Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 07:04
WIM MONACO: ESTHETIQUE DES JAMBES

ESTHETIQUE DES JAMBES

Dr Olivier ROUSSET

Angéiologue-phlébologue

Monaco

WIM MONACO: ESTHETIQUE DES JAMBES
WIM MONACO: ESTHETIQUE DES JAMBES

Avril 2014

Une médecine esthétique de la jambe suppose une prise en charge globale de la silhouette de la jambe et de l'aspect de la peau.

Les demandes esthétiques concernant les membres inférieurs sont très fréquentes.

Elles concernent la prise en charge des lipohypertrophies, du relâchement cutané des cuisses, des vergetures, des varices et varicosités qui sont intimement liés. Une mauvaise circulation veino-lymphatique favorise la cellulite qui, en retour, aggrave la stase sanguine et l'apparition de varices.

Les lipohypertrophies des membres inférieurs

Ce sont des anomalies du tissu graisseux hypodermique(l'hypoderme est la couche profonde de la peau) qui se traduisent par des tuméfactions localisées.

Souvent héréditaires, elles sont favorisées par les déséquilibres alimentaires et la sédentarité.

Au-delà de la gêne esthétique, elles sont parfois responsables de douleurs ou de sensation de jambes lourdes.

Les traitements

*Le préalable au traitement est la mise en place d’une hygiène de vie adaptée : respect d’un bon équilibre alimentaire et exercice physique minimum.

*La liposuccion est efficace au niveau des cuisses mais beaucoup plus difficile au niveau des jambes avec des résultats esthétiques plus aléatoires et des risques plus importants.

*Les techniques médicales utilisent

.Lasers externes

.Radiofréquence (qui détruit par la chaleur)

.Infra-rouge (onde électromagnétique associée à la chaleur)

.Courant galvanique (courant continu)

.Cryothérapie (application du froid)

.Ondes de choc externes (qui détruisent focalement et en petite quantité des cellules adipeuses)

.Palper-rouler qui consiste à pétrir la peau et les tissus sous-cutanés manuellement ou mécaniquement

Chaque technique est déclinée sous différentes marques et appellations, aucune ne suffit généralement à elle seule pour résoudre un problème qui est souvent plurifactoriel : génétique, diététique et hormonal.

WIM MONACO: ESTHETIQUE DES JAMBES WIM MONACO: ESTHETIQUE DES JAMBES WIM MONACO: ESTHETIQUE DES JAMBES
WIM MONACO: ESTHETIQUE DES JAMBES


Que choisir ?

Le choix est fonction de la localisation et du volume graisseux.

-La liposuccion est incontestablement la technique qui permet de traiter le plus efficacement les gros volumes notamment au niveau de la culotte de cheval.

-La cryolipolyse (destruction par le froid –cryothérapie- des cellules graisseuses), les ondes de choc, et les lasers externes seront efficaces sur les volumes petit à modeste ; ils peuvent être utilisés en complément aux liposuccions.

-Palper-rouler mécanique, courants galvaniques, et radiofréquence auront une action plus superficielle, sur l'aspect peau d’orange de la peau notamment.

-Plusieurs méthodes sont actuellement interdites en France -pour ces indications-carboxythérapie lipolytique, lipodissolution hypo-osmolaire, mésothérapie lipoclasique, laser endo-graisseux…par principe de précaution.

WIM MONACO: ESTHETIQUE DES JAMBES

Le relâchement cutané des cuisses

Il est souvent hormono-dépendant (exacerbé par la ménopause) et favorisé par les pertes de poids importantes.

C’est une des demandes les plus difficiles à prendre efficacement en charge.

Comme pour les surcharges graisseuses, un exercice physique adapté améliorera déjà la situation et facilitera de bons résultats des traitements.

Chirurgicalement, le lifting de l’intérieur des cuisses (cruroplastie) a des indications pour les relâchements cutanés très importants. Mais c’est une intervention relativement lourde en termes d'effets indésirables : risques de thrombose, cicatrices disgracieuses, troubles de la sensibilité (paresthésies)résiduelles.

Les techniques médicales

Radiofréquence, ulthérapie (ultrasons focalisés), mésothérapie (administration à l'aide d'une aiguille de doses faibles de médicaments à l’endroit où se trouve le trouble), carboxythérapie (injection de C02 sous intradermique) et les courants galvaniques donnent des résultats souvent modestes et incomplets.

Les fils tenseurs (ou crantés) qui se posent sous la peau pour réaliser une sorte de lifting sont eux en cours d’évaluation.

Comment choisir ?

Il n’y a pas de critère de choix clinique ou biologique, net et clair. Généralement, le praticien provoque une action par radiofréquence ou ulthérapie ou courant galvanique ; la carboxythérapie et la mésothérapie sont proposées en complément. Les fils crantés sont encore en cours d’évaluation.

Les vergetures des membres inférieurs : y a-t-il des solutions ?

Elles sont d’autant plus faciles à prendre en charge qu’elles sont récentes. Il faut donc encourager les patientes à traiter leurs vergetures le plus tôt possible.

Le traitement associe souvent plusieurs moyens : peeling, carboxythérapie, LED (diode émettant une longueur d’onde monochromatique), techniques de stimulation biomécanique par des aiguilles et les techniques abrasives (Lasers fractionnés ou CO2, dermabrasion).

La patience est de rigueur, un grand nombre de séances (souvent une quinzaine)est nécessaire pour des résultats qui n’améliorent parfois que partiellement les vergetures.

Quelles nouveautés dans le traitement des varicosités et varices ?

Voir aussi la newsletter d'octobre 2013 (newsletter WIM n°11 de 2013)

L’insuffisance veineuse

C'est une maladie chronique, traversant des phases de poussées et de stabilisation mais évoluant forcément avec l’âge. Au-delà de la gêne esthétique et même fonctionnelle (douleurs, œdèmes), les risques sont la thrombose de la varice et l’ulcère variqueux. En effet, la varice n’est souvent que la partie immergée de l’iceberg, une souffrance à bas bruit affecte les segments de peau dépendants de la varice entrainant un vieillissement accéléré et une fragilité accrue de cette peau ainsi qu’une stase sanguine locale facteur de thrombose.

Sclérose ou Laser ?

*Les Laser exoveineux sont une solution complémentaire.

Ils sont utiles pour la sclérose des zones dites dangereuses en phlébologie comme les chevilles ou les pieds, ou pour le traitement des vaisseaux difficiles à piquer car trop petits, tels les néo-vaisseaux.

Comparé à la sclérose conventionnelle, le traitement par Laser des varicosités évite les saignements, hématomes et marques; par ailleurs cela reste la seule solution pour les phobiques des aiguilles.

Le Laser est malheureusement souvent plus douloureux comparé à la sclérose et il n’est efficace que sur les petits vaisseaux.

*Pour le traitement des veines saphènes, des techniques endoveineuses(radiofréquence et Laser) ont fait leur apparition. Elles présentent l’avantage de se faire en ambulatoire (pas d’hospitalisation) avec des suites chirurgicales plus faciles pour le patient que la chirurgie conventionnelle (crossectomie-stripping).

Peut-on traiter par sclérose toutes les varices ?

Comment choisir ?

En fonction des résultats de l’écho Doppler (taille de la varice, reflux sous-jacent)

La bonne collaboration phlébologue/chirurgien vasculaire est indispensable pour donner l’accès au patient à la meilleure technique voir parfois la combinaison de plusieurs méthodes(chirurgie/sclérose/Laser).

A Savoir

Les dernières nouveautés sont biens décevantes : traitement des varices à la vapeur, colles biologiques, nouveaux Laser avec plusieurs émissions de longueur d’onde successive ou couplées à de la radiofréquence : derrière le sensationnel et les effets d’annonce des fabricants rien de révolutionnaire et parfois des effets indésirables (douleurs, pigmentations, brulures).

Conclusion

On peut considérer les jambes comme un organe à part entière et, si lipohypertrophie, vergetures, relâchement cutané et varices sont des entités très différentes, elles sont très souvent intriquées.

Ainsi, une lipohypertrophie galopante aggravera potentiellement une insuffisance veineuse.

La beauté des jambes -et les demandes esthétiques qui en découlent- relèvent d’une prise en charge multidisciplinaire, c'est ainsi qu'aux Etats Unis il existe déjà des "legs centers" qui rassemblent les différents médecins compétents.

La multiplicité des techniques disponibles sans consensus clairement établi est une source de confusion pour les patients ; il faut donc être en mesure de proposer l’éventail des moyens techniques et des avis médicaux pour s’assurer des meilleurs résultats.

Pour en savoir plus

Aimez vos jambes

Haute Autorité de Santé

Traitement des varices (site de l'Assurance Maladie)

Partenaire Presse et Diffusion du WIM

ROYAL MONACO

ROYAL MONACO

Partager cet article

Repost 0
Published by ROYAL MONACO - dans MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Médecine esthétique Paris 14/04/2014 11:35

Merci pour ces explications poussées. Il faut dire que les patients ne savent pas toujours quelle solution est adaptée à leurs parties inférieures. Les explications de médecins esthétiques restant souvent vagues sur les applications précises des techniques existant aujourd'hui. Néanmoins, je suis contente que des initiatives comme celle-ci existent. Rien de tel qu'un éclairage aussi détaillé pour se faire une idée et se décider. De nos jours, se priver de vêtements sexy sous prétexte d'avoir des jambes imparfaites ne se fait plus.

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche