Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2017 6 16 /09 /septembre /2017 07:23
Le projet MATISSE de l`Observatoire de Nice

 

 

Jeudi 14 septembre, Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est rendu à l’Observatoire Nice Côte d’Azur pour rencontrer les équipes en charge du projet MATISSE, un instrument titanesque, unique au monde, conçu pour décupler la puissance de 4 télescopes, permettant aux chercheurs de faire des zooms très précis et d’observer le ciel avec un niveau de détails inégalé. Il sert à la compréhension de l’origine de la formation des planètes par l’observation des disques protoplanétaires. MATISSE a été imaginé, conçu et testé par les équipes du laboratoire Lagrange de l’Observatoire de la Côte d’Azur, placées sous la responsabilité de l’astronome niçois Bruno Lopez, responsable scientifique du projet. Le projet MATISSE, présenté par des chercheurs de l’Observatoire de Nice, a été sélectionné en 2005 par l’ESO (Observatoire Européen Austral) parmi 12 projets présentés par plusieurs pays. Il fait partie des rares projets dont la France a la responsabilité dans le domaine de l’astronomie. 50 personnes sont mobilisées sur ce projet (physiciens, astronomes, ingénieurs de recherche de 3 pays (France, Allemagne et Pays-Bas) depuis plusieurs années.

MATISSE est actuellement en cours de démontage. Son départ de Nice pour l’Observatoire européen austral situé dans le désert chilien d’Atacama (là où le ciel est le plus pur au monde) est prévu les 4 et 11 octobre. Il sera en effet acheminé en deux parties jusqu’à Munich puis par avion cargo jusqu’au Chili. Une fois sur place, cet outil exceptionnel sera remonté par l’équipe de Bruno Lopez, qui formera ensuite l’équipe de l’observatoire européen à l’utilisation de MATISSE. MATISSE sera relié au VLT (Very Large Telescope) : un ensemble de 4 télescopes de 8 mètres de diamètre qui peuvent être utilisés séparément ou couplés pour devenir le VLTI (Very Large Telescope Interferometer). Jusqu’à présent, il n’était possible de combiner que 3 télescopes du VLT. Grâce à MATISSE, il sera possible de combiner les données des 4 télescopes, ce qui permettra d’étudier la formation des très jeunes systèmes planétaires cachés dans la poussière de la voie lactée. Le projet MATISSE est très complémentaire du nouveau télescope spatial de la NASA, le James Webb Space Telescope, qui sera lancé en 2018. La ville de Nice soutient l’observatoire de la Côte d’Azur et ses équipes de chercheurs. Chaque année, plus de 30.000 euros de subventions sont attribués par la collectivité à l’observatoire afin que les scientifiques puissent faire connaître leurs travaux de recherche en astronomie et astrophysique au grand public.

Photo de la visite de Christian Estrosi aux côtés de l’astronome Bruno Lopez (crédit ville de Nice / Julien Véran) Contacts :Observatoire Côte d’Azur - Bruno Lopez – 06 15 80 33 27 – Bruno.Lopez@oca.eu

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYAL MONACO - dans ARTE & CULTURA GIORNALISMO
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche