Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 21:04

ROYAL MONACO N°24 SPOT

L'effet bénéfique du fitness sur la mortalité et les pathologies cardiovasculaires

~~ La tête, c’est les jambes « Dans la balance de la destinée, le muscle ne pèse jamais autant que le cerveau » avait écrit James Russel LoweIl, poète américain classique du XIXème siècle. Il a longtemps été normal d’opposer les « cérébraux » aux « musclés » mais cette dichotomie est de plus en plus menacée par les résultats des études soulignant l’impact de l’activité physique sur la cognition. L’effet bénéfique du fitness sur la mortalité et les pathologies cardiovasculaires a été largement démontré. Une étude américaine récemment publiée dans Neurology complète l’éventail des bienfaits de l’activité physique en rapportant un effet sur le volume du cerveau. CARDIA (Coronary Artery Risk Development in Young Adults) est une cohorte de sujets sains âgés de 18 à 30 ans recrutés de manière randomisée dans la population de Birmingham, Chicago, Minneapolis et Oakland en 1985. Soixante-douze pour cent de ces sujets ont pu être réexaminés après 20 ans, subir un test d’effort puis 5 ans après bénéficier d’une IRM cérébrale. Au total, 565 sujets ayant eu une évaluation IRM et capables de réaliser le test d’effort sur tapis roulant, âgés en moyenne de 45,5 ans avec un IMC moyen de 28,2 kg/m2 ont été finalement inclus dans l’analyse. Cent-vingt sept ont été exclus en raison de pathologies cardiovasculaires contre indiquant le test d’effort. Le test d’effort a été effectué selon le protocole de Blake avec 9 épreuves de 2 mn de difficulté croissante. Maxdur (durée maximale de l’exercice avant apparition de symptômes) a été le paramètre du test d’effort retenu. Une méthode automatique multiparamétrique utilisant les images IRM en T1, T2, FLAIR a été employée pour la segmentation de la substance blanche. Des cartes de fraction d’anisotropie et des mesures des débits sanguins cérébraux par arterial spin labeling ont été utilisées. Une augmentation de Maxdur d’une minute était associée à un « risque » plus faible de présenter une diminution de la taille du cerveau (Odds Ratio 0,85, p = 0,04) et d’avoir une désorganisation de la substance blanche (Odds Ratio 0,80, p = 0,02). Ces données sont conformes aux études effectuées chez des sujets plus âgés mais aussi dans la sclérose en plaques et la maladie d’Alzheimer. Dans l’étude CARDIA, les auteurs avaient déjà montré une relation entre le volume cérébral et les performances cognitives. La méthodologie utilisée dans cette étude est singulière mais ce travail suggère que l’activité physique pourrait augmenter le volume cérébral et l’intégrité de la substance blanche. Dr Christian Geny Références Zhu N et coll. Cardiorespiratory fitness and brain volume and white matter integrity: The CARDIA Study.Neurology 2015; 84 :1–7

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYAL MONACO - dans MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche