Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 06:50
ROYAL MONACO MEDECINE/ La gelée royale : intérêt en thérapeutique humaine - D'un prix Nobel à un Pape
ROYAL MONACO MEDECINE/ La gelée royale : intérêt en thérapeutique humaine - D'un prix Nobel à un Pape

La gelée royale : intérêt en thérapeutique humaine

Notre livre dans sa 2ème édition « Les Abeilles et le chirurgien – de l’Apiculteur à l’Apithérapeute » suscite beaucoup de questions. La Gelée royale, - le Bee Milk, le caviar de la ruche - si nécessaire à la santé de la Reine, peut-elle être utile à la santé humaine ? La réponse est... un grand "OUI", comme vous allez le voir.

Substance la plus élaborée de la ruche, source de l’alimentation de la reine, elle est la clé du développement de toute la colonie. La reine croît deux fois plus vite qu’une simple ouvrière. Les larves des cellules royales ont droit à trois jours de plus de gelée royale, ce qui leur permet de construire les organes sexuels si importants pour la reine. Bien nourrie, la reine peut vivre 5 ans.

Un peu d’histoire : d’un prix Nobel à un Pape
L’origine de la Gelée Royale
La composition de la gelée royale, un acide gras spécifique, une Royalysine et une Royalactine…
Conservation
Les indications médicales de la gelée royale

Annonce spéciale :

Oublié pendant des siècles, ce remède était connu des hommes depuis 15 000 ans !!!
En cancérologie : méfiance !
  • La présence dans la gelée royale d’hormones – estradiol, testostéroneet progestérone– même à faibles doses, la contre indique dans les cas de cancer hormono-dépendants (sein, utérus, ovaires, prostate…). Par contre la gelée royale est indiquée pour les mêmes raisons à la ménopause, chez les femmes sans risque de cancer.
  • In vitro, la gelée royale stimulerait la prolifération de lignées cellulaires : la plus classique est celle de cancer du sein dénommée MCF-7.
  • Un facteur de croissance protéique jouerait notamment un rôle majeur dans la différenciation des abeilles au stade larvaire, alors qu’elles sont exclusivement nourries à la gelée royale. Il s’agit de la protéine 57-kDa, baptisée Royalactine, qui suractiverait la prolifération cellulaire par la voie de transduction du signal de l’EGFR1 (Récepteur à l’Epidermal Growth factor) et permettrait la croissance du corps de la reine.
  • Dans la gelée royale on a trouvé aussi la néoptérine ou pour les spécialistes la 2-amino-6 (1,2,3-trihydroxypropyle)ou -4 (3H)-ptéridinone. La néoptérine se retrouve également chez l’homme. Bien que son rôle exact ne soit pas connu, elle semble jouer un rôle important dans le système immunitaire humain. Des taux croissants de néoptérine sont observés chez les patients atteints d’infections virales croissantes, suggérant que les valeurs élevées peuvent venir de la réponse immune des patients dirigée contre les cellules infectées par le virus.
  • Chez les patients infectés par le VIH, la néoptérine n’est pas un marqueur spécifique du VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine) comme le pourcentage de lymphocytes T4, mais un marqueur complémentaire. Les deux cellules cibles du VIH sont les lymphocytes T4 et les autres globules blancs macrophages. Ces derniers sont de véritables réservoirs de l’infection. Des études ont montré que les dosages des T4 et de la néoptérine constituent la meilleure association pour prévoir la dégradation de l’état de santé pouvant précéder de 3 ans la chute catastrophique des T4.
Exiger de connaître le pays d’origine de la Gelée Royale

Heureusement la répression de fraudes effectue des enquêtes jusque dans les exploitations apicoles. C’est ainsi qu’elle a découvert il y a plusieurs années une importation de 100 000 € de gelée royale de Chine, revendue aux consommateurs français pour 2 millions d’euros.

« Tandis que la gelée royale française se vend en vrac aux alentours de 1000 euros le kilo, on peut en obtenir pour 20 fois moins cher dès lors qu’elle est chinoise ou indienne », note Joël Schiro, président du Syndicat des producteurs de miel de France (SPMF). D’où l’insistance du SPMF pour exiger, là comme ailleurs, plus de transparence et surtout, une obligation d’étiquetage mentionnant le pays d’origine.

Valoriser les apiculteurs français, c’est consommer leur production au plus près de chez vous. Une gelée royale fraiche, non transformée, non congelée qui conserve et préserve toutes les qualités donc tous les bienfaits pour votre santé.

Restons Français évidemment, nos apiculteurs sont aussi nos thérapeutes !

Bien à vous,

Professeur Henri Joyeux

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYAL MONACO - dans MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche