22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 18:55
MONACO: DECLARATION DU PRESIDENT DU CONSEIL NATIONAL

PRINCIPAUTE DE MONACO

=================================================================

1- Déclaration de Laurent NOUVION, Président du Conseil National - Le 22 juillet 2014

Voilà 16 mois qu’une nouvelle majorité a été élue.
Voilà 16 mois qu’elle travaille, dans le respect du programme qu’elle a proposé aux Monégasques et qu’ils ont choisi massivement.
Et depuis 16 mois, à la veille d’un nouveau budget rectificatif qui s’annonce, il semble que le gouvernement n’ait pas pris la mesure des changements qui sont intervenus ici, au Conseil National.
La majorité a donc changé.
Ses objectifs programmatiques ont changé.
Ses méthodes de gouvernance aussi.
Le gouvernement ne l’a t-il pas compris ? Ou bien fait-il semblant de ne pas le comprendre ?
Alors nous le disons aujourd’hui clairement et avec toute la détermination qui nous anime, nous remettrons la Haute Assemblée à la place institutionnelle qui est la sienne :
Monsieur le Ministre, de par la constitution, nous sommes des co-législateurs. Nous sommes les représentants élus démocratiquement du peuple monégasque. Et nous sommes responsables devant eux.
Le Conseil National est un élément constitutif de l’Etat.
Nous devons être associés aux décisions qui touchent les monégasques. Nous ne voulons pas seulement être « informés », ni à la veille d’une conférence de presse ou grâce à la presse. Nous ne voulons pas être « informés » par bribe, car nous constatons que les informations sont d’ailleurs souvent incomplètes ou données lors de simulacres de CPE comme celle sur le Yacht Club de Monaco, où vous nous avez refusé des informations auxquelles nous avions droit, sur des prétextes non recevables.
Monsieur le Ministre, ces informations doivent permettre l’échange, le débat la confrontation. Elles doivent être étayées quand elles rentrent dans nos attributions, celles que nous partageons avec vous, c'est-à-dire toutes celles qui concernent le budget de l’Etat et les lois de désaffectation. C’est cela l’esprit du partenariat constitutionnel, le « pas de l’un vers l’autre ».
Nous sommes un « Conseil » élu qui, je vous le rappelle et plus particulièrement dans la tradition des monarchies constitutionnelles et héréditaires, ne doit pas seulement être entendu mais écouté sur des sujets incontournables du pays et ceux particulièrement qui dessinent notre avenir.
Nous n’avons pas vocation à enregistrer les décisions du Gouvernement ou à les entériner sans discussion car nous ne sommes pas un guichet où l’on viendrait chercher un vote sans débat dans un hémicycle que l’on pourrait regarder de loin ou pire, de haut.

Nous respectons le cadre de notre Constitution, dans sa lettre et dans son esprit. Nous n’appartenons pas à l’exécutif et nous l’assumons pleinement.
La méthode gouvernementale consiste :
 à donner des leçons au Conseil National, assemblée élue et légitime.
à rechigner à nous transmettre des éléments sur des dossiers essentiels dans l’intérêt du pays, qui tôt ou tard finiront sur notre bureau, sous la forme d’une loi, ce qui ne nous donne ni trop de choix ni trop de temps.
Et enfin à éluder les questions légitimes et fondées que nous ne cesserons jamais de poser,
Cette façon de procéder est en train de réduire à néant la fragile confiance du mois de décembre dernier entre le Gouvernement et le Conseil National.
Tant de dossiers cruciaux ont souffert de cette méthode. Je cite les plus emblématiques :
 Testimonio , où le Ministre d’Etat a souhaité porter personnellement la décision du lauréat du concours, et nous en prenons acte avec réserve étant donné les enjeux de la désaffectation de l’un des derniers terrains d’état de cette superficie.
le projet IDA, où le gouvernement annonce une décision sans aucune concertation avec nous, avant même un projet présenté par le collectif des propriétaires dans les jours qui viennent.
Le Projet ENGELIN, où le calendrier proposé par le Gouvernement au début des travaux en avril 2015, ne nous convient pas du tout.
l’EXTENSION EN MER, où la méthode et l’approche du Gouvernement depuis le début sur ce sujet ont été rejeté à la fois au budget rectificatif 2013 et primitif 2014 par le Conseil National dans son entier.
Sur la réserve domaniale de transition et le logement en général.
Le Gouvernement fait un pas en avant et deux en arrière. Cette réserve est nécessaire, il l’a reconnu en séances privées, alors qu’il l’assume.
Je veux le redire simplement et fermement : Le gouvernement s’est engagé devant nous à fournir 80 logements supplémentaires, livrés d’ici à la fin 2017 sous forme d’un ou plusieurs chantiers. Il doit tenir cet engagement.
Quant au budget rectificatif, et à ce stade, nous voulons dire notre stupéfaction sur la méthode qui consiste à y inscrire des dépenses lourdes, dont nous reparlerons à la rentrée, je veux rappeler que l’objet du budget rectificatif est de rectifier. C’est à dire corriger, ajuster, retoucher. Pas de l’utiliser comme un budget primitif bis de rattrapage.


Le Conseil national est constitutionnellement incontournable, n’en déplaise au Gouvernement.
L’accord des volontés, institué par l’article 66 de la Constitution, est la base fondamentale du fonctionnement entre nos deux institutions. On ne peut l’ignorer, ou le piétiner sans prendre le risque de provoquer des déséquilibres aux conséquences politiques lourdes.
Fidèle au Prince et au régime qui est le nôtre, construits et animés par certains de nos illustres anciens, fidèles aux compatriotes que nous représentons, légitimes à le faire, nous demandons un changement rapide des méthodes et de traitement du Conseil National et de ses élus.
Dès les premiers jours de septembre, les discussions dans le cadre des séances privées avec le gouvernement ayant trait au budget rectificatif s’ouvriront, et à l’issue de ces discussions, le Conseil National prendra alors toutes ses responsabilités.
- - - - - - - - - - - - - -
Un mot sur l’Europe : nous devons voir le gouvernement la semaine prochaine à ce propos. D’ores et déjà nous demandons à être destinataire du mandat et des contours de celui-ci, c’est à dire de la feuille de route de la délégation qui aura la lourde tâche de négocier au mieux les intérêts de la Principauté.
- - - - - - - - - - - - - -
Laurent NOUVION – Christophe STEINER
Jean-Charles ALLAVENA – Nathalie AMORATTI-BLANC – Christian BARILARO – Daniel BOERI – Claude BOISSON – Marc BURINI – Philippe CLERISSI – Thierry CROVETTO – Jean-Michel CUCCHI – Alain FICINI – Béatrice FRESKO-ROLFO – Sophie LAVAGNA – Thierry POYET – Jacques RIT – Christophe ROBINO – Valérie ROSSI – Caroline ROUGAIGNON-VERNIN – Pierre SVARA

============



LE PRESIDENT DU CONSEIL NATIONAL DEMANDE UNE

REEVALUATION DU POINT D ‘INDICE DE BASE DU TRAITEMENT

DES FONCTIONNAIRES

En marge de sa déclaration devant la presse mardi 22 juillet, le président du
Conseil National s’est déclaré surpris que le Gouvernement n’ait pas annoncé
une réévaluation du point d’indice de base du traitement de la Fonction
Publique.

Cela serait exceptionnel, car il est d’usage que cet indice soit indexé deux fois
par an. Pour l’heure seule une hausse de 0.5 % a été accordée au mois de janvier
2014

Alors que le Gouvernement communique sur la bonne tenue des recettes
budgétaires, il a écrit au Ministre d’Etat le mardi 22 juillet pour lui demander de
bien vouloir procéder à cette réévaluation à hauteur de 1,5% minimum, à effet
du 1er juillet 2014.


Contact
Céline DERI, Chargée de Communication
2, Place de la Visitation
celine.deri@conseil-national.mc
Monaco-Ville - 98000 MONACO
Alexandre BOIN, relations presse
Tél. +377 93 30 41 15 • Fax +377 93 25 31 90
alexandre.boin@conseil-national.mc
www.conseilnational.mc

(c) R.M.

(c) R.M.

Partager cet article

Published by ROYAL MONACO - dans ROYALE
commenter cet article
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 09:45

Partager cet article

Published by Luigi Matter
commenter cet article
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 17:31
MONACO: PRESENTAZIONE DEL REVOLVER 44GT, NUOVA GRAN TURISMO DEL MARE

Ormeggiata al pontile galleggiante del nuovo Yacht Club de Monaco, spicca nei riflessi acquei del Porto Herculis, un'imbarcazione dalla linea slanciata che dà subito conferma alla rapidità di un colpo di proiettile tirato da un revolver: un calbro 44 GT, di quelli che quando colpiscono il bersaglio lasciano un foro largo quanto un piatto!

Non ci smentisce questa imbarcazione interamente in carbonio, resistentissima e altrettanto leggera, quando schizza sulle onde e dirige la prua verso Cap Martin a 40 nodi, ancora in rodaggio per, direi, "veleggiare" nello spazio grazie ad un sistema ergonomico che ne addolcisce il suono dei due motori ummins diesel da 550CV cadauno, coniugati a trasmissioni Arneson con eliche di superficie. Le prese d'aria posteriori presentano un taglio a "branchie" che ci ricordano le auto che "posavano" in Via Veneto a Roma negli anni della Dolce Vita! Un contrasto diametralmente opposto alla struggente modernità della fanaleria LED dell'estrema prua elaborata da Alberto Mancini, celebre designer italiano e da Michael Peters che hanno dato grinta innovativa ed avanguardistica al REVOLVER 44GT

MONACO: PRESENTAZIONE DEL REVOLVER 44GT, NUOVA GRAN TURISMO DEL MARE
MONACO: PRESENTAZIONE DEL REVOLVER 44GT, NUOVA GRAN TURISMO DEL MARE
MONACO: PRESENTAZIONE DEL REVOLVER 44GT, NUOVA GRAN TURISMO DEL MARE
MONACO: PRESENTAZIONE DEL REVOLVER 44GT, NUOVA GRAN TURISMO DEL MARE

Partager cet article

Published by ROYAL MONACO - dans ARTE & CULTURA
commenter cet article
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 15:49
PREMIO INTERNAZIONALE REGINA MARGHERITA

Ecco i vincitori del Concorso “ PREMIO INTERNAZIONALE REGINA MARGHERITA”
2014 - 3a ediz
ione.


Nella Biblioteca della prestigiosa Villa Regina Margherita-Fondazione Famiglia
Terruzzi si è svolta dinanzi ad un numeroso pubblico l’assegnazione dei premi della terza edizione del Premio Internazionale Regina Margherita, organizzato dall'Accademia delle Muse presieduta dalla Dott.sa Mariagrazia Bugnella. Il Direttore del Museo Dott. Marcello Sardelli ed il Sindaco di Bordighera, Arch. Giacomo Pallanca hanno fatto gli onori di casa complimentando i partecipanti ed i componenti la Giuria Tecnica, composta da Raffaella Gozzini, Doriana Valesini segretaria, Franco Volcan e dalla stessa Mariagrazia Bugnella, che hanno selezionato le opere e provvedendo alla classifica finale.

Le letture dei brani sono state a cura di Elena Abate, Marta Collu ed Emanuele Rumè dell’Accademia Delle Muse.

Per la sezione A Poesia :

3°classificato Eugenio Castagnaro ( Roma) “ La stagione Tua” , 2° Domenico Vasta ( Bordighera) “Ingombranti retaggi”,

1°classificato Maurizio Donte ( Borgomaro) “ Danzavi”;

Per la sezione E Narrativa: 3° classicata Marina Pratelli ( Ventimiglia) “ L’ultimo respiro”,
2° Luigi Mattera “ Nobiltà e Miseria”, 1° Gianpiero Gerbi ( Torino) “ L’Angelo
Biondo”;

Per la sezione D pittura: 3° Botturi Roberta ( S. Lorenzo al Mare), 2° Sergio
Biancheri ( Bordighera),1° classificata Anna Calati ( S. Vittore Ol). Menzioni Speciali
per Poesia : Silvano Volcan ( Bordighera), Patrizia Stefanelli (Itri), Demo Martelli(S.
Lorenzo al Mare), Giovanni Martone ( Latina);

Menzioni Speciali per Prosa: Elena Brambilla( Sanremo);

Menzione Speciale Pittura: Aprosio Bianca Maria e Beatrice Avogadro di Vigliano.

Ospite d’Onore dell’evento è stato Awanagana, “mitico” conduttore di RadioMontecarlo, che ha letto brillantemente il racconto premiato di Narrativa di Luigi Mattera, Direttore del Royal Monaco.

Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo
Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo

Reportage fotografico (c) RM Tabita Espinoza Plejo

Partager cet article

Published by ROYAL MONACO - dans ARTE & CULTURA
commenter cet article
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 14:34
GENERATION JEUX VIDEO A' MENTON

GENERATION JEUX VIDEO A' MENTON

Partager cet article

Published by ROYAL MONACO - dans SHOW
commenter cet article
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 14:12
LA JEUNE MARQUE MONEGASQUE "LEGENDS" PRESENTE SA COLLECTION A' PARIS

L E G E N D S

a présenté, au Cercle de l’Union Interalliée,

rue du Faubourg St Honoré, à Paris

sa Collection automne/hiver 2014/2015

3D : Dorothy Dovima Divina


La maison de Couture " LEGENDS " est une jeune marque monégasque, fondée en novembre 2012 par Sylvia Sermenghi, et dont le nom fait référence aux légendes vivantes qui ont marqué l'histoire de la mode.


C'est le talent et le travail de Sylvia Sermenghi et de Bilal Barrage, les créateurs, qui permettent de donner une nouvelle vie à ces légendes de la mode, collection après collection, par le biais de pièces suggestives, parfois surréalistes, qui conviennent à une femme contemporaine affirmée.


Pour cette collection intitulée "Collection 3D : Dorothy Dovima Divina", c'est le style et la beauté de Dovvima, grand mannequin des années 50, décrite par Avedon comme " la dernière des grandes beautés aristocratiques " qui a servi d’inspiration.


Incarnant la quintessence de l'élégance du cygne pour les créateurs, Dovima et l'inspiration qu'elle constitue, créent plusieurs fils rouges, qui se déroulent tout au long du défilé :


- la beauté aristocratique et ses emblèmes : fourrures colorées, souci de l'ornementation avec broderie de perles et Swarovsky, sur les épaules, les cols, les manches ... jouant ainsi le rôle de parure,


- les couleurs de la passion -le rouge, et de la royauté - le bleu,


- l'élégance du cygne avec les plumes du même oiseau et d'autruches, ainsi que des robes de soirée pensées pour accompagner une démarche jazzy (musique du défilé), lors d'occasions exceptionnelles.


les détails et finitions sont ici synonymes de luxuriant, guipures dorées, brocarde lamé, sequins, association du rouge passion et du bleu royal avec l'or.


D'autres choix stylistiques permettent d'alléger la silhouette dense, telle que l'utilisation de crêpe de soie, de tulle, de plissés qui s'invitent au bas des robes, aux épaules, voilent la poitrine. Certaines robes très habillées et ornées, semblent ainsi se transformer en robes de patineuses, plus fluides et moins prétentieuses.

Les créateurs n'ont pas oublié d'ajouter un twist plus contemporain aux créations, également marque de fabrique de LEGENDS, qui transparait dans l'utilisation de fil métal, de soie métal, de Radzimir de soie, qui permet des jeux de lumière, mais aussi dans la structuration de la silhouette, dont la géométrie est bien définie avec des fentes de part et d'autre depuis la taille. Cette dernière se veut toujours très marquée et fine, remettant au goût du jour les canons esthétiques de l'époque.


La robe de mariée LEGENDS n'est pas blanche. Pour ne pas faire entorse à leur code couleur, les créateurs nous révèlent une création Rouge et Or. Du col Claudine couvert de perles et cristaux Swarovski aux épaules en plumes
en passant par la fente frontale, voilà une belle manière de clôturer le défilé.

Les invités de marque étaient sous le charme en dépit du mauvais temps parisien et du trafic perturbé : dès l'ouverture du défilé, une vidéo montrant le premier mannequin déambulant au gré de son humeur dans les ruelles du vieux Monaco, imposait l'atmosphère de la collection et nous donnait l'idée d'une femme à la noble beauté et à l'élégance aristocratique.

(c) photos Pascale DIGEAUX
(c) photos Pascale DIGEAUX
(c) photos Pascale DIGEAUX
(c) photos Pascale DIGEAUX
(c) photos Pascale DIGEAUX

(c) photos Pascale DIGEAUX

Partager cet article

Published by ROYAL MONACO - dans FASHION
commenter cet article
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 07:15
MEDECINE: LE PREPUCE DU PETIT

La grande affaire du prépuce du petit

Paris, le samedi 12 juillet 2014 – Les médecins qui entre deux rendez-vous se consacrent à la tenue d’un blog choisissent souvent de faire part de leurs réflexions philosophiques sur tel ou tel enjeu éthique, de faire le récit de leurs consultations les plus burlesques ou les plus poignantes, mais aussi dans certains cas de dispenser quelques conseils aux patients qui viendraient les visiter sur le web. Il s’agit alors de s’emparer d’un sujet très fréquemment abordé, pouvant être l’objet de quelques controverses. C’est en pédiatrie notamment, où le règne des « opinions » tranchées connaît une certain succès, que des mises au point peuvent parfois s’imposer. Ainsi, dans un de ses plus récents posts, le docteur Dominique Le Houézec (pédiatre au CHU de Caen), sur le blog « Mieux vaut prévenir » hébergé par le Monde et qu’il partage avec trois autres praticiens, revient sur la grande affaire du prépuce.

Au temps où le décalottage était la règle

Il ne s’agit pas ici d’une énième controverse sur le bienfondé de la circoncision, mais d’une prise de position plus légère (mais néanmoins utile) sur la pratique du décalottage des nourrissons et jeunes garçons. Le praticien souligne en effet que ces dernières années ont été marquées par une évolution des recommandations des praticiens aux parents sur ce point. « Les temps changent, les pratiques médicales évoluent. On nous apprenait, lors de nos études médicales (au siècle dernier...), que le prépuce des enfants devait être décalotté progressivement mais régulièrement et fermement afin d'éviter des «adhérences» nuisibles à son bon fonctionnement (…). Ce rituel a été contesté par des études statistiques qui ont démontré que, spontanément, presque tous les garçons arrivaient à une rétraction complète de leur prépuce en fin de puberté sans qu'aucune manœuvre de traction antérieure intempestive n’ait eu lieu », rappelle le praticien.

Vous avez dit prévention du phimosis ou déclenchement de paraphimosis ?

Cet argument d’autorité donné, le médecin revient sur les deux principales objections avancées par les farouches tenants du décalottage : la prévention du risque de phimosis et l’observation d’une bonne hygiène. Sur le premier point, il explique : « Le phimosis vrai se définit par un orifice préputial étroit, resserré ne laissant absolument rien voir de l'orifice urinaire sous-jacent. L’indication d’une plastie ou d’une circoncision pour phimosis congénital ne requiert bien évidemment aucune urgence et peut attendre l’âge de 5 ou 6 ans. Cette intervention mérite de toute façon d’être précédée par un traitement corticoïde local durant quelques semaines qui permet (dans environ 90% des cas) un assouplissement de la texture cutanée et évitera ainsi une intervention et ses risques éventuels ». Sur ce point, le médecin et écrivain Martin Winckler qui s’intéressait également en ce début d’année à ce sujet pointu allait même plus loin, assurant que loin de prévenir l’apparition de phimosis, la pratique du décalottage favorise même l’apparition de paraphimosis. « Le paraphimosis (provoqué) est beaucoup plus fréquent que le phimosis » a-t-il en effet pu observer au cours de sa carrière.

C’est du propre

Concernant la nécessité d’assurer une bonne hygiène du gland et du prépuce, les deux praticiens sont également sur la même ligne. « Il existe des médecins nostalgiques affirmant qu’il serait nécessaire de décalotter la verge des enfants afin d’assurer une hygiène parfaite de celle-ci (…). Les prépuces serrés n’ont pas de raison de s’infecter plus fréquemment que les prépuces ouverts » répond par exemple le docteur Dominique Le Houézec. Fidèle à son ton plus direct, Martin Winckler martelait pour sa part : « Le prépuce est « auto-nettoyant ». L’orifice du prépuce est serré à la naissance pour justement éviter que des poussières s’introduisent dedans. Le décalotter (…) c’est anti-naturel ».

La question à laquelle on ne peut pas couper

Le sujet pourrait apparaître léger (si ce n’est le risque de paraphimosis provoqué évoqué par Martin Winckler). Cependant, il invite nécessairement à se (re) poser la question de la circoncision. Les deux blogueurs n’évitent pas d’ailleurs d’établir un lien entre les deux thèmes, pour, chacun à leur manière, discréditer les motivations hygiénistes de ce geste chirurgical. « Ces théories hygiénistes ont même fait conseiller par l’école pédiatrique américaine des circoncisions systématiques de tous les nourrissons dont l’effet de mode parait dorénavant s’essouffler » note par exemple Dominique Le Houezec. De son côté, Martin Winckler interrogé par une association de parents sur les réponses à donner aux médecins prônant le décalottage à tout prix répond : « Quand un problème est purement affaire d’opinion et non de prévention ou de santé (et, encore une fois, rien ne montre que le décalottage a le moindre intérêt, mais ses inconvénients sont manifestes), peu importe la « position » du médecin. Les médecins ne sont pas là pour dicter leurs opinions aux mères (…). Est-ce qu’une mère ferait circoncire son fils pour « faire plaisir » à un médecin qui prône la circoncision « hygiénique » ? Non, bien sûr ».

La bientraitance du prépuce

Ces dernières lignes le laissent deviner, derrière cette question du « prépuce », sont une nouvelle fois nourries les réflexions autour de la bientraitance (thème cher à Martin Winckler, mais pas seulement) et de la relation médecin/malade (et ici médecin/famille). Ainsi, le docteur Dominique Le Houézec remarque que la grande tendance au décalottage a longtemps reposé sur l’idée selon laquelle les jeunes enfants ne ressentaient pas la douleur. « Cet usage ancestral s’accompagnait de saignements et de douleurs que la médecine officielle banalisait ("A cet âge, il ne sent rien et de toute façon, il ne s'en souviendra pas ") », écrit par exemple Dominique Le Houézec. Martin Winckler insiste pour sa part sur le fait que le décalottage, acte inutile, est un outre un geste suscitant le malaise tant chez les petits garçons que chez les mères. « Il n’y a certainement pas de quoi "culpabiliser" les femmes qui décident de ne pas tripoter le pénis de leur nourrisson (pour ma part, je les trouve plutôt saines...). (…) Si un médecin vous en parle, répondez-lui que vous laissez à votre enfant le soin de régler ce problème-là, et surtout ne laissez pas le médecin vous faire une démonstration ! Il n’est pas justifié de décalotter un nourrisson ou un petit garçon qui n’a rien, pas plus que de faire un examen vaginal à une petite fille qui va bien ! Le seul moment où un médecin est en droit de toucher (doucement) le pénis d’un petit garçon, c’est si le pénis en question présente une anomalie visible. Et avec des gants. Et sans décalotter », prescrit-il.

Pour lire ces deux analyses culotées (mais au ton très différent) :

Blog Le Monde : Ne tirez pas sur le prépuce

Martin Winckler : touche pas à mon prépuce

UN COMMENTAIRE

  • Le prépuce n'est pas auto-nettoyant

    Le 13 juillet 2014

    Tout n'est pas rose dans le monde des prépuces "vierges"!

    Il ne faut pas croire naïvement que notre mère nature a tout prévu et que nos organes sont programmés de façon parfaite. Ma pratique de l'urologie pendant une quarantaine d'années m'a souvent prouvé le contraire : j'ai souvent été appelé à intervenir en urgence, même la nuit, pour des problèmes de prépuce: les balanites aigües, les paraphimosis iatrogènes et les paraphimosis des premiers rapports. Toute la polémique qui existe autour du décalottage ne date pas d'aujourd'hui. A mon avis, le problème vient de la confusion qui existe entre les adhérences balano-préputiales banales et même normales chez le nouveau-né, le phimosis qui est une anomalie anatomique réelle et le paraphimosis qui est un accident aigu. A la défense des praticiens, il faut impliquer la complexité inutile du jargon médical et le peu d'importance attribué à ces problèmes triviaux au cours de la formation médicale et dans la littérature. Les rares articles consacrés à ce sujet sont souvent écrits par des pédiatres. Mais je ne suis pas absolument certain qu'ils soient les plus qualifiés pour en parler car ils ne disposent pas souvent du recul nécessaire pour juger du problème dans sa globalité car les enfants grandissent... J'ai connu plusieurs sortes de pédiatres et de médecins: ceux qui ne se soucient pas du tout des prépuces et rassurent les mères en leur disant que ça s'arrangera tout seul avec la croissance, ceux qui décalottent à tout prix, souvent sans anesthésie locale, traumatisant ainsi pour longtemps la mère et l'enfant: il sera difficile de répéter régulièrement l'opération à domicile et les adhérences se reformeront rapidement. Et ceux qui ne savent pas faire la distinction entre un véritable phimosis et de banales adhérences: un décalottage forcé provoque inévitablement des déchirures du prépuce si l'orifice est anatomiquement trop petit pour le diamètre du gland. Ce traumatisme du prépuce entraîne une rétraction cicatricielle qui aggrave le problème au lieu de le résoudre et expose à l'accident aigu du paraphimosis surtout quand la manoeuvre est exécutée maladroitement par les parents terrorisés ou un médecin peu expérimenté.

    S'il est évident que la grande majorité des adhérences du prépuce se libèrent progressivement pendant la croissance, il paraît logique d'inciter les garçons à une hygiène normale du prépuce pour éviter les balanites, en leur donnant les informations nécessaires. Je ne suis nullement un "nostalgique" ni un obsédé de l'hygiène (cfr l'article ) mais mon odorat pourtant blasé par ma spécialité a souvent été offensé lors de l'examen de nombreux prépuces. Je ne crois pas au prépuce" auto-nettoyant."(cfr l'article).
    Je n'ai jamais été non plus un obsédé de la circoncision. J'ai même toujours été opposé à la circoncision en l'absence de phimosis, demandée par des parents " pour raison d'hygiène" : je leur demandais: faut-il aussi lui arracher les dents pour qu'il ne doive plus se les brosser et les ongles, tant qu'on y est ? Mais je n'ai jamais vu un vrai phimosis disparaître avec un peu de cortisone...
    Dans une société si médicalisée et soi-disant si bien informée, je me suis souvent posé des questions en voyant des paraphimosis aigus post-coïtaux chez des adolescents ou de jeunes adultes. Mais l'hygiène du prépuce n'est pas une question d'âge: à la consultation, mes patients sentaient souvent le savon douche mais le gland était parfois couvert de smegma et je n'insisterai pas sur les odeurs ! Le problème des phimosis survenant chez des adultes, diabétiques ou non, après des dizaines d'années de vie sexuelle, en dit long sur les habitudes hygiéniques de nos patients. Non, vraiment, le prépuce n'est pas auto-nettoyant, n'en déplaise à certains auteurs d'articles, et le smegma n'est pas un savon bio.

    Dr Camille Willem

Partager cet article

Published by ROYAL MONACO - dans MEDECINE
commenter cet article
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 14:16
Alitalia reliera les aéroports de Nice et Trieste Du 1er au 25 août 2014

Alitalia reliera les aéroports de Nice et Trieste

Du 1er au 25 août 2014, Alitalia relie l’aéroport Nice Côte d’Azur à l’aéroport Ronchi dei Legionari de Trieste (Frioul Vénétie Julienne).

Deux vols hebdomadaires (lundi et vendredi) sont prévus, qui peuvent être d’ors et déjà réservés auprès de toutes les agences de voyage et sur le site internet www.alitalia.com.

La nouvelle route représente une opportunité avantageuse pour ceux qui habitent, travaillent ou passent par la Côte d’Azur, et qui peuvent de cette façon bénéficier d’un nouveau lien avec l’Italie du Nord, oupoursuivre vers des destinations de l’Europe de l’Est.

Des voyages de loisir aux voyages de travail, le Frioul Vénétie Julienne est la région parfaite pour un voyage. Donnant sur la mer Adriatique et entourée par de hautes montagnes, le Frioul offre à ses visitateurs une grande variété de paysages : des Dolomites orientales aux Alpes juliennes, des lacs aux vallées jusqu’aux magnifiques villages. Un patrimoine culturel aussi riche et nuancé correspond à la grande variété de paysages, déterminés par une histoire complexe et par le mixage, sur cette terre, de différents peuples.

De plus, les relations avec le Frioul Vénétie Julienne sont stratégiques également du point de vue commercial : la France représente en effet le troisième partenaire commercial de la région, après l’Allemagne et les Etats-Unis.

« Le nouveau vol Nice-Trieste représente une opportunité importante pour le tourisme et le commerce français » explique Agostino PESCE, Directeur Général de la Chambre de Commerce italienne de Nice, qui s’occupe de développer les échanges commerciaux et culturels entre les deux pays. « Il s’agit d’une déclaration d’intérêt vers la Côte d’Azur qui, nous le souhaitons, sera la base d’une plus stricte collaboration avec l’Italie du Nord-Est ».

ECHANGES COMMERCIAUX ENTRE FRANCE ET FRIOUL-VENETIE JULIENNE

Source : Centre d’Etudes de la Chambre de Commerce d’Udine – Istat (2012)

Exportations vers la France (Euros)

940.924.134,00

% du total

8,21%

Rang

3

Importations de la France (Euros)

267.267.584,00

% du total

3,92%

Rang

8

Solde Commercial (Euros)

673.656.550,00

Alitalia reliera les aéroports de Nice et Trieste

Du 1er au 25 août 2014, Alitalia relie l’aéroport Nice Côte d’Azur à l’aéroport Ronchi dei Legionari de Trieste (Frioul Vénétie Julienne).

Deux vols hebdomadaires (lundi et vendredi) sont prévus, qui peuvent être d’ors et déjà réservés auprès de toutes les agences de voyage et sur le site internet www.alitalia.com.

La nouvelle route représente une opportunité avantageuse pour ceux qui habitent, travaillent ou passent par la Côte d’Azur, et qui peuvent de cette façon bénéficier d’un nouveau lien avec l’Italie du Nord, oupoursuivre vers des destinations de l’Europe de l’Est.

Des voyages de loisir aux voyages de travail, le Frioul Vénétie Julienne est la région parfaite pour un voyage. Donnant sur la mer Adriatique et entourée par de hautes montagnes, le Frioul offre à ses visitateurs une grande variété de paysages : des Dolomites orientales aux Alpes juliennes, des lacs aux vallées jusqu’aux magnifiques villages. Un patrimoine culturel aussi riche et nuancé correspond à la grande variété de paysages, déterminés par une histoire complexe et par le mixage, sur cette terre, de différents peuples.

De plus, les relations avec le Frioul Vénétie Julienne sont stratégiques également du point de vue commercial : la France représente en effet le troisième partenaire commercial de la région, après l’Allemagne et les Etats-Unis.

« Le nouveau vol Nice-Trieste représente une opportunité importante pour le tourisme et le commerce français » explique Agostino PESCE, Directeur Général de la Chambre de Commerce italienne de Nice, qui s’occupe de développer les échanges commerciaux et culturels entre les deux pays. « Il s’agit d’une déclaration d’intérêt vers la Côte d’Azur qui, nous le souhaitons, sera la base d’une plus stricte collaboration avec l’Italie du Nord-Est ».

ECHANGES COMMERCIAUX ENTRE FRANCE ET FRIOUL-VENETIE JULIENNE

Source : Centre d’Etudes de la Chambre de Commerce d’Udine – Istat (2012)

Exportations vers la France (Euros)

940.924.134,00

% du total

8,21%

Rang

3

Importations de la France (Euros)

267.267.584,00

% du total

3,92%

Rang

8

Solde Commercial (Euros)

673.656.550,00

Partager cet article

Published by ROYAL MONACO - dans GIORNALISMO
commenter cet article
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 08:05
Teatro Ariston Sanremo. Venerdì 18/7 alle 21.30:Enrico Ruggeri e Ale & Franz

Teatro Ariston Sanremo

Primo appuntamento della stagione estiva del Teatro Ariston. Venerdì 18/7 alle 21.30 saranno protagonisti sul palco dell’Ariston Enrico Ruggeri e Ale & Franz con il loro spettacolo “C’è un tedesco, un francese, un italiano…”.

Questo spettacolo è nato da un’amicizia supportata da una forte simpatia… reciproca. L’idea, nata la scorsa estate e testata quasi in tempo reale da quattro appuntamenti tutti esauriti, si è sviluppata nei mesi seguenti e ha spinto Enrico Ruggeri, Ale e Franz a realizzare uno spettacolo in cui musica e comicità diventassero una sola cosa. Senza dover fare nessuna forzatura, Ale e Franz si sono ritrovati a suonare e cantare come dei navigati musicisti ed Enrico a recitare rivelando delle doti da attore comico che fino ad oggi non erano mai state mostrate in pubblico. Definire “C’è un tedesco, un francese, un italiano…” uno spettacolo che scorre su due binari paralleli sarebbe limitativo. Durante le prove e poi nelle prime repliche dello spettacolo è avvenuto qualcosa di inaspettato che rende questa performance condivisa qualcosa di speciale: la comicità si è messa al servizio del rock e l’energia delle chitarre elettriche si è trasformata in una ridda di battute da lacrime agli occhi. E’ nato il Comic Rock ed Enrico, Ale e Franz ne sono i padri putativi.

In “C’è un tedesco, un francese, un italiano…” le grandi canzoni di Ruggeri e le famose scenette di Ale e Franz diventano un tutt’uno e poco cambia se a rompere gli schemi dello spettacolo tradizionale sia un assolo di chitarra o uno sketch dal finale imprevedibile. In questa formula inedita di Comic Rock la chiave vincente è lo scambio dei ruoli dove Enrico Ruggeri si fa trovare pronto come credibile commediante ed Ale Franz interagiscono con la band, il primo alla chitarra ed il secondo al piano elettrico con convinzione e divertimento. Tutto scorre veloce ed in modo naturale; le abbondanti due ore e mezza di show fanno dire ai presenti: “è già finito?”

PREZZI D’INGRESSO:

Platea € 38,00+3,00 32,00+3,00 27,00+3,00 Galleria € 30,00+2,00 25,00+2,00 20,00+2,00

Posti ancora disponibili in tutti i settori. Prenotazioni tel. 0184 506060

Teatro Ariston Sanremo. Venerdì 18/7 alle 21.30:Enrico Ruggeri e Ale & Franz

Partager cet article

Published by ROYAL MONACO - dans SHOW
commenter cet article
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 07:56
Capitolo Ordre des Templiers de Jerusalem – Prieuré de Monaco

Capitolo Ordre des Templiers de Jerusalem – Prieuré de Monaco

Sabato 5 luglio 2014 nella chiesa di Saint Paul Monaco 22, av de Grande Bretagne si é tenuto il capitolo di investitura a seguito della Santa messa, occasione per raccogliere delle donazioni volontarie per aiutare l'associazione “soupe de nuite” di Monaco nella sua missione.

Erano anche presenti in visita delle delegazioni di altri ordini provenienti dall'Italia, dalla Romania, da Madeira, dalla Francia e parecchi ospiti.

Porgiamo un ringraziamento particolare a S.A.S. Il Principe Alberto II di Monaco per consentire la nostra presenza sulle terre del Principato, alle Chiese che ci ospitano ed a tutti i simpatizzanti che ci sostengono sul territorio; un sentito grazie a tutti!

Non nobis Domine, non nobis, sed nomini tuo da gloriam.

(Non per me Signore, Non per me, ma per la gloria del nome Tuo)

Per chi fosse interessato a visionare il video di presentazione della nostra associazione potrà trovarlo su canale europa tv all'indirizzo: http://www.canaleeuropa.tv/it/primo-piano/i-templari-del-principato-di-monaco.html

Capitolo Ordre des Templiers de Jerusalem – Prieuré de Monaco
Capitolo Ordre des Templiers de Jerusalem – Prieuré de Monaco

Partager cet article

Published by ROYAL MONACO - dans ROYALE
commenter cet article

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA
  •  ROYAL MONACO RIVIERA
  • : Royal Monaco Riviera web magazine est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog