Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 16:42
DONALD TRUMP

DONALD TRUMP

Donald Trump au second débat républicain, organisé par CNN

Ce genre de débat n’est pas vraiment fait pour échanger des idées mais pour que chacun, comme disait Andy Warhol, « ait ses 15 minutes de gloire », et puisse saisir le moment pour un bon mot, une bonne phrase qui frappe. De plus, Carly Fiorina, l’ex présidente de HP, qui avait été très remarquée lors du premier débat de Fox News au mois d’août, est presque totalement inconnue des électeurs républicains. Le débat lui a permis d’exister.

Le débat était unfair : certains candidats n’ont eu que 3 minutes sur 3 heures pour s’exprimer. C’est le cas de Mike Huckabee, brillant commentateur politique même si l’on ne partage pas ses opinions, qui explique avoir peut-être été discriminé par la chaîne d’information en continu parce qu’il la critique férocement depuis 6 ans dans son émission politique sur Fox News.

Trump a capté toute l’attention de la soirée. Même quand il ne parlait pas, les caméras étaient sur lui. Un commentateur a même dit sur son compte Twitter que lors du débat, Trump a reproduit à peu près toutes les émotions qui existent.

En la défense de CNN, qui a vu son audience monter au plus haut chiffre de son histoire avec 23 millions de téléspectateurs contre 200 000 en moyenne (en baisse de 9%), Trump est la coqueluche du moment.

Et n’oublions pas que CNN n’est pas neutre. C’est une station qui penche démocrate, et que jamais ils n’auraient permis aux Républicains de briller, où de nuire aux démocrates, lors de ce débat, ce qui explique que les questions importantes ont été évitées : l’économie, le chômage, Obamacare….

C’était un show, pas un débat, et nous avons tous vu comment le modérateur poussait les candidats aux règlements de comptes en leur demandant de commenter les phrases assassinent et les remarques désobligeantes de Trump : une engueulade est toujours un grand moment de télévision, alors qu’une démonstration technique sur les causes du chômage…

Ce qui est intéressant est que tous les analystes dont j’ai consulté les articles, à droite comme à gauche, ont donné Carly Fiorina gagnante haut la main du débat, y compris le panel d’électeurs républicain réuni par Fox news. Moi non plus, je ne suis pas un grand fan de Donald Trump : je trouve qu’il manque de substance, mais je lui reconnais d’être capable de changer le cours de l’Amérique.

Cependant, les sondages montrent que le grand public, lui, est toujours et vigoureusement derrière Donald Trump, au point qu’un journaliste a posé une vraie question courageuse et intelligente :

« nous journalistes sommes peut-être totalement décalés par rapport aux américains. Peut-être que nous ne comprenons plus rien. Peut-être que vingt ans de journalisme a totalement déformé notre mode de pensée. Peut-être que si le public se reconnait dans Donald Trump, c’est que nous ne reconnaissons plus le public. »

And the winner is…

Time magazine, Newsmax et Drudge report ont fait des sondages immédiatement après le débat, et Donald Trump remporte largement.

Le sondage Newsmax donne Trump gagnant du débat pour 46% des lecteurs, tandis que l’ex présidente de Hewlett-Packard, Carly Fiorina, arrive en second, loin derrière, avec 20%.

Dans le sondage du Time, Trump arrive également 1er avec 55%, Fiorina seconde avec 20%.

Dans Drudge Report, c’est la même histoire : le sondage conduit juste après le débat met Trump à 58% et Carly à 16%.

Seule exception, le New Hampshire, ou Carly Fiorina est devant Donald Trump avec 22%, contre 18% (votergravity.com)

Enfin, Breitbart remarque qu’après le débat CNN, la popularité de Donald Trump a encore progressé.

Entre le sondage réalisé par Morning Consult le mercredi précédent le débat et celui juste après, Trump est passé de 16% à 24%, soit un bond de 8%.

Conclusion :

Un aspect de cette course à la Maison Blanche me semble plus assez souvent abordé, c’est le fait que seuls Donald Trump et maintenant Carly Fiorina sont capable d’exploser Hillary Clinton lors des débats finaux.

Carly Fiorina a montré qu’elle possède l’agressivité d’un scalpel, et il n’en faut pas moins pour déstabiliser une figure établie comme Clinton. Lors du débat CNN, elle l’a pulvérisée.

De plus, Fiorina et naturellement la seule à mettre en lambeaux l’argument pervers de la gauche qui prétend que toute critique contre Hillary CLinton est motivé par la haine des femmes – ils ont fait le même coup avec Obama et la haine des noirs.

Le seul autre capable de réduire Clinton en miettes, c’est bien entendu Donald Trump.

Tout peut encore changer. Tout va peut-être changer, mais au jour d’aujourd’hui, je peux dire ceci :

Avant le scandale des emails et la prédominance de Donald Trump, aucun candidat républicain ne gagnait l’election présidentielle devant Clinton. Si Joe Biden doit entrer en course, il battra tous les candidats républicains, sauf Donald Trump et probablement Carly Fiorina. Le reste, les autres candidats, même les meilleurs, appartiennent à la littérature politique, pas au combat.

SOURCE : Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Donald Trump au second débat républicain, organisé par CNN

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYAL MONACO
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche