Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 13:32
KAZUKI YAMADA DIRIGE L'ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE MONTE-CARLO POUR LA SECONDE FOIS DE L'ÉTÉ AU PALAIS PRINCIER.

 

 
Dimanche 30 juillet à 21H30, dans la Cour d'Honneur du Palais Princier de Monaco, le Directeur Artistique et Musical  Kazuki Yamada vous entraînera dans une atmosphère dionysiaque.
Daishin Kashimoto, super soliste de l'Orchestre Philharmonique de Berlin sublimera de son côté le 3ème concerto pour violon de Saint-Saëns, oeuvre romantique dotée d'une divine mélodie.
 
 
 
Pour sa quatrième soirée de la saison des concerts au Palais Princier, l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo interprètera trois œuvres :
 
Bacchanale, extrait de l'opéra Samson et Dalila, opus 47 :
 
Composée entre 1868 et 1877 par Camile Saint-Saëns, elle fut créée au Théâtre de la Cour grand-ducale de Weimar, le 2 décembre 1877, sous la direction d'Eduard Lassen.
 
Saint-Saëns rêvait d’un magnifique spectacle en composant Samson et Dalila. L’idée lui est venue en découvrant un livret de Voltaire pour Rameau. Une telle galerie de personnages aurait dû faciliter les débuts de l’opéra, mais c’est avec beaucoup de difficultés que le projet se réalisera.
 
Saint-Saëns a eu l’occasion de traverser la Méditerranée en 1873 pour se reposer pendant deux mois à Alger. Par la suite, l’orientalisme reviendra de façon plus ou moins perceptible dans ses œuvres.
 
Mais l’orientalisme de Saint-Saëns ne résulte pas d’une imitation, et s’affiche plutôt en demi-teinte. Son esprit est ainsi distillé dans un espace harmonique et rythmique qui n’a pas subi la moindre atteinte au moment de traverser la frontière. Si le ballet est une façon pour le compositeur de saisir les couleurs entrevues au cours de ses voyages, Saint-Saëns se réfère sans doute aussi à la Bacchanale de Tannhäuser, opéra de Wagner.
 
Concerto pour violon n°3 en si mineur, opus 61 :
 
Composée en 1880 également par Camile Saint  Saëns cette œuvre fut dédiée à Pablo de Sarasate et créé le 15 octobre 1880 à Hambourg.
 
Avant de s’imposer comme compositeur, Saint-Saëns a triomphé en virtuose.
 
Accompagnées par l’orchestre ou par le piano, parfois destinées aux concours du conservatoire, nombreuses sont les pièces de Saint-Saëns conçues pour faire briller leur interprète. Si le concerto demeure l’espace privilégié de la virtuosité, d’autres œuvres sacrifient à la démonstration afin de mieux nous attirer dans les filets de leurs mélodies.
 
Œuvre de virtuose pour un virtuose, le Troisième concerto ne se lance jamais dans les artifices de l’étude technique. Tout l’art du compositeur s’impose dans la construction du propos, dans la façon de réserver les effets pour que le discours ne se transforme pas en une simple succession de formules.
 
Bacchus et Ariane, opus 43 : Suites n°1 et 2 :
 
Cette œuvre d'Albert Roussel qui s'inspira de la légende du fil d'Ariane fut composée en 1930.
 
La partition réunit toutes les qualités rousséliennes,telles qu'on les découvre dans la Troisième symphonie : abondance lyrique, harmonies délicieusement raffinées, forte musculature rythmique, orchestration limpide et éclatante, sorte de jouissance vitale qu'on ne ressent le plus souvent qu'avec de très grands chefs-d'œuvre.
 
 
Prix des places : de 20 à 100 € 
Informations et Réservations : +377 98 06 28 28
Tenue de ville exigée (veste et cravate).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYAL MONACO - dans MUSICA
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche