Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 06:55
LA CONTRACEPTION D'URGENCE Dr Charles NAHMANOVICI

LA CONTRACEPTION D'URGENCE

Juillet 2014

2.5 millions de femmes s'exposent chaque année en France, à une grossesse non désirée.
La contraception d'urgence permet –mais pas toujours- d'éviter une grossesse non désirée.
Neuf femmes sur dix n'y ont pas recours après un rapport sexuel non protégé.

30% des femmes -46% des 16-24 ans- disent avoir eu, au cours de la dernière année, au moins un rapport sexuel sans contraception !

Par ailleurs, deux éléments doivent être considérés lorsque l'on évalue le risque de grossesse non désirée :
-la polémique sur les pilules qui a entrainé une défiance vis-à-vis des méthodes de contraception et donc, une diminution de leur utilisation
-l'évolution des mœurs avec une sexualité débridée, un certain nombre de célibataires ou couples envisageant d'avoir pendant les vacances un ou plusieurs nouveaux partenaires occasionnels (enquête).

La contraception d'urgence est un recours utile pour éviter les grossesses non désirées et, a fortiori, pour prévenir les interruptions volontaires de grossesse.

Définition
La contraception d'urgence (CU) est une méthode qui permet d'éviter la survenue d'une grossesse non désirée après un rapport sexuel non ou mal protégé.
Il s'agit d'une méthode de rattrapage, une solution de dépannage qui ne peut remplacer une méthode de contraception régulière, en raison de son risque d'échec plus élevé.

Philosophie de base
Lorsque l'on a des rapports sexuels et que l'on ne souhaite pas avoir de grossesse, il faut toujours utiliser une méthode de contraception ce qui évitera le recours à la contraception d'urgence moins efficace et/ou à l'IVG.

Les moyens de la CU
-La CU consiste à administrer un moyen de contraception hormonale par voie orale -Norlevo® (comprimé de 1,5mg de lévonorgestrel) ou EllaOne® (comprimé de 30mg d'ulipristal acétate).
-La CU peut aussi être l'insertion d'un stérilet au cuivre.

Pour qui ?
Après tout rapport sexuel non ou mal protégé, dans les situations suivantes:
- Absence d'utilisation d'un moyen contraceptif
- Oubli de pilule
- Retard dans la prise de pilule : retard de plus de 3 heures dans le cas d'une pilule microprogestative ou retard de plus de 12 heures pour une pilule estro-progestative ou une pilule progestative contenant 75 µg de désogestrel
- Problème avec un préservatif (mal mis, déchiré, pas bien retiré)
- Problème avec un diaphragme vaginal (expulsion, mauvaise position...)
- Retrait tardif du pénis dans la méthode du retrait qui, à vrai dire, n'est absolument pas une méthode de contraception pas plus que les autres méthodes dites naturelles (abstinence périodique –Ogino-, méthode des températures, observation de la glaire –Billings)
- En cas de viol.

À quel moment du cycle peut-on (doit-on) utiliser la CU ?
-Le contraceptif d'urgence peut et doit être utilisé quelle que soit la période du cycle à laquelle a eu lieu le rapport car l'ovulation et la fécondation ne surviennent pas toujours au 14° jour comme on a tendance à le croire.
-L'administration de la CU doit se faire le plus rapidement possible après le rapport.
-Il n'est pas recommandé d'utiliser plusieurs fois le CU au cours d'un même cycle menstruel en raison de la possibilité de perturbation du cycle.

Les méthodes de CU
1-Le Norlevo®, la pilule du lendemain

Il est en vente libre en pharmacie et est délivré gratuitement aux mineures ... mais il est payant pour les majeures.
L'utilisation en est très simple : prise unique d'un comprimé le plus rapidement possible. Ne nécessite pas de suivi médical. Il n'y a pas de contre-indication.
En cas de vomissements dans les trois premières heures suivant une prise, une nouvelle dose est prise.

L'efficacité dépend de la rapidité : 95 % s'il est pris dans les 12 à 24 heures, 85 % entre 24 et 48 heures, 58 % entre 48 et 72 heures, inconnue après 72 heures.
Efficacité réduite chez les femmes de plus de 75 kg.
Il sera inefficace et sans danger si une grossesse est déjà commencée.

Suites
-Les règles surviennent en général à la date prévue
-Quelquefois, des saignements peuvent durer jusqu'aux règles suivantes
-Il est nécessaire de faire un test de grossesse et de consulter son médecin si les règles ont plus de 5 jours de retard, si des saignements génitaux anormaux, des douleurs abdominales, ou des signes de grossesse apparaissent.

Des effets secondaires comme des nausées, une sensation de tension des seins, des maux de tête, une fatigue et des saignements peuvent survenir.

2- EllaOne®: la pilule du surlendemain. CU à efficacité étendue jusqu'à la 120°heure (5 jours)

Il ne peut être délivré que sur prescription car des conseils médicaux sont indispensables avant son administration et notamment, une grossesse doit être exclue. Remboursé à 65%
Son utilisation est également très simple : prise d'un comprimé le plus tôt possible, et au plus tard 120 heures (soit 5 jours).
Il n'est pas recommandé d'utiliser plusieurs doses au cours d'un même cycle menstruel.

Contre-indications : grossesse et hypersensibilité à un des composants. Ce médicament n'est pas recommandé en cas d'insuffisance hépatique sévère ou chez les femmes atteintes d'asthme sévère insuffisamment contrôlé.

Efficacité
Le taux de grossesse observé est de l'ordre de 1,5 % contre 2,8 % en cas d'utilisation de Norlevo®. Ainsi, 85 % et 73 % de grossesses attendues sont évitées par ces méthodes de CU.

Suivi
Après la prise d'Ella One®, les règles peuvent parfois survenir quelques jours avant ou après la date prévue. Chez 80 % des femmes à la date prévue ±7 jours. Chez 5 %, le retard est de plus de 20 jours. Chez 0,5 %, le retard peut atteindre 60 jours.

Quelques effets secondaires sont possibles, très semblables à ceux du Norlevo®

3- Le stérilet post-coïtal par Dispositif intra-utérin au cuivre (DIU-Cu) :
Le DIU-Cu doit être inséré dans les cinq jours qui suivent le rapport sexuel.

C'est le plus efficace des moyens de CU : 99 % quand utilisé dans les 5 jours, contre 84 % pour la méthode Norlevo® utilisé dans les trois jours.

Il n'est pas contre-indiqué chez les jeunes filles qui n'ont jamais eu d'enfant.

Néanmoins, il est peu utilisé en pratique courante car sa pose nécessite une consultation spécialisée préalable.
Une fois mis en place, il peut être utilisé comme moyen de contraception classique pendant plusieurs années.

Les contre-indications sont celles du stérilet et en particulier, il ne doit pas être utilisé chez les femmes à haut risque de survenue d'infections génitales c'est-à-dire chez les vagabonds sexuels.

Efficacité non garantie
La CU ne permet pas d'éviter une grossesse dans tous les cas et donc, en cas de doute, il faut exclure une grossesse.

Quelques données essentielles à retenir
-La contraception d'urgence ne doit être utilisée que de façon exceptionnelle.
-Elle ne peut pas remplacer une contraception régulière car le surdosage hormonal qu'elle entraîne n'est pas souhaitable.
-Ce n'est pas une méthode d'interruption de grossesse et donc, elle n'arrête pas une grossesse déjà en cours.
-La pilule du lendemain ne protège pas contre les maladies sexuellement transmissibles, notamment le SIDA.

En conclusion,
Ne pas se dire "J'espère que je ne serai pas enceinte" mais utiliser chaque fois qu'il y a risque, la CU. Puis, se souvenir que lorsque l'on a des rapports sexuels et que l'on ne souhaite pas avoir de grossesse, il faut toujours utiliser une méthode de contraception bien préférable à toute autre spéculation.

Pour en savoir plus
Fil Santé Jeunes
Memo Contraception d'urgence - Haute Autorité de Sant
é
Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
Association Française pour la Contraceptio
n

 

 

 

Copyright 2014 WIM Monaco - Site administré par Monte Carlo Multimedia

  • Dernière modification du site : dimanche 06 juillet 2014, 20:27:00.RoyalMonaco

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYAL MONACO - dans MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche