Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 21:20
ROYAL MONACO MEDICINE: PEUT-ON FAIRE DU SPORT APRES UNE PROTHESE  DE HANCHE ?

PEUT-ON FAIRE DU SPORT APRES UNE PROTHESE DE HANCHE ?

Docteur Didier D'HONDT
Chirurgien orthopédiste
N
ice

Octobre 2014

La population dans laquelle on place une prothèse de hanche s'est progressivement rajeunie.
La reprise des activités physiques et de loisir représente, aujourd'hui, la nouvelle attente des patients après le soulagement de la douleur et la récupération de la mob
ilité.

La reprise d’une activité physique a toujours été fortement recommandée après une intervention chirurgicale et, en particulier, après une prothèse totale de hanche (PTH).

L'activité physique est bénéfique sur les plans psychologique et cardio-vasculaire et encore plus, dans le cas présent, sur les plans ostéo-articulaire et musculaire.

Actuellement, ce sont plus de 140 000 prothèses qui sont mises en place chaque année pour traiter l'arthrose de la hanche.

L'augmentation de 140% de cette intervention, ces dix dernières années, chez les patients entre 40 et 60 ans, a pour cause les excès de sport et les traumatismes, mais c'est surtout la qualité des résultats qui explique que les patients n'attendent plus pour se faire opérer.

Qu'est-ce qu'une coxarthrose ?

La coxarthrose (usure du cartilage de l'articulation de la hanche) est responsable de douleurs au niveau de l'aine.

La gêne dans la vie quotidienne concerne à divers degrés la marche, la montée des escaliers, la toilette, l'habillage, etc.,

Une PTH : pourquoi ?
Les buts recherchés sont
- de supprimer les douleurs causées par l'usure ou la détérioration du cartilage articulaire,
- de restaurer la mobilité,
- de corriger les déformations au moins partiellement.

Qu'est-ce qu'une PTH ?
C'est un dispositif articulaire qui vise à remplacer l'articulation de la hanche et permettre ainsi un fonctionnement quasi normal.

La PTH se compose de 2 pièces :
- la tête fémorale endommagée qui est remplacée par une prothèse fémorale (tige) mise en place dans le fémur comme un " pivot "
- la pièce cotyloïdienne (cupule) est la partie femelle de la prothèse qui est fixée au bassin.


L’amélioration des matériaux et des techniques chirurgicales
permet aujourd'hui d’espérer conserver sa PTH toute la vie.

1- En effet, on utilise des produits qui permettent l’excellente incorporation de l’implant ce qui réduit le risque de descellement. L’utilisation de la céramique rend la PTH pratiquement inusable, ce qui convient parfaitement aux sujets actifs et sportifs. (Dans les anciennes prothèses, une usure était constatée au fil du temps)

2-L’amélioration des techniques chirurgicales avec le développement de la voie d’abord antérieure mini invasive ne coupant aucune structure musculo-tendineuse permet une reprise très rapide de la marche et des activités physiques. Avec cette voie d’abord, il n’y a pratiquement aucune limitation des mouvements. C'est le très grand progrès de ces dernières années permettant une récupération spectaculaire de la marche en post-opératoire immédiat.

Ces améliorations permettent une reprise rapide des activités sportives.

Elles permettent également la pose de la PTH en ambulatoire pour certains patients.

Quels résultats ?
L’efficacité et la régularité des résultats sont remarquables en assurant
* le soulagement des douleurs
* l’amélioration de la fonction
* l'amélioration de la qualité de vie.

Les résultats de cette intervention sont excellents avec plus de 98% de bons résultats à 20 ans avec les prothèses modernes.

Reprendre l'activité sportive

Les patients jeunes, en activité professionnelle, demandent au chirurgien de revenir à une vie normale le plus rapidement possible et de continuer à pratiquer leur activité sportive.

Dans cette population et à fortiori dans la population moins active, la majorité des sports est autorisée après quelques semaines le plus souvent ou quelques mois.

Le niveau de reprise sportive après la pose d'une prothèse est directement corrélé au niveau sportif préopératoire.

Quelles activités ?
Avant de reprendre certains sports, un programme de rééducation avec étirements et renforcement musculaire spécifique est nécessaire.

Un consensus se dégage à l'heure actuelle pour définir 3 groupes :

- Les activités recommandées
la marche
les randonnées
la natation
la gymnastique
le vélo
le golf

- Les activités autorisées de préférence avec expérience préalable

la danse
le tennis avec une préférence pour le double
le ski sur neige damée
l’équitation
le cyclisme de route
l’escalade
le yoga
la musculation
la course à pied
les arts martiaux
l’aviron
la voile
la plongée
la gymnastique


- Les activités non recommandées : les sports de contact et d’impact comme les sports de balles avec contact et réception de saut (football, handball, volleyball, basketball) car les traumatismes de la hanche sont fréquents dans ces sports. Le ski en conditions difficiles.

Conclusion
C’est le chirurgien en charge de la mise en place de la PTH et informé de toutes les caractéristiques du patient qui sera le mieux à même de le conseiller pour la reprise sportive après pose de la prothèse.

Pour en savoir plus
-Haute Autorité de Santé : évaluation des prothèses de hanche
-Société Française de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique : Vivre avec une prothèse de hanche
-Site de Medacta : Hanche et prothèse de hanche

Photos : Medacta

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYAL MONACO - dans MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche