Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 14:08
Nouveau succès à l’exportation pour le Grimaldi Forum Monaco : « Les Reines d’Egypte »
Nouveau succès à l’exportation pour le Grimaldi Forum Monaco : « Les Reines d’Egypte »

~~Nouveau succès à l’exportation pour le Grimaldi Forum Monaco « Les Reines d’Egypte » à la conquête du Japon Après Grace Kelly, ce sont d’autres souveraines mises en lumières par une exposition du Grimaldi Forum qui s’apprêtent à conquérir le monde et donc faire briller un savoir-faire artistique qui s’exporte.. L’exposition « Reines d’Egypte », grand succès de l’été 2008, part conquérir le Japon en deux étapes, à l’initiative de la NHK : au Musée National de Tokyo du 11 juillet au 23 septembre, où l’exposition vient d’être inaugurée en présence de nombreuses personnalités dont S.E M Patrick Médecin, Ambassadeur de la Principauté au Japon, puis au National Museum of Art d’Osaka du 10 octobre au 27 décembre. Christiane Ziegler, directeur honoraire du département des antiquités égyptiennes du musée du Louvre et commissaire de l’exposition, nous parle de ce beau projet d’itinérance - Christiane Ziegler, vous étiez déjà commissaire de l’exposition « Reines d’Egypte » en 2008… Quels sont les principaux changements par rapport à la version présentée au Grimaldi Forum ? « L’exposition a évolué en fonction des prêts, de l’état des connaissances et des souhaits de nos partenaires japonais. En 2008 beaucoup de grands musées d’égyptologie étaient partiellement fermés pour cause de rénovation. Nous avions ainsi bénéficié d’œuvres phares qui habituellement ne quittent pas les salles d’exposition permanente : c’était le cas du splendide masque doré de la reine Satdjéhouty prêté par le musée égyptien de Munich ou des œuvres figurant la reine Ahmès Nefertari aujourd’hui exposées dans les salles rénovées du musée de Turin… D’autres statues longtemps retenues à l’avance pour des expositions comme celle de Cléopâtre de Saint-Pétersbourg n’ont ainsi pas pu faire le déplacement au Japon. Mon plus grand regret est qu’aucune œuvre du musée du Caire n’ait pu être présentée. Mais d’autres musées se sont montrés particulièrement généreux comme le musée d’Art et d’Histoire de Bruxelles ou celui de Manchester dont les nombreux objets inédits provenant de Gourob renouvellent la vision du harem royal. J’ai pu également faire appel à des collectionneurs privés qui ont accepté de prêter des œuvres majeures et souvent très peu connues : c’et le cas des reliefs amarniens de la collection Al Thani, des bronzes et des objets de toilette Gandur, du délicat relief figurant Ahmès Nefertari, du buste de Thoutmosis III, de nombreux bijoux, etc. » -

Nouveau succès à l’exportation pour le Grimaldi Forum Monaco : « Les Reines d’Egypte »
Nouveau succès à l’exportation pour le Grimaldi Forum Monaco : « Les Reines d’Egypte »

~~Comment le public japonais perçoit-il la civilisation égyptienne ? « Autant que j’ai pu le constater, les goûts du public japonais pour la civilisation égyptienne sont proches de ceux du public occidental. En témoigne l’afflux de touristes japonais sur les rives du Nil. Il reflète la fascination exercée par une civilisation très ancienne et très raffinée, par l’étrangeté de sa religion et de ses pratiques funéraires, par les trésors enfouis que la tombe de Toutankhamon évoque instantanément. La connaissance de l’Egypte ancienne est cependant moins développée au Japon que dans les pays occidentaux où des savants comme le français Jean François Champollion et l’allemand Richard Lepsius ont crée et développé au XIXème siècle une discipline nouvelle, l’Egyptologie. C’est pourquoi nos partenaires de NHK ont souhaité consacrer une section entière à Cléopâtre qui est de loin le souverain égyptien le plus connu du public japonais. » - Quels ont été les principaux challenges de cette nouvelle exposition ? « Les défis ont été multiples. Alors qu’à l’origine il s’agissait de présenter un « remake » de l’exposition monégasque, son contenu a considérablement changé. L’idée a été d’orienter le public japonais vers une meilleure connaissance de la civilisation égyptienne, en proposant une section nouvelle consacrée à la Cour, de façon à mettre en lumière le rôle essentiel du pharaon et brosser son cadre de vie. Il a également fallu s’adapter à de nouveaux espaces d’exposition moins modulables que ceux du Grimaldi Forum. La scénographie a été complètement repensée, facilitée par l’excellente collaboration avec le Grimaldi Forum, la présence à Paris de Mme Chiéko Takiwaki, professionnelle en matière d’exposition mais qui a en plus assumé le rôle d’interprète, et à Tokyo la collaboration de Monsieur Jiro Kondo, Professeur d’Egyptologie à l’Université de Waseda, un de mes collègues de fouilles en Egypte ».

Nouveau succès à l’exportation pour le Grimaldi Forum Monaco : « Les Reines d’Egypte »

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYAL MONACO - dans ARTE & CULTURA
commenter cet article

commentaires

Fabrication de Brique 21/07/2015 14:14

Merci d'avoir partagé

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche