Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 10:15
ATTENTION AUX MOUSTIQUES

ATTENTION AUX MOUSTIQUES

Dr Pascal DELAUNAY

Entomologiste-Parasitologue

Service de Parasitologie-Mycologie

CHU de Nice

Mai 2014


-L'ennemi public n°1, c'est le moustique ! … par la fréquence des maladies qu’il transmet.

-Il est le dangereux vecteur qui transmet, entre autres, le paludisme, la dengue, le chikungunya.

-Les maladies transmises par des vecteurs comme le moustique gagnent du terrain, y compris dans le sud de l’Europe, en raison des transports internationaux et locaux.

Il y a plus de 3500 espèces de moustiques dans le monde.

A l’exception de l’Antarctique, les moustiques habitent toutes les régions du monde du cercle arctique aux oasis des déserts, et jusqu’à des altitudes de 5500 m.

La vie des moustiques

* Elle débute dans l’eau où les oeufs ont été pondus. L’éclosion donne naissance à des larves qui se transforment en nymphe. Cette nymphe se positionne à la surface de l’eau après quelques jours pour s’ouvrir et libérer un moustique adulte qui s’envolera.

* Les mâles sortent les premiers. Ils ne sont capables que de "butiner" et s’éloignent peu des points d’eau. Leur vie est courte.

* Selon les espèces, les moustiques passent l’hiver au stade d’adulte, d’œuf ou de larve.

* En région méditerranéenne, leur période d’activité va d’avril à octobre, mais il n’est pas rare de les croiser en hiver, surtout si celui-ci est clément.

En France et à Monaco, trois genres de moustiques concernent plus particulièrement l'espèce humaine : Anopheles, Culex, Aedes.

- Les moustiques du genre Anopheles piquent généralement le soir. Ils se développent dans des eaux propres.

- Depuis 2004 dans les Alpes Maritimes et 2006 à Monaco, une nouvelle espèce de moustique vient d'arriver : Aedes et plus précisémentAedes albopictus. Il se reconnait par une alternance de petites taches blanches sur le corps noir, ce qui lui vaut le surnom de "moustique tigre". Originaire d’Asie du sud-est et de l’Océan Indien, il se propage dans le monde entier depuis la fin des années 1970. En zone tropicale, Aedes albopictuscolonise tout un panel de plantes retenant de l’eau. Le commerce international des pneus usagés et des décorations végétales "lucky bamboo" ont été à l’origine de sa dispersion mondiale.

Il est involontairement transporté à l’intérieur d’une voiture ou d’un bateau. Son expansion suit alors principalement les réseaux routiers ou maritimes locaux. En Europe, sa présence a débuté par l’Albanie (1979). Il est maintenant signalé dans plus de 12 pays. En France, il s’est d’abord implanté dans les Alpes-Maritimes en 2004 puis s’est étendu vers la Corse et l’Ouest jusqu’à Bordeaux et remonte le Rhône jusqu’à Lyon.

Les maladies transmises

Les moustiques ne transmettent, en principe, de maladie qu’en zone tropicale:

- la dengue et le chikungunya pour les Aedes (voir ci-dessous).

- le paludisme pour les anophèles, essentiellement sur le continent africain, mais avec l’internationalisation des hommes et des objets, des cas commencent à être observés dans des pays jusque-là indemnes. D’une manière générale, dans sa forme bénigne, le paludisme se manifeste par une fièvre accompagnée de maux de tête, vomissements et autres symptômes de type grippal. Il existe une forme maligne.

- l’encéphalite japonaise pour les culex

Elle est la principale cause d'encéphalite virale en Asie.

La vaccination est efficace et est recommandée pour les baroudeurs qui se rendent dans les régions infestées.

- la fièvre du Nil Occidental pour culex.

- la fièvre jaune pour les aedes. Le tableau est celui d’une fièvre virale hémorragique. Il existe également une vaccination impérative pour les voyageurs qui se rendent dans les régions infestées .

- on rapproche de ces affections, la leishmaniose, maladie essentiellement du chien qui peut être transmise à l’homme non pas par un moustique mais par un petit moucheron nocturne à peine visible à l’œil nu. Il existe désormais une vaccination pour le chien.

La dengue et le chikungunya

* La période d’incubation est en moyenne de 4 à 7 jours.

* La dengue a, le plus souvent, l’aspect d’un syndrome grippal mais il existe aussi une forme rare mais sévère appelée dengue hémorragique.

* Les personnes atteintes ne sont pas contagieuses (ni par contacts, ni par le biais des postillons).

* A titre exceptionnel, les moustiques tigres de la région sud-est peuvent transmettre ces deux maladies.

Lorsqu'un des virus est présent chez des touristes revenant d’une zone infectée, l’Aedes local peut alors piquer une de ces personnes puis infecter n’importe qui. Heureusement, toute une organisation basée sur les médecins et les agences de santé permet de détecter au plus vite ces cas rarissimes et bloquer toute risque d’amplification de la maladie.

En cas de fièvre durant l’été, il ne faut pas hésiter à aller voir un médecin qui saura établir un diagnostic et assurer une prise en charge.

Protection collective et individuelle

* L’eau stagnante est à la base de toute prolifération de moustiques : marécages, creux d’arbres, vieux pneus. En milieu urbain, les jardins privés et, à plus grande échelle, les jardineries professionnelles, les travaux où se forment des collections d’eau, les gouttières mal-entretenues. Lorsque c’est possible, supprimer cette eau est primordial envidant les coupelles de fleurs, les arrosoirs et les jouets qui trainent parfois sur les balcons ou jardins.

* Pour une protection personnelle, trois méthodes permettent de réduire le nombre de piqûres :

- La protection mécanique : le port de vêtements longs, amples et clairs est préférable. La climatisation-ventilation sans être idéale a tendance à repousser les moustiques. La toile de moustiquaire peut servir pour entourer les lits, berceaux ou poussettes d’enfant.

- La protection par produits répulsifs à appliquer sur la peau. Ils perturbent les systèmes de détection du moustique. Le moustique n’est pas tué mais la piqûre est évitée. Ces produits sont maintenant bien contrôlés et les pharmaciens les connaissent bien. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande les répulsifs cutanés qui contiennent de l’IR3535, de l’Icaridine ou du DEET


- La protection par produits insecticides pour l’environnement ou pour des tissus. Imprégner une moustiquaire ou des vêtements est efficace. Ces produits d’imprégnation sont disponibles en pharmacie.

Les spirales incandescentes (pour l’extérieur) ou les prises électriques (pour l’intérieur) permettent de diminuer ou supprimer les moustiques dans son environnement immédiat.

Ainsi, la lutte anti-moustique est essentielle en prévention de maladies graves et, lorsque l’on voyage, on étudiera avec attention les recommandations des sites mentionnés ci- dessous.

Pour en savoir plus :

Conseils aux voyageurs

Entente Interdépartementale pour la Démoustication

Photos :

OMS - CDC- Vigilance moustiques

Les Partenaires du WIM

Les Partenaires Presse et Diffusion du WIM

ATTENTION AUX MOUSTIQUES

Dr Pascal DELAUNAY

Entomologiste-Parasitologue

Service de Parasitologie-Mycologie

CHU de Nice

Mai 2014


-L'ennemi public n°1, c'est le moustique ! … par la fréquence des maladies qu’il transmet.

-Il est le dangereux vecteur qui transmet, entre autres, le paludisme, la dengue, le chikungunya.

-Les maladies transmises par des vecteurs comme le moustique gagnent du terrain, y compris dans le sud de l’Europe, en raison des transports internationaux et locaux.

Il y a plus de 3500 espèces de moustiques dans le monde.

A l’exception de l’Antarctique, les moustiques habitent toutes les régions du monde du cercle arctique aux oasis des déserts, et jusqu’à des altitudes de 5500 m.

La vie des moustiques

* Elle débute dans l’eau où les oeufs ont été pondus. L’éclosion donne naissance à des larves qui se transforment en nymphe. Cette nymphe se positionne à la surface de l’eau après quelques jours pour s’ouvrir et libérer un moustique adulte qui s’envolera.

* Les mâles sortent les premiers. Ils ne sont capables que de "butiner" et s’éloignent peu des points d’eau. Leur vie est courte.

* Selon les espèces, les moustiques passent l’hiver au stade d’adulte, d’œuf ou de larve.

* En région méditerranéenne, leur période d’activité va d’avril à octobre, mais il n’est pas rare de les croiser en hiver, surtout si celui-ci est clément.

En France et à Monaco, trois genres de moustiques concernent plus particulièrement l'espèce humaine : Anopheles, Culex, Aedes.

- Les moustiques du genre Anopheles piquent généralement le soir. Ils se développent dans des eaux propres.

- Depuis 2004 dans les Alpes Maritimes et 2006 à Monaco, une nouvelle espèce de moustique vient d'arriver : Aedes et plus précisémentAedes albopictus. Il se reconnait par une alternance de petites taches blanches sur le corps noir, ce qui lui vaut le surnom de "moustique tigre". Originaire d’Asie du sud-est et de l’Océan Indien, il se propage dans le monde entier depuis la fin des années 1970. En zone tropicale, Aedes albopictuscolonise tout un panel de plantes retenant de l’eau. Le commerce international des pneus usagés et des décorations végétales "lucky bamboo" ont été à l’origine de sa dispersion mondiale.

Il est involontairement transporté à l’intérieur d’une voiture ou d’un bateau. Son expansion suit alors principalement les réseaux routiers ou maritimes locaux. En Europe, sa présence a débuté par l’Albanie (1979). Il est maintenant signalé dans plus de 12 pays. En France, il s’est d’abord implanté dans les Alpes-Maritimes en 2004 puis s’est étendu vers la Corse et l’Ouest jusqu’à Bordeaux et remonte le Rhône jusqu’à Lyon.

Les maladies transmises

Les moustiques ne transmettent, en principe, de maladie qu’en zone tropicale:

- la dengue et le chikungunya pour les Aedes (voir ci-dessous).

- le paludisme pour les anophèles, essentiellement sur le continent africain, mais avec l’internationalisation des hommes et des objets, des cas commencent à être observés dans des pays jusque-là indemnes. D’une manière générale, dans sa forme bénigne, le paludisme se manifeste par une fièvre accompagnée de maux de tête, vomissements et autres symptômes de type grippal. Il existe une forme maligne.

- l’encéphalite japonaise pour les culex

Elle est la principale cause d'encéphalite virale en Asie.

La vaccination est efficace et est recommandée pour les baroudeurs qui se rendent dans les régions infestées.

- la fièvre du Nil Occidental pour culex.

- la fièvre jaune pour les aedes. Le tableau est celui d’une fièvre virale hémorragique. Il existe également une vaccination impérative pour les voyageurs qui se rendent dans les régions infestées .

- on rapproche de ces affections, la leishmaniose, maladie essentiellement du chien qui peut être transmise à l’homme non pas par un moustique mais par un petit moucheron nocturne à peine visible à l’œil nu. Il existe désormais une vaccination pour le chien.

La dengue et le chikungunya

* La période d’incubation est en moyenne de 4 à 7 jours.

* La dengue a, le plus souvent, l’aspect d’un syndrome grippal mais il existe aussi une forme rare mais sévère appelée dengue hémorragique.

* Les personnes atteintes ne sont pas contagieuses (ni par contacts, ni par le biais des postillons).

* A titre exceptionnel, les moustiques tigres de la région sud-est peuvent transmettre ces deux maladies.

Lorsqu'un des virus est présent chez des touristes revenant d’une zone infectée, l’Aedes local peut alors piquer une de ces personnes puis infecter n’importe qui. Heureusement, toute une organisation basée sur les médecins et les agences de santé permet de détecter au plus vite ces cas rarissimes et bloquer toute risque d’amplification de la maladie.

En cas de fièvre durant l’été, il ne faut pas hésiter à aller voir un médecin qui saura établir un diagnostic et assurer une prise en charge.

Protection collective et individuelle

* L’eau stagnante est à la base de toute prolifération de moustiques : marécages, creux d’arbres, vieux pneus. En milieu urbain, les jardins privés et, à plus grande échelle, les jardineries professionnelles, les travaux où se forment des collections d’eau, les gouttières mal-entretenues. Lorsque c’est possible, supprimer cette eau est primordial envidant les coupelles de fleurs, les arrosoirs et les jouets qui trainent parfois sur les balcons ou jardins.

* Pour une protection personnelle, trois méthodes permettent de réduire le nombre de piqûres :

- La protection mécanique : le port de vêtements longs, amples et clairs est préférable. La climatisation-ventilation sans être idéale a tendance à repousser les moustiques. La toile de moustiquaire peut servir pour entourer les lits, berceaux ou poussettes d’enfant.

- La protection par produits répulsifs à appliquer sur la peau. Ils perturbent les systèmes de détection du moustique. Le moustique n’est pas tué mais la piqûre est évitée. Ces produits sont maintenant bien contrôlés et les pharmaciens les connaissent bien. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande les répulsifs cutanés qui contiennent de l’IR3535, de l’Icaridine ou du DEET


- La protection par produits insecticides pour l’environnement ou pour des tissus. Imprégner une moustiquaire ou des vêtements est efficace. Ces produits d’imprégnation sont disponibles en pharmacie.

Les spirales incandescentes (pour l’extérieur) ou les prises électriques (pour l’intérieur) permettent de diminuer ou supprimer les moustiques dans son environnement immédiat.

Ainsi, la lutte anti-moustique est essentielle en prévention de maladies graves et, lorsque l’on voyage, on étudiera avec attention les recommandations des sites mentionnés ci- dessous.

Pour en savoir plus :

Conseils aux voyageurs

Entente Interdépartementale pour la Démoustication

Photos :

OMS - CDC- Vigilance moustiques

Les Partenaires du WIM

Les Partenaires Presse et Diffusion du WIM

---------------------------------------------------------------------

http://wim.mc/fr/newsletter.html

https://www.facebook.com/pages/Womans-Institute-of-Monaco/112831635564965

Dr. Pascal DELAUNAY

Dr. Pascal DELAUNAY

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYAL MONACO - dans MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche