aujourd’hui, une sage-femme formée selon les derniers standards peut fournir 87% des soins essentiels dont ont besoin les femmes et les nouveaux-nés. Elle est un acteur pivot au sein d’une communauté : présente tout au long de la vie d’une femme, elle joue un rôle clé dans la santé sexuelle et reproductive des adolescentes, sensibilise les communautés à la planification familiale, prévient la transmission du VIH de la mère à l’enfant. Elle accompagne la future maman tout au long du continuum de soins et dispense les soins néonataux pour son bébé.

La Post-Conflict Development Association of Monaco et l’AMREF, convaincu de l’importance du rôle des sages-femmes pour améliorer les conditions de santé de la mère et de l’enfant et pour réduire la mortalité maternelle et infantile, en particulier dans les pays aux infrastructures de santé fragiles, à l’image des pays post-conflits, ont décidé d’unir leur force dans une mission qui leur est commune - la formation de sages-femmes dans les pays en développement pour venir en aide aux communautés les plus vulnérables.

MARCELLINE ASSERE

MARCELLINE ASSERE

L’Association Post-Conflict Development, l’AMREF Flying Doctors, le Centre Hospitalier Princesse Grace de Monaco et Fight Aids ont décidé de s’unir autour d’un projet solidaire commun pour renforcer les capacités de deux sages-femmes Ivoiriennes. Ce programme débutera le 28 mai avec l’arrivée des deux sages-femmes en Principauté de Monaco où elles suivront pendant un mois une formation au sein de la maternité du CHPG : L’objectif étant un échange mutuel de connaissances et de compétences entre les sages-femmes ivoiriennes et les sages-femmes monégasques.

 


Réunion avec l’ensemble des acteurs du projet

Grâce au soutien et la mobilisation du Centre Hospitalier Princesse Grace et de l’association Fight Aids, le projet de renforcement des capacités de deux sages-femmes ivoiriennes, financé par la Post-Conflict Development Association of Monaco, a pu se concrétiser.

Le Centre Hospitalier Princesse Grace sera la structure d’accueil où les sages-femmes vivront cette expérience durant 1 mois, du 27 mai au 24 juin, pour solidifier leurs acquis. Pour cela, elles suivront les sages-femmes du CHPG dans leur exercice quotidien afin d’observer leurs méthodes de soins, de prise en charge de la mère et de l’enfant ou encore dans le traitement de pathologies spécifiques, tout en apportant leur regard et leur propre expérience sur la profession. Ce projet se veut être un enrichissement réciproque entre les professionnels de la santé dont le contexte d’exercice est propre à chacun.
Fight Aids qui soutient les personnes atteintes du VIH dans leur quotidien viendra compléter l’expérience des deux sages-femmes, notamment sur les questions de l’accompagnement de personnes confrontées au SIDA, à travers des ateliers de discussion et de rencontre d’accompagnants.


Cette volonté mutuelle de mettre leurs connaissances et leurs compétences au service de la bonne santé et du bien-être des mères et de leurs enfants notamment dans les pays en développement, ont mené tout naturellement les quatre organismes à travailler ensemble dans ce projet de renforcement des capacités de deux sages-femmes ivoiriennes. Un projet pilote avec pour objectif de le pérenniser dans les années à venir.
La Côte d’Ivoire pays post conflict connait aujourd’hui un essor économique dont les répercussions ne sont pas encore ressenties dans le domaine sanitaire. La mortalité maternelle est encore très élevée en raison du manque de personnel qualifié, de l’éloignement des structures de santé ou encore de la défiance des communautés locales envers la médecine « moderne ».
Depuis 2016, l’AMREF appuie l’INFAS - l’Institut National de Formation des Agents de Santé en Côte d’Ivoire, seule école Ivorienne habilitée à former les agents sanitaires dans le pays - à travers la formation initiale de sages-femmes. C’est à travers cet institut que les deux sages-femmes qui suivront la formation au sein du Centre Hospitalier Princesse Grace ont été sélectionnées : Madame Marcelline Assere et Madame Caroline Obodji.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche