Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 06:41

ROYAL MONACO N°24 SPOT

 Davantage de protéines pour la perte de poids chez le sujet âgé obèse

~~ Perte de poids chez le sujet âgé obèse : il faut davantage de protéines ! Chez la personne âgée, les apports nutritionnels conseillés en protéines ont été fixés à 1g/kg de poids corporel. Mais lorsque ce sujet âgé est obèse, il n’existe pas de consensus concernant ses besoins protéiques notamment lorsqu’il suit une démarche de perte de poids. Or, il s’agit chez celui-ci de minimiser la perte de masse musculaire afin d’éviter d’accélérer le développement de la sarcopénie. Les auteurs de cette publication, médecins spécialistes du sujet âgé, de la nutrition et du sport, ont utilisé une nouvelle méthode pour déterminer les besoins en protéines de cette population particulière sur la base de leur gain de masse musculaire appendiculaire durant une perte de poids. Pour cela, ils ont suivi 60 sujets obèses de plus de 55 ans avec un IMC > 30 kg/m² ou un IMC > 28 kg/m² associé à un tour de taille > 88 cm pour les femmes et > 102 cm pour les hommes. Ils leur ont prescrit un programme de perte de poids d’une durée de 13 semaines consistant à consommer un régime hypocalorique (inférieur de 600 kcal à leurs apports caloriques habituels) et à réaliser 1 heure d’entrainements de résistance trois fois par semaine (bicyclette ergométrique et 10 exercices sur appareils de musculation). La moitié des sujets ont consommé un supplément protéiné de 20 g dix fois par semaine et pendant toute la durée de l’expérience. A partir de ces données, le seuil minimal d’apport protéique permettant un gain de masse musculaire appendiculaire d’au moins 250 g après 13 semaines, a été calculé. L’analyse des résultats suggère qu’au cours de la perte de poids, l’apport protéique minimal pour parvenir à un gain de masse musculaire de 250 g est de 1,2 g/kg de poids corporel/jour (ou 1,9 g/kg de masse maigre/jour). Et l’accroissement de cette masse musculaire était supérieur de 1 200 à 1 500 g chez les sujets qui consommaient plus de 1,2 g de protéines/kg de poids corporel/jour. Etonnamment, cet apport protéique supplémentaire ne semblait pas favoriser davantage la perte de poids (légère tendance mais non significative). Actuellement, la perte de poids chez les sujets âgés est fortement débattue au regard des risques associés de pertes de masses musculaires et osseuses. La stratégie de perte de poids doit donc, chez ces sujets, se focaliser sur la préservation des muscles et de l’os. Réduire les apports caloriques tout en augmentant ceux protéiques à un seuil de 1,2 à 1,5g de protéines/kg de poids corporel/ jour et en y associant des exercices de résistance semble, selon cette étude, un bon moyen d’y parvenir. Ceci est d’autant plus justifié que de récentes études chez les sujets âgés indiquent que des apports protéiques supérieurs sont nécessaires pour obtenir un effet anabolique sur le muscle. La présence d’une insulino-résistance chez les sujets âgés obèses est une raison supplémentaire d’augmenter ces apports. Cyrille Costa Article rédigé dans le cadre de la rubrique nutrition, soutenue par Lesieur. Le choix des sujets et la ligne éditoriale sont sous l'entière responsabilité du JIM. Référence Weijs PJM, Wolfe RR. : Exploration of the protein requirement during weight loss in obese older adults. Clin Nutr, 2015 ; publication avancée en ligne le 6 mars. doi: 10.1016/j.clnu.2015.02.016.

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYAL MONACO - dans MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche